100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Recourir à un indépendant = 50% plus cher qu'un salarié ?

itconsult

100 Messages

très actif
03/10/2018 à 19:05

pas mal de choses vraies dites, comme hmg
j'ai pas mal d'anecdotes aussi

concernant les femmes de menage, un gros telecom en europe a vu son systeme down (base client donc la principale pour nfacturation etc) pendant une semaine, car une femme de menage avait marché et arraché le cable du serveur dans la salle des serveurs principaux et ils se sont trompés de backup... :lol:

une autre boite multinationale j'ai du faire un recovery seul assez difficile et urgent sur systeme de production car les develloppeurs developpaient et faisaient les modifs... sur les applis SAP de production principales FI/CO donc la compta etc (vous avez bien lu). j'etais bien sur pas au courant qu'un chef de pojet avaiy autorisé ca...

d'autres boites (une grandes boite avec millions de clients et fichier client critique pour fonctionnement). je leur ai demandé ce qu'ils faisaient en cas d'incendie dans le batiment/salle serveur (pas de backup hors site). la reponse : on ferme l'entreprise MDR

c'est le café de freelance info donc defoulons nous :lol:

GALOUZISA

1 Messages

nouveau
11/01/2022 à 23:14

Le salaire (+ charges sociales/patronales) est une donnée de coûts mais il y en a bien d'autres auxquelles nous ne pensons pas.
Un freelance, tu ne lui paies pas de:
Congés payés,
RTT,
Arrêts maladie,
Jours "sans travail",
Tickets resto,
Carte transport,
Mutuelle,
Formation,
Hardware,
Software,
Fournitures,
Frais administratifs (Comptabilité, medecine du travail, RH),
Eventuellement prime de rupture conventionnelle

Après çà, la différence devient beaucoup plus mince donc pas de complexe !

PierrotFree

12 Messages

discret
12/01/2022 à 07:43

Exactement du même avis que GALOUZSIA, tous les coûts doivent être pris en compte.

Je suis tombé sur cet article cette semaine sur le sujet (je n'ai pas écrit l'article, ce n'est pas la pub pour l'auteur) :
https://www.linkedin.com/pulse/le-vrai-co%C3%BBt-du-freelancing-quentin-debavelaere/

Gazole

127 Messages

très actif
12/01/2022 à 10:42

GALOUZISA a écrit :Le salaire (+ charges sociales/patronales) est une donnée de coûts mais il y en a bien d'autres auxquelles nous ne pensons pas.
Un freelance, tu ne lui paies pas de:
Congés payés,
RTT,
Arrêts maladie,
Jours "sans travail",
Tickets resto,
Carte transport,
Mutuelle,
Formation,
Hardware,
Software,
Fournitures,
Frais administratifs (Comptabilité, medecine du travail, RH),
Eventuellement prime de rupture conventionnelle

Après çà, la différence devient beaucoup plus mince donc pas de complexe !
Tu as raison lorsque tu parles de coûts cachés, cependant parmi tous tes exemples certains sont bien dérisoires. La carte transport et la partie à la charge de l'employé. Quant au matériel, il est souvent déjà à disposition. Le matériel que l'on prête à un freelance pour la durée de la mission, aurait été prêté à un interne (et comptablement amorti su quelques années). De même que les licences annuelles.

L'indemnité de rupture conventionnelle peut être faible : 4 ans d'ancienneté pour avoir l'équivalent d'un mois - mais je concède, elle peut être plus élevée, puisque ce n'est qu'un minimum.

Bref, le coût est beaucoup plus complexe, mais c'est surtout la possibilité de faire sauter au moindre caprice de budget qui l'emporte.

Freelance depuis septembre 2015 - 8 ans de prestation en SSII auparavant.
EURL à l'IS.