57 connectés     7 469 missions IT     17 361 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Recourir à un indépendant = 50% plus cher qu'un salarié ?


Recourir à un indépendant = 50% plus cher qu'un salarié ?

  
1 2 3  suiv
22/09/18 à 15:21
guillaume.bo
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Sep 2018
Messages: 5
Salut,

Je prépare mon passage d'une activité salarié à une activité freelance, et ne trouve pas d'explication sur ce point : outre l'absence d'attache avec le travailleur (pas de licenciement ou de travailleur indésirable à traîner comme un boulet si cela se passe mal) et la faculté de trouver une compétence précise/rare plus facilement, il me semble que ce n'est pas du tout intéressant financièrement pour l'entreprise.

Prenons cet exemple :

- Une entreprise choisit de recruter un salarié en CDI à temps plein (dont 10j RTT/an) pour un salaire de base de 50 000€ brut annuel + prime sur objectifs de 5 000€ brut. Ajoutons désormais les charges patronales là où elles s'appliquent, et autres avantages non-soumis à cotisations (tickets restaurant, intéressement) : le salarié coûte à l'entreprise 85 000€ par an pour 37 heures par semaine (rappel : ce qui représente 217 jours de travail effectif, que l'on utilisera ici comme pivot)

- Une entreprise choisit de passer contrat avec un indépendant pour le même travail et la même durée (i.e. on reprend les 217 jours posés comme pivot). En s'accordant sur 217 jours, ils sont tous deux conscients que l'indépendant s'est ménagé l'équivalent en repos du trio CP/RTT/fériés d'un salarié. Tous deux conviennent d'un TJM de 600€ HT : l'indépendant coûte à l'entreprise 130 000€ par an pour 37 heures par semaine

Au final, pour un même besoin et une même durée de travail, l'indépendant coûte moitié plus cher à l'entreprise.

Correct ?

Et pourtant, de nombreux secteurs ne jurent que par la sous-traitance.

Voir le profil de l'utilisateur    
22/09/18 à 15:34
guillaume.bo
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Sep 2018
Messages: 5
J'ai lu ça et là qu'un indépendant ne facture pas plus de 150 jours par an, car il se ménage du temps de démarchage commercial, de formation, etc.

Soit, mais cela reste son affaire et ça ne change rien au fond de la question.

En reprenant le cas d'exemple, mettons que l'indépendant ne facture que 140 jours par an : il coûtera alors autant que le salarié à temps plein. Sauf qu'ici l'indépendant travaillera 80 jours de moins que le salarié.

Voir le profil de l'utilisateur    
22/09/18 à 19:09
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 1996
Bonjour,
Pourquoi prends-tu le salarié à 55 k et l'indep à 600 ?
Fais idem avec le salarié à 70k et l'indep à 500 tout en comptant le même nb de jour.
Le delta restant vient de l'éjectabilité/précarité/risque.
A+


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
22/09/18 à 20:16
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 349
Donc, on est en train de parler les indépendants en régie à plein temps.

Prenez un ex: tu as un projet et tu as besoin de 5 personnes en 2 ans.
- Si tu les embauches en CDI, tu fais quoi avec eux après 2 ans alors qu'une fois fini, t'as peut-être besoin d'une seule personne pour maintenir.
- T'as besoin des gens, mais trouver 5 personnes d'un coup, c'est très très difficile ==> prestataires.
- Au bout de 6 mois, tu dois arrêter le projet pour plusieurs raisons (budget, changement du marché, etc. ). Veux tu continuer à payer 5 salariés?

Sinon, mon client actuel préfère largement les CDI, mais il n'arrive pas à embaucher les gens. Par conséquent, à certain moment, j'étais le seul prestataire en régie. Ils ont même parlé d'une possibilité d'arrêter les prestataires car ca coûte plus cher, mais ce n'est pas possible. Aujourd'hui, 2 prestataires dans mon équipe, une équipe de 4 prestataires d'une SSII sur place sur un projet de 6 mois, et une ou deux équipes à l'étranger d'une autre SSII sur d'autres projets.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/09/18 à 09:27
guillaume.bo
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Sep 2018
Messages: 5
@jmolive :
Pour l'exemple, j'avais pris le salarié à 60k en considérant 50k de salaire de base dont mutuelle + 5k de prime sur objectifs + 1k tickets restau + 1k intéressement/participation + 1k remboursement de frais + 0,5k prime de vacances SYNTEC.

En le mettant ensuite en vis-à-vis d'une formule lue sur les forums d'indépendants : TJM = rémunération salariée / 100. Ce qui nous donne 60k salarié --> 600 TJM. Ca peut très bien être une mauvaise formule, je ne sais pas.

Ton exemple ne me convint pas : un salarié rémunéré à hauteur de 70k ne posera certainement pas un TJM aussi bas que 500€ en tant qu'indépendant. Au flair uniquement, il me semble qu'un TJM de 500€ serait appliqué en province par une ESN pour un bon profil, ayant 4 ou 5 années d'expérience rémunéré 40k. Je n'ai jamais travaillé en ESN alors c'est vraiment au jugé.

@htnfr :
C'est entendu : l'entreprise trouve plus rapidement et en plus grand nombre des compétences particulières et pour une durée limitée, une souplesse que n'offre pas le salariat. Tu t'accordes aussi à dire que cette solution est plus coûteuse.

En prenant un peu de recul, j'apporte cette précision : je ne cherche pas à dézinguer les indépendants en abordant ce sujet. Je compte moi-même le devenir d'ailleurs.

Je cherche uniquement à comprendre ce qui me semble incohérent. Qui ne l'est d'ailleurs probablement pas et que je dois avoir mal compris ou mal calculé à un endroit.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/09/18 à 09:45
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 349
Oui, ca coûte forcément plus cher, sinon, autant de prendre que des indépendants Very Happy .

Un autre ex très concret: un ancien collègue qui bosse dans un open space dans un grand groupe. Sur 70 personnes, il n'y a que 2 ou 3 permanents, les autres sont tous prestataires. En fait, l'informatique, ce n'est pas leur métier, mais ils ont quelques centaines de millions €€ de budgets pour plusieurs projets, sur une durée de quelques années. Dans 3 ans, ils resteront peut-être que 5-10 Very Happy

Sinon, comme beaucoup des gens ici, on m'a déjà proposé de devenir salarié chez eux. C'est un moyen de recrutement aussi Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
23/09/18 à 09:49
guillaume.bo
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Sep 2018
Messages: 5
Citation:
Sinon, comme beaucoup des gens ici, on m'a déjà proposé de devenir salarié chez eux. C'est un moyen de recrutement aussi


Le choix a dû être vite vu Wink Quoi que, passé un certain âge, si tu veux consacrer plus de temps à ta vie privée et moins te tenir à jour des technos, ça peut être une bonne option de repli.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/09/18 à 10:18
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 349
guillaume.bo a écrit:

Le choix a dû être vite vu Wink Quoi que, passé un certain âge, si tu veux consacrer plus de temps à ta vie privée et moins te tenir à jour des technos, ça peut être une bonne option de repli.

Pas forcément. Récemment, j'ai pu faire 2 mois de repos pour passer du temps avec mon bébé, ce qui est impossible si tu es salarié Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
23/09/18 à 10:25
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 362
guillaume.bo a écrit:

Je cherche uniquement à comprendre ce qui me semble incohérent. Qui ne l'est d'ailleurs probablement pas et que je dois avoir mal compris ou mal calculé à un endroit.


Je pars du principe que le client paye l'expertise pour une durée bien limitée. C'est également la garantie de ne travailler qu'avec les meilleurs talents, car celui/celle qui ne fait pas l'affaire sera non-renouvelé(e) ou congédié(e).

Autre exemple concret : un client interne qui passe par son IT se verra demander un délais d'attente d'1 à 2 ans pour réaliser un projet là où une équipe de freelances en régie délivrera le produit en 3 mois. Il y a aussi des politiques internes dans les grands groupes, et seuls les entités/services ayants le bras long peuvent utiliser les capacités internes de l'entreprise. Les autres doivent patienter longtemps, ou trouver une solution externe incluant le recrutement de freelances.
Donc oui, cela coûte plus cher, mais cela permet de réaliser le projet dans les délais.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/09/18 à 13:03
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22292
Bonjour,
guillaume.go a écrit:
Je cherche uniquement à comprendre ce qui me semble incohérent. Qui ne l'est d'ailleurs probablement pas et que je dois avoir mal compris ou mal calculé à un endroit.
Pourquoi voulez vous que la logique qui conduise a prendre des indépendants soit ailleurs que les élément cités ?

Le problème est que vous ne tenez pas compte de l'importance décisionnaire des différents services d'une grande entreprise et leurs poids dans la structure.

Le technique est important dans les petites structures. Mais plus la structure grossit plus le commercial puis l'administratif, le financier et le juridique prennent du poids

Or, la logique de chaque service n'est pas la même. Le service juridique préférera des prestataires plutôt que des salariés pour limiter les risques (litiges, flexibilité...). Le service financier même si un coût à court terme est plus faible qu'un autre aura un raisonnement à plus long terme (un salarié en arrêt reste partiellement payé, le préavis est plus long, il est plus simple de prévoir le coût d'un presta que d'un salarié, le presta a sa propre rcp...).

Les discussions budgétaires sont intéressantes par ailleurs, un service voudra toujours un budget plus important et le préserver. Or un presta sur une mission ne sera pas sur le même budget. Il est ainsi plus dur de justifier un salarié même moins cher qu'un presta pour une mission à durée déterminée car il n'est pas toujours sur les mêmes budgets. Pour éviter de batailler pour réduire le budget d'un service, il est plus simple de supprimer le budget d'un projet. Mais un salarié ne permet pas cette flexibilité s'il est dans le budget du projet.

Chaque entreprise a son fonctionnement et le poids respectif des services change dans le temps. C'est pourquoi une banque décidera un jour de ne plus avoir de presta et 3 ans après changera d'idee. J'ai un client qui était salarié d'une banque. Il a bénéficié d'un plan de départ. Est revenu comme presta. Puis est redevenu salarié de la banque. Et à rebeneficie d'un plan de départ. Pour... revenir comme presta. Cela arrive bien plus souvent qu'on le pense au gré des changements des decisionnaires.

Le problème est qu'il n'assument pas les inconvénients d'un choix. Et quand l'inconvenient est trop présent, on revient en arrière entre oubliant pourquoi on avait changé au départ.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation