100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

un nouveau qui cherche à avoir des réponses à ses questions

Membre-141908

4 Messages

nouveau
16/01/2019 à 12:41

Bonjour à tous,
Je suis en cdi actuellement.j'ai demandé une rupture à mon employeur. je veux me lancer en freelance et j'aimerais vous soumettre mon cas.
je veux ouvrir une autoentreprise sachant que je sais pertinemment que je vais dépasser les seuils de CA.( la loi autorise le dépassement en N et N+1 et on revient au régime réel en N+2). j'ai des propositions à 600 HT comme tjm et mes fais réels seront uniquement les repas donc je vais pas dépasser 11 % du CA. je vais demander l'accre et l'arce. je vais aussi opter pour le versement libératoire de l'impôt puisque je remplis les conditions.
1°)ma première question est ce que je peux ouvrir en autoentreprise avec ses dépassements et aussi bénéficier de l'arce ?
2°)je veux me mettre en autoentreprise car j'aurai droit au versement libératoire et j'estime profiter à fond des revenus les deux premières années car tout est considéré comme revenus après charges sociales?
Que me conseillez vous? est ce que c'est mieux d'ouvrir directement une eurl ?

hmg

25781 Messages

Grand Maître
16/01/2019 à 13:25

Bonjour,

1/ Oui pour les CA pendant 2 ans.
Pour l'ARCE, oui si vous respectez les conditions.

Attention :
- micro doit être accepté par votre client
- si vous avez des frais, ils ne se déduisent pas
- le passage de micro à réel sera compliqué selon la forme réelle décidée ensuite.

2/ Attention : Il y a d'autres conditions au versement libératoire. En effet, si vous dépassez 70k de CA en 2019, vous ne pourrez pas en bénéficier pour 2020.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

CILEX

536 Messages

impliqué
16/01/2019 à 13:35

Membre-141908 a écrit : Que me conseillez vous? est ce que c'est mieux d'ouvrir directement une eurl ?
Bonjour,

Je vous conseille pour ma part l'EURL qui offre beaucoup plus de souplesse et d'optimisation (revenus différés...) que le micro.

De plus, le basculement d'un régime à l'autre se fait avec pas de mal de difficultés.
Ex1 : j'ai vu un micro avoir un contrôle fiscal avec un redressement significatif car il a facturé plus de 100 K€ sans TVA la 1ère année (il pensait que les impôts devaient le prévenir).
Ex2 : il y a fallu 2 ans pour faire comprendre à la CIPAV que le dirigeant n'était plus auto-entrepreneur. Conséquence : régularisation des cotisations sur 2 ans.

Cordialement,

CILEX - Expert-comptable
www.cilexcompta.com

Membre-141908

4 Messages

nouveau
16/01/2019 à 14:42

merci pour vos retours, effectivement dans mon cas,l'eurl est un meilleur choix.j'avais pas pris en compte tous ça. je me disais que la première année en tant qu'autoentrepreneur, les cotisations étaient de 5,5% donc mes revenus seraient meilleur mais il me semble que dans les textes de loi, une fois le ca dépassé tu répasse au taux plein au niveau des cotisations pour les autoentrepreneurs pour la partie en plus.