141 connectés     7 008 missions IT     24 420 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Structure laquelle choisir


Structure laquelle choisir

   Page 1 de 1
26/12/18 à 19:46
Thea75
Freelance
discret
Inscrit le 28 Nov 2007
Messages: 15
Hello
il y'a 12 ans j'etais freelance,j'avais une EURL que j'ai fermée qq mpois plus tard pour un BON CDI.
12 ans plus tard le fameux CDI n'est plus bon... Rolling Eyes
je voudrais repasser freelance
cependant les structures ont changé je ne sais pas par ou commencer...
pour un CA previsionnel entre 120ke et 160ke avec 3 enfant conjoint autour de 30 ke brut de revenu
j'ai entendu dire que on pouvais conserver la securité sociale des salariés avec certaines regimes donc conserver nos avantages en cas de maladie,grossesse,.. bref est ce vrai?
merci de m'aider et me guider vers des lectures pertinentes

Voir le profil de l'utilisateur    
26/12/18 à 21:56
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24004
Bonjour,

Si vous souhaitez un statut salarié, regardez le portage.

Pour un statut proche, il y a sasu (rappelez vous que pas de couverture sur ce que vous prenez en dividendes).

Les autres statuts peuvent avoir des protections similaires avec des contrats complémentaires/supplémentaires Madelin.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
02/01/19 à 23:13
CILEX
Conseiller entreprise
impliqué
Inscrit le 04 Sep 2011
Messages: 514
Bonjour,

En principe, vous obtiendrez le meilleur résultat avec l'EURL à l'IS (statut TNS).

Vous paierez 2 fois moins de cotisations sociales que par rapport un statut salarié donc une rémunération nette très supérieure.

Mais si vous souhaitez plus de protection, alors vous pouvez cotiser dans des contrats facultatifs et avoir une meilleure protection sociale qu'un salarié.


_________________
Cordialement,

CILEX - Expert-comptable
www.cilexcompta.com
Voir le profil de l'utilisateur    
03/01/19 à 08:26
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2385
hmg a écrit:
Les autres statuts peuvent avoir des protections similaires avec des contrats complémentaires/supplémentaires Madelin.


+ 1

CILEX a écrit:

Mais si vous souhaitez plus de protection, alors vous pouvez cotiser dans des contrats facultatifs et avoir une meilleure protection sociale qu'un salarié.


+ 1


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
04/01/19 à 17:11
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 576
Tcharli a écrit:
hmg a écrit:
Les autres statuts peuvent avoir des protections similaires avec des contrats complémentaires/supplémentaires Madelin.

+ 1
Bonjour à tous les deux,

Voici déjà une lecture... impertinente, Théa !

Et hors Madelin, jamais ??? Ce n'est pourtant pas "similaire" du tout quand le risque se matérialise Razz

- Cas ultra-simplifié n°1 en Madelin : ma garantie IJ = 300 €/j ; sinistre = 500 jours d'arrêt de travail. Je défiscalise mes primes (peanuts...), mais quand je touche ma garantie de 15 000 €, je paye combien de fiscal et de social dessus ? Réponse : +++

- Cas n°1 hors Madelin : je ne défiscalise pas mes primes, mais quand je touche ma garantie de 15 000 €, je paye combien de fiscal et de social dessus ? Réponse : peanuts !

- Cas n°2 en Madelin : ma garantie invalidité 100% = 50 000 €/an ; sinistre = invalidité professionnelle à 100% à 40 ans. Je défiscalise mes primes (peanuts...), mais quand je touche ma garantie de 50 000 € x 20 ans = 1 M€, je paye au final combien de fiscal et de social dessus ? Réponse : +++++++

- Cas n°2 hors Madelin : Garantie invalidité 100% = 1 M € en capital [décisif !]; sinistre = invalidité professionnelle à 100% à 40 ans. Je ne défiscalise pas mes primes (certes plus conséquentes !), mais quand je touche ma garantie de 1 M €, je paye combien de fiscal et de social dessus ? Réponse : peanuts !

Eh bien, Tcharli me sera témoin, personne ne le fait ! Pourquoi ? Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur    
04/01/19 à 17:41
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2385
Bonjour,

Si vous pouviez arrêter de faire semblant de tout connaître, ce serait sympa. Je crois également que vous ne connaissez pas le marché et les produits existants.

Il y a un pas entre les grands principes et la réalité. Il n'y a pas deux dossiers ni deux situations identiques, à chaque fois, on compose avec la réalité.

Ceci dit, sans animosité vis-à-vis de vous Wink

PS : C'était cette réaction que vous souhaitiez ? Wink

Edit : Ce n'était pas le sujet d'origine.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
04/01/19 à 19:03
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 576
Tcharli a écrit:
PS : C'était cette réaction que vous souhaitiez ? Wink
Elle ne m'étonne pas outre mesure.

J'avais étudié le sujet très en profondeur dans les années 2000/2005 avec un CGP, un auditeur d'assurances et plusieurs assureurs des corps de Santé. Ces derniers ne mettaient en avant que le prêt-à-porter : "ces produits existent, mais ne sont plus diffusés".
Mais on avait finit par en avoir. Exactement comme ma très vieille complémentaire Santé, aux garanties défectives mais adaptées à mon cas et 2 fois moins chère que celles dites "de base".

Et parler de la prévoyance maladie était une des demandes de Théa.

PS - Je ne dis pas ça pour vous, mais certains assureurs n'hésitaient pas à "neutraliser" l'impact futur des prélèvements fiscaux et sociaux sur leurs garanties Madelin en "sur assurant" [oui, au-delà du plafond légal toutes IJ des caisses et du privé confondues] leurs clients puisque les (sur)primes étaient défiscalisées...

Voir le profil de l'utilisateur    
04/01/19 à 21:21
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24004
Bonjour,
Membre-CC a écrit:
J'avais étudié le sujet très en profondeur dans les années 2000/2005 avec un CGP, un auditeur d'assurances et plusieurs assureurs des corps de Santé. Ces derniers ne mettaient en avant que le prêt-à-porter : "ces produits existent, mais ne sont plus diffusés".
C'était il y a 13 ans (de 2005 à 2019) ! Plus du quart d'une vie professionnelle !

Il y a de nombreuses évolutions dans les produits d'assurances.

Il faut se souvenir qu'en 2000, les produits Madelin (loi de 1994) n'avaient que 6 ans d'existence... Il s'est écoulé le double depuis que vous avez fait votre étude approfondie !

Je suis d'accord avec Tcharli.
Vous devriez être un peu moins affirmatif et introduire plus de nuance dans vos réponses surtout si c'est pour contredire quelqu'un sur un sujet que vous ne maîtrisez peut-être pas entièrement.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
05/01/19 à 10:12
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2385
hmg a écrit:

Il y a de nombreuses évolutions dans les produits d'assurances.


Et législatifs aussi, énormément. Et fiscaux… Et sociaux...



hmg a écrit:
Il faut se souvenir qu'en 2000, les produits Madelin (loi de 1994) n'avaient que 6 ans d'existence... Il s'est écoulé le double depuis que vous avez fait votre étude approfondie !


De mémoire, mais je peux me tromper car j'étais 100% axé sur les assurances collectives (les salariés) à cette époque, la sauce a mis du temps à prendre (quelques années) et ce sont les banques qui se sont lancées sur le marché.

On a connu le même schéma quelques années plus tard avec le lancement du PERP.

Les banques ont une puissance structurelle pour lancer un truc, mais elles atteignent très vite leur plafond en matière de compétences techniques et d'innovation. Et comme on demande à leurs guichetiers de la production tous azimuts sans trop de formation…

Ensuite, on laisse les pros fignoler les produits avec leur expérience et leur technologie.

Membre CC n'a pas tort sur toute la ligne mais la réalité est toute autre.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation