230 connectés     6 238 missions IT     22 768 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




le PAS : une majorité de francais semble POUR, pourquoi ?


le PAS : une majorité de francais semble POUR, pourquoi ?

  
prec  1 2 3 4 5 6 7 8  suiv
12/09/18 à 11:17
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 536
Bonjour,

Pour revenir au sujet : "le PAS : une majorité de francais semble POUR, pourquoi ?"

Si l'on suppose que l'on a interrogé les seuls français concernés (= les foyers de contribuables à l'IRPP, soit moins de la moitié), la logique mercantile voudrait que 100% soient "pour" parce que l'on économisera in fine l'impôt IRPP 2018 de l'année blanche...

... au prix certes d'une avance de trésorerie à vie (de contribuable !) plus ou moins importante selon les cas. Ce qui est sans doute la raison pour laquelle ceux qui ne voient pas l'économie première sont "contre".

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 11:30
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 536
Et, si je puis me permettre , pour "enterrer" l'autre sujet, on gravera sur sa tombe cette épitaphe venant de ce hmg himself, sans doute durant un moment d'égarement brisant +++ son mythe :

"Vous devriez commencer à vous ouvrir au fait que les autres sont différents et heureusement. Ce serait une vie bien monotone si tout le monde était identique. Cette différence joue aussi sur ce qu'ils peuvent ou non faire."

Pas mal "ouvert", pour un psychomachin ! Chapeau l'artiste Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 11:35
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23702
Bonjour,
Membre-CC a écrit:
Pour revenir au sujet : "le PAS : une majorité de francais semble POUR, pourquoi ?"

Si l'on suppose que l'on a interrogé les seuls français concernés (= les foyers de contribuables à l'IRPP, soit moins de la moitié), la logique mercantile voudrait que 100% soient "pour" parce que l'on économisera in fine l'impôt IRPP 2018 de l'année blanche...

... au prix certes d'une avance de trésorerie à vie (de contribuable !) plus ou moins importante selon les cas. Ce qui est sans doute la raison pour laquelle ceux qui ne voient pas l'économie première sont "contre".
De fait (pour revenir au sujet, merci de recentrer), il y a des gagnants et des perdants.

Les perdants ne sont pas seulement les jeunes qui arrivent sur le marché. Les perdants sont aussi toutes les personnes qui ont une augmentation de revenus entre 2018 et 2019.

Avant : Ils payaient l'impôt de 2018 en 2019 (donc un impôt faible pour un revenu fort).
Maintenant : Ils vont théoriquement payer l'impôt qui correspond à leur revenu fort.

Les gagnants ne sont pas seulement les retraités. Mais tous ceux qui auront une baisse de revenu entre 2018 et 2019.

Avant : Ils payaient l'impôt de 2018 en 2019 (donc un impôt fort pour un revenu faible).
Maintenant : Ils vont théoriquement payer l'impôt qui correspond à leur revenu faible.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 11:58
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 380
Les perdants ne sont pas seulement les jeunes qui arrivent sur le marché. Les perdants sont aussi toutes les personnes qui ont une augmentation de revenus entre 2018 et 2019.

VDAXEIS :
eh oui et la majorité des français imposés aujourd'hui sont dans ce cas là
je n'ai pas de source officielle mais cela a été par plusieurs journalistes spécialisés, je veux bien les croire


Avant : Ils payaient l'impôt de 2018 en 2019 (donc un impôt faible pour un revenu fort).
Maintenant : Ils vont théoriquement payer l'impôt qui correspond à leur revenu fort.

Les gagnants ne sont pas seulement les retraités. Mais tous ceux qui auront une baisse de revenu entre 2018 et 2019.

VDAXEIS :
je mets cette catégorie de gagnant également dans les perdants
cf mon dernier post, je pense que cette réforme va compliquer la mise en oeuvre des vrais reformes structurelles à venir .

je vois la mise en oeuvre du PAS comme un chewing gum qui restera collé sur les chaussures de notre président jusque 2020 (fin de la régul de l'année blanche)
comme dit précédemment, on en reparle dans 1 an


Avant : Ils payaient l'impôt de 2018 en 2019 (donc un impôt fort pour un revenu faible).
Maintenant : Ils vont théoriquement payer l'impôt qui correspond à leur revenu faible.

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 12:08
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 536
Oui, perdants pour l'effet de trésorerie mais les "journalistes spécialisés" perdent tous de vue - comme vous deux, me semble-t-il - le gain sur l'impôt sur leurs revenus de 2018 qui ne sera jamais acquitté !

Donc tous gagnants, in fine.

Quant aux entrants sur le marché du travail, l'affaire est simple :
- entrée en 2018 = gagnants comme les autres, car jamais imposé sur leurs revenus de 2018 ;
- entrée en 2019 = non concernés, tout simplement (car non imposables en 2018, et n'ayant jamais connu l'ancien système)

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 13:20
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2103
Et puis le taux de prélèvement de N est calculé sur les revenus de N-1 Idea
Voyez ce n'est pas fini les décalages Very Happy
Ou alors il faudra moduler à nos risques Rolling Eyes


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 13:42
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 256
Vous mégotez sur des avances de trésorerie minime , sans intérêt....et vous ne voyez pas ce que cet impôt à la source va ouvrir comme brèche.

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 13:49
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2103
CORDIA a écrit:
N'oubliez pas l'objectif final : mutualiser la CSG et l'IR....
Et de fait, rendre la CSG indexé sur le revenu.


Tu parles de cela Cordia pour la brèche ?
Effectivement, c'est le pire du pire !


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 14:30
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 256
jmolive a écrit:
CORDIA a écrit:
N'oubliez pas l'objectif final : mutualiser la CSG et l'IR....
Et de fait, rendre la CSG indexé sur le revenu.


Tu parles de cela Cordia pour la brèche ?
Effectivement, c'est le pire du pire !


oui et là on sera loin des perdants sur de la trésorerie à 200 euros

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 17:46
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2103
Je me souviens pas avoir lu que le gouvernement voulait indexer le taux de la CSG sur celui du revenu Embarassed

Les pourcentages rendent déjà les cotisations progressives.
Avoir des taux progressifs, comme pour l'IR, c'est déjà ajouter de la progressivité à celle native des taux.

Dans ce cas, toutes nos petites discussions deviennent secondaires. C'est agiter le petit chiffon rouge pour ne pas souligner l'enjeu majeur.


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7 8  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation