56 connectés     7 469 missions IT     17 363 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Prenez vous plaisir à travailler


Prenez vous plaisir à travailler

  
1 2  suiv
15/11/18 à 09:07
bagte
Freelance
actif
Inscrit le 17 Aoû 2016
Messages: 59
je suis informaticien depuis 10 ans . AU début de ma carrière , je prenais vraiment plaisir à travailler , à me lever chaque matin et être enthousiaste d'aller travailler .

Mais depuis quelques années cet enthousiaste a presque disparu. Et Lorsque je discute avec mes collègues , le constat est presque identique .


En ce qui me concerne , jai identifié quelques pistes

- je ne suis pas geek dans l'ame comme certains , donc généralement l'informatique ça s'arrête lorsque je sors du bureau . faire de sa passion un métier n'est pas vraiment mon cas .
- Quand j'ai commencé à travailler , je bossais pour des pme et des starts ups : on rackais nous même les serveurs , on avais des accès root presque partout , on testais pleins de solutions , on avait une liberté qui n'existe plus aujourd'hui dans mon environnement (je travaille pour des banques ou ds grands groupe , ou tout est tellement cloisonner à cause de la sécurité , au point ou , pour installer un simple package linux il faut 20 mails , 5 réunions et 3 semaines … je trouve qu'on fait plus de bureaucratie que d'informatique – mais des bon TJM difficile de les trouver ailleurs
- Plus le temps passe , plus je trouve que les relations avec les collègues s'arretent au strict minimum professionnel . Fini les afterworks et les sorties entre collègues qui rendaient la vie plus ageable au bureau (la vie de famille n'aidant pas c'est sur )

Bref ressentez vous aussi cette lassitude , si oui que faite vous pour garder la pèche chaque matin sur le chemin du travail

Voir le profil de l'utilisateur    
15/11/18 à 09:32
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 349
bagte a écrit:

- Quand j'ai commencé à travailler , je bossais pour des pme et des starts ups : on rackais nous même les serveurs , on avais des accès root presque partout , on testais pleins de solutions , on avait une liberté qui n'existe plus aujourd'hui dans mon environnement (je travaille pour des banques ou ds grands groupe , ou tout est tellement cloisonner à cause de la sécurité , au point ou , pour installer un simple package linux il faut 20 mails , 5 réunions et 3 semaines … je trouve qu'on fait plus de bureaucratie que d'informatique – mais des bon TJM difficile de les trouver ailleurs

Ca confirme bien qu'il n'y a pas que le TJM qui compte. L'environnement est également très important.

Sinon, les congés / reposes / sports, ca aide?

Voir le profil de l'utilisateur    
15/11/18 à 09:42
findev
Membre
actif
Inscrit le 15 Juin 2018
Messages: 42
Bonjour,

Je fais le même constat depuis quelques années (12ans pour ma part).

Le problème de la banque c'est que ces dernières années il y a eu une forte augmentation des contrôles (sécurité, blanchiments, délis d'initiés,..) et donc énormément de cadrage et d'audit (et de managers frileux).

On trouve encore des missions sur des petits projets où on fait tout du dev à la mise en prod, main dans la main avec les utilisateurs. Ce n'est pas très bon niveau sécurité mais au moins on est très impliqué.

A côté de ça il y a d'autres projets où tout est cloisonné, on fait du dev sans jamais voir son utilisation en Production. Les utilisateurs demande des fonctions en passant par X intermédiaires et ça termine dans notre backlog à traiter. C'est tout de suite moins marrant.

Mais ce n'est pas forcément que de la faute des clients, nous gagnons en expérience tous les ans et on se complaît à rester sur des projets où on peut valoriser ces années de travail. Problème, les techno vieillissent et nous avec.

A côté de ça les banques investissent énormément en "nouvelle technologies" (Bigdata, IA, Blockchain,..) avec souvent de jeunes managers à la tête de ces projets et c'est à nous d'avoir le courage de sortir de notre zone confort et de se former pour retrouver des projets "jeunes".

Voir le profil de l'utilisateur    
15/11/18 à 10:30
ExtazZ
Freelance
impliqué
Inscrit le 31 Aoû 2015
Messages: 252
Pour ma part je suis informaticien par vocation et j'aime mon métier ; je fais du support utilisateur N2/ Coord projet
Ce qui me dégoutte de plus en plus du métier, en revanche, c'est toute la bureaucratie et les politicards auxquels on peut avoir à faire, ces collègues gamins ou irrespectueux, ces managers qui se sentent pousser des ailes en prenant les subordonnés de haut alors qu'ils n'ont aucune connaissance métier/technique...


    Toujours penser à mettre untel ou untel en copie pour "se couvrir"
    Pression des managers a 90% du temps inutile
    Absence partielle voir totale de communication en interne (qui implique donc une situation extrêmement difficile lorsque l'on doit rendre des comptes derrière aux chefs de projets côté client).
    Rétention d'information volontaire (Politique++)
    Ces équipes qui viennent te voir le matin a 9H tapante "coucou, on va MAJ l'application ce matin", personne t'a prévenu avant, c'est toi qui chope toutes les galères, pire, a 90% du temps ça ne fonctionne plus après!
    Ces gens qui se complaisent dans des process handicapants/trop longs, non ouverts au changement et à l'amélioration continue.
    Ces gens qui font 3 réunions par jour pour discuter le bout de gras, avec aucun CR dérrière et surtout aucune avancée projet. (Je me suis une fois amusé à "surveiller" une collègue, la nana faisait minimum 2/3h de reu par jours avec la même personne, au calme...)
    Ces SSII qui essaient au maximum de gruger sur le TJM, qui n'hésitent pas à jouer de la menace et de la manipulation mentale en cas de conflit (conflits souvent créés "à cause" de leur pratiques très borderline)
    Ces heures de bureau où rien ne se passe, et que tu sais pas quoi faire et tu te cherches toi même ton boulot ...
    Et j'en passe...



C'est un bref résumé d'un jeune informaticien (8ans d'experience seulement donc 3 en freelance). Disons que je vais au boulot car il faut manger et que mes projets cmoptent avant tout.



Ma mission actuelle c'est un peu de tout ce que j'ai sus-cité, a 1H15 de trajet... Je compte les jours jusqu'à ce que j'ai réussi à redresser un peu la barre (5 mois d'interco en pleine régul URSAFF, ca a fait extrêmement mal !) pour partir ... Et c'est bien dommage d'être comme enchainé quand on est censé avoir la liberté!

Voir le profil de l'utilisateur    
15/11/18 à 12:57
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 390
J'évite autant que possible les grands comptes, sauf dans l'énergie et l'industrie, et je fuis les banques, pour les raisons évoquées plus haut

Voir le profil de l'utilisateur    
15/11/18 à 15:12
luftys
Freelance
actif
Inscrit le 10 Nov 2017
Messages: 26
Je suis d'accord avec vous, pour ma part 18 ans que je travaille dans l'informatique, et j'adore l'informatique, un peu geek, meme si je n'aime pas cette expression..

Entre les collègues ambitieux, près a tout pour avoir un peu de pouvoir...
Les réunions qui ne servent à pas grands choses sans CR.
Les chefs qui demandent des choses inutiles (surtout des Kpis, Dashbord) sans acheter des outils adaptés.

Les EAI sans intéret...

Je suis passé depuis peu en "mode" freelance (portage et bientot ma boite)
Dur de trouver des bonnes missions avec le TJM adéquate avec la mission.

Mais on fait quand memes de belles rencontres avec des collègues qui deviennent plus que des collègues...

Mais en meme temps la société actuelles est comme cela, on pense d'abord à soi, non?

Si j'ai l'occasion d'arreter, j'arreterai...

Voir le profil de l'utilisateur    
15/11/18 à 16:18
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 312
Bonjour,

Personnellement, j'arrive encore à prendre du plaisir dans ce que je fais, après 20 ans de vie pro . mon boulot n'est pas ma passion mais je l'aime suffisamment pour ne pas en être blazé

En lisant les différentes interventions, j'en suis venu à plusieurs réflexions que je pense partagées

- Ces lassitudes ou frustrations ne sont pas liées au monde de l'informatique mais visible dans toutes les fonctions : plus de procédure, plus de politique

- Même si le monde de l'entreprise a tendance a frustrer de plus en plus les gens, cette frustration ou ennui monte avec l'âge .
Je veux dire par là qu'une personne de 40-50 ans vous aurait dit à peu près la même chose dans les années 1990 et qu'un jeune de 25 ans aujourd'hui n'a pas la frustration que vous avez alors qu'elle travaille dans le même environnement

- ces témoignages vont à l'encontre des discours que font les freelance aux consultants salariés qui hésitent à passer indep'.
Je pense au discours un peu caricatural certes mais qui est vrai " tu vas voir, freelance, moins de contrainte, plus de liberté....) et beh non .
On souffre tout autant qu'un salarié car quoique l'on dise, la majorité des freelance doivent se fondre dans les process et l'organisation du client.

la recherche d'adrénaline, de challenge, de succès, d'échec, de risques, n'est pas dans le monde des freelance info, elle est dans le monde des entrepreneurs.

Voir le profil de l'utilisateur    
17/11/18 à 14:22
itconsult
Freelance
actif
Inscrit le 20 Fév 2014
Messages: 56
il y a de quoi demotiver, j'ai vu une degradation des conditions du secteur

- salaires débutants pour inge Français ou TJM (freelance) les memes qu'il y a 20 ans a peu pres. le cout de la vie lui a evolué, je parle meme pas des loyers parisiens dementiels

- competence technique peu ou pas valorisée, a quoi bon developper des compétences techniques ?

- SSII qui verouillent le marché grand comptes. SSII qui souvent prennent des débutants, traffiquent les cv et les facturent plein pot pour maximiser la marge. du vecu ces develppeurs débutants (mais factués plein pot) et du grand n'importe quoi ces débutants parfois car tromper un mec experimenté c'est plus dur...

- dans certaines boites ce sont des non-informactiens qui développent les applis, le resultat est a la hauteur , du grand n'importe quoi. apres tout, tout le monde est censé faire de l'info non ?

- des delais tres courts et ds projets d'une personne sur des applis complexes (developpeur/admin/support/MO/fonctionnel/chef de projet avec tout l'aspect politique en prime)

- jeunisme. informatique = secteur ou le jeunisme est peut-être le pire. meme pour les freelance ca joue mais moins

- grandes entreprises parfois tres mal gerées : pas de documentation, pas de procédures (disaster etc), developpement directement sur le systeme de production (qui gere toute la boite compta etc)
bien sur en cas de probleme plus personne n'est responsable de rien.

- horaires (systeme 24/24 7/7 repandus en industrie par exemple) et obligations d'etre joignable a tout moment pour relancer les systèmes

- pour la politique d'accord avec les autres interventions

Voir le profil de l'utilisateur    
20/11/18 à 17:56
OscillationForcée
Freelance
actif
Inscrit le 23 Nov 2016
Messages: 51
Salut,

20 ans de carrière en informatique, la plus grande partie en tant que salarié SSII, et j'ai encore pas mal de plaisir à travailler. Ce n'est pas du plaisir inconditionnel, évidemment l'environnement compte beaucoup. Beaucoup sont avides de pouvoir ou optent pour la stratégie de "bunkerisation" (acquisition d'un périmètre de responsabilité technique puis le défendre à n'importe quel prix et par n'importe quelle méthode pour ne jamais être remis en question).

A peu près le même constat sur les points négatifs, j'ajouterai comme truc vraiment pénible : l'adoption à marche forcée de méthodes qui ne marchent pas (6-SIGMA, AGILE etc), les séances de "psychothérapie collective" (team-building,..), enfin bref tous les trucs soi-disant à la mode et vendus par des mecs qui n'ont jamais travaillé mais t'expliquent comment tu devrais travailler. La "forte productivité française" devrait être reconsidérée par bien des égards.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/11/18 à 20:08
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 390
Des goûts et des couleurs : autant je suis allergique au Team Building ou aux organisations trop normées, qui sont du flicage déguisé, autant je suis fan de la méthode Agile.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation