81 connectés     5 807 missions IT     21 845 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Peur d'être Freelance car...


Peur d'être Freelance car...

  
prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9  suiv
08/01/19 à 23:27
OscillationForcée
Freelance
très actif
Inscrit le 23 Nov 2016
Messages: 83
Citation:
Tu as raison, mais d'un côté, qu'en est-il de supporter un patron qui te méprise sans cesse et ne fait pas preuve de gratitude quand tu fais du bon boulot ? (je ne généralise pas tout les patrons mais c'est réaliste),


Non, ce n'est pas réaliste. Il faut passer manager pour comprendre, quand il te faut gérer des problèmes humains de mesquineries/jalousies entre collègues, des hommes de 40 ans 100 kilos qui font leur crise d'adolescence avec 25 ans de retard etc. J'ai vu un responsable abandonner sa prime annuelle pour la redistribuer aux sous-fifres alors que l'équipe venait de se prendre un gravissime échec. J'ai vu des RH appeler pour féliciter et attribuer une prime exceptionnelle. Ce ne sont pas les cas les plus courants mais ça existe. Si la boîte pour laquelle le salarié travaille ne convient pas, il a du temps pour mettre sur pied un plan de départ par exemple, en indépendant la marge de manoeuvre est peut-être inférieure.

Si tout le monde trouvait cool d'être son propre chef (comme ce que tu lis sur des forums probablement bidons) alors tout le monde le ferait, mais non la réalité est que la plupart des individus veulent ou ont besoin d'être un tant soit peu guidés sans l'admettre pour autant car ils en feraient un complexe. Mais il n'y a pas de complexe à avoir. Quand tu es indépendant et qu'on te dit "tu termines à la fin du mois" et bien c'est d'une brutalité autre que celle d'un chefaillon qui roule des mécaniques et qui est absolument inexistant sorti de son openspace. Est-ce qu'on t'a bien expliqué ça sur les "forums" ? Et quelle est leur méthode pour faire face ? A la limite il faut autant aimer se faire brutaliser qu'aimer être son propre chef comme tu dis.

Voir le profil de l'utilisateur    
09/01/19 à 12:34
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
Je comprends que ce sont des grosses responsabilités à prendre, et sinon dans ce cas là je te pose la même question que j'ai posé à parisman :

Seiwaza a écrit:

Sous ton pseudo il est écrit ''Freelance'', quels sont les raisons qui t'a poussées à l'être si tu sembles mettre plus en avant les avantages du salariat ?

Voir le profil de l'utilisateur    
09/01/19 à 14:58
OscillationForcée
Freelance
très actif
Inscrit le 23 Nov 2016
Messages: 83
Je ne mets pas les avantages du salariat en avant, j'apporte des éléments de réflexion que tu ne sembles pas avoir pris en compte (et c'est normal si tu n'as que 2 petites expériences dans le monde professionnel et que tu es étudiant - ça devait être des petits boulots d'été pas représentatifs de la réalité).

Ma motivation principale : après plus de 15 ans de salariat en SSII, l'impression d'avoir fait le tour du sujet et le manque de propositions valables de l'entreprise pour laquelle je travaillais. L'entreprise en question était elle même entrée en crise interne (luttes d'influence, conflits humains) et s'est revendue à un grand groupe 1 an après mon départ. Une entreprise est un organisme vivant : dans le cas précis elle a bien négocié ses maladies infantiles mais n'a pas survécu à sa crise d'adolescence. Et s'ils me lisent ici, ils vont mal le prendre, mais c'est un constat d'échec. Maintenant je roule en solo, j'ai les mêmes soucis que mes confrères indépendants en régie mais j'ai le bagage technique et la capacité d'analyse pour trouver les bons investissements persos.

Voir le profil de l'utilisateur    
09/01/19 à 19:37
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
OscillationForcée a écrit:
Je ne mets pas les avantages du salariat en avant, j'apporte des éléments de réflexion que tu ne sembles pas avoir pris en compte (et c'est normal si tu n'as que 2 petites expériences dans le monde professionnel et que tu es étudiant - ça devait être des petits boulots d'été pas représentatifs de la réalité).


Tu as raison, autant pour moi.. Wink


OscillationForcée a écrit:

Ma motivation principale : après plus de 15 ans de salariat en SSII, l'impression d'avoir fait le tour du sujet et le manque de propositions valables de l'entreprise pour laquelle je travaillais. L'entreprise en question était elle même entrée en crise interne (luttes d'influence, conflits humains) et s'est revendue à un grand groupe 1 an après mon départ. Une entreprise est un organisme vivant : dans le cas précis elle a bien négocié ses maladies infantiles mais n'a pas survécu à sa crise d'adolescence. Et s'ils me lisent ici, ils vont mal le prendre, mais c'est un constat d'échec. Maintenant je roule en solo, j'ai les mêmes soucis que mes confrères indépendants en régie mais j'ai le bagage technique et la capacité d'analyse pour trouver les bons investissements persos.


D'accord merci du témoignage, à vrai dire j'aimerai avoir un parcours assez similaire au tiens dans le sens où je veux passer de la case salarié à Freelance.

Mon seul souci c'est que je ne risque pas de travailler dans l'informatique étant en filière littéraire et qu'il me faut trouver une activité freelance qui puisse me permettre d'en vivre...mais quoi ? Confused

Voir le profil de l'utilisateur    
09/01/19 à 22:42
code38
Freelance
actif
Inscrit le 23 Sep 2018
Messages: 63
Seiwaza a écrit:

D'accord merci du témoignage, à vrai dire j'aimerai avoir un parcours assez similaire au tiens dans le sens où je veux passer de la case salarié à Freelance.


Alors je crois qu'un des conseils qui a été remonté est : prends donc le temps d'être salarié, même un peu. Découvre un peu plus le monde de l'entreprise, développe ton réseau, mûris ton projet ...

Seiwaza a écrit:

Mon seul souci c'est que je ne risque pas de travailler dans l'informatique étant en filière littéraire et qu'il me faut trouver une activité freelance qui puisse me permettre d'en vivre...mais quoi ? Confused


Il y en a plein mais trouve le ou les domaines qui t'attirent.
Pense aussi à des activités complémentaires qui n'ont peut-être rien à voir. Tu fais le boulot que tu aimes, à ton compte, ça t'épanouit. Et tu complètes avec une autre activité.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/01/19 à 18:30
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
code38 a écrit:

Alors je crois qu'un des conseils qui a été remonté est : prends donc le temps d'être salarié, même un peu. Découvre un peu plus le monde de l'entreprise, développe ton réseau, mûris ton projet ...


ça c'est sûr Wink

code38 a écrit:

Il y en a plein mais trouve le ou les domaines qui t'attirent.


Tu pourrais me faire liste aussi exhaustive que possible de domaines où il y a du boulot en freelance (désolé si j'en demande bcp Laughing) ou tout simplement me renvoyer à un lien qui en parle ?
Pour avoir fais mes propres recherches je n'ai rien trouvé d'accessible avec un bac L si ce n'est traducteur dont le métier est très précaire...Merci bien.

code38 a écrit:

Pense aussi à des activités complémentaires qui n'ont peut-être rien à voir. Tu fais le boulot que tu aimes, à ton compte, ça t'épanouit. Et tu complètes avec une autre activité.


Tu veux dire une autre activité dans le salariat ?
Car mon but est justement de fuir le salariat et de ne plus jamais y revenir (sauf cas extrême) après l'expérience requise pour se lancer à son compte.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/01/19 à 23:20
OscillationForcée
Freelance
très actif
Inscrit le 23 Nov 2016
Messages: 83
Citation:
Tu pourrais me faire liste aussi exhaustive que possible de domaines où il y a du boulot en freelance (désolé si j'en demande bcp Laughing) ou tout simplement me renvoyer à un lien qui en parle ?


Et 100 balles et un mars ?
Dans un de mes posts j'avais prévenu qu'il faudrait mouiller la chemise, voire jusqu'à aller sur le terrain.
De ce que je vois l'INSEE propose des devis pour croisements de données mais probablement trop cher pour nous. Et c'est normal car à un moment ça rejoint l'intelligence économique, on va pas te filer ça comme ça.
Je vais essayer de trouver une méthode à partir des statistiques publiques, mais ça va prendre un peu de temps, quelques jours. En tout cas là comme ça, de tête je n'ai pas de liste exhaustive constituée de secteurs employant les freelances.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/19 à 13:52
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
OscillationForcée a écrit:

Je vais essayer de trouver une méthode à partir des statistiques publiques, mais ça va prendre un peu de temps, quelques jours.


ça serait super oui.

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/19 à 16:11
Vajaf
Freelance
nouveau
Inscrit le 06 Déc 2018
Messages: 3
Seiwaza a écrit:

Mon seul souci c'est que je ne risque pas de travailler dans l'informatique étant en filière littéraire et qu'il me faut trouver une activité freelance qui puisse me permettre d'en vivre...mais quoi ? Confused


Salut!

Au cas où tu ne serai pas au courant: Si tu veux bosser dans l'informatique => faire du dev. Tu n'as pas "forcément" besoin de diplôme en conséquence, il y a des SSII qui forment des étudiants de cursus différents ( ils les prennent en alternance) sinon en apprenant par toi même avec de la motivation c'est aussi possible et si tu as des compétences tu trouvera du travail ( surement en SSII au début).

Voir le profil de l'utilisateur    
11/01/19 à 18:51
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
Vajaf a écrit:

Salut!

Au cas où tu ne serai pas au courant: Si tu veux bosser dans l'informatique => faire du dev. Tu n'as pas "forcément" besoin de diplôme en conséquence, il y a des SSII qui forment des étudiants de cursus différents ( ils les prennent en alternance) sinon en apprenant par toi même avec de la motivation c'est aussi possible et si tu as des compétences tu trouvera du travail ( surement en SSII au début).


Salut,

mais des compétences en mathématiques sont nécessaires ?

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation