77 connectés     6 543 missions IT     25 490 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Client souhaite arrêter la prestation sans préavis


Client souhaite arrêter la prestation sans préavis

  
prec  1 ... 9 10 11 12  suiv
17/10/18 à 16:53
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 141
Bonjour,

Citation:
Un client final a le droit d'arrêter la mission quand il veut : c'est d'ailleurs pour cette flexibilité qu'il a recours aux prestataires de services plutôt que d'embaucher des salariés. Dans ce cas, vous avez un contrat commercial avec votre intermédiaire: alors pourquoi ne vous êtes pas appuyé sur ce contrat pour réclamer vos droits? Au lieu de vous faire traiter comme cela a été le cas chez le client final?


C'est moi qui ne vous comprend pas, je réclame bien mes droits à l'intermédiaire ! je suis resté chez le client parceque moi j'ai un contrat avec un mois de préavis, pas une heure et le client ne prend pas des prestataires pour les virer du jour au lendemain, aucune société ne peut prévoir ses affaires avec une visibilité de 24h, ma société ne fait pas exception, c'est bien pour ça que le législateur condamne au civil ce type de rupture.

Nous aurions tout à fait pu contractualiser sans préavis, mais ce n'est pas le cas et on ne réécrit pas un contrat une fois signé.

Je vous donnerai les résultats de la procédure.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/18 à 17:32
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 199
J'attends avec impatience le retour de la procédure et je souhaite qu'elle vous soit favorable, mais je ne pense pas que ce soit à vous de décider ce que le client final veut, peut ou doit faire. S'il estime qu'il n'a pas besoin de vous dans l'heure, c'est son affaire. Le contrat spécifiant le préavis est celui que vous avez signé avec la SSII et pas avec le client final. Maintenant, si vous me dite que dans votre contrat avec la SSII il est précisé que le LIEU DE PREAVIS est le site du client, alors oui, je comprend mieux votre position. Dans le cas contraire, il serait normal de penser que dans votre cas le préavis aurait pu s'effectuer dans les locaux de la SSII.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/18 à 17:42
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 141
Citation:
Dans le cas contraire, il serait normal de penser que dans votre cas le préavis aurait pu s'effectuer dans les locaux de la SSII.


Tout à fait, j'ai bien pensé comme vous, j'étais lundi matin dans les locaux de la SSII et j'ai payé un huissier pour faire constater l'interdiction qui m'était faite d'entrée dans les locaux pour effectuer le préavis.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/18 à 18:02
findev
Membre
très actif
Inscrit le 15 Juin 2018
Messages: 116
Depuis que je suis votre histoire je pensais que vous aviez été viré des locaux du client final, je crois que c'est également le cas de quelques intervenants ici Very Happy

Donc le client a cassé le contrat avec l'ESN qui ne s'est sans doute pas défendue pour ne pas les froisser.
Et vous vous voulez juste faire appliquer votre contrat avec l'ESN qui fait tout ce qu'elle peut pour ne pas vous permettre d'exécuter votre part. C'est ça ?

Bon courage pour la suite Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/18 à 18:16
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 141
C'est bien le cas ! j'ai fait durer la prestation le maximum de temps possible, le commercial hurlait au téléphone, je ne voulais pas partir mais je suis parti sans la sécurité.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/18 à 19:17
ubik_2008
Freelance
impliqué
Inscrit le 16 Nov 2008
Messages: 345
Si je peux apporter mon expérience perso :

moi c'est un jeudi soir où on m'a dit de ne pas venir vendredi et de ne plus jamais revenir. Le contexte était un peu différent, le client final a cassé son contrat avec la SSII en cours de projet. Donc tous les consultants freelance ou salariés ont quitté le projet.

Au tél, le manager de la SSII m'a bien fait comprendre qu'il y avait un fort risque que le client final ne paye pas la SSII. J'avais un contrat de 3 mois avec la SSII, il me restait un mois et demi à faire.

J'aurais pu demandé mon préavis mais vu la mauvaise ambiance sur le projet, j'ai eu peur de ne jamais être payé ou alors après de longues procédures. Donc j'ai préféré partir sans faire d'histoire.

Au final j'ai été payé pour mon mois et demi de prestation effectué (la SSII a du trouver un arrangement avec le client final).

J'ai eu aussi peur d'être blacklisté :
- par le client final, ça m'aurait pas dérangé vu que c'est le genre de client avec qui il faut pas travaillé
- par la SSII : c'est le genre de SSII qui travaille avec beaucoup de clients, donc se griller chez eux, c'est se griller un certain nombre d'opportunités. D'autre part, j'avais travaillé avec eux par le passé et ça c'était bien passé.

C'est pas évident comme situation :
- soit faire respecter son droit et se griller
- soit faire profil bas en pensant au futur

Ce n'est pas un situation facile.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/10/18 à 23:18
code38
Freelance
très actif
Inscrit le 23 Sep 2018
Messages: 110
parisman a écrit:
En fait mes réponses ne servent à rien puisque juger qui / quoi / comment vous ne le faites qu'avec vos expériences à vous.


C'est un peu le but du forum, non ?
N'êtes-vous pas venu chercher ce retour d'expérience ?

Des réponses, certains les attendent encore quand il s'agissait de mieux comprendre la situation.

Dans une situation difficile comme celle que vous décrivez, c'est normal que vous recherchiez l'adhésion mais quand vous ne l'obtenez pas, vous vous insurgez en brandissant l'injustice que vous subissez et, plus gênant, en dénigrant les personnes.

parisman a écrit:
Au final je cherche juste à avoir le témoignage de personnes à qui il est arrivé qu'on rompe unilatéralement un contrat de prestation de services brutalement sans que rien ne le laisse présager, mon client n'ayant jamais été ce client final mais l'intermédiaire et c'est cela qui compte.


Et vous avez eu de nombreux témoignages.
Telle que vous présentez les choses au départ (rupture soudaine du contrat sans paiement), ça paraît bien sûr inadmissible.
Mais en le faisant de manière partielle, en ne répondant pas aux questions de ceux qui essayaient de mieux comprendre, en dénigrant les avis de certains, en vous présentant comme prétentieux et intransigeant, en nous perdant dans des propos superflux (des histoires de coups de chiffon sur le bureau, de cowboys, de moelleux au chocolat, ...), etc. ça porté à croire qu'on ne savait pas tout. Sait-on pourquoi le client final a mis un terme à la mission (avez-vous eu des explications) ?

parisman a écrit:
Je n'allais évidemment pas partir du client final comme un soumis car celui-ci serait un dieu vivant ! honnêtement si ça n'avait été que moi nous en serions vraiment venu aux mains, c'est un client de mon client, y a un contrat, un contrat ça se rompt pas comme ça car on m'a décidé en se levant.


Dites-moi ! En venir aux mains ? Ce sont de drôles de méthodes ! Donc il y a bien un contentieux avec le client final également ? C'est dans ce genre de cas que ça remet en cause ce qu'on croyait avoir compris ... comme aujourd'hui la compréhension du fait que c'est l'intermédiaire (votre client) qui vous empêchait de rentrer dans ses locaux.

Vous semblez dire que le client final n'a pas respecté le contrat mais si ça se trouve, outre le fait que c'est surprenant qu'il décide d'un départ du jour au lendemain (même si c'est arrivé à quelques autres), si l'intermédiaire a accepté, c'est bien à lui de respecter le préavis du contrat signé avec vous.

Citation:
Si vous en êtes à aduler vos clients jusqu'à lécher le sol, libre à vous ! Vous êtes immensément plus soumis que les salariés.


Un indice : C'est notamment avec ce genre de propos qu'on ne vous suis plus ...

Voir le profil de l'utilisateur    
18/10/18 à 10:02
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 466
même si l'on est tous intrigués par cette situation, je vous renvoie à mes échanges avec parisman en début de post qui sont assez clairs

parisman a écrit:
Bonjour,
Le client a attendu au cours de la prestation une formation de son personnel interne, or j'avais déjà donné l'alerte au commercial avant de signer en lui précisant que je ne fournirai pas de formation pour le prix auquel je suis acheté et ni la fiche de poste, ni l'intitulé ne comporte de formation, on m'a confirmé que le client ne voulait pas de formation. J'ai été acheté pour du développement, j'ai fait du développement.

Ça ne pouvait pas coller, j'ai été le premier à donner l'alerte par e-mail y a 15 jours, c'est même moi qui ai proposé au commercial de trouver un autre développeur plus junior qui aurait un niveau accessible à l'interne, leur réaction : rompre le contrat unilatéralement.



vdaxeis a écrit:
Ce qui prouve bien que dès le départ, il y avait une incohérence entre son besoin et la prestation de service qu'il a acheté
et comme vous le dites, vous vous en êtes aperçus très vite, dès le 15eme jour.

Dans ce type de cas, il est évident que la collaboration ne pouvait pas durer longtemps . et à vous lire, je comprends que vous n'aviez pas envie de rester plus longtemps chez lui.


Le problème initial de cette histoire n'est pas le jour où il s'est fait sortir des bureaux du client final, mais le jour où il a décidé de rester sur cette mission coûte que coûte même si c'était perdant/perdant : perdant pour lui, perdant pour le client final.

La bonne attitude aurait été de déclencher la sortie. une sortie très rapide sans préavis.

Parisman ne l'a pas fait, le client final s'en est chargé

Je me doute de la fin de l'histoire : relation humaine qui se dégrade rapidement, le client final en a marre, au revoir...


Je lui souhaite tout de même bien évidemment d'être payé pour ses jours travaillés

Voir le profil de l'utilisateur    
18/10/18 à 11:12
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 141
Bonjour,

Tu plaisantes ? moi j'ai signé un contrat sans qu'il y ait mention de formation et l'interne qui m'a fait rentrer c'est celui que j'aurai du former alors qu'il a pas le niveau pour être employable. J'aurai du faire passer un test technique à l'interne ?

Vous êtes complètement à l'ouest ! vous êtes en train de m'accuser des fautes du client.

La vraie histoire c'est celle là :
- une fiche de poste qui ne parle pas de formation à aucun moment
- un contrat qui n'en parle pas non plus et je n'ai pas vocation à être un formateur personnel avec un TJ de développeur
- un client qui désire un transfert de compétences mais n'a que de très maigres bases en OOP
- MOI qui indique le caractère ubuesque de la situation et indique qu'une sortie doit être faite rapidement
- un client final qui, par surprise, m'indique que la prestation s'arrêtera dans 24h, sans préavis, rien !
- un commercial qui commence à me menacer pour mes factures si je ne part du client
- une SSII qui rompt le contrat comme ça, sans préavis
- une SSII qui m'appel un samedi après-midi pour m'insulter
- une SSII qui m'indique que mes factures ne seront pas payées

Je vous souhaite, moi, d'être traité de la même manière, ça vous fera les chevilles ! je suis ultra choqué quand je vous lis, c'est moi qui ne vous suit pas du tout.

J'ai été, pour la société finale (c'est elle qui va payer), plus qu'exemplaire, j'ai apporté plus de VA que je n'en ai coûté et c'est moi qui subis les conséquences car il y a des internes planqués ! et vous êtes en train de vous attaquer à ma personne !

Voir le profil de l'utilisateur    
18/10/18 à 11:18
Livz75
Freelance
actif
Inscrit le 17 Jan 2017
Messages: 51
parisman a écrit:
Tu plaisantes ? moi j'ai signé un contrat sans qu'il y ait mention de formation et l'interne qui m'a fait rentrer c'est celui que j'aurai du former alors qu'il a pas le niveau pour être employable. J'aurai du faire passer un test technique à l'interne ?


Wow, le crime de lèse-majesté !! Shocked
Redescends un peu de ton piédestal.
Le transfert de connaissances fait partie intégrante de notre job, le métier de conseil c'est ça aussi...

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 ... 9 10 11 12  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation