190 connectés     7 037 missions IT     21 588 CV récents
se connecter | s'inscrire
08/10/18 à 15:32
Membre-134431
Membre
nouveau
Inscrit le 08 Oct 2018
Messages: 4
Bonjour,

Je vous explique mon problème, avec un ami nous sommes en cours de création d'une plateforme web connectant des établissements hôteliers et des personnes exerçant en tant qu'auto-entrepreneur. Notre plateforme permet aux établissements de faire rapidement appel à des indépendants lorsqu'ils ont besoin de staff.

Nous prenons en charge la facturation des missions à travers notre plateforme pour les freelances et les établissements hôteliers,
Comment devons nous procéder ?

Solution n°1 :
—> On émet 2 factures : Une de notre entreprise à l'établissement pour la facturation de la mission; puis une du freelance à notre société pour qu'il récupère le montant la mission (auquel on aura déduit notre commission).

Solution n°2 :
On émet 2 factures : Une du freelance à l'établissement hotelier pour la facturation de la mission; puis une de notre établissement au freelance pour que l'on récupère notre commission.

La solution n°1 serait plus simple pour nous car cela nous évite de “courir” après les freelances pour récupérer notre commission ..

Quand est il de la numérotation des factures ? Je n'arrive pas à trouver comment des entreprises comme Uber ou Deliveroo procèdent !

Merci de votre aide !
Eric

Voir le profil de l'utilisateur    
08/10/18 à 18:49
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2386
Bonjour,

Membre-134431 a écrit:

Solution n°1 :
—> On émet 2 factures : Une de notre entreprise à l'établissement pour la facturation de la mission; puis une du freelance à notre société pour qu'il récupère le montant la mission (auquel on aura déduit notre commission).

Solution n°2 :
On émet 2 factures : Une du freelance à l'établissement hotelier pour la facturation de la mission; puis une de notre établissement au freelance pour que l'on récupère notre commission.


Ni l'une ni l'autre. Wink

Votre sous-traitant (freelance, artisan, ce que vous voulez; d'ailleurs je ne vois pas pourquoi vous vous arrêteriez aux micro-entrepreneurs, enfin bref) vous fait un devis, ou bien vous passez un contrat annuel avec lui s'il s'agit de tâches répétées. Lorsque la prestation est faite vous facturez alors votre client en prenant votre marge. Puis vous rétribuez votre prestataire en prélevant au passage une commission. Cette rétribution se fait à partir de la facture que lui vous adresse et dans laquelle il aura déduit la commission convenue entre vous.

PS: vous ne voulez pas prendre un pseudo genre ERIC75 plutôt que de rester avec l'anonyme Membre-134431. On s'y paume sur le forum avec tous ces numéros de membres...

Cordialement

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
08/10/18 à 19:14
Membre-134431
Membre
nouveau
Inscrit le 08 Oct 2018
Messages: 4
François1 a écrit:
Bonjour,

Membre-134431 a écrit:

Solution n°1 :
—> On émet 2 factures : Une de notre entreprise à l'établissement pour la facturation de la mission; puis une du freelance à notre société pour qu'il récupère le montant la mission (auquel on aura déduit notre commission).

Solution n°2 :
On émet 2 factures : Une du freelance à l'établissement hotelier pour la facturation de la mission; puis une de notre établissement au freelance pour que l'on récupère notre commission.


Ni l'une ni l'autre. Wink

Votre sous-traitant (freelance, artisan, ce que vous voulez; d'ailleurs je ne vois pas pourquoi vous vous arrêteriez aux micro-entrepreneurs, enfin bref) vous fait un devis, ou bien vous passez un contrat annuel avec lui s'il s'agit de tâches répétées. Lorsque la prestation est faite vous facturez alors votre client en prenant votre marge. Puis vous rétribuez votre prestataire en prélevant au passage une commission. Cette rétribution se fait à partir de la facture que lui vous adresse et dans laquelle il aura déduit la commission convenue entre vous.

PS: vous ne voulez pas prendre un pseudo genre ERIC75 plutôt que de rester avec l'anonyme Membre-134431. On s'y paume sur le forum avec tous ces numéros de membres...

Cordialement

--
François


Merci pour votre réponse !

Donc je récapitule :

Un hotel à besoin de staff pour une mission, notre plateforme le met en relation avec un auto-entrepreneur.
Une fois la mission terminée, notre société facture la mission à l'hotel. Puis nous émettons une facture au nom de l'auto-entrepreneur envers notre entreprise.

C'est bien ça ? Qu'en est il de la numérotation des factures ? Doit on reprendre sa numérotation ?

Voir le profil de l'utilisateur    
08/10/18 à 19:48
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2386
Membre-134431 a écrit:

Un hotel à besoin de staff pour une mission, notre plateforme le met en relation avec un auto-entrepreneur.


Mais pourquoi voulez-vous que ce soit un auto-entrepreneur ??

Membre-134431 a écrit:

Une fois la mission terminée, notre société facture la mission à l'hotel.


Jusque là ça va. Wink

Membre-134431 a écrit:

Puis nous émettons une facture au nom de l'auto-entrepreneur envers notre entreprise.


Mais non... C'est votre prestataire qui vous envoie sa facture.

Membre-134431 a écrit:

C'est bien ça ? Qu'en est il de la numérotation des factures ? Doit on reprendre sa numérotation ?


Vous voulez que je sois franc ?

Laissez tomber ce projet !...

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
08/10/18 à 20:45
Membre-134431
Membre
nouveau
Inscrit le 08 Oct 2018
Messages: 4
François1 a écrit:
Membre-134431 a écrit:

Un hotel à besoin de staff pour une mission, notre plateforme le met en relation avec un auto-entrepreneur.


Mais pourquoi voulez-vous que ce soit un auto-entrepreneur ??

Membre-134431 a écrit:

Une fois la mission terminée, notre société facture la mission à l'hotel.


Jusque là ça va. Wink

Membre-134431 a écrit:

Puis nous émettons une facture au nom de l'auto-entrepreneur envers notre entreprise.


Mais non... C'est votre prestataire qui vous envoie sa facture.

Membre-134431 a écrit:

C'est bien ça ? Qu'en est il de la numérotation des factures ? Doit on reprendre sa numérotation ?


Vous voulez que je sois franc ?

Laissez tomber ce projet !...

--
François

Notre plateforme a pour but de mettre relation avec des auto-entrepreneurs, pourquoi voulez-vous qu'on fasse différemment ?
Pour leurs faciliter la tâche nous émettons nous même les factures à leurs noms comme font la majorité des plateforme similaire à Uber.

Je ne vois pas où est le problème ?

Voir le profil de l'utilisateur    
08/10/18 à 21:43
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2386
Membre-134431 a écrit:

Notre plateforme a pour but de mettre relation avec des auto-entrepreneurs, pourquoi voulez-vous qu'on fasse différemment ?
Pour leurs faciliter la tâche nous émettons nous même les factures à leurs noms comme font la majorité des plateforme similaire à Uber.


Les plateformes Uber mettent en relation des conducteurs de véhicules avec des usagers.

Ça n'a rien à voir avec ce que vous voulez faire, qui s'apparente à de la conciergerie et qui ne s'improvise pas. Vous voulez mettre en relation des professionnels (hôteliers) avec d'autres professionnels. Vous vous évertuez à vouloir classer ces sous-traitants parmi les auto-entrepreneurs alors que le besoin de votre client n'est pas de faire travailler des AE mais d'obtenir un service.

Commencez par définir les besoins de vos futurs clients, puis à créer une plateforme qui permettra à ceux qui sont capables de répondre à ces besoins de s'y inscrire.

Vous avez déjà des dizaines de sites qui proposent des services pros aux hôteliers. Exemple: https://dispotel.fr/

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
10/10/18 à 09:00
Membre-134431
Membre
nouveau
Inscrit le 08 Oct 2018
Messages: 4
François1 a écrit:
Membre-134431 a écrit:

Notre plateforme a pour but de mettre relation avec des auto-entrepreneurs, pourquoi voulez-vous qu'on fasse différemment ?
Pour leurs faciliter la tâche nous émettons nous même les factures à leurs noms comme font la majorité des plateforme similaire à Uber.


Les plateformes Uber mettent en relation des conducteurs de véhicules avec des usagers.

Ça n'a rien à voir avec ce que vous voulez faire, qui s'apparente à de la conciergerie et qui ne s'improvise pas. Vous voulez mettre en relation des professionnels (hôteliers) avec d'autres professionnels. Vous vous évertuez à vouloir classer ces sous-traitants parmi les auto-entrepreneurs alors que le besoin de votre client n'est pas de faire travailler des AE mais d'obtenir un service.

Commencez par définir les besoins de vos futurs clients, puis à créer une plateforme qui permettra à ceux qui sont capables de répondre à ces besoins de s'y inscrire.

Vous avez déjà des dizaines de sites qui proposent des services pros aux hôteliers. Exemple: https://dispotel.fr/

--
François


Pour ce qui est du business modèle ne vous inquiétez pas pour nous, si nous le faisons c'est car nous avons trouvé un marché niche qui est inexploité et que des établissements sont déjà prêts à utiliser nôtre plate-forme.

Ok Uber est différent, dans ce cas prenons l'exemple de plateformes comme brigad.co ou side.com. Le business modèle est le même que nous, donc je réitère ma question :

Comment devons nous procéder pour la facturation sachant que nous voulons gérer la facturation nous même pour faciliter la tâche aux deux parties.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/10/18 à 13:14
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23291
Bonjour,

Quel est votre statut vis à vis des différentes parties ?

Soit vous êtes fournisseur avec des sous traitants, soit vous êtes mandataire de personnes et proposez leurs services.

Si vous êtes fournisseur avec sous traitants, il faut que ces sous traitants aient d'autres clients directs que vous. Sinon déqualification possible comme vos salariés. Attention à la tva. Vous y sere peut être assujetti.

Si vous êtes mandataire, le montant de leur CA n'est pas ce qu'ils encaissent, mais le montant veut que vous recevez avant de prélever votre commission. Ce qui pour un micro relativise l'interet de votre service.

La situation est bien trop complexe et les relations juridiques a bien cadrer. Les conséquences et risques fiscaux ou sociaux ne sont pas les mêmes.

Vous ne trouverez pas de réponse sur un forum. Voyez avec un cabinet d'expertise comptable spécialisé qui sécurisera votre situation.

NB : Je précise que je ne le suis pas. Cela me prendrait trop de temps pour étudier le dossier, quel cas privilégier et quels types de contrats mettre en place. .


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
10/10/18 à 13:48
François1
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 04 Avr 2008
Messages: 2386
Membre-134431 a écrit:

Ok Uber est différent, dans ce cas prenons l'exemple de plateformes comme brigad.co ou side.com.


brigad.co correspond effectivement à ce que vous voulez faire. Cette start-up fonctionne comme une agence d'intérim (ou une boite de portage salarial), ni plus ni moins: Lien externe

Membre-134431 a écrit:

Comment devons nous procéder pour la facturation sachant que nous voulons gérer la facturation nous même pour faciliter la tâche aux deux parties.


Demandez à brigad.co ! Wink

Ou, comme le suggère hmg: consultez un expert-comptable pour ficeler votre projet. J'y ajouterai aussi: un avocat fiscaliste.

--
François

Voir le profil de l'utilisateur    
10/10/18 à 14:10
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 422
François1 a écrit:

Mais non... C'est votre prestataire qui vous envoie sa facture.


Effectivement la neutralité de l'intermédiaire est pour moi indispensable, comme mon autonomie de facturation.

Membre-134431 a écrit:

Puis nous émettons une facture au nom de l'auto-entrepreneur envers notre entreprise.


@François1:

Mais malheureusement il y a déjà plein de portail récents de mise en relation, notamment en informatique, qui verrouillent la relation avec l'indépendant et alors à quoi bon être indépendant, si la société  nous met dans un état de subordination presque plus important qu'en CDI ou Ssii mais sans les avantages d'être salarié, ni ceux d'être vraiment indépendant, notamment en nous privant de notre autonomie de facturation.

Si j'ai des intermédiaires je préfère que ça soit des cabinets de placements ou des ssii, mais je ne souhaite pas un mélange des genres: je ne souhaite pas être en sous-traitance d'un portail de liste de missions.

Et mon point de vue serait le même pour d'autres métiers.

En tout cas j'évite tout ces portails.

Mais bon nos jugements de valeur sont hors-sujet par rapport à la question initiale. Et tant qu'il y a une demande et que ça ne gene pas les gens d'avoir un fil à la patte ou qu'ils n'ont pas le choix, il y a effectivement un business model porteur.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation