173 connectés     7 262 missions IT     20 792 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Peur d'être Freelance car...


Peur d'être Freelance car...

  
prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9
29/01/19 à 08:36
OscillationForcée
Freelance
très actif
Inscrit le 23 Nov 2016
Messages: 83
Identifie d'abord qui parle et son niveau de crédibilité. Un type qui est inséré professionnellement avec 20 ans d'expérience, ou quelqu'un qui défend un point de vue sur une expérience qu'il n'a pas lui-même vécue ( et qui conseille d'investir dans le bitcoin parce qu'à la télé il a vu un millionnaire). Ici tous les intervenants qui ont pris le temps de répondre sont de la 1ère catégorie mais tu en fais ce que tu veux, on ne va pas décider pour toi.

A ton avis, peut-on comparer une formation en ligne avec un bac+5 à 42h de cours (et je dis bien de cours sans compter les devoirs, TP/TD à préparer etc) ? Un type qui t'embauche, par définition, il ne veut pas prendre de risque.

L'informaticien a besoin de logique et d'arithmétique (les 4 opérations), pas de calcul différentiel même si beaucoup d'écoles abordent le sujet parce que c'est quand même mieux pour sa culture perso et la compréhension du monde.

Tu ne vas pas créer des sites web pendant 42,5 ans jusqu'à ta retraite. D'ici là, s'il y a encore de la demande en France pour ce type de choses ce que je ne crois pas, tu en auras eu marre depuis longtemps. Investis dans un truc polyvalent qui permet de réajuster tes compétences dans la durée (epitech t'a été suggéré).

Voir le profil de l'utilisateur    
29/01/19 à 18:15
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
OscillationForcée a écrit:
Identifie d'abord qui parle et son niveau de crédibilité. Un type qui est inséré professionnellement avec 20 ans d'expérience, ou quelqu'un qui défend un point de vue sur une expérience qu'il n'a pas lui-même vécue ( et qui conseille d'investir dans le bitcoin parce qu'à la télé il a vu un millionnaire). Ici tous les intervenants qui ont pris le temps de répondre sont de la 1ère catégorie mais tu en fais ce que tu veux, on ne va pas décider pour toi.

A ton avis, peut-on comparer une formation en ligne avec un bac+5 à 42h de cours (et je dis bien de cours sans compter les devoirs, TP/TD à préparer etc) ? Un type qui t'embauche, par définition, il ne veut pas prendre de risque.

L'informaticien a besoin de logique et d'arithmétique (les 4 opérations), pas de calcul différentiel même si beaucoup d'écoles abordent le sujet parce que c'est quand même mieux pour sa culture perso et la compréhension du monde.

Tu ne vas pas créer des sites web pendant 42,5 ans jusqu'à ta retraite. D'ici là, s'il y a encore de la demande en France pour ce type de choses ce que je ne crois pas, tu en auras eu marre depuis longtemps. Investis dans un truc polyvalent qui permet de réajuster tes compétences dans la durée (epitech t'a été suggéré).


Tu as tellement raison...je vais prendre le temps de réfléchir plus à ce projet, merci encore à toi et à tout les intervenants Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
29/01/19 à 18:45
jmolive
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 24 Mar 2012
Messages: 2082
Oui, le meilleur investissement, c'est en toi qui faut le faire Idea

Il faut apprendre et comprendre tout ce qui est compliqué, ne pas hésiter à stimuler ses enseignants qui donnent des cours et des explications car ensuite, cela n'existe plus, sauf rare exception par des passionnés.
Se frotter à la complexité, c'est développer sa capacité.
Ta capacité te permettra ensuite de comprendre beaucoup de choses rapidement, de faire de la compta si tu en as jamais fait, de faire du réseau si tu en as jamais fait, de te mettre à coder un langage Z si tu en as jamais fait, de créer une société en comprenant ce que tu fais et sans t'en remettre à d'autres qui le feront à leur sauce sans l'optimiser, de faire des recherches pour comprendre ce que raconte un médecin spécialiste ..etc etc

Investir dans ses études quand on a la chance de pouvoir, c'est à dire d'être nourris et logé sans devoir travailler à coté, est une chance immense.
Et c'est une erreur de travailler à coté si on est pas obligé car en général un job étudiant est mal payé et détourne de la cible des études.
Bon, le seul avantage serait peut-être la découverte du monde et renforcer sa conviction qu'un petit diplôme sera le bienvenu.

La plupart du temps, l'humain cherche n'en faire que le mini : les étudiants sont contents quand le prof est absent Very Happy quelle erreur ... tout le monde est content mais celui qui y perd, c'est l'étudiant qui n'apprend pas, qui ne se développe pas. Le prof sera payé pareil, aura tous ses congés et tous ses acquis.

Lorsque j'ai pris des cours de compta pour la faire tout seul... pour la première fois de sa vie, l'enseignant a eu un étudiant sur son dos : je l'empêchais d'écourter ses cours, je préparais des questions, je bossais le soir et je revenais le lendemain avec une liste ..etc il était dépassé, il ne voulait que faire passer sa formation à effort minimum.

Tu es le client de tes profs. Ils sont payés par nous, bientôt toi.
Tire en le maximum !!!


_________________
Gérant maj. EURL IS clot 30/09
Voir le profil de l'utilisateur    
30/01/19 à 16:55
YaFoye
Freelance
très actif
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 146
Bonjour,

long file , qui témoigne quand même de l'esprit d'entre-aide.
Pour remettre les choses dans leur contexte; on parle d'un élève de terminal L qui, avant de passer son bac veut devenir freelance. déjà ça commence mal, un peu comme si j'entendais quelqu'un dire qu'il veut devenir fonctionnaire. de la bouche d'un enfant ça ferait sourrire d'un adulte ou presque c'est plutôt grave car signe qu'il n'a aucun intérêt pour une profession ou un métier en particulier mais juste pour un statut.
Autre chose;
Informaticien vient de ingénieur en informatique et un ingénieur ça fait des maths, c'est trivial !
avec un bac littéraire on peut devenir juriste, linguiste... sans faire de pub, une revue comme l'étudiant te serait plus utile pour t'aider dans tes choix de carrière que de développer une phobie pour tout ce qui est lien hierarchique sans même y avoir goûter sérieusement (1 ou 2 job d'été ne font pas une expérience du monde du travail).

Personnellement:
j'ai fait prépa et ingé. agro avant de faire volte-face et faire une cursus d'EC. j'ai bossé en compta. puis en banque (salle de marché) pour petit à petit m'intéresser aux projets info jusqu'à basculer MOA; CP MOA .
Je suis resté salarié près de 20 ans (en tout) avant de me mettre à mon compte quand j'ai estimé que j'étais prêt.
C'est une nouvelle aventure pour moi mais je me suis assuré que la balance avantage/inconvénient penche en ma faveur en mettant le max de points positifs (expertise développée par l'expérience mais qui a due s'appuyer sur des diplômes; connaissance du marché; réseau; épargne (pour tenir le temps de signer une mission et/ou encaisser ses factures)et enfin point de vue strictement personnel; je suis convaincu que le système de retraitre va se casser la figure à court terme (demandez aux grecs) alors passer freelance c'était également le moyen pour moi de me prendre en main comme un grand

Voir le profil de l'utilisateur    
31/01/19 à 17:01
Seiwaza
Membre
actif
Inscrit le 24 Déc 2018
Messages: 37
jmolive et YaFoye : Je n'ai rien à rajouter vous avez encore une fois parfaitement raison et c'est super de partager avec nous votre expérience, désolé de répondre à vos pavés par un message de quelques lignes mais j'ai juste à vous lire et à m'imprégner ça dans la tête donc rien à ajouter, encore merci pour votre entraide comme tu l'as souligné YaFoye c'est super de votre part Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
28/03/19 à 13:24
philipped10
Freelance
nouveau
Inscrit le 28 Mar 2019
Messages: 1
ExtazZ a écrit:
Bonjour,

Mon conseil serait quand même de passer par le salariat au moins 2, 3 ans.
Pourquoi ? Car vous êtes encore jeune et malheureusement l'étiquette du jeune instable va être automatiquement collée sur votre front par les éventuels clients.
Sans expérience certaine, il va être extrêmement difficile de trouver une mission concrète.

Pour l'anecdote, 4ans de salariat, je me suis lancé à 26ans, et ça n'a pas été simple de trouver ma 1ere mission référenceur site web Paris. Les suivantes ont été plus simple, car plus d'expérience, plus de maturité, longues missions...

Que feriez-vous à la place d'un recruteur avec un jeune de 20-22ans en face de vous ? Pensez-vous que c'est un gros "risque" de faire confiance ou pas ? Smile

En fait tu peux aussi combiner les deux pour avoir plus d'assurances car faire freelance sans expérience n'est pas très conseillé car il y a l'autodiscipline.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation