100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Investissement SCPI

thais781

381 Messages

impliqué
14/03/2019 à 10:30

Bonjour les amis,

Nous sommes beaucoup à avoir de l'argent stocké sous forme de réserve ou autre avec des placements la plus part du temps sous forme de Compte à Terme avec un taux proche du néant.

Je voulais explorer une autre piste : les SCPI (la pierre papier)

Savez-vous si une SARL peut investir dans ces SCPI ?
Les revenus générés seraient intégrés comme revenus financier tous les ans dans les comptes ?
Avez-vous des idées/retours sur ces SCPI (même niveau perso) ?

Thais.

Ananas

19 Messages

discret
14/03/2019 à 10:39

Intéressé aussi !
Du coup, tu as déjà tranché sur le fight sci/scpi ?

thais781

381 Messages

impliqué
14/03/2019 à 10:46

SCI = achat d'immobilier en dur et donc pas forcément l'objet social de nos sociétés de conseils (ou d'une SCI qui serait filiale de la société de conseil), montage un peu compliqué

SCPI semble n'être qu'un placement financier, donc potentiellement plus facile de mise ne place

Mais je n'ai pas toutes les infos donc je partage avec le forum cette idée
A voir si certains ont un retour d'expérience ?

Thais

tof77

91 Messages

très actif
14/03/2019 à 17:48

Pour en posséder à titre perso, il faut quand même savoir qu'il faut les garder au minimum 10 ans pour que ce soit intéressant et ici https://www.scpi-8.com/faq/peut-on-acheter-des-parts-de-scpi-en-tant-que-societe.
ils indiquent même 20 ans pour les entreprises.

Est-ce un investissement qui vaut le coup pour des entreprises de notre taille en sachant qu'en cas de coup dure, même si il y a un marché secondaire, il n'est pas si facile de les revendre, je ne pense pas et je privilégie donc les CAT.

daloji

37 Messages

actif
14/03/2019 à 19:14

Pour moi faut récupérer l argent et investir à son nom propre. Les montages au nom de la société me semble compliqué et risque du coup on s engage sur 15 voire 20 ans engager une eurl/sasu pour plus de 5 ans est pour moi une folie. Dans le domaine informatique en tout cas. Et en cas de revente à qui appartient le bien si l eurl n existe plus. Car les fonds avancés appartiennent à la société. J ai tourné la question dans tous les sens et je ne trouve pas de solution pour moi faut récupérer l argent même s il est taxé et investir à son nom propre

Papus007

537 Messages

impliqué
14/03/2019 à 19:22

Idem, j’investis plutôt en perso

1ères années : j’ai conservé quelques sous dans la société juste pour pouvoir me verser des rémunérations minimales et valider les trimestres retraite en cas de coup dur (crise financière, ...). J’ai presque 5 ans de rémunération minimale assurée.

Et depuis, tout part en rémunération que je place sur plusieurs supports :
=> livret A pour l’épargne de précaution;
=> PEA/SCPI pour l’epargne /long terme.

freesas

518 Messages

impliqué
19/03/2019 à 17:56

thais781 a écrit :Bonjour les amis,

Nous sommes beaucoup à avoir de l'argent stocké sous forme de réserve ou autre avec des placements la plus part du temps sous forme de Compte à Terme avec un taux proche du néant.

Je voulais explorer une autre piste : les SCPI (la pierre papier)

Savez-vous si une SARL peut investir dans ces SCPI ?
Les revenus générés seraient intégrés comme revenus financier tous les ans dans les comptes ?
Avez-vous des idées/retours sur ces SCPI (même niveau perso) ?

Thais.
hello en direct c'est très compliqué de vous faire financer etant donné l'objet social de l'EURL, vous allez devoir passer par un pro type CGP et encore sans garantie qu'il ne vous dirige sur le montage type via SCI.

A noter que la plupart du temps la banque vous financera qu'à travers une SCI (ex: fiducial) du coup des frais sur 10-15-20a...

tof77

91 Messages

très actif
19/03/2019 à 18:02

[b:0e430930d2]@freesas[/b:0e430930d2]

Si j'ai bien compris [b:0e430930d2]thais781[/b:0e430930d2] souhaite placer/investir l'argent de sa société qu'il a mis de côté, il n'indique pas que sa société fera un emprunt pour acheter des SCPI.

Et acheter des SCPI en direct sans passer par un CGP est très simple.

freesas

518 Messages

impliqué
19/03/2019 à 18:09

oui en effet :!:

afin de placer au mieux de l'usufruit chez corum c'est en direct.

hmg

25777 Messages

Grand Maître
20/03/2019 à 06:21

Bonjour,

Il faut faire le point sur le coût de votre structure sans activité le temps que le placement arrive à maturité. C'est l'élément à prendre en compte pour dépasser les difficultés qui seraient liées à la durée de placement recommandée.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

thais781

381 Messages

impliqué
27/03/2019 à 10:05

Papus007 a écrit :Idem, j’investis plutôt en perso

1ères années : j’ai conservé quelques sous dans la société juste pour pouvoir me verser des rémunérations minimales et valider les trimestres retraite en cas de coup dur (crise financière, ...). J’ai presque 5 ans de rémunération minimale assurée.

Et depuis, tout part en rémunération que je place sur plusieurs supports :
=> livret A pour l’épargne de précaution;
=> PEA/SCPI pour l’epargne /long terme.
Merci pour vos infos, donc je vais plutot le faire en perso.
Ca fait vraiment chichi qu'il n'y aucune solution de placement avec rendement correcte pour ceux qui veulent vivre de leurs revenus financier :oops:

Papus, quand tu dis "j’ai conservé quelques sous dans la société ", sous quel mode ?
en réserve (donc tu as payé l'IS) ?
en provision (on a le droit de mettre de la rem en provision) ?

Papus007

537 Messages

impliqué
28/03/2019 à 12:06

Oui, en réserve.
A priori, on n’a pas le droit de mettre de la rémunération en provision.

thais781

381 Messages

impliqué
28/03/2019 à 17:10

Merci Papus, Je n'arrive pas à trouver le texte de loi qui indique que si l'on ne se verse que des dividendes (disons 10 000€ pour etre au dessus des 6 000€ de validation des trimestres) cela permet de valider ses 4 trimestres ...
Tu as trouvé qqchose de ton coté ?

Merci d'avance

Thais

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
28/03/2019 à 18:32

Bonjour,

Les dividendes ne permettent en aucun cas (TNS ou assimilé-salarié en SASU), de bénéficier de trimestres de retraite.

C'est pour çà que vous ne trouvez aucun texte.

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

mixomatose

7223 Messages

Grand Maître
28/03/2019 à 20:17

Tcharli a écrit :Les dividendes ne permettent en aucun cas (TNS ou assimilé-salarié en SASU), de bénéficier de trimestres de retraite.
Il me semblait que les dividendes au dessus des 10% des fonds propres en EURL étaient soumis à charges sociales et devaient donc contribuer, comme la rémunération, à la retraite.

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
28/03/2019 à 20:31

C'est aussi la question que je me posais pour les TNS en répondant rapidement, Mixomatose.

Je n'ai pas la réponse.

En ce qui concerne les présidents de SASU, il est établi que les dividendes n'ont pas un caractère de salaire brut et ne contribuent pas au calcul de trimestres.

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

lemarquisduberry

1 Messages

nouveau
29/03/2019 à 11:51

le problème de la SCPI est l'illiquidité à la revente, la perte de capital potentiel et les taux de commission et de gestion faramineux...à éviter

tof77

91 Messages

très actif
29/03/2019 à 13:12

Pourquoi à éviter ?

Tout dépend de vos projets, il faut bien avoir conscience que l'argent mis dans des SCPI doit être de l'argent dont on a pas besoins, comme pour l'investissement en actions dans un PEA.

La question à se poser est : est-ce que j'investis via un crédit ou au fil de l'eau en cash. Pour ma part c'est au fil de l'eau, d'autres diront que le mieux est de passer par un crédit pour déduire les intérêts d'emprunts.

Si vous avez bien étudié votre projet, investir dans des SCPI pour préparer sa retraite peut être très intéressant car une fois les SCPI financées vous avez un revenu mensuel régulier sans avoir à gérer un éventuel locataire.

Les SCPI, comme pour tous les produits financiers, doivent venir en complément d'autres investissements (PEA, AV, immobilier en direct, etc...)

CORDIA

549 Messages

impliqué
29/03/2019 à 22:24

Bon...si on parle retraite et placement....

Pour ma part, j'ai fait une croix sur la retraite : elle ne sera que la cerise sur le gateau. Je devais donc me créer ma retraite.

Avantage, je me moque des trimestre validé ou non validé....d'ailleurs des estimations de la CIPAV m'ont conforté :
1. A 51 ans, si j'arrête de bosser je toucherai à 62 ans environ 1300 €
2. Si je continue à bosse au même rythme encore 11 ans, ej toucherai 2000 €.
=> 700 € de différence pour 11 ans !!....Aucun intéret


Donc pour ma retraite, j'ai investi très tôt...Je suis à l'IR et j'ai donc toujours tout investie en perso ou SCI.

....crise boursière de 2000, 2008, 2010...la bourse fût un excellent placement.

Mais pas suffisant, j'ai donc aussi joué de l'effet de levier dans un placement immo particulier à 8% de rendement net : les boxes de parking en RP.


Aujourd'hui, je bascule mes actions sur des valeurs de pères de famille et de rendement (Air Liquide, Total, Sanofi, Engi etc...) pour généré un 3%, je conserve bien sur mes boxes et passerai rentier d'ici 2 ans et 3 trimestres à 54 ans.

J'aurai une rente de 3500 euros net d'impot....largement suffisant.

Et ma retraite de 1000 euros en supplément à 62 ou 63 ans.

Construisez votre retraite et vous partirez non plus à une date dicté par l'état mais seulement par vos placements......c'est ca aussi l'indépendance.

...

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
30/03/2019 à 10:53

CORDIA a écrit :pour généré un 3%, je conserve bien sur mes boxes et passerai rentier d'ici 2 ans et 3 trimestres à 54 ans.

J'aurai une rente de 3500 euros net d'impot....largement suffisant.
Bonjour,

Je parle d'un point de vue uniquement … pratique (?), technique (?), concret (?)… Je ne sais quel terme utiliser.

Dans ce cas de figure, si, avec l'âge, on perd ses capacités physiques, intellectuelles ou autres, qu'on devient dépendant, comment s'organise-t-on pour gérer son portefeuille, ses boxes, ses locations ?

Vous me direz qu'il y a des gestionnaires pour çà, encore faut-il qu'on soit toujours apte à discuter avec eux.

Je me suis toujours posé cette question.

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

CORDIA

549 Messages

impliqué
30/03/2019 à 11:29

Tcharli a écrit :[quote:c2869b357b="CORDIA"]pour généré un 3%, je conserve bien sur mes boxes et passerai rentier d'ici 2 ans et 3 trimestres à 54 ans.

J'aurai une rente de 3500 euros net d'impot....largement suffisant.
Bonjour,

Je parle d'un point de vue uniquement … pratique (?), technique (?), concret (?)… Je ne sais quel terme utiliser.

Dans ce cas de figure, si, avec l'âge, on perd ses capacités physiques, intellectuelles ou autres, qu'on devient dépendant, comment s'organise-t-on pour gérer son portefeuille, ses boxes, ses locations ?

Vous me direz qu'il y a des gestionnaires pour çà, encore faut-il qu'on soit toujours apte à discuter avec eux.

Je me suis toujours posé cette question.[/quote]

Vous avez apportez la réponse...y a des gestionnaires à qui vous laisserez 6% de CA. Le rendement passera de 8% à 7%

"encore faut-il qu'on soit toujours apte à discuter avec eux."....franchement soyez sérieux !!...la moitié des boxes sont en SCI, et donc avec un associé familiale jeune......et me faites pas une hypothèse que lui aussi ne serait plus apte à échanger.

Mais votre réaction représente bien l'état d'esprit des gens face à la retraite : [b:c2869b357b]Elle doit être géré par l'état....c'est plus rassurant[/b:c2869b357b].

...

experts et solutions

24 Messages

discret
02/04/2019 à 14:17

Bonjour

Je trouve toujours gênant de prendre des SCPI à travers une entreprise, sauf si elle a beaucoup d'argent disponible. C'est un placement qui n'est intéressant que dans le long terme, il vaut mieux le faire à titre personnel.

Si vous avez beaucoup d'argent qui dort dans l'entreprise, vous pouvez :
- investir dans d'autres entreprises pour remonter des dividendes
- prendre des dividendes à titre personnel (selon le type de société) : avec le prélèvement de 30% tout compris, c'est la "moins pire" des solutions
- chercher d'autres placements à horizon plus court chez des CGP dont c'est le métier ; le banquier ne peut pas grand chose pour vous

Papus007

537 Messages

impliqué
02/04/2019 à 15:47

experts et solutions a écrit : - prendre des dividendes à titre personnel (selon le type de société) : avec le prélèvement de 30% tout compris, c'est la "moins pire" des solutions
Encore faut-il que l’argent soit en report à nouveau ET que la structure soit une SASU.
Si l’argent a été placé en réserves (le post parle de trésorerie placée en réserves à travers les exercices justement), l’option dividendes n’est pas possible.
Si structure EURL, il faudra payer en plus les charges sociales.

experts et solutions

24 Messages

discret
02/04/2019 à 15:58

Les associés peuvent décider librement de faire une distribution en prenant sur les réserves existantes, sauf la réserve légale. ce n'est donc pas un problème, elles peuvent être distribuées en dividendes dans une assemblée future

dans une EURL/SARL, les dividendes sont soumis a impôt ET charges sociales, pour la part qui revient au dirigeant et à son foyer fiscal

Dans une SAS/SASU, c'est le prélèvement de 30% sauf à opter pour les anciennes règles (abattement de 40%, ajouter le net dans les revenus, payer la CSG). En pratique c'est assez rarement intéressant.

Rien n'oblige un versement immédiat des dividendes : il faut par contre verser de suite l'impôt de 30%. ensuite, c'est quand on veut pour le reste : pratique pour faire un étalement dans le temps pour un complément de revenus

Papus007

537 Messages

impliqué
02/04/2019 à 16:59

experts et solutions a écrit :Les associés peuvent décider librement de faire une distribution en prenant sur les réserves existantes, sauf la réserve légale. ce n'est donc pas un problème, elles peuvent être distribuées en dividendes dans une assemblée future
Ah bon, j’ignorais cette règle.
Merci pour l’info.