87 connectés     6 931 missions IT     20 908 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




le PAS : une majorité de francais semble POUR, pourquoi ?


le PAS : une majorité de francais semble POUR, pourquoi ?

  
prec  1 2 3 4 5 6 7 8  suiv
15/09/18 à 15:18
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 337
avec notre système actuel :
Un primo déclarant qui démarre le 01/01/xxxx et qui décède le 31/12/xxxx+10:
Il aura payé ses impôts 9 fois
Ce sont ces héritiers qui auront la charge de payer sa 10eme année de travail en année xxxx+11 ( corrrigez moi si je trompe, je me suis,heureusement pour moi, jamais été confronté au cas)

Avec le PAS, pour le même exemple, la personne aura bien les impôts sur ses 10 années, ses héritiers sont sauf

Je ne dis pas que le PAS est injuste. Après tout, on peut dire que ce n'est pas aux héritiers de payer ce passif.


Je dis juste que c'est le 1er effet du PAS : l'etat aura la chance de ponctionner les primo déclarant des le début, on comprend déjà aisément pourquoi le PAS est favorable sur là trésorerie de l'état.

Que l'on trouve le PAS juste ou injuste, c'est un fait. Tous les primo déclarant à partir de 2020 auront moins de chance que nous et paieront 1 année d'impôt de plus que nous.

je me souviens de l'histoire de la perte de 5€/ mois d'APL.
Certes ce n'est pas comparable au PAS car le PAS est une histoire de trésorerie et non de perte. Mais tout ça pour dire que 5€/ mois pour un jeune c'est important
Avec le PAS, on parlera de montant largement supérieur.
Mais soit, les jeunes assumeront et comme disent certains, c'est mieux pour eux car ils ne sont pas capable de thésauriser

Ca s'était pour la partie des primo déclarants

Pour tous les autres dont nous faisons partie, j'attends vraiment de voir si au final , nous n'avancerons pas l'argent à l'état par rapport au système actuel : c'est déjà acté pour la majorité d'entre nous car toute personne qui voit sa rémunération augmentée fera une avance de treso avec le PAS , en comparaison du système actuel

Bref, ou seront les gagnants de trésorerie ? J'ai vraiment du mal à les compter et arriver à une majorité

Après il y a peut-être des partisans du PAS qui pensent aussi que les français seront les perdants en trésorerie mais c'est le mal à se faire pour arriver à une règle plus juste du paiement de l'impôt. Soit, ce raisonnement est tout à fait recevable mais je ne suis pas sur que les français soient dans une période actuelle où faire de l'avance de trésorerie n'est pas un souci

Excusez les erreurs d'orthographe, je tape sur smartphone

Voir le profil de l'utilisateur    
15/09/18 à 16:16
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 466
Smartphone ou pas, il faut voir aussi le versant des gains ! Razz

Et là, les actuels contribuables vont se partager les 76/80 Mds € de l'impôt sur leurs revenus 2018 éludé !!!

Quant aux jeunes qui arriveront, ce sera l'Etat qui provisionnera à leur place l'impôt dû dès sa naissance, étant donné que la plupart de leurs parents ont été incapables de le provisionner par eux-mêmes, et donc de leur inculquer ce B-A-BA de bonne gestion !

Voir le profil de l'utilisateur    
15/09/18 à 16:38
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 337
Oui tout à fait .
J'ai bien compris que pour nous qui ne sommes pas les primo accédants futurs, nos héritiers n'auront pas à payer les impôts de l'année de notre décès. Et donc, si je suis moi même l'héritièr, c'est moi qui en profite.
ça c'est un gain dont j'ai conscience.

Voir le profil de l'utilisateur    
15/09/18 à 18:14
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 215
jmolive a écrit:
CORDIA a écrit:
N'oubliez pas l'objectif final : mutualiser la CSG et l'IR....
Et de fait, rendre la CSG indexé sur le revenu.


Tu parles de cela Cordia pour la brèche ?
Effectivement, c'est le pire du pire !


Extrait de l'article Figaro posté un plus tôt sur cette file (juste pour montrer que ce n'est pas une idée farfelu) :
Autre réforme ultrasensible susceptible d'intervenir dans un proche avenir: la fusion de la CSG «proportionnelle» et de l'impôt sur le revenu «progressif» afin de créer, comme le souhaitait François Hollande («père» du prélèvement à la source) un seul et unique impôt sur le revenu ultra-progressif, dont le taux marginal pourrait dépasser les 60%.

Voir le profil de l'utilisateur    
15/09/18 à 21:35
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23151
Bonjour,
vdaxeis a écrit:
Oui tout à fait .
J'ai bien compris que pour nous qui ne sommes pas les primo accédants futurs, nos héritiers n'auront pas à payer les impôts de l'année de notre décès. Et donc, si je suis moi même l'héritièr, c'est moi qui en profite.
ça c'est un gain dont j'ai conscience.
L'année de votre départ en retraite, vous n'aurez pas avec vos pensions (plus faibles que vos revenus) à assumer les impôts d'une dernière année d'activité.

En fait, cela a l'avantage d'éviter de payer des impôts des années où l'on n'a pas les revenus correspondants.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
15/09/18 à 21:37
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23151
Bonjour,
CORDIA a écrit:
Extrait de l'article Figaro posté un plus tôt sur cette file (juste pour montrer que ce n'est pas une idée farfelu) :
Autre réforme ultrasensible susceptible d'intervenir dans un proche avenir: la fusion de la CSG «proportionnelle» et de l'impôt sur le revenu «progressif» afin de créer, comme le souhaitait François Hollande («père» du prélèvement à la source) un seul et unique impôt sur le revenu ultra-progressif, dont le taux marginal pourrait dépasser les 60%.
Ce qui est totalement absurde.

Il y a quelques années, ils ont fait sauté l'abattement de 20% pour éviter que les taux d'IRPP soient supérieurs à ceux des autres pays et ils veulent aujourd'hui afficher un taux supérieur ? S'ils le font, il sera impossible de revenir en arrière en rescindant les deux.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
15/09/18 à 22:50
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 337
hmg a écrit:
Bonjour,
vdaxeis a écrit:
Oui tout à fait .
J'ai bien compris que pour nous qui ne sommes pas les primo accédants futurs, nos héritiers n'auront pas à payer les impôts de l'année de notre décès. Et donc, si je suis moi même l'héritièr, c'est moi qui en profite.
ça c'est un gain dont j'ai conscience.
L'année de votre départ en retraite, vous n'aurez pas avec vos pensions (plus faibles que vos revenus) à assumer les impôts d'une dernière année d'activité.

En fait, cela a l'avantage d'éviter de payer des impôts des années où l'on n'a pas les revenus correspondants.


Merci hmg , je n'avais pas saisi 😂😂
Je suis l'auteur du post, relisez un peu le fil avant de répondre 😉

Cet argument , je le trouve simpliste et pourri .
Je préfère largement un argument qui dit que à part les futurs primo accédants, nous pouvons considérer que l'on gagne 1 année d'impôt si l'on est l'héritier ou que l'on fait gagner 1 an d'impôt à nos héritiers


Je vous le retourne en donnant l'exemple du retraité qui était au chômage l'année juste avant de sa retraite .
Avec le système actuel, il n'était pas du tout lésé. L'année de sa retraite, il aurait payé des impôts tout à fait acceptable voire nul. Et ce cas là n'est pas rare du tout, beaucoup de personnes finissent leur 4 deniers trimestres au chômage ou en pré retraite avec des revenus en dessous de ce qu'ils vont toucher en pension.
Et puis arrêtons, pour les autres retraités : quelqu'un de 65 ans qui a payé des impôts depuis 40 ans sait ce qu'il va lui arriver, faut pas prendre la moyenne des français comme des gens qui n'ont pas de cerveaux.

Et pour ceux qui, malheureusement pour eux, ne comprennent pas notre système d'imposition ( étrangers, phobie administrative, dépensier à tout va), faut pas croire que le PAS va changer les choses pour eux, ils seront tout aussi paume

On sort toujours le cas du retraité qui est une légende : j'ai jamais entendu un nouveau retraité, qu'il soit pauvre ou riche, me dire « je me suis dans la merde la première année de retraite a cause des impôts « 
On le sait très bien, un nouveau retraité devra revoir à la baisse son niveau de vie ( sauf pour ceux qui ont bien mis de côté) , non pas à cause des impôts mais à toutes les charges qui restent identiques malgré une baisse de revenu

Par contre, on ne parle jamais du cas de quelqu'un qui retrouve du boulot et donc se voit avoir une augmentation de revenu de 30%, non pas pour les reperdre l'année suivante mais c'est tout simplement parce qu'il a retrouvé du boulot.
Celui là , pas de surprise avec le PAS, il paiera ses impôts sur la base de son augmentation dès le 30eme jour de sa reprise. Avec le système actuel, pendant 1 an il paye des impôts sur la base d'un revenu de 30% inférieur à ce qu'il gagne

C'est pour ça que je trouve votre argument simpliste, il est retournable

Sur 42 années d'impôt payé (42pour coller aux 43 années d'activité avant retraite), il y autant de cas de grosse baisse de revenu comme de hausse)

Voir le profil de l'utilisateur    
16/09/18 à 09:47
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23151
Bonjour,

L'effet entre l'année d'activité et l'année de retraite est le même qu'entre l'année d'activité et l'année de chômage.

Actuellement N est une année de forts revenus suivie de N+1 de faible revenus, on paie en N+1 les impôts importants de N.

Le nouveau système prévoit que dans ce cas l'on paie en N l'impôt de N.

Que le revenu plus faible de N+1 soit un revenu de retraité ou de chômage ne change rien.

Donc dans votre exemple, vous ne faites que décaler cet effet de l'année de prise de retraite à l'année de chômage.

Nombreuses sont les personnes qui paient l'impôt d'une année avec les revenus de la suivante. De toutes les manières que l'on puisse tourner cela, c'est un élément qui influe fortement sur des difficultés régulières que des contribuables ont par rapport aux impôts.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
16/09/18 à 10:12
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 215
Naissance d'un enfant.

En juin 2020, vous avez la naissance d'un enfant.

Ancien système
Les impôts payés sur les revenus 2020, payé en 2021 prenaient en compte une année entière d'1/2 part

Nouveau système
Les impôts payés sur les revenus 2020 prendront en compte la 1/2 part à compter de la naissance de l'enfant en juin 2020.


Certains vous diront que l'arrivée de votre enfant est pris en compte dès sa naissance (ce qui est vrai d'un point de vu trésorerie) mais en perdant la 1/2 part entre 1 et 11 mois selon le mois de naissance.

Fallait faire vos enfants en 2018

Voir le profil de l'utilisateur    
16/09/18 à 12:31
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2378
CORDIA a écrit:

Ancien système
Les impôts payés sur les revenus 2020, payé en 2021 prenaient en compte une année entière d'1/2 part

Nouveau système
Les impôts payés sur les revenus 2020 prendront en compte la 1/2 part à compter de la naissance de l'enfant en juin 2020.


Prenons pour simplifier un couple qui devient non imposable avec cette naissance en juin 2020:

Ancien système
Ils attendent 2021 pour ne plus payer d'impôt.

Nouveau système
Ils ne payent plus d'impôt à partir d'août 2020.

Vous êtes certains que dans quelques années les contribuables réclameront le retour à l'ancien système ?

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7 8  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation