89 connectés     7 756 missions IT     18 715 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Passer Freelance, besoin d'informations


Passer Freelance, besoin d'informations

   Page 1 de 1
16/08/18 à 13:59
dev29
Membre
discret
Inscrit le 16 Aoû 2018
Messages: 23
Bonjour à tous,

Je suis nouveau dans le forum, et comme la plupart je suis un informaticien.

Aujourd'hui, je suis encore salarié dans une boite (éditeur), ingénieur en études et développements en java/j2EE (1 an alternance + 5 ans CDI avec 2 boites). Ca fait un moment que je m'intéresse au fait de passer freelance, et je pense franchir le bas une fois que j'ai des réponses à mes questions.

D'après les différents sujets, l'idéal sera de créer une EURL, certes à discuter avec un expert comptable pour valider ce choix.
Je pense notamment négocier une rupture conventionnelle avec ma boite pour avoir le droit au ACRE et ARE, mais j'aimerais prendre en considération les deux scénarios pour éviter toutes surprises Wink


j'ai plusieurs questions, et à force de lire plusieurs articles/sujets, je suis perdu Confused

Niveau sécurité sociale, la sécurité social sera RSI, et faut compléter par une mutuelle ... Mais en pratique qu'est ce qui change vraiment ?

Pour la retraite, j'ai entendu parler de la Madelin et CIPAV mais je n'ai pas regardé encore les détails. Donc je suis preneur d'infos

Pour les charges sociales, avec l'ARE, on a le droit à une exonération ou juste dans certains cas ?


J'entends souvent parler qu'il faut passer le maximum de frais dans la société pour ne pas être imposé dessus pour diminuer la base imposable, notamment le loyer, en étant propriétaire de mon appartement comment cela fonctionne dans ce cas la ?

Pour un profil comme le mien, c'est quoi le TJM sur lyon ? (histoire d'avoir une idée)


Pour la compta, je vois que c'est possible d'avoir des cabinets en ligne... vous avez des avis la dessus ? ou vaut mieux avoir un comptable physique ?


[EDIT]

J'ai regardé, et j'ai fait quelques simulations. Im me semble que pour commencer, je peux commencer avec une micro entreprise (70K Ht de CA), et si je dépasse ce montant pendant deux années successives (90K par exemple ?), je serais obligé de changer de statut.
Vous en pensez quoi ? Smile



J'aurais surement d'autres questions qui viendront après Smile
Merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur    
16/08/18 à 16:06
_lael
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2018
Messages: 184
dev29 a écrit:
Niveau sécurité sociale, la sécurité social sera RSI, et faut compléter par une mutuelle ... Mais en pratique qu'est ce qui change vraiment ?

Au niveau des différences, en tant que TNS (Travailleur Non Salarié) par rapport à un salarié :
- pas de cotisation chômage
- pas d'indemnité journalière maladie (si tu es malade tu n'as pas de compensation pour les jours non travaillés)
- cotisation de base retraite plus faible (et donc droits plus faibles)
En gros, au final, tu as un peu moins de 2 fois moins de charges sociales qu'un salarié, mais également moins de droits.
Mais qui dit moins de charges sociales dit aussi plus de rémunération au final à coût identique pour l'entreprise.

Pour les cotisations maladie c'est à peu prêt pareil, tu cotises à un Organisme Conventionné (ex: la RAM) au lieu de la CPAM et tu es remboursé pareil.

Pour la mutuelle, elle est obligatoire pour les salariés.
En tant que TNS, la mutuelle Madelin est déductible des impôts, donc ça peut être une dépense intéressante.


dev29 a écrit:
Pour la retraite, j'ai entendu parler de la Madelin et CIPAV mais je n'ai pas regardé encore les détails. Donc je suis preneur d'infos

La CIPAV c'est le futur ancien organisme gérant ta complémentaire retraite obligatoire, bientôt tous les "informaticiens" seront basculés au régime général.

La retraite Madelin est apparemment surtout intéressante sur les hautes tranches d'imposition : 41/45%.
Du coup, puisque la sortie se fait sous forme de rente en fin de carrière et que la sortie en capital est limitée (20% je crois maintenant ?), beaucoup ont tendance à privilégier des assurance vie ou des placements immobiliers car le retour sur investissement est plus rapidement visible surtout quand on est encore jeune.
C'est long de devoir attendre 30/40ans avant de voir arriver les premiers retours sur investissement de la retraite Madelin.


dev29 a écrit:
Pour les charges sociales, avec l'ARE, on a le droit à une exonération ou juste dans certains cas ?

L'ACCRE donne droit à une exonération de certaines cotisations sociales dans la limite de 75% du PASS (Plafond Annuel Sécurité Social).
En dépassant ce plafond l'exonération est partielle puis nulle à partir de 100%.


dev29 a écrit:
J'entends souvent parler qu'il faut passer le maximum de frais dans la société pour ne pas être imposé dessus pour diminuer la base imposable, notamment le loyer, en étant propriétaire de mon appartement comment cela fonctionne dans ce cas la ?

C'est toujours intéressant de faire passer des frais sur la société car ils constituent des "charges" et sont déductibles à condition qu'ils soient justifiés par ton activité et/ou effectués dans l'intérêt de l'entreprise. Tu peux également récupérer la TVA pour certaines dépenses.
Ce qui veut aussi dire que tu ne ne paieras ni charge sociales ni impôts dessus.
Alors que si tu sortais l'équivalent en rémunération tu paierais RSI + Impôts dessus.
Par exemple pour un coût de 140€ pour la société tu récupéreras environ 75€ à titre personnel après CS et impôts (TMI de 30%)

Pour le loyer c'est valable que si c'est justifié par la distance par rapport à ta résidence principale et ton siège social.

Si tu habites déjà sur Lyon, déclare ton siège à Lyon et veut faire passer le loyer en charge, ça ne passera pas.
Si tu acceptes une offre sur Paris, déménage dans un appartement à 10mins de chez ton client et prends en charge à titre personnel une quote-part de loyer équivalent aux week-end / jours de congés alors là oui ça passe.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/08/18 à 17:27
gmachado
Freelance
discret
Inscrit le 10 Jan 2018
Messages: 22
Si ton activité marche bien tu n'auras pas d'exonération avec l'ACCRE mais tu pourras quand même toucher l'ARCE. Donc une rupture conventionnelle est très intéressante.

Les autres points ont été bien résumés.

Je suis freelance à Lyon. Si tu as d'autres questions n'hésites pas.

Voir le profil de l'utilisateur    
16/08/18 à 22:29
dev29
Membre
discret
Inscrit le 16 Aoû 2018
Messages: 23
Merci pour vos réponses!

@_lael, je comprends complètement tes remarques. elles sont valables pour le cas de micro entreprise aussi pour un statut EURL ? à part les charges sociales, et l'imposition bien sur.

Vaut mieux investir dans une retraite complémentaire ou pas ? je me rends pas compte exactement des effets qui peut y'avoir à long terme.

Je n'ai pas une idée encore assez clair sur le TJM que je peux demander, mais est-ce que vaut mieux partir sur une micro entreprise même si on dépasse le plafond de 70K au début, et changer vers une EURL après ? Quelqu'un a déjà eu ce cas ?

@_lael, Pour le loyer, j'ai cru comprendre qu'on peut passer une partie de notre résidence en charge, par exemple une chambre consacrée pour le travail... qui sera théoriquement le siège de la société. je vois ça dans plusieurs posts et articles.


Pour une rupture conventionnelle, je verrai le jour J avec mon employer actuel .. Smile

@gmachado peux tu me donner une idée des TJM pratiqués sur Lyon stp ?

Voir le profil de l'utilisateur    
17/08/18 à 11:19
gmachado
Freelance
discret
Inscrit le 10 Jan 2018
Messages: 22
Je ne connais pas encore bien les tjm car je viens de démarrer, mais je pense que tu dois pouvoir demander au moins 400 euros par jour.

Si ça t'intéresse, je peux te filer par mp des contacts pour t'aider dans les démarches pour créer ta société et te trouver des missions de développeur.

Voir le profil de l'utilisateur    
19/08/18 à 22:07
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 399
Bonjour,
Les règles pour l'auto-entrepreneur est différent car c'est forfaitaire, aucun frais déductible, donc intéressant si on a peu de frais. Normalement, pas de souci pour passer de l'auto-entrepreneur à EURL (=arrêt d'activité et création d'EURL)

Pour le compta, si tu trouves un bon EC sur Lyon, je suis également preneur Very Happy

En ce qui concerne le TJM, 400€ sera trop cher pour la plupart des SSII (expérience perso). Si tu veux donc avoir un bon TJM, faut trouver une bonne mission / bon intermédiaire. Mon client actuel cherche des devs, donc a mon avis, tu peux avoir 400€ avec eux en supprimant l'intermédiaire. C'est assez difficile de déterminer le TJM car ca compte aussi les commissions des intermédiaires. J'ai même déjà vu des propositions à < 400€ pour un archi Java/J2EE Confused

Voir le profil de l'utilisateur    
20/08/18 à 10:44
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22735
Bonjour,

_lael a écrit:
La CIPAV c'est le futur ancien organisme gérant ta complémentaire retraite obligatoire, bientôt tous les "informaticiens" seront basculés au régime général.

Pas exactement.

A partir de 2018 pour les micro et 2019 pour les autres, 250 professions ne sont plus affiliées à la CIPAV lors de leur création. Ce qui veut donc dire que ceux qui y sont déjà ou y seront d'ici la fin de l'année y resteront pour l'instant.

Les autres concernés (micro a partir de 2018 et autres tns à partir de 2019) seront affiliés au régime général des indépendants (ex-rsi).

Ceux qui au 31/12/2018 seront à la cipav auront jusqu'au 31/12/2023 pour choisir ou non de basculer au RGI.

Un amendement a été déposée lors du texte. Amendement voté qui est en attente du décret d'application. Cet amendement indique que les personnes basculant de la cipav au RGI ne saurait avoir des cotisations supérieures à ce qu'elle payeraient à la cipav. Il y aurait donc pour ces personnes une cotisation négative pour compenser le différentiel quand il y en a un.

Il est cependant important de voir qu'il y a d'autres différences que le coût entre les deux régimes.

Ex :
- IJ inclusent pour le RGI
- meilleure prévoyance pour la cipav


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation