100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

70k vs 650 tjm

ArThierry

52 Messages

actif
11/10/2018 à 12:21

Bonjour tout le monde,

afin d'avoir une idée sur la fiabilité de mon projet, j'aimerai juste quelque avis sur ma décision. En effet, en tant que salarié je peux obtenir une remuneration aux alentours de 70k. En indépendant, sur une mission longue, je peux avoir aux alentours de 650 (HT/j) pour 230j voir 240j travaillé.

Je passe Freelance pour plusieurs raisons (Ne supporte plus trop la hiérarchie. besoin d’autonomie, envie de choisir mes missions etc...)

En revanche, côté rémunération j'aimerai avoir une idée en partant sur un CA de 150k, comptant 10% de frais annuel. J'ai 1 part à l'IR (divorcé sans enfant). Je monte une structure EURL à l'IS. J'aimerai savoir grosso modo quel serait ma rémunération total net après IR.

L'idée étant de me dire si financièrement comparé au statut de salarié je m'y retrouve outre les protections dont je beneficie en tant que salarié.

Merci à vous.

Livz75

75 Messages

très actif
11/10/2018 à 13:40

ArThierry a écrit : pour 230j voir 240j travaillé.
Ca fera très peu de vacances...

Sinon, 70k donnera environ 4500 nets/mois avant IR
Avec 150000 euros de CA, et 10% de frais, ce sera de l'ordre de 8000 nets/mois, toujours avant IR

Tap

1679 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 13:50

Pour 150k€ de CA et 10% de frais, vous avez 97k€ net avant IR (grosse maille)

Moins 22k€ d'IR pour un célibataire, ca donne 75k€ net après IR.

_lael

427 Messages

impliqué
11/10/2018 à 13:55

CA: 150k€
Charges: 15k€
Resultat: 135k€

Remunération nette: 94400
Charges sociales (~43%): 40600

Soit environ 72k€ après IR


Sachant que je tiens pas compte du capital social ni d'éventuels dividendes.
C'est probablement possible d'obtenir 2-4k en plus en optimisant de ce côté là.
Pareil en faisant du madelin.
Il y a également possibilité d'optimiser avec les seuils CIPAV qui font gonfler le coût de la retraite complémentaire.
Il est aussi possible d'optimiser pour ne pas atteindre la tranche à 41% d'IR en laissant l'argent en réserve dans la société pour de futurs projets.


Mais ce qu'il faut retenir c'est que le net après IR en freelance est supérieur au brut du salaire et ça c'est pas rien.

Chris95230

43 Messages

actif
11/10/2018 à 14:56

Y a pas photo !! go indép ^^

verbal

151 Messages

impliqué
11/10/2018 à 15:25

je rejoins tout le monde pour les calculs.
En revanche les 230/240j ça me parait très optimiste! même si sans enfants, parfois on prend un peu de congés, on peut tomber malade et surtout la mission peut s'arrêter...

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 15:33

ArThierry a écrit : Je passe Freelance pour plusieurs raisons (Ne supporte plus trop la hiérarchie. besoin d’autonomie, envie de choisir mes missions etc...)
Aaaaaaaaaaaaaaaaah !

N'oubliez pas de regarder du côté de votre protection sociale, dont la prévoyance. C'est là que vous y perdez, si vous ne prenez pas l'initiative.

Vous bénéficiez du régime de prévoyance de la CCN SYNTEC. En passant à la CIPAV, vous n'aurez aucune indemnité journalière au cas où…

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

Livz75

75 Messages

très actif
11/10/2018 à 15:36

verbal a écrit :je rejoins tout le monde pour les calculs.
En revanche les 230/240j ça me parait très optimiste! même si sans enfants, parfois on prend un peu de congés, on peut tomber malade et surtout la mission peut s'arrêter...
Je vous rejoins également : je pense que pour être indép, il faut être en forme, ne pas être malade trop souvent, et donc pour cela, il faut savoir prendre des congés et se reposer :D 8)

Et surtout ne pas tomber dans le piège qui est de vouloir faire un max de $$ au détriment de sa santé et de sa vie perso...

C'était la petite réflexion du jour, et bien sûr, ça n'engage que moi.

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 15:40

Livz75 a écrit :pour être indép, il faut (…) ne pas être malade trop souvent,
D'accord avec vous. Pour être salarié, pareil, pour être retraité, pareil, pour être …

:lol:

Je ne parlais pas de la grippe ou de la gastro mais des grosses tuiles :?

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

hmg

25642 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 15:59

Bonjour,

Ceci dit les indépendants sont bien moins en arrêt que les salariés.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

ArThierry

52 Messages

actif
11/10/2018 à 16:05

Pourquoi pensez que pour être en forme il faut prendre des "vacances" ? :)

Je préfère faire régulièrement des week end avoir une très bonne hygiène de vie plutôt que partir longuement (3 semaines - 1 mois) dans des endroits bondés de monde.

Même si je comprends et respecte totalement ceux qui le font.

Cela fait plusieurs années que je travail et par exemple lorsque jetais en SSII jetais facturé 230j / an Et je ne me souviens pas avoir été au bord de la dépression.

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 16:28

hmg a écrit :Bonjour,

Ceci dit les indépendants sont bien moins en arrêt que les salariés.
Je parle de longue maladie ou d'accident. Il n'y a pas de profession ou de statut privilégié dans ce cas là sur le principe, mais on le sait, certains secteurs d'activité sont plus exposés que d'autres

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

verbal

151 Messages

impliqué
11/10/2018 à 16:40

idem je parlais de vraies maladies, perso je vais chez le client même avec une jambe cassée :)

Cela fait plusieurs années que je travail et par exemple lorsque jetais en SSII jetais facturé 230j / an Et je ne me souviens pas avoir été au bord de la dépression.
nickel alors, je suis plus à 220/225 en général, mais une année ma mission s'est terminée prématurément quasi en fin d'année, j'ai fait 205 jours le temps de trouver une mission au mois de décembre

hmg

25642 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 16:44

Bonjour,

J'ai vu des cas de salariés arrêtés un an pour des choses farfelues comme un orteil cassé, par exemple (on se demande des fois ce que contrôle la sécu).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 16:44

verbal a écrit :idem je parlais de vraies maladies, perso je vais chez le client même avec une jambe cassée :)
A cloche-pied ou en trottinette électrique :-)

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

Chris95230

43 Messages

actif
11/10/2018 à 16:44

Tcharli a écrit :[quote:173885136f="Livz75"]pour être indép, il faut (…) ne pas être malade trop souvent,
D'accord avec vous. Pour être salarié, pareil, pour être retraité, pareil, pour être …

:lol:

Je ne parlais pas de la grippe ou de la gastro mais des grosses tuiles :?[/quote]

Disons qu'un arrêt de travail ça nous fait une belle jambe quand on est indép..

google

46 Messages

actif
11/10/2018 à 16:58

Bonjour,

+1 d'optimisme pour le 230/240J,

j'ai eu pas mal de clients ou le max par année autorisé (par la loi??, ou pour éviter une requalification en salarié? ou la politique interne) c'est 220 J max pour les indeps

une difference de 10 à 20 jours de l'éstimation initiales, ça fait 6500 à 13.000 du CA de moins

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
11/10/2018 à 18:53

hmg a écrit :Bonjour,

J'ai vu des cas de salariés arrêtés un an pour des choses farfelues comme un orteil cassé, par exemple (on se demande des fois ce que contrôle la sécu).
Bonjour,

On a tous entendu des choses comme çà mais heureusement, quand on est dans le cabinet du médecin, on est tout seul face à lui.

Dans mon domaine de la prévoyance complémentaire, on ne peut pas assurer les fonctionnaires pour cause de garanties statutaires qui leur sont propres. Sauf un seul risque où ils ont ce qu'on appelle "un trou de garantie", un vide juridique, l'accident de travail sous forme d'assurance collective, par exemple pour le personnel de communes.

Il y a longtemps, un assuré avait justement eu une fracture "relativement bénigne", comme une fracture d'un orteil qui le handicapait bien. Son arrêt de travail s'était prolongé sur plusieurs mois. Le médecin-conseil de la compagnie d'assurances l'avait alors convoqué, pensant à une prolongation suspecte.

Le gars y est allé avec son dossier médical qui a prouvé que sa fracture ne guérissait pas en raison de difficultés de calcification (ou quelque chose comme çà).

L'arrêt de travail était donc bien justifié mais le gars se voyait affublé de tous les poncifs : Fonctionnaire, long arrêt de travail, etc.

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

CestCidou

24 Messages

discret
11/10/2018 à 20:19

Assez d'accord avec ce qui a été dit, si j'étais vous je réaliserais les simulations sur 220 jours pour anticiper les aléas (changement de missions, vacances, projets personnels, limite légale dans certaines grosses boites, ...) quitte à être agréablement surpris ensuite.

Je pense également ne rien vous apprendre en disant que le facteur rémunération n'est pas le seul à prendre en compte, en salarié vous aurez congés, RTT, CE, restauration, mutuelle, retraite, actions à prix réduit, PEE, intéressement, possibilité d’évolution de carrière et de salaire, weekends libres au lieu de faire de la compta, pas d'URSSAF, bref toutes ces choses qui, au final, font que ça reste une réflexion très personnelle et globale.

Sinon, financièrement parlant, 70k€ ne me semble pas intéressant si vous pouvez maintenir un tel TJM.

ArThierry

52 Messages

actif
11/10/2018 à 23:44

Du coup si je pars sur 220 jours avec un CA de 130k et 10% de frais en EURL IS et une part niveau IR est-ce toujours avantageux financièrement par rapport à un salaire de 70k brut En tant que salarié ? Outre les aspect CE, PEE, Perco mutuelle etc...

jmolive

2189 Messages

Grand Maître
12/10/2018 à 09:14

_lael a écrit :CA: 150k€
Charges: 15k€
Resultat: 135k€

Remunération nette: 94400
Charges sociales (~43%): 40600

Soit environ 72k€ après IR
Bonjour,

Du coup .... le réponse est presque déjà donnée par lael:D
Un indépendant qui ne sait pas faire ces calculs doit réfléchir encore un peu avant de savoir si il saura être indépendant :?
Mon conseil serait "prends une journée, un bon tableur, et calcule par toi même

Bien comprendre comment tout cela fonctionne te sera utile toute ta vie :idea:

Gérant maj. EURL IS clot 30/09

Mick-

11 Messages

discret
12/10/2018 à 23:35

[color=darkblue:97515e1462]Bonsoir,

Pour répondre simplement :

[b:97515e1462]En tant que salarié[/b:97515e1462] :
70.000 brut annuel soit [b:97515e1462]4490 euros[/b:97515e1462] net mensuels

[b:97515e1462]En tant que freelance[/b:97515e1462] en EURL :
- TJM de 650 sur 208 jours
- 2 semaines d'arrêt maladie et 4 semaines de congés
- Frais 10%
Ça te fait environ [b:97515e1462]7000 euros[/b:97515e1462] net mensuels soit +50% d'augmentation avant impôts sur le revenu

Ensuite, le choix te revient, la rémunération ne doit pas être le seul paramètre

Mick[/color:97515e1462]