64 connectés     5 689 missions IT     21 833 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Client souhaite arrêter la prestation sans préavis


Client souhaite arrêter la prestation sans préavis

  
prec  1 2 3 4 ... 12  suiv
06/10/18 à 09:59
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 394
snowman43 a écrit:
Pas de soucis j'ai tout ce qu'il faut, ils m'ont envoyé des mails et m'ont fait sortir de force.

Le commercial hurlait au téléphone. L'interne s'était barré dans son coin comme un gosse.

Vous avez déjà été confronté à une rupture de ce type du contrat ? (façon cow boy).


Bonjour,

Vous avez fait du forcing pour faire valoir vos droits. Il faut maintenant assumer les conséquences commerciales et juridiques.

Perso, je serai parti sans faire d'histoire et demander simplement le paiement des factures en rapport avec le travail réalisé à la date de sortie... en effet, je préfère fidéliser un client que me mettre à dos un client final et un intermédiaire ^^ le réseau étant pour moi l'element Le plus important pour trouver de nouveaux projets/clients, je préfère laisser une image positive derrière moi.

Pour info : on m'a déjà demandé un vendredi soir de ne pas revenir le lundi suivant. J'ai rangé mes affaires, souhaité un bon week-end à ma responsable et suis parti.
Après un break de 2 ans, je suis retourné chez ce même client. J'y suis depuis maintenant presque 2 ans. Donc ne pas se faire blakclisté me semble quand même important, davantage qu'un préavis d'1 mois.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 10:27
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 110
Bonjour,

Du forcing ? annuler unilatéralement un contrat de droit privé du jour au lendemain c'est pas du forcing ? c'est ultra violent comme solution !

J'ai proposé au commercial la solution que vous évoquez, à savoir le paiement des factures, ils rompent le contrat unilatéralement, c'est le minimum ! ils ont refusé.

On est pas chez les cowboys, le contrat doit être respecté, si on souhaite le casser, le minimum c'est de trouver un addendum accepté par les deux parties. Il n'y a rien eu de tout ça ici, on me met devant le fait accompli.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 10:56
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 230
Acathla a écrit:

Pour info : on m'a déjà demandé un vendredi soir de ne pas revenir le lundi suivant. J'ai rangé mes affaires, souhaité un bon week-end à ma responsable et suis parti.
Après un break de 2 ans, je suis retourné chez ce même client. J'y suis depuis maintenant presque 2 ans. Donc ne pas se faire blakclisté me semble quand même important, davantage qu'un préavis d'1 mois.


C'est plus de la relation commerciale, c'est de la prostitution.
Y a quand même des limites.

Pas étonnant de voir des clients ignorer les contrats.....si des prestataires tendent la joue gauche.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 11:22
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 110
Citation:
Le professionnel qui rompt brutalement, même partiellement, une relation commerciale établie engage sa responsabilité civile délictuelle et s'expose à une condamnation à des dommages et intérêts.


Voici ce qu'en dit la CCI de Paris, on est pas chez les cowboys.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 11:34
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 369
Bonjour,

Si je peux me permettre d'intervenir

Il est très dangereux selon moi de se prononcer sur l'attitude à adopter.
Je comprends la colère de snowman mais j'adhère également à la réponse d'Actahla.

Je vois régulièrement des consultants qui, au bout de 2 mois de prestations, ne sont pas en adéquation avec ce que cherchait le client : est ce la faute du consultant pour autant ? non, la responsabilité est souvent des 2 cotés : un besoin client mal défini, un entretien trop rapide où les compétences recherchées n'ont pas été assez détaillées . bref, plein de bonnes et de mauvaises raisons qui à la fin, font que le consultant n'était pas celui qu'il fallait.
Au final, j'ai vu beaucoup de cas où le consultant, sous demande du client, a accepté de quitter ses fonctions rapidement sans évoquer l'aspect contractuel. et c'était la bonne attitude à adopter, pour tout le monde : le client, l'intermédiaire et lui même.

Est ce le cas de Snowman ? de ce qu'il nous rapporte, non à l'évidence.

Mais, par souci d'objectivité, est ce que nous, intervenants sur ce post, avons une connaissance exacte du déroulement des evenements depuis 1 mois ? (date à laquelle le contrat a démarré si j'ai bien compris) .
non, nous avons juste 1 ligne d'explication de quelqu'un que nous connaissons pas.

Ce n'est pas contre vous Snowman mais je ne pars jamais du principe que dans l'absolu, le freelance est le gentil gentil et le client le méchant méchant.


Bon courage à vous, j'admets que l'attitude à adopter n'est pas facile.
Essayez de faire ce que vous pouvez mais mon conseil est de tourner la page le plus rapidement possible pour repartir vite sur une nouvelle mission, qui se déroulera bien j'en suis sur

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 11:42
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 110
Bonjour,

Citation:
Je vois régulièrement des consultants qui, au bout de 2 mois de prestations, ne sont pas en adéquation avec ce que cherchait le client : est ce la faute du consultant pour autant ? non, la responsabilité est souvent des 2 cotés : un besoin client mal défini, un entretien trop rapide où les compétences recherchées n'ont pas été assez détaillées . bref, plein de bonnes et de mauvaises raisons qui à la fin, font que le consultant n'était pas celui qu'il fallait.
Au final, j'ai vu beaucoup de cas où le consultant, sous demande du client, a accepté de quitter ses fonctions rapidement sans évoquer l'aspect contractuel. et c'était la bonne attitude à adopter, pour tout le monde : le client, l'intermédiaire et lui même.

Est ce le cas de Snowman ? de ce qu'il nous rapporte, non à l'évidence.


Le client a attendu au cours de la prestation une formation de son personnel interne, or j'avais déjà donné l'alerte au commercial avant de signer en lui précisant que je ne fournirai pas de formation pour le prix auquel je suis acheté et ni la fiche de poste, ni l'intitulé ne comporte de formation, on m'a confirmé que le client ne voulait pas de formation. J'ai été acheté pour du développement, j'ai fait du développement.

Ça ne pouvait pas coller, j'ai été le premier à donner l'alerte par e-mail y a 15 jours, c'est même moi qui ai proposé au commercial de trouver un autre développeur plus junior qui aurait un niveau accessible à l'interne, leur réaction : rompre le contrat unilatéralement.

Ils sont 300% en tort, moi j'avais aucun soucis pour partir du client avant la fin de la mission, mais là ils m'ont mis le couteau sous la gorge et devant le fait accompli. C'est scandaleux, ils se sont trompés (le client final et l'intermédiaire) et c'est moi qui devrait payer les pots cassés ? ça se passera pas comme ça.

Rompre un contrat comme ça c'est un acte de guerre.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 11:59
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 369
Ce qui prouve bien que dès le départ, il y avait une incohérence entre son besoin et la prestation de service qu'il a acheté
et comme vous le dites, vous vous en êtes aperçus très vite, dès le 15eme jour.

Dans ce type de cas, il est évident que la collaboration ne pouvait pas durer longtemps . et à vous lire, je comprends que vous n'aviez pas envie de rester plus longtemps chez lui.

Je comprends votre colère car la façon dont vous avez été mis à la porte n'est pas correcte .
mais êtes vous certain que le meilleur pour vous est de revenir chez ce client faire 1 mois de préavis ?
vous me répondrez certainement oui si vous êtes actuellement en situation de besoin de faire du chiffre
mais si l'on occulte l'aspect financier, votre interet est de tourner la page et de retrouver vite une autre mission qui sera en pleine adéquation avec vos compétences.

si vous souhaitez aller plus loin, je pense que nos avis ne vous aideront pas beaucoup . dirigez vous vers un avocat (ou assistance juridique pris en charge par une vos assurance ?) qui vous donnera un avis clair sur vos possibilités de demander un préjudice.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 12:05
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 110
Bonjour,

Citation:

mais si l'on occulte l'aspect financier, votre interet est de tourner la page et de retrouver vite une autre mission qui sera en pleine adéquation avec vos compétences.


Si je tourne la page et je trouve une autre mission, c'est légitimé cette pratique, je suis pas une machine à laver, même une machine à laver on la ramène pas au magasin 1 mois après l'avoir utilisé car on en désire une autre, tu rachètes une autre machine si tu veux changer de modèle.

Ils me doivent un mois de préavis, c'est contractuel, c'est comme ça. Qui me dit que le prochain client va pas faire la même chose ? ah tiens, on l'a décidé, tu te casses vendredi. Ça marche pas comme ça, si encore on te payait immédiatement pour le travail accompli, mais du tout ! ils rompent un contrat comme ça et il faudrait les croire pour le paiement.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 12:17
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 369
parisman a écrit:
Bonjour,



Ils me doivent un mois de préavis, c'est contractuel, c'est comme ça. Qui me dit que le prochain client va pas faire la même chose ? ah tiens, on l'a décidé, tu te casses vendredi. Ça marche pas comme ça, si encore on te payait immédiatement pour le travail accompli, mais du tout ! ils rompent un contrat comme ça et il faudrait les croire pour le paiement.


Vous mélangez tout :
- être payé pour le travail accompli
- respecter un préavis

Bien évidemment que vous devez être payé pour tous vos jours travaillés !
Y a t'il un élément qui vous ferait penser que vous ne serez pas payé ?
envoyez de suite votre facture à votre intermédiaire.

personnellement, je trouve démesuré de faire 1 mois de préavis quand il y a eu 1 mois de prestation. oui c'est écrit, mais ça n'a pas de sens.

ce qui serait intéressant pour vous dans ce forum est non pas des gens qui vous disent "tu as raison, fais leur un procès"
mais plutôt des témoignages de gens qui ont eu à faire face à cette situation et qui ont pris la décision d'attaquer l'intermédiaire (car je me doute que vous n'attaquerez pas votre client puisque rien ne vous lie contractuellement) .

Voir le profil de l'utilisateur    
06/10/18 à 12:45
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 110
Je mélange tout ? C'est le contrat qui te dit que tu seras payé et sous quelles modalités, ils cassent le contrat comme ça, par fantaisie ! C'est leur contrat, c'est eux qui ont mis un mois de préavis dedans.

Ils cassent leur propre contrat et il faudrait les croire pour l'argent, c'est vous qui mélangez tout. Moi là j'ai bossé un mois pour une société qui casse son propre contrat sans aucun respect des clauses de rupture.

Vous me faites rire en tout cas, vraiment, laissez passer ça alors que dans notre métier on a que ce contrat de quatre pages pour nous protéger.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 ... 12  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation