123 connectés     5 844 missions IT     30 189 CV récents
se connecter | s'inscrire
30/03/19 à 10:29
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 465
Tcharli a écrit:
CORDIA a écrit:
pour généré un 3%, je conserve bien sur mes boxes et passerai rentier d'ici 2 ans et 3 trimestres à 54 ans.

J'aurai une rente de 3500 euros net d'impot....largement suffisant.



Bonjour,

Je parle d'un point de vue uniquement … pratique (?), technique (?), concret (?)… Je ne sais quel terme utiliser.

Dans ce cas de figure, si, avec l'âge, on perd ses capacités physiques, intellectuelles ou autres, qu'on devient dépendant, comment s'organise-t-on pour gérer son portefeuille, ses boxes, ses locations ?

Vous me direz qu'il y a des gestionnaires pour çà, encore faut-il qu'on soit toujours apte à discuter avec eux.

Je me suis toujours posé cette question.


Vous avez apportez la réponse...y a des gestionnaires à qui vous laisserez 6% de CA. Le rendement passera de 8% à 7%

"encore faut-il qu'on soit toujours apte à discuter avec eux."....franchement soyez sérieux !!...la moitié des boxes sont en SCI, et donc avec un associé familiale jeune......et me faites pas une hypothèse que lui aussi ne serait plus apte à échanger.

Mais votre réaction représente bien l'état d'esprit des gens face à la retraite : Elle doit être géré par l'état....c'est plus rassurant.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/04/19 à 14:17
experts et solutions
Conseiller entreprise
discret
Inscrit le 02 Avr 2019
Messages: 24
Bonjour

Je trouve toujours gênant de prendre des SCPI à travers une entreprise, sauf si elle a beaucoup d'argent disponible. C'est un placement qui n'est intéressant que dans le long terme, il vaut mieux le faire à titre personnel.

Si vous avez beaucoup d'argent qui dort dans l'entreprise, vous pouvez :
- investir dans d'autres entreprises pour remonter des dividendes
- prendre des dividendes à titre personnel (selon le type de société) : avec le prélèvement de 30% tout compris, c'est la "moins pire" des solutions
- chercher d'autres placements à horizon plus court chez des CGP dont c'est le métier ; le banquier ne peut pas grand chose pour vous

Voir le profil de l'utilisateur    
02/04/19 à 15:47
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 527
experts et solutions a écrit:

- prendre des dividendes à titre personnel (selon le type de société) : avec le prélèvement de 30% tout compris, c'est la "moins pire" des solutions

Encore faut-il que l'argent soit en report à nouveau ET que la structure soit une SASU.
Si l'argent a été placé en réserves (le post parle de trésorerie placée en réserves à travers les exercices justement), l'option dividendes n'est pas possible.
Si structure EURL, il faudra payer en plus les charges sociales.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/04/19 à 15:58
experts et solutions
Conseiller entreprise
discret
Inscrit le 02 Avr 2019
Messages: 24
Les associés peuvent décider librement de faire une distribution en prenant sur les réserves existantes, sauf la réserve légale. ce n'est donc pas un problème, elles peuvent être distribuées en dividendes dans une assemblée future

dans une EURL/SARL, les dividendes sont soumis a impôt ET charges sociales, pour la part qui revient au dirigeant et à son foyer fiscal

Dans une SAS/SASU, c'est le prélèvement de 30% sauf à opter pour les anciennes règles (abattement de 40%, ajouter le net dans les revenus, payer la CSG). En pratique c'est assez rarement intéressant.

Rien n'oblige un versement immédiat des dividendes : il faut par contre verser de suite l'impôt de 30%. ensuite, c'est quand on veut pour le reste : pratique pour faire un étalement dans le temps pour un complément de revenus

Voir le profil de l'utilisateur    
02/04/19 à 16:59
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 527
experts et solutions a écrit:
Les associés peuvent décider librement de faire une distribution en prenant sur les réserves existantes, sauf la réserve légale. ce n'est donc pas un problème, elles peuvent être distribuées en dividendes dans une assemblée future

Ah bon, j'ignorais cette règle.
Merci pour l'info.

Voir le profil de l'utilisateur    
03/04/19 à 09:25
thais781
Freelance
avatar
impliqué
Inscrit le 20 Mar 2010
Messages: 380
Merci pour toutes ces infos, mais ca ne répond pas à la question de base : est ce qu'avec 10 000€ de dividende versés par an (et uniquement cela comme "revenus") on valide nos 4 trimestres pour la retraites Embarassed Embarassed

Voir le profil de l'utilisateur    
03/04/19 à 09:28
Tap
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 31 Mai 2013
Messages: 1679
Tcharli a écrit:
Bonjour,

Les dividendes ne permettent en aucun cas (TNS ou assimilé-salarié en SASU), de bénéficier de trimestres de retraite.

C'est pour çà que vous ne trouvez aucun texte.


Tcharli a déjà répondu, et ce juste après votre question.

Si vous êtes en EURL : versez vous une rémunération, c'est pareil (vu que vous avez déjà payé l'IS) et ça validera les trimestre (~5800€ par an pour avoir les 4 trimestres)

Voir le profil de l'utilisateur    
03/04/19 à 10:10
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 645
Tap a écrit:
Tcharli a écrit:
Bonjour,

Les dividendes ne permettent en aucun cas (TNS ou assimilé-salarié en SASU), de bénéficier de trimestres de retraite.

C'est pour çà que vous ne trouvez aucun texte.


Tcharli a déjà répondu, et ce juste après votre question.

Si vous êtes en EURL : versez vous une rémunération, c'est pareil (vu que vous avez déjà payé l'IS) et ça validera les trimestre (~5800€ par an pour avoir les 4 trimestres)
Bonjour à tous,

Non, Tap, car si je lis que Tcharli a fort bien précisé "en SASU", je lis que thais (post initial) est en Sarl !

Or, en Sarl, c'est Mixo qui a donné la bonne réponse.

Thais, si vous êtes gérant majoritaire, tout dépend donc du montant cumulé de [votre capital social + votre CCA + vos primes d'émission]. Au-delà de 10% de ce cumul, vos dividendes seront taxés, non plus aux CS du capital, mais aux cotisations sociales de TNS qui sont donc productives en termes de droits de retraite.

Voir le profil de l'utilisateur    
03/04/19 à 12:41
Tap
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 31 Mai 2013
Messages: 1679
Et donc dans ce cas, le gain de se verser des dividendes par rapport à une rémunération classique est donc uniquement sur les 10% non soumis aux CS... je ne sais pas si cela vaut la peine de s'infliger la paperrasse associée, sauf à avoir un capital ou un CCA moyen énorme.

Voir le profil de l'utilisateur    
03/04/19 à 12:49
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 645
Tap a écrit:
sauf à avoir un capital ou un CCA moyen énorme.
Pour éviter les charges sociales, c'est en effet l'alternative à la création d'une holding d'animation, bien plus lourde.
A calculer, car en CCA, on peut déduire les intérêts servis jusqu'à un plafond de déductibilité, à condition de les déclarer sur le versant privé.
Et à comparer au rendement REEL des SCPI en Sarl ! Car, sans le levier de l'emprunt, une fois déduits les 10% initiaux perdus sur l'investissement, la note fiscale sur les loyers annuels servis, et leurs frottements de sortie de la société...

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation