181 connectés     7 763 missions IT     18 531 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Débuter en micro entreprise


Débuter en micro entreprise

   Page 1 de 1
24/01/19 à 18:08
imadb
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Jan 2019
Messages: 5
Bonjour à tous,

Je sais que le sujet revient souvent et j'ai pris le temps de lire différents sujets mais je tombe sur beaucoup d'informations qui semblent des fois contradictoires.

Alors ma question est la suivante :
Je compte faire un CA de 9Ke HT mensuel et j'espérais profiter du statut micro entreprise les premiers mois.

Si je facture 7 mois environs (soit 63Ke) puis je ferme la structure.
Est ce que je serai en dessous du plafond (70) ou au dessus (avec la règle du prorata temporis) 70/12*7 = 41Ke à peu près?

Seconde question est de savoir : Si je commence le mois prochain, je percevrai ma première rémunération fin mars, début avril. Donc celle de novembre et décembre potentiellement en 2019. Si avec quelques jours de vacances, j'arrive à ne facturer pour cette année que les 70Ke (ou plutot 64Ke toujours selon la règle du prorata sur 11 mois d'activité). Est ce que je peux continuer en micro entreprise l'année suivante et changer en cours d'année +1?.

Enfin dernière question: Si j'ai droit à l'acre en tant que micro entreprise et aussi en tant que SASU ou EURL (la première année), financièrement cela vaut vraiment le coup de passer par une micro entreprise ? Ou vaut mieux s'orienter sur une EURL ou SASU directement? Dans ce cas, quel serait le taux de l'acre la première année pour ces structures svp?

Merci pour votre aide

Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 07:27
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22728
Bonjour,

Pourquoi voulez vous ouvrir puis fermer l'EI en micro sans dépasser 70k ?

Actuellement, vous pouvez dépasser deux années de suite et ne passer au réel que la 3ème.

Peut-être devriez vous expliquer exactement votre but ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 12:40
imadb
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Jan 2019
Messages: 5
Bonjour Hmg et merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Citation:
Pourquoi voulez vous ouvrir puis fermer l'EI en micro sans dépasser 70k ?


Parce qu'on m'a expliqué que j'avais aucun interet à dépasser la limite des 70K au risque de payer les frais de changement de statut (assez elevé) ainsi que la perte de l'accre (vu que celle ci est accordé qu'en dessous d'une certaine limite.

Citation:
Actuellement, vous pouvez dépasser deux années de suite et ne passer au réel que la 3ème.


Tu m'apprends quelque chose... sans vraiment comprendre ce que cela veut dire réellement!
Vous voulez dire que je peux faire un CA de 100Ke tout en restant au régime micro entrepreneur ? et de meme la seconde année? Alors à quoi rime cette limite? Je pensais qu'on ne pouvais pas aller au dela et qu'on était automatiquement basculé en activité libérale classique ?!

Si vous pouvez donc m'expliquer un peu plus svp?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 13:30
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22728
Bonjour,

1/ ACCRE
Si vous fermez l'entreprise, vous la perdez aussi (impossible de l'avoir deux fois en 3 ans).
La perte de l'ACCRE intervient au début de la période de dépassement. Privilégiez des déclarations mensuelles.

2/ Ouverture / Fermeture
Si vous ouvrez et fermez 2 EI micro sur la même année civile, c'est un seul et même plafond micro, pas deux différents.

3/ Seuil
Je confirme : Il faut passer deux fois le seuil (sur 12 mois donc prorata pour la première année) pour passer au réel au 1er janvier suivant.
Lien externe

https://www.service-public.fr a écrit:
Si le chiffre d'affaires dépasse le seuil autorisé une seule fois dans l'année, l'entrepreneur peut conserver le régime de la micro-entreprise.

Il perd cette option dans le cas où le seuil est dépassé sur 2 années consécutives et bascule dans le régime de droit commun de l'entreprise individuelle (...)


4/ Intérêt du micro.

Si la première année avec ACCRE et Versement libératoire le micro est souvent intéressant (pas si de très gros frais), par la suite, ce n'est pas si évident notamment après la perte du versement libératoire.

N'oubliez pas de faire des calculs comparatifs et de bien prendre en compte toutes vos charges (mutuelle, prévoyance, assurance, frais du bureau, abonnements telecom, transport, repas, invitations... notamment).

Le calcul est en gros le suivant pour comparer :

Micro : CA micro - cotisations calculées sur CA - IRPP soit VL soit sur CA abattu de 34% - charges réelles ==> net dans la poche.

Réel (EURL IS ici) : CA - charges réelles = Marge ; Marge / (1+ taux cotisations) = rémunération ; Rémunération - IRPP sur 90% de la rémunération ==> net dans la poche.

Compte tenu des coûts en plus, du fait que ce calcul néglige la part non déductible, de la charge administrative du réel, ayez au moins un différentiel de 2-3k avant de songer à changer de forme si vous n'y êtes pas contraint par le niveau de CA.

ATTENTION (risques pris si non respecté) :
En micro, le CA s'entend comme étant "tous les encaissements reçus du client", cela inclût les remboursements de frais par le client (pas les débours, mais leur définition est limitative). Il faut par ailleurs prendre le montant payé par le client, pas le montant net versé par un intermédiaire (les frais paypal, appstore, stripe... Sont inclus dans l'abattement de 34%).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 15:46
imadb
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Jan 2019
Messages: 5
Bonjour,

Je vous avoue que quelques points m'échappe mais je vais tenter de répondre aux différents points.

1/ Accre
Oui, je comptais en profiter en tant que micro entreprise, puis passer en sasu sans accre (ou sinon directement en sasu avec accre d'ou ma dernière question).
D'après vos conseils, je m'oriente plus vers une micro entreprise.

2/ Ouverture fermeture
Je devais fermer la micro juste parce qu'il faut la fermer avant de basculer en sasu ou Eurl. je ne pouvais pas garder les deux en parallèle.

3/ Seuil
Donc concrètement, si je fais mois de 140Ke (enfin 125 selon le prorata si je commence maintenant) sur l'année alors je peux garder la micro l'année prochaine? Avec l'accre?

4/ Interet micro
Clairement j'ai tout interet à profiter de ce statut vu que je n'ai pas beaucoup de frais à déduire et les charges (accre) et le prélèvement libratoire sont beaucoup plus intéressants. Donc je quitterai le statut qu'en étant contraint à le faire.


Maintenant quelques questions qui me reste en suspend :
1/ Combien dure le versement libératoire? je peux le garder deux ans si je garde ma micro ?

2/On me dit qu'il vaut mieux dépendre de la chambre de commerce en créant son activité que de l'urssaf... je ne connais pas trop la différence.

Donc en tant que developpeur, quel activité je peux choisir pour dépendre de la chambre de commerce?

Enfin, maintenant que l'accre s'est généralisé, je ne dois donc pas passer par pole emploi pour en bénéficier ? on est d'accord?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 16:10
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22728
Bonjour,

> 3/ Seuil
> Donc concrètement, si je fais mois de 140Ke (enfin 125 selon le
> prorata si je commence maintenant) sur l'année alors je peux
> garder la micro l'année prochaine?

Je recommence : QUEL QUE SOIT LE CA DES DEUX PREMIERES ANNEES, ELLES PEUVENT ETRE EN MICRO.

Donc inutile de faire des calculs pour chercher un plafond à la mesure.

Si vous faites 1 000 000 d'euros en 2019 et 2 000 000 d'euros en 2020, vous ne sortirez tout de même du micro qu'en 2021.

> Avec l'accre?

Comme déjà indiqué : si vous dépassez le seuil de 70k, l'accre est supprimé au 1er jour de la période.
Si au second trimestres vous étiez à 48000 et que vous encaissez 30000 dans le courant du troisième trimestre (78 au total), les 30000 ne bénéficient pas de l'ACCRE.

> 4/ Interet micro
> Clairement j'ai tout interet à profiter de ce statut vu que je n'ai pas
> beaucoup de frais à déduire et les charges (accre) et le prélèvement
> libratoire sont beaucoup plus intéressants. Donc je quitterai le statut
> qu'en étant contraint à le faire.

Rappel des conditions du versement libératoire (chiffres 2018) :
- moins de 26818 de revenus en 2016 pour un célibataire
- moins de 70000 de CA en micro-BNC en 2017(prorata temporis)
(pour 2019, il faudra regarder 2017 et 2018).

Vérifiez réellement vos frais avant de partir sur l'idée que le micro est bon à tous les coups. Cela vous aidera aussi dans vos options lors du passage au réel.

[edit]Pour la condition de 70k en N-1, il reste une incertitude..[/edit]


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 17:00
imadb
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Jan 2019
Messages: 5
Merci pour ces réponses rapides et merci de prendre le temps de bien expliquer en espérant que cela servent à d'autres.

Pour le libratoire, en étant marié, je suis en dessous des 53K de revenu de référence en 2017.

J'aurai mon navigo pour le transport et j'ai deja une mutuelle à part (vu que j'étais dans la fonction publique et l'état n'en propose pas par défaut).

Donc me reste la RCPro, cotisation retraite (si vous avez des conseils je suis preneur) et mes frais habituels... donc ça reste intéressant à mon avis.

Ps : du coup, vous ne savez pas si je peux garder le libratoire la seconde année?

et pour l'histoire de la profession à choisir pour dépendre de la chambre de commerce, pas d'infos la dessus?

Merci en tout cas pour vos précieux conseils Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 17:47
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22728
Bonjour,

Perte du versement libératoire :

Condition 1 : Imaginons que vous déclarez un CA encaissé de 69000 en 2019.

Cela fait 45540 de base, donc si votre conjointe a plus de 9k de revenu vous dépassez les 53knet plus de libératoire en 2021 (n+2).

Condition 2 : Imaginons que vous avez un CA encaissé de 80000 en 2018.

Cela dépasse les 70k, vous ne serez plus en versement libératoire dès 2020.

[edit]Pour la condition de 70k en N-1, il reste une incertitude..[/edit]


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
25/01/19 à 18:00
imadb
Freelance
nouveau
Inscrit le 09 Jan 2019
Messages: 5
Très bien, reçu 5/5.

Merci, je vous souhaite un excellent w end.

Voir le profil de l'utilisateur    
26/01/19 à 06:58
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 22728
Bonjour,
imadb a écrit:
Très bien, reçu 5/5.

Merci, je vous souhaite un excellent w end.
Revenez tout de même de temps en temps.

Le sujet des 70k à ne pas dépasser en N-1 reste ouvert car il n'est indiqué que sur un seul site du gouvernement. Les autres sites et les textes sont moins clairs sur la question.

https://www.freelance-info.fr/forum/freelance_21755-10.html


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation