100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Freelance rattaché à une entreprise?

lililou

1 Messages

nouveau
27/06/2005 à 16:43

Désolée, je suis débutante en la matière.
J'aimerais savoir s'il existe une possibilité d'être en freelance et de se voir confier des missions par une société d'un secteur d'activité identique ou parallèle.
Si oui, quels sont les avantages pour les 2 parties : la société et le freelance?

Merci de votre réponse rapide, j'envisage de créer ma boite et je passe demain un entretien avec une entreprise dans mon secteur. Je souhaite lui exposer ces avantages et tenter de trouver un bon compromis!

stephane (Datametric)

12 Messages

discret
27/06/2005 à 21:53

Désolée, je suis débutante en la matière.
J'aimerais savoir s'il existe une possibilité d'être en freelance et de se voir confier des missions par une société d'un secteur d'activité identique ou parallèle.
Vous voulez dire en sous-traitance ?
votre statut (freelance, eurl, sarl..) ne vous empêche pas de travailler pour une autre société effectivement...

Si oui, quels sont les avantages pour les 2 parties : la société et le freelance?

vous : être payé/avoir une mission/vous faire connaître
Eux : gagner de l'argent sur votre dos et avoir une ressource à payer en cas d'activité uniquement.
Merci de votre réponse rapide, j'envisage de créer ma boite et je passe demain un entretien avec une entreprise dans mon secteur. Je souhaite lui exposer ces avantages et tenter de trouver un bon compromis!
Vous pourriez être plus clair ?
Je pense que si vous allez voir une société déjà existante, la personne doit déjà bien savoir comment gérer un sous-traitant.

raphaelu

33 Messages

actif
30/06/2005 à 17:24

Avantages pour la société :
- Vous ne faite pas partie des salariés => Traitement a part, n'etes pas inscrit dans la hierarchie ou peut vous positionner à n'importe qu'elle endroit, pas de jaloux.
- Vous n'etes pas dans les grilles de salaires internes : He oui, votre remunération comme independant est souvent plus elevee que celui qui vous chapote. Mais cela ne se voit pas dans un prix jour. En france un subordonné mieux payé que son chef.. c'est pas demain la veille...
- Flexibilité : le temps de travail est aménagé en fonction du projet, pas de la loi sur le travail.
- Performance : on est meilleur quand on a une tache determinée à rélaise plutot qu'une fonction, piégé par le quotidien.

Avantage pour le Freelance :
- L'argent, en contrepartie du risque vous êtes mieux rémunéré,
- Le job : vous vous investissez dans ce que vous aimez et en rapport avec votre contrat, vous n'avez pas la crainte de l'augmentation a la fin de l'année
- La flexibilité : vous négocier votre temps de travail, sans contraintes syndicales
- La calrrté de la relation : la mission rien que la mission.
- Vous êtes responsable et indépendant : vous gerez votre argent et n'alimenter pas un CE qui distribue des cheques vacances qui ne vous intéresse pas, vous pouvez prévoir a votre facon pour la retraite, prendre une assurance privée pour le chomage,...

ATTENTION, ces avantages peuvent aussi être des risques. Il faut être responsable et maîtriser les risques de chaque décision

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

stephane (Datametric)

12 Messages

discret
30/06/2005 à 21:21

- Vous ne faite pas partie des salariés => Traitement a part, n'etes pas inscrit dans la hierarchie ou peut vous positionner à n'importe qu'elle endroit, pas de jaloux.
Et il faut en jouer. N'hésiter pas à le faire remarquer si quelqu'un pense que vous allez lui piquer son boulot.
- Vous n'etes pas dans les grilles de salaires internes : He oui, votre remunération comme independant est souvent plus elevee que celui qui vous chapote.
Oui et non. Faut voir son salaire avec les charges patronales. En plus un salarié est payé "au forfait" incluant des vacances. pas le freelance : ca fluctue.
De mon côté, je me suis mis en société. C'est elle qui absorbe les aléas mais par contre, je me verse régulièrement mes indemnités. C'est bête, mais les choses sont bien différenciées.
- Flexibilité : le temps de travail est aménagé en fonction du projet, pas de la loi sur le travail.
Forfait soir et we... :) mais quand on fait partie des rares personnes qui savent pourquoi on se lève le matin, ca n'a pas d'importance :)
Avantage pour le Freelance :
- L'argent, en contrepartie du risque vous êtes mieux rémunéré,
Ne pas confondre chiffre d'affaires et bénéfices d'ailleurs :P
- La calrrté de la relation : la mission rien que la mission.
la relation implique la gestion commerciale : les restos avec votre client adoré (si si adoré) ...
- Vous êtes responsable et indépendant : vous gerez votre argent et n'alimenter pas un CE qui distribue des cheques vacances qui ne vous intéresse pas, vous pouvez prévoir a votre facon pour la retraite, prendre une assurance privée pour le chomage,...
Oui alors là, l'assurance chômage, ca me fait rire. Economisez, ce sera bôcoup mieux.

raphaelu

33 Messages

actif
30/06/2005 à 21:51

comme vous faites le choisx d'etre en société avec un assurance mandataire sociale vous pouvez couvrir jusqu'a 2 ans d'inactvité par contre faut liquider la société. Ca c'est moins marrant.

et je vous garantie que ce marche. c'est la meme assurance qui couvre les DG des grosses boites. Un peu cher mais beaucoup moins quand meme que le regime unedic, normal c'est une gestion privée.

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants

stephane (Datametric)

12 Messages

discret
30/06/2005 à 22:04

comme vous faites le choisx d'etre en société avec un assurance mandataire sociale vous pouvez couvrir jusqu'a 2 ans d'inactvité par contre faut liquider la société. Ca c'est moins marrant.
Effectivement, la liquidation est le bout de la route. avant il y a les intercontrats.

En plus il faut cotiser longtemps avant d'avoir quelque chose d'intéressant. Je préfère économiser et placer. Quand j'ai besoin, je pioche :)

raphaelu

33 Messages

actif
01/07/2005 à 08:52

Tout a fait d'accord

Personnellement j'ai fais pareil.

Pas d'enfants, pas de crédit et une capacité de réduction du train de vie très forte et ayant commencer à 24 ans, mettre 50% du CA de cote était possible.

La SARL / EURL qui opte a l'is peut etre un excellent choix le benefice est imposé normalement au taux is + charges sociales, mais le resultat peut être conservé dans l'entreprise. Comme ca les bonnes année, il ne supporte pas les charges sociales et l'irrp qui vont etre progressifs.

Je me lamentte de voire certains clients à gros revenu qui lors d'une excellente année arrivent à faire plus de 200KE de CA =>>> et la, explosion des seuils et taxes a + 50 %... Puis mauvaise année et retour a des taux d'imposition vers 25-30%... et charges de l'année précédente a débourser...

Enfn les coûts de fonctionnementpeuvent être assez élévés pour faire ça bien (conseil, expert comptable, juridique) et il faut que le jeux en vaille la chandelle.

www.dogma.fr
Société de Gestion pour les indépendants