72 connectés     7 469 missions IT     17 363 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




EIRL - Optimisation avant fin d'année


EIRL - Optimisation avant fin d'année

  
1 2 3  suiv
22/11/18 à 14:29
bretonf
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Nov 2018
Messages: 7
Bonjour,

Je suis développeur de jeux vidéo en solo sur PC/consoles et j'ai réalisé un important chiffre d'affaire cette année grâce à pas mal de sorties et promotions. (Notamment des portages de jeux d'un autre développeur sur consoles)

J'étais micro entrepreneur l'année dernière et j'ai changé pour une EIRL au 1er janvier. (j'avais anticipé cette large augmentation de chiffre d'affaire)

Bref, la fin d'année comptable (31 décembre) approche, je vais réaliser un bénéfice important et je me pose des questions...

Mon cas :

- EIRL avec IS

- Pas besoin de beaucoup pour vivre (1000 € par mois me suffiraient, evidemment je ne dis pas non pour avoir plus hein !). J'ai des réserves personnelles suffisantes, de quoi tenir au moins 2 ans sans revenu.

- 120 K€ de chiffre d'affaire.

- Environ 10 K€ d'achats de petits matériels + services et 30 K€ reversés au titre de partage des revenus des portages.

- Jusqu'ici je me suis versé environ 20 K€ (2000 € par mois) en tant que rémunération personnelle et compte verser au total 30 K€ au titre de cette année

- Si mes calculs sont corrects, j'aurais un bénéfice imposable à l'IS d'environ 40-50 K€.

- Etant donné que je fais presque toutes mes ventes à l'internationale hors de France, la TVA a peu d'impacts

- L'année prochaine, je pense avoir un chiffre d'affaire moitié moins important que cette année (Pas de grosse sortie prévue sauf des portages sur Switch, mon prochain jeu ne sortira probablement pas avant 2020, je veux prendre mon temps) et sans doute de plus importantes dépenses étant donné que je devrais commissionner des traducteurs, des doubleurs etc...

A vue de nez, que me conseillez-vous de faire ?

Jusqu'ici j'avais prévu de me verser environ 30 K€ pour l'année (mais avec ou sans dividendes ? visiblement les dividendes sont intéressants jusqu'à 10% du bénéfice annuel ? mais seulement quand on a des gros revenus, j'ai l'impression ?) et laisser ce qu'il reste dans l'entreprise (environ 40K€ restants après application de l'IS)

Est-ce une erreur, devrais-je me verser plus de rémunération voire des dividendes ?

NB : Je poserais aussi la question à mon expert comptable mais j'ai pas très confiance (expert en ligne dont je ne citerais pas le nom, mais disons qu'on comprend pourquoi c'est moins cher...) donc je préfère avoir plusieurs avis.

Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 14:51
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2148
Bonjour,

EIRL ou EURL ? Parce que çà change tout.

Vous parlez d'IS.

IS en EURL oui mais pas d'IS en EIRL.


_________________
PRS COURTAGE
Cabinet de courtage d'assurances.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés.
ORIAS n° 07 005 467
contact(*)prs-courtage.com
Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 15:16
B4sH87
Freelance
nouveau
Inscrit le 23 Avr 2015
Messages: 5
Tcharli a écrit:
Bonjour,

EIRL ou EURL ? Parce que çà change tout.

Vous parlez d'IS.

IS en EURL oui mais pas d'IS en EIRL.


EIRL à l'IS est tout à fait possible Wink

Je concède néanmoins qu'il s'agit d'un statut très peu connu et répandu, et l'option à l'IS, une fois choisie, est définitive.

Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 15:40
bretonf
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Nov 2018
Messages: 7
J'ai bien choisi l'option IS car après avoir lu de nombreux articles l'année dernière cela ouvre des possibilités intéressantes.

Alors, des avis ?

Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 16:24
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6599
bretonf a écrit:
J'ai bien choisi l'option IS car après avoir lu de nombreux articles l'année dernière cela ouvre des possibilités intéressantes.


Pas vraiment. C'est encore en prenant tout en rémunération cette année (2018) que tu auras le max de disponible après IR. Sans compter le bénéfice éventuel de l'année blanche.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 16:40
bretonf
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Nov 2018
Messages: 7
C'est certain, ça ? D'après ce que je comprend, je vais payer un max d'impots (TMI 30%) sans compter les charges sociales qui augmentent en proportion je pense ? (plus on gagne plus le taux est élevé globalement, non ?) Sans compter les désavantages liés au fait d'avoir un revenu fiscal de référence élevé (pas de réduction de la taxe d'habitation par exemple)

L'IS jusqu'à 38 K€ est à 15% et si cet argent est réinvesti pour faire des achats l'année suivante, c'est beaucoup moins d'imposition au final, non ?

Et pour l'année blanche, j'avais lu qu'il ne fallait pas trop se casser la tête car il y avait des mesures de compensations par rapport aux autres années (et que ce n'est donc pas un cadeau) Dans mon cas, vont il se baser sur les revenus des années précédentes étant donné que j'étais auto entrepreneur ?

Autre question, si je voulais m'attribuer la totalité des bénéfices en rémunération, en n'ayant pas l'année bouclée, ça me semble compliqué de calculer à l'avance combien je peux attribuer à ma rémunération sans dépasser (et risquer de me retrouver en déficit) J'avais entendu dire que on pouvait décider ça après la fin de l'année. Je suis en compta d'engagement donc ce qui déclenche la rémunération, c'est la date du virement que je fais de mon compte pro vers compte perso. Si c'est bien ça, je vois pas comment on peut s'attribuer une rémunération après la fin de l'année. Je me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 18:50
_lael
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2018
Messages: 169
Comme dit par mixomatose, tout se verser en rémunération est probablement la meilleure solution et c'est d'autant plus vrai avec l'année blanche.

Pour l'année blanche votre rémunération 2018 sera comparée à la meilleure des 3 années précédentes ou de 2019.
Toute la partie en dessous de la meilleure année sera exonérée totalement d'IR (crédit d'impôt équivalent) et l'excédent bénéficiera d'un taux réduit : taux moyen au lieu du taux marginal d'imposition.
Autant sortir un maximum cette année donc.


Si vous manquez de trésorerie dans votre société pour vos futurs projets, rien ne vous empêche de faire un apport en compte courant d'associé (ou équivalent EIRL).
Mais il vaut mieux sortir l'argent et le réinjecter plutôt que de le laisser dans la société en payant l'IS.
Car l'argent que vous injectez vous pourrez le sortir à tout moment sans payer quoique ce soit dessus, c'est une simple avance de trésorerie fait à votre société.


Vous avez de la flexibilité pour votre rémunération.
Rien ne vous empêche de vous verser un montant mensuel accompagné de primes ponctuelles si l'activité est bonne.
En étant seul associé ça passe facilement.

Voir le profil de l'utilisateur    
22/11/18 à 23:04
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 6599
bretonf a écrit:

L'IS jusqu'à 38 K€ est à 15% et si cet argent est réinvesti pour faire des achats l'année suivante, c'est beaucoup moins d'imposition au final, non ?

Il faut savoir ce que tu veux faire... Optimiser ton dispnible ou bien garder des l'argent dans l'entreprise pour des investissement l'année prochaine? Ce n'est pas la même chose.
Citation:

Autre question, si je voulais m'attribuer la totalité des bénéfices en rémunération, en n'ayant pas l'année bouclée, ça me semble compliqué de calculer à l'avance combien je peux attribuer à ma rémunération sans dépasser (et risquer de me retrouver en déficit) J'avais entendu dire que on pouvait décider ça après la fin de l'année. Je suis en compta d'engagement donc ce qui déclenche la rémunération, c'est la date du virement que je fais de mon compte pro vers compte perso. Si c'est bien ça, je vois pas comment on peut s'attribuer une rémunération après la fin de l'année. Je me trompe ?

A priori, une EIRL à l'IS doit tenir une comptabilité d'engagement (et non pas en recettes dépenses comme tu sembles l'indiquer)(hmg, help).
On calcule à l'avance son résultat en prenant en compte toutes les dépenses et recettes, et on se verse un montant en rapport avec le résultat.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
23/11/18 à 19:54
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22289
Bonjour,

Une EIRL a l'IS a fait automatiquement option pour une comptabilité d'engagement. L'IS ne fonctionne qu'avec le créances dettes.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
25/11/18 à 12:23
bretonf
Freelance
nouveau
Inscrit le 22 Nov 2018
Messages: 7
D'accord, alors je vais être plus précis.

Lorsque je me verse une rémunération je fait une écriture dans le journal d'OD (compte 644 débit vers 455 crédit) puis une écriture dans le journal de banque. (455 débit vers 512 crédit)

Je suis en comptabilité d'engagement, c'est bien ce que j'ai dit. Puisque je ne saurais le montant à me verser qu'après le résultat connu... Il suffirait qu'après mon résultat de l'année connu, j'ajoute une écriture dans le journal d'OD sur l'année 2018 (même si officiellement on sera en 2019 et que le virement est fait en 2019 ?) pour m'attribuer toute la rémunération possible ? C'est bien ça ?

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation