129 connectés     5 803 missions IT     30 148 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Portage salarial




comparaison de rentabilité portage vs indépendant (entrep.)


comparaison de rentabilité portage vs indépendant (entrep.)

  
prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9  suiv
01/07/19 à 16:02
spiralis
Freelance
impliqué
Inscrit le 29 Déc 2008
Messages: 196
vdaxeis a écrit:
Bonjour MC_26,


si attrait pour l'aspect commercial & gestion de structure --> freelance (EI, EURL, SASU)
sinon si attrait pour l'aspect commercial --> portage salarial
sinon --> salarié ESN



Je déterre un peu ce topic, mais perso j'imagine depuis un petit moment une offre plutôt tu type :

sinon si attrait pour l'aspect commercial --> pour les freelances ayant relativement peu d'inter-contrat, passer par un "secrétaire" d'indépendant qui gère tous les aspects administratifs/rébarbatifs pour certains :

- comptabilité (en gros préparer le terrain pour décharger le freelance et si possible faciliter la vie de l'expert comptable) / juridique / rdv banque / rdv urssaf / ....

- rédaction du compte rendu d'activité si besoin, facturation , relances/recouvrement (amiables/mise en demeure/injonction de payer)

- rédaction des contrats de prestation

- secrétariat : réponse aux appels téléphoniques & emails & sollicitations sur LinkedIn, animation du profil LinkedIn, mise à jour du CV, qualification des propositions de mission (mission réelle ou pas/sérieux du client/TJM/intérêt de la mission), si OK prise de RDV pour le freelance

- aide au démarchage commercial : faire bénéficier d'un réseau de clients finaux (principalement) et éventuellement d'ESN (à voir) pour mise en relation MAIS GRATUITEMENT (AUCUNE MARGE DE TYPE ESN OU PLATEFORME)

Pour un freelance faisant par exemple 8000 EUR de C.A mensuel, en imaginant que ce type de structure ponctionne un abonnement mensuel raisonnable (du genre 5% du C.A soit 400 EUR H.T), cela permettrait pour le freelance de conserver un net beaucoup plus élevé que le portage salarial et surtout d'avoir une structure UNIQUEMENT tournée vers l'intérêt du freelance qui serait le CLIENT (et personne d'autre).

Dans cette hypothèse, et en me basant sur les simulateurs disponibles sur ce site, on aurait environ encore 5200 EUR de net pour cette solution contre plutôt 4000 EUR de net pour le portage salarial (soit 30% de plus quand même !)

En contrepartie, il n'y aurait évidemment pas de droit au chômage comme avec le portage.

N.B : pour être complet, des structures de type agent de freelance proposent déjà ce type de prestations, mais à mon sens retombent dans les travers des ESN/plateformes du type Malt/Comet/.... puisqu'elles prennent une marge sur les missions, au final le coût est environ de 20% du C.A pour le freelance ....)

Je parle ici d'une structure essentiellement dédiée aux aspects administratifs.

C'est viable comme idée ou pas ?

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 11:02
spiralis
Freelance
impliqué
Inscrit le 29 Déc 2008
Messages: 196
Zut alors, personne ne répond, moi qui pensais avoir trouvé l'idée du siècle Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Pourtant quand je discute avec des collègues freelance, pas mal sont un peu lassés des aspects "paperasse" et les portés se plaignent du manque à gagner pour eux, je me disais que cette idée intermédiaire était bonne Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 11:17
Livz75
Freelance
actif
Inscrit le 17 Jan 2017
Messages: 73
Perso, je pense que si un freelance veut se délester de toutes les tâches que vous citez, soit c'est un bon gros faignant de première, soit il est devenu freelance par hasard et n'a rien compris à la démarche de l'entreprenariat...
"Prendre un intermédiaire pour répondre au téléphone, et ajouter une ligne à son linkedin tous les 3 mois" Shocked Very Happy Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 11:27
spiralis
Freelance
impliqué
Inscrit le 29 Déc 2008
Messages: 196
Livz75 a écrit:
Perso, je pense que si un freelance veut se délester de toutes les tâches que vous citez, soit c'est un bon gros faignant de première, soit il est devenu freelance par hasard et n'a rien compris à la démarche de l'entreprenariat...
"Prendre un intermédiaire pour répondre au téléphone, et ajouter une ligne à son linkedin tous les 3 mois" Shocked Very Happy Very Happy


Vous caricaturez quand même un peu, au quotidien il s'agirait de faire quand même un peu plus de choses que ça (relisez mon post) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Mais sur le fond je suis d'accord à vous concernant l'entreprenariat (à titre personnel j'ai vraiment beaucoup de mal à saisir cet engouement pour le portage salarial, je trouve que ça "déresponsabilise" le freelance et ça me donne l'impression qu'on veut tuer le statut indépendant et le rapprocher de plus en plus du CDI).

En fait mon raisonnement était que si un freelance était prêt à lâcher 1000/1500 EUR par mois à une société de portage qui doit prendre 10 minutes par mois pour établir sa fiche de paie (moi aussi je caricature), il pouvait bien lâcher 400 EUR par mois pour un "assistant" qui passerait une dizaine d'heures par mois sur son dossier Very Happy Very Happy Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 11:36
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 216
gch06 a écrit:


Mais sur le fond je suis d'accord à vous concernant l'entreprenariat (à titre personnel j'ai vraiment beaucoup de mal à saisir cet engouement pour le portage salarial, je trouve que ça "déresponsabilise" le freelance et ça me donne l'impression qu'on veut tuer le statut indépendant et le rapprocher de plus en plus du CDI).



C'est plutôt le statut de CDI que l'on cherche à rapprocher à celui d'indépendant interchangeable à souhait.
Personnelement, je ne pense pas que cela soit si contraignant que ça de gérer ces aspects là du freelance. Surtout qu'il ne faut pas se le cacher, la partie 'LinkedIn et tout" c'est surtout à l'approche de la fin de mission qu'on s'en occupe. Pour le reste, entre le comptable et un minimum d'effort à faire une fois par moi, il n'y a rien de bien méchant; En tout cas, rien qui à mon avis justifierai de payer 400€/mois pour m'en débarrasser. Pour les personnes en portage c'est à mon sens encore plus compliqué puisque votre solution ne leur offre pas le statut CDI qu'ils recherchent (et la sécurité qui va avec). Je ne pense donc pas que votre idée soit la bonne.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 11:46
spiralis
Freelance
impliqué
Inscrit le 29 Déc 2008
Messages: 196
KaziChoco a écrit:
gch06 a écrit:


Mais sur le fond je suis d'accord à vous concernant l'entreprenariat (à titre personnel j'ai vraiment beaucoup de mal à saisir cet engouement pour le portage salarial, je trouve que ça "déresponsabilise" le freelance et ça me donne l'impression qu'on veut tuer le statut indépendant et le rapprocher de plus en plus du CDI).



C'est plutôt le statut de CDI que l'on cherche à rapprocher à celui d'indépendant interchangeable à souhait.
Personnelement, je ne pense pas que cela soit si contraignant que ça de gérer ces aspects là du freelance. Surtout qu'il ne faut pas se le cacher, la partie 'LinkedIn et tout" c'est surtout à l'approche de la fin de mission qu'on s'en occupe. Pour le reste, entre le comptable et un minimum d'effort à faire une fois par moi, il n'y a rien de bien méchant; En tout cas, rien qui à mon avis justifierai de payer 400€/mois pour m'en débarrasser. Pour les personnes en portage c'est à mon sens encore plus compliqué puisque votre solution ne leur offre pas le statut CDI qu'ils recherchent (et la sécurité qui va avec). Je ne pense donc pas que votre idée soit la bonne.


A vrai dire l'idée n'est pas la mienne, c'était juste un copier-coller de ce que font certains "agents de freelance" sur Paris ou Lyon, ils appellent ça secrétariat/conciergerie .....

Mais il est vrai que si ces "agents" s'occupent des aspects administratifs que je décrivais (en particulier pour des freelances voulant se lancer, dont rédaction des statuts, ...) , ils mettent surtout en avant le fait de fournir au freelance des opportunités commerciales régulièrement (et ça j'imagine que ça doit déjà plus intéresser les freelances qui n'ont pas la fibre commerciale).

Si comme dans le milieu artistique, ils ne prennent "que" 10% de marge (à comparer aux 15% des plateformes freelance ou 20% des ESN) peut être que leur truc marche, je n'en sais rien car ça n'existe pas dans ma région.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 12:06
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 511
Bonjour,

Si votre objectif est de convaincre ceux qui se dirigent vers le portage salarial de plutot se tourner vers votre offre, je n'y crois pas vraiment

Generalement, la premiere motivation d'un consultant qui se dirige vers le portage salarial n'est pas la phobie administrative mais la protection sociale du chomage.
Votre offre ne securisera pas ce point.

Et meme si la reforme de l'assurance chomage ouvrira le chomage aux independants, il sera restreint uniquement a ceux qui se retrouvent en liquidation judiciaire (autant dire non applicable pour nous)

Pour le reste, votre business model n'est pas ininteressant dans le monde IT mais plusieurs remarques:
- comme dit par d'autres, la charge administrative pour un independant n'est pas assez lourde pour justifier un outsourcing administratif et commercial
- en revanche, un freelance voulant se convertir dans du developpement d'entreprise (developpement commercial pousse, recrutement…)pourrait etre interesse de se delester de ces taches . J'en ai vu plusieurs qui sont completement debordes car ils continuent a faire du consulting pour ramener du cash et developpe leur boite.
mais dans un tel cas, je privilegerai une embauche type assistant administratif/de direction plutot q'un outsourcing (pour des raisons de proximite et de confidentialite)

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 12:26
spiralis
Freelance
impliqué
Inscrit le 29 Déc 2008
Messages: 196
vdaxeis a écrit:
Bonjour,

Si votre objectif est de convaincre ceux qui se dirigent vers le portage salarial de plutot se tourner vers votre offre, je n'y crois pas vraiment

Generalement, la premiere motivation d'un consultant qui se dirige vers le portage salarial n'est pas la phobie administrative mais la protection sociale du chomage.
Votre offre ne securisera pas ce point.

Et meme si la reforme de l'assurance chomage ouvrira le chomage aux independants, il sera restreint uniquement a ceux qui se retrouvent en liquidation judiciaire (autant dire non applicable pour nous)

Pour le reste, votre business model n'est pas ininteressant dans le monde IT mais plusieurs remarques:
- comme dit par d'autres, la charge administrative pour un independant n'est pas assez lourde pour justifier un outsourcing administratif et commercial
- en revanche, un freelance voulant se convertir dans du developpement d'entreprise (developpement commercial pousse, recrutement…)pourrait etre interesse de se delester de ces taches . J'en ai vu plusieurs qui sont completement debordes car ils continuent a faire du consulting pour ramener du cash et developpe leur boite.
mais dans un tel cas, je privilegerai une embauche type assistant administratif/de direction plutot q'un outsourcing (pour des raisons de proximite et de confidentialite)


Désolé si je me suis mal exprimé, mais contrairement aux sociétés de portage qui font de la pub sur ce forum ou me contactent en MP depuis que j'ai relancé ce post, je n'essaie de convaincre personne, je n'ai rien à vendre, je suis lead tech web moi Very Happy

Etant amateur de foot, j'ai juste été interpellé par ces nouvelles offres "d'agent de développeur freelance" qui se rapprochent des agents de footballeur et j'essayais juste d'imaginer ce que pourrait être un business model d'agent mais sans la partie commerciale (pour éviter une nouvelle fois que le freelance soit obligé de concéder 10/15/20% de marge/honoraires comme le font DEJA les sociétés de portage/agents/ESN/plateformes/....)

Mais bon j'ai dû surestimer le fait que beaucoup de gens seraient réfractaires à la paperasse ou souffriraient de "phobie administrative", donc effectivement ça ne tient pas.

Après, si ce qui pousse en premier lieu les gens à aller vers du portage ce sont les droits au chômage et si les gens sont prêts à concéder 30% de rémunération pour ce faire, alors je m'incline ..... (je dois être trop radin pour accepter ce genre de montage Very Happy )

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 13:03
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 511
pas de souci pour moi , je n'ai pas interprete votre post comme une demarche pub mais comme un echange de point de vue Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
02/07/19 à 13:37
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 216
Je rajouterai que la force commerciale de ces "agents" reste à démontrer. S'ils peuvent vraiment contourner les SSII cela peut être intéressant car, en effet, 10% de marge est mieux que 15 ou 20%. Par contre, avec les difficultés de référencement auprès des clients grands compte, il serait dommage de se retrouver avec une situation de marge "agent" 10% + marge "Intermédiaire SSII ou autre" 20%. Après, je ne dis pas qu'il serait impossible pour eux de trouver des missions en direct, mais sans garantie, c'est quand même compliqué d'adhérer à cela.
Je précise que je pars du postulat que le TJM obtenu via l'agent et la SSII est le même (ce qui justifie que passer par l'agent serait plus intéressant). Dans la réalité, il faudrait comparer le niveau de TJM obtenu via un agent après marge et via une SSII après marge (sans oublier l'intérêt des missions proposés).

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation