66 connectés     7 469 missions IT     17 361 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Indépendant / Optimisation fiscale & montages


Indépendant / Optimisation fiscale & montages

  
1 2  suiv
28/08/18 à 16:50
Membre-131684
Conseiller entreprise
nouveau
Inscrit le 28 Aoû 2018
Messages: 3
Bonjour,
Indépendant depuis plusieurs années, j'en ai marre de voir les sociétés pour lesquelles je travaille defiscaliser toute ou (grande) partie de leurs revenus dans des pays frontaliers à la taxation plus avantageuse.
A coup de fiscalistes, ceux-ci ont les moyens de mettre en oeuvre des solutions d'optimisation, voire de defiscalisation, sans être embêtés par le fisc, le tout en flirttant intelligemment avec la légalité et en respect des lois Européennes.

Deux poids deux mesures : les petits payent plein pot.

Je souhaite me renseigner sur les montages d'optimisation fiscale ayant pour objectifs de :
- permettre à mes clients d'être facturés depuis la France (établissement secondaire d'une scté étrangère, quel type ?)?
- le/les pays les plus propices à l'ouverture d'une structure mère permettant de remonter mon CA
- service de factoring frontalier permettant de facturer mes clients et de re-facturer ?

Conscient du caractère tendancieux de la question, je ne cherche pas à être jugé sur le caractère moral de ma demande, mais sur la technicité et les solutions en vigueur.

Voir le profil de l'utilisateur    
28/08/18 à 18:16
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 362
Sinon, vous pouvez également consulter un fiscaliste et nous partager vos bons plans Wink

Pouvez-vous préciser ce que vous souhaitez absolument "défiscaliser" ?

IR ?
IS ?
URSAFF/CIPAV/RSI ?
CFE ?
TVA ?

Concrètement, les grands groupes veulent éviter de payer l'IS.

Normalement, nos structures de freelance sont rarement assez grandes pour se faire matraquer par l'État en IS... et si on est un peu malin, on diminue son bénéfice pour rester au taux réduit d'IS.

Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/18 à 09:07
Membre-131684
Conseiller entreprise
nouveau
Inscrit le 28 Aoû 2018
Messages: 3
Merci pour la réponse.
Je ne recherche pas absolument à 'défiscaliser' quelque-chose de précis, mais à avoir le montage combinant me permettant d'extraire du 'système' un maximum de net.

Pratiquant une activité de conseil (facturant 750€ h.t jour soit, 15K€ mensuel) et travaillant sur le sol français, je souhaite tout de même avoir un salaire au sens propre ainsi qu'une fiche de paie disons, minimale (de l'ordre de 3K€). Pour le restant (disons 9K€, si l'on soustrait salaire et charges), je me pose la question des solutions possibles. Je souhaite également pour avoir le choix de faire ce que je veux de mon argent et potentiellement à l'étranger.

Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/18 à 10:41
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6599
Je suppose que tu es en SASU, puisque tu parles de fiche de paye.
Les 9k€, tu vas commencer par payer un max d'IS dessus... (environ 25k€ sur un an).
Et ensuite, si tu sors ce qui reste en dividendes, tu payeras 30% de flat tax. Au final, il te restera 53% du montant de départ.
Et il n'y a pas de mécanisme légal pour réduire ces prélèvements. Sauf à changer de statut.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/18 à 11:06
Membre-131684
Conseiller entreprise
nouveau
Inscrit le 28 Aoû 2018
Messages: 3
Je suis effectivement en SASU.

Quelque-soit les statuts, je me rends compte que la manière dont je suis 'taxé' est totalement démesurée et abérrante:
- l'équivalent du salaire en charges >> je cotise.. donc OK.
- l'impot sur le revenu, basé sur le net perçu
- 30% sur les dividendes restants
- 20% de TVA sur tout ce que j'achète à titre personnel

Certains essaieront de grater ci et là en faisant passer des dépenses personnelles sur le compte de la société, paieront leur essence perso..
N'empêche que mis bout-à-bout, je trouve le cumul assez lourd et demesuré (c'est mon sentiment perso.).

Je travaille pour une société ..française.. du CAC 40 bien connue et, devinez-quoi ? Nombre de cadres superieurs/dirigeants ont des fiches de paies luxembourgeoises (et doivent se justifier en y faisant des allers-retours de temps en temps...) et ont leurs dividendes délocalisés assez loin du sol français avec une taxation ne dépassant pas les 12% (je vous laisse le soin de deviner ou). Les indépendants/PME paient plein plot, mais ceux dont les revenus sont situés en haut de la fourchette : on ferme les yeux, et surtout, ne pas les embêter. Ceux-ci se vantant de la légalité de leurs montages.

Le résultat de ma reflexion est :
Je ne souhaite pas aller dans des montages extrêmes comme celui présenté ci-dessus et souhaite donc avoir un revenu minimal, chargé et imposé en France, mais ne pas être pris pour un con alors que l'on laisse la crème de la crème se pavaner en yatch.
Le restant de mon CA, dont je ne me sers pas pour 'vivre' au quotidien, je souhaiterai le délocaliser intelligemment et avoir une liberté d'action sur la manière dont je souhaite le faire fructifier.

Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/18 à 11:59
serge74
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 07 Déc 2012
Messages: 1157
Membre-131684 a écrit:
- 20% de TVA sur tout ce que j'achète à titre personnel


soit pas de loyer ou remboursement de prêt immobilier, pas d'assurance, pas de nourriture, pas ...


_________________
Avis 73
Votez pour votre commune sur monbeauvillage.fr et faites-la progresser dans les classements
Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/18 à 12:08
Michel.aleman
Membre
nouveau
Inscrit le 29 Aoû 2018
Messages: 5
Bonjour,

Il existe différents circuits d'optimisation, malgré ce que la conscience collective peut penser, ceux-ci ne sont pas si inaccessibles que cela.

Il n'est pas interdit de posséder des actifs à l'étranger, voire même d'être actionnaire d'une société située en zone de fiscalité nulle. La question est plus de déclarer les dits revenus.

Vous travaillez en France, cela réduit le nombre de configurations possibles:
- Vous devez facturer vos clients depuis une structure Française
- Vous vous versez un salaire : vous devez régler les charges associées en France; même si certains sont rattachés à des sociétés Européennes non françaises, comme vous le soulignez, ce n'est pas légal. Chacun fait ce que bon lui semble, ils sont conscients du risque.
- Pour le 'delta' restant, si vous n'en avez pas besoin pour maintenir votre train de vie, n'en faites pas un revenu PERSONNEL et capitalisez en circuit court : l'apogée de l'optimisation consiste effectivement à capitaliser en terres de defiscalisation, sans même vous verser de salaires/dividendes.
- Vous souhaitez investir dans l'immobilier à l'étranger ou vous acheter une villa de vacances/fonction (ou un yatch de fonction en tant que mandataire de la société X) : votre société étrangère investira dans une Holding à cet effet.

Voir le profil de l'utilisateur    
29/08/18 à 12:45
Michel.aleman
Membre
nouveau
Inscrit le 29 Aoû 2018
Messages: 5
J'accompagne accessoirement les consultants indépendants (et PME) dans l'optimisation de leurs revenus depuis 12 ans.

Si vous souhaitez une étude de situation et/ou simulation, n'hésitez pas à m'envoyer un MP ou un email.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/09/18 à 13:00
Membre-131923
Freelance
nouveau
Inscrit le 02 Sep 2018
Messages: 1
Bonjour à tous, toutes.

Question qui peut s'inscrire dans ce qui a été évoqué plus haut, mais je n'ai pas de certitude quant à la réponse :
Je fais du conseil technico-fonctionnel pour une société se trouvant en Irelande que je facture tous les mois depuis mon EURL en France.
Je travaille depuis la France, à distance.

Dans quelle mesure puis-je facturer depuis l'Irelande (le jour et la nuit en terme de taxes) si je suis amené à créer une structure et que mon activité se développe avec ce client? Dois-je résider en Irelande pour cela ?
Merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur    
02/09/18 à 14:13
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 355
Michel.Aleman a écrit:

- Vous souhaitez investir dans l'immobilier à l'étranger ou vous acheter une villa de vacances/fonction (ou un yatch de fonction en tant que mandataire de la société X) : votre société étrangère investira dans une Holding à cet effet.

Villa de fonction.
Yatch de fonction.
😀😀😀

Arrêtez, vous risquez de provoquer l'étouffement de HMG.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation