59 connectés     7 469 missions IT     17 361 CV récents
se connecter | s'inscrire
11/09/18 à 19:10
bibelo
Freelance
discret
Inscrit le 19 Avr 2007
Messages: 19
Bonjour,



Je suis déjà intervenu sur ce forum pour essayer de m'en sortir moi-même, mais là, je n'en peux plus.



En 2016, d'après le Grand Livre fourni par mon EC, j'ai gagné 71 000€.

(je ne sais pas si c'est avec ou sans TVA, c'est écrit à la ligne Comptes de résultats, Crédit)

En enlevant les charges diverses, il reste 53 544 € (Comptes de résultats, Solde)



Je n'ai pas pu payer toutes les charges réclamées en 2017. Je n'ai pas travaillé pendant 9 mois en 2017, ce qui fait que l'on continue de me réclamer de l'argent.

Jusqu'à présent, je me suis arrangé avec les impôts pour la TVA et l'URSSAF, mais je viens de recevoir un courrier des impôts pour les particuliers qui me dit que j'ai mis le chiffre à la mauvaise case (case 5HQ au lieu de 5QC). Du coup ils me réclament 5400€ en plus des 4960 que j'ai payé l'année dernière.



Pris d'un doute, je suis allé sur le site de la CIPAV, où je me suis rendu compte (oui je sais, je suis grave), qu'il me restait 6500€à payer, en plus des 3500€ que j'ai payé l'année dernière.



Je suis également en cessation d'activité au 31/12/2017.



Ce qui fait qu'au total, pour les charges que je dois payer en 2017 pour l'année 2016 (et que je continue de payer...) ça fait :

Impôts sur le revenus : 10400€

URSSAF : 12000€

RAM : 5000

CIPAV : 10000

= 37400€
Ce qui fait 70% de charges sur ce que j'ai gagné.


Sans compter la TVA (que je continue de payer), je crois 10000 (je suis perdu).




Je ne comprends pas comment c'est possible. Est-ce normal ? Je croûle sous les dettes, je suis désemparé.



Je gagne 2000€ par mois maintenant.



J'ai plusieurs autres questions :

- est-ce que je peux me mettre en cessation de paiement ? (pro) alors que j'ai déjà cessé mon activité ?

- est-ce que je dois me mettre en faillite personnelle ?

- où puis-je trouver de l'aide ? Un comptable offert par l'état qui m'aide à y voir clair ? (je n'ai pas d'argent pour payer quelqu'un).





Merci d'avis pour vos réponses.



Signé : un ancien freelance paumé.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/09/18 à 20:52
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 349
Bonjour,
Je sens que vous avez besoin de quelqu'un pour regarder tous les documents avec vous et trouver une solution. Les échanges sur le forum ne peuvent pas être efficaces dans cette situation.

Je ne sais pas si c'est la faute de l'EC, mais vous avez l'air de ne pas savoir du tout ce que vous avez gagné, et ce que vous devez. Vous avez du dépensé plus que vous avez gagné.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/09/18 à 22:20
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 362
bartol78 a écrit:

- où puis-je trouver de l'aide ? Un comptable offert par l'état qui m'aide à y voir clair ? (je n'ai pas d'argent pour payer quelqu'un).


Payer un expert sera peut être moins couteux que les 47k€ de dettes ?

Voir le profil de l'utilisateur    
11/09/18 à 22:51
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 236
bartol78 a écrit:


1/ est-ce que je peux me mettre en cessation de paiement ? (pro) alors que j'ai déjà cessé mon activité ?

2/ est-ce que je dois me mettre en faillite personnelle ?

3/ où puis-je trouver de l'aide ? Un comptable offert par l'état qui m'aide à y voir clair ? (je n'ai pas d'argent pour payer quelqu'un).


1/ Non. Il en irait de même en cas de poursuite d'activité car il s'agit d'erreurs de gestion (et votre responsabilité est entière).

2/ Si le montant total dû est hors d'atteinte face à votre revenu diminué du RSA, oui, mais d'autres solutions sont sans doute possible.

3/ N'hésitez pas à payer un bon appui qui vous obtiendra des calendriers de paiements et des suppressions de pénalités si vous ne savez pas le faire ! Sinon, il vous reste l'assistant(e) sociale et le dossier de surendettement.

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 10:52
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22292
Bonjour,

Ce que vous indiquez semble étrange.

Mais vous semblez mélanger plusieurs choses "grand livre", "compte de résultat"...

Déjà, quel est votre type d'entreprise ? EI BNC ? EURL IS ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 16:04
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 190
Phobique de la paperasse, handicapé de la calculette.....ne vous inquiétez pas, le prélèvement à la source est là pour vous sauver.....dixit le docteur du forum.

Plaisanterie mise à part, bonne chance à vous

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 16:45
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2329
Bonjour,

CORDIA a écrit:
Phobique de la paperasse, handicapé de la calculette.....ne vous inquiétez pas, le prélèvement à la source est là pour vous sauver.....dixit le docteur du forum.


[MODE HS ON] Justement. Si les cotisations sociales étaient prélevées au fur et à mesure des recettes, notre ami ne serait pas face à de telles difficultés. Vous connaissez beaucoup de salariés qui souhaitent payer leurs cotisations sociales de la même façon qu'ils règlent actuellement leurs impôts ? [OFF]

Pour en revenir à bibelo: en lisant vos messages on constate que vous êtes en EI BNC depuis 17 ans et que votre dernière année (2017) vous a mis dans de graves difficultés faute d'avoir fait les choses convenablement. Votre expert comptable en est largement responsable et n'aurait pas dû vous laisser ainsi dans la panade. Vous avez cessé vos activités sans solder proprement les comptes. Contactez-le et demandez lui de faire ce travail (contre rémunération bien sûr, mais modique) à posteriori de manière à ce que vous sachiez exactement ce que vous devez aux différents organismes sociaux.

Vous ne vous en sortirez pas tout seul de toute façon.

Cordialement

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 17:14
bibelo
Freelance
discret
Inscrit le 19 Avr 2007
Messages: 19
Bonjour et merci à tous pour vos réponses.

J'ai l'impression effectivement que mon EC a pris les choses à la légère. Erreur fatale.

Pour mes impôts sur le revenu, la mauvaise case, c'est suite à un échange avec lui. Il ne m'a d'ailleurs pas répondu là-dessus.

Je ne lui fais plus confiance, je pense faire appel à une connaissance spécialisée dans l'optimisation fiscale.

Pour 2018 (et la cessation d'activité) je me suis débrouillé tout seul, j'ai fait toute la compta et les déclarations moi-même avec macompta.fr (et plein de coups de fil à leur service). En espérant ne pas avoir fait d'autres erreurs et me prendre un truc l'année prochaine...

Vous avez deviné que je suis en activité depuis 2001. Mon statut ? EI sans doute...? TNS sur le papier que j'avais rempli à l'époque, BNC frais réels...

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 17:26
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 349
La confiance aveugle à l'EC, c'est dangeureux. Moi, j'ai un collègue Freelance depuis 2 ans qui a fait un peu pareil ==> L'EC ne lui a pas dit d'adhérer à une AGA, 25% de plus pour la déclaration d'impôt.

Sinon, en EURL, j'imagine qu'on peut éviter ce genre problème?

Si vous redémarrez en 2019 et que vous avez PEU DE FRAIS, une ME avec l'ACCRE, ca ira bien aussi.

Voir le profil de l'utilisateur    
12/09/18 à 17:33
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 236
2001 ??? Et vous écrivez votre "may day" un 11 septembre ?!!!

Bon, la cessation d'activité étant le 31/12/2017, vous aviez 60 jours pour déclarer votre ultime BNC selon les règles de "créances-dettes". L'avez vous fait ? Parce que si les dettes ont quelque chose de bien, c'est qu'elles allègent le BNC final et donc, le social et le fiscal à venir.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation