206 connectés     5 925 missions IT     22 555 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Portage salarial




Portage salarial et ARE/pole emploi


Portage salarial et ARE/pole emploi

   Page 1 de 1
19/03/19 à 18:31
Membre-147208
Freelance
nouveau
Inscrit le 19 Mar 2019
Messages: 4
Bonjour,

J'ai été licencié il y a quelques mois d'un CDI classique et suis actuellement en période de carence.
Je toucherais l'ARE vers fin mars, sur un ancien salaire de 60k brut.

On me propose un portage en CDI début avril. Autour de 80k brut. 600€ brut, 18jours mois.
La mission serait de long terme, ce que je crois, sauf cas exceptionnel, même si pas de garantie évidement.

Que se passe t'il si pour une raison ou une autre mon client me plante ? Surtout à court terme.
Aurais-je perdu tous mes anciens droits pôle emploi ou bien j'en conserve une partie que je cumule avec les anciens. Quel effet sur le montant de l'ARE et la durée ? Quel est le mode de calcul de ces parametres au final ?

Je ne voudrais pas planter des droits corrects s'il existe un risque. Je vois en revanche que le nouveau salaire est meilleur que l'ancien, donc me dit qu'au contraire les nouveaux droits générés seraient meilleurs. Techniquement pôle emploi me versant l'ARE pendant quelques jours entre la fin de ma carence et le début du contrat (il m'a même semblé lire qu'idealemet Il faudrait faire démarrer mon contrat avant l'indemnisation pour de pas déclencher mes anciens droits, point que je ne comprend pas).

Quelles seraient également les situations qui pourraient me conduire à un refus d'ARE (démission, rupture de période d'essai de mon coté, etc...).

Je comprend que majoritairement on fait appel à une rupture conventionnelle, après avoir provisionné une réserve avec la boîte de portage, ce qui rend le mécanisme facile. J'ai cru voir qu'on ne peut pas le faire plusieurs fois.

Autres points à prendre en compte ?

Merci pour votre aide, je suis totalement néophyte.

Voir le profil de l'utilisateur    
19/03/19 à 21:05
YaFoye
Freelance
impliqué
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 211
Bonjour,
Membre-147208 a écrit:
Bonjour,


On me propose un portage en CDI début avril. Autour de 80k brut. 600€ brut, 18jours mois.


Soyez plus clair; qui vous propose quoi?
Êtes-vous dans un cas de mission d'indépendant que vous souhaitez accomplir par l'intermédiaire d'une boîte de portage ou est ce le client final qui propose ce montage?

La grande différence entre le portage et un CDI classique est qu'il n'y a pas la protection du salarié (vis a vis du client final). On peut virer du jour Au lendemain et c'est légal. La boîte de portage mettra fin au CDI et vous versera les indemnités qu'elle aura mis de côté pour vous (sur vos 600/j, elle prendra sa marge, vous versera une partie en salaire, vous remboursera vos frais, et vous gardera au chaud ce qui constituera vos indemnités de rupture)

Chacun son trip mais moi a votre place , je demanderais l'ARCE a PE, monterai ma boîte pour être un vrai indep et economiserai sur la marge de la boîte de portage.

Pour en revenir a votre 2ème question : avec le portage c'est comme si vous aviez un nouveau CDI donc a la fin le calcul de vos droits est repris (12 ou 24 derniers mois) voir notre ami Google.

C'est quoi le risque? toucher ses ARE pépère vs bosser avec l'opportunité de faire l'expérience de freelance? A mon avis la question ne se pose pas.

Faire des calculs sur avantage ARE vs emploi ça marche quand on est smicard pas quand on touche 60k

Voir le profil de l'utilisateur    
19/03/19 à 23:06
code38
Freelance
actif
Inscrit le 23 Sep 2018
Messages: 73
D'après ce que je comprends, on vous propose une mission longue par le biais d'un CDI de portage, c'est bien ça ?
Les 600 €, c'est brut ou c'est le TJM ?

Même si c'est une mission longue qui est prévue, on ne sait jamais ... je l'ai vécu récemment sur la première mission après m'être lancé. Je dirai que le client doit respecter un préavis défini dans le contrat ou alors ne pas renouveler quand l'échéance arrive.

Si c'est ce qui se passe, je crois que la rupture conventionnelle se fait facilement dans le cas du portage salarial mais ça implique des démarches, un délai, ...

Pour l'estimation des droits vous pouvez voir ceci :
Lien externe

Sachant que si vous êtes à l'initiative de la rupture, à ma connaissance ça n'a pas changé, vous ne touchez rien.

Qui a suggéré le portage ? Le client ? Un intermédiaire que vous n'avez pas évoqué ?
Pensiez-vous au freelance ou c'est une opportunité qui s'est présentée sous cette forme ?

Voir le profil de l'utilisateur    
20/03/19 à 00:19
YaFoye
Freelance
impliqué
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 211
Bonjour,

code38 a écrit:
Je dirai que le client doit respecter un préavis défini dans le contrat ou alors ne pas renouveler quand l'échéance arrive.


attention, dans la majorité des cas, le client peut mettre fin au contrat du jour au lendemain. alors que coté indep, on est soumis à un préavis de minimum 2 semaines jusqu'à 2 mois pour certains.
à ce niveau, même si en théorie cela se négocie, les termes du contrat font loi. il n'y a plus la protection du droit du travail, donc oubliez toutes les notions de préavis inérantes aux contrats de travail[/quote]

Voir le profil de l'utilisateur    
20/03/19 à 10:07
Membre-147208
Freelance
nouveau
Inscrit le 19 Mar 2019
Messages: 4
YaFoye a écrit:
Bonjour,

code38 a écrit:
Je dirai que le client doit respecter un préavis défini dans le contrat ou alors ne pas renouveler quand l'échéance arrive.


attention, dans la majorité des cas, le client peut mettre fin au contrat du jour au lendemain. alors que coté indep, on est soumis à un préavis de minimum 2 semaines jusqu'à 2 mois pour certains.
à ce niveau, même si en théorie cela se négocie, les termes du contrat font loi. il n'y a plus la protection du droit du travail, donc oubliez toutes les notions de préavis inérantes aux contrats de travail
[/quote]

A priori, régle de bonne gestion avec le client : 1 mois de préavis. La boite de portage met en garde que la procédure de rupture conventionnelle prend bien 5 semaine. Ils provisionnent aussi les indemnités sur mon salaire.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/03/19 à 10:19
Membre-147208
Freelance
nouveau
Inscrit le 19 Mar 2019
Messages: 4
[quote="YaFoye"]Bonjour,
Membre-147208 a écrit:
Bonjour,

Pour en revenir a votre 2ème question : avec le portage c'est comme si vous aviez un nouveau CDI donc a la fin le calcul de vos droits est repris (12 ou 24 derniers mois) voir notre ami Google.

C'est quoi le risque? toucher ses ARE pépère vs bosser avec l'opportunité de faire l'expérience de freelance? A mon avis la question ne se pose pas.

Faire des calculs sur avantage ARE vs emploi ça marche quand on est smicard pas quand on touche 60k



Je comprend tes différents points, mais ma question est surtout d'éviter de me mettre dans la merde, sans ARE, ou avec une ARE moindre qu'actuellement si le vent venait à tourner. L'objectif étant bien de travailler, faire de l'XP, etc, d'autant que l'ARE c'est 60% de l'ancien salaire donc pas terrible Smile

Détail important : je ne suis pas dev ou IT classique, donc moins de flexibilité pour retrouver des missions. Étant débutant, je serais rassuré de savoir que je suis couvert par pôle emploi en cas de problème. Et souhaite savoir combien, et sous quelles conditions.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/03/19 à 10:20
Membre-147208
Freelance
nouveau
Inscrit le 19 Mar 2019
Messages: 4
YaFoye a écrit:
Bonjour,
Membre-147208 a écrit:
Bonjour,


On me propose un portage en CDI début avril. Autour de 80k brut. 600€ brut, 18jours mois.


Soyez plus clair; qui vous propose quoi?
Êtes-vous dans un cas de mission d'indépendant que vous souhaitez accomplir par l'intermédiaire d'une boîte de portage ou est ce le client final qui propose ce montage?


A l'origine c'est une SSII qui m'a proposé un contrat chez eux pour ce client final. Le salaire SSII était trop bas, j'ai demandé plus, le client final était ok. La SSII en revanche ne voulait pas me prendre sur ce salaire, car trop de risque pour eux dans la mesure où mon profil ne correspond pas à leur cœur de cible : ils doutaient de pouvoir me recaser facilement sur ce salaire.
Ils m'ont donc proposé au choix un CDI de chantiers, un portage, ou même free-lance.
J'envisage le portage pour débuter facilement en indépendant.

J'ai mes simulations dans la journée, je reposte ça rapidement.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/03/19 à 15:34
YaFoye
Freelance
impliqué
Inscrit le 30 Aoû 2018
Messages: 211
Bonjour,
pourriez-vous prendre un pseudo?

Membre-147208 a écrit:


A l'origine c'est une SSII qui m'a proposé un contrat chez eux pour ce client final. Le salaire SSII était trop bas, j'ai demandé plus, le client final était ok. La SSII en revanche ne voulait pas me prendre sur ce salaire, car trop de risque pour eux dans la mesure où mon profil ne correspond pas à leur cœur de cible : ils doutaient de pouvoir me recaser facilement sur ce salaire.
Ils m'ont donc proposé au choix un CDI de chantiers, un portage, ou même free-lance.
J'envisage le portage pour débuter facilement en indépendant.

J'ai mes simulations dans la journée, je reposte ça rapidement.


Ok, c'est quoi votre profil?
je vous propose de faire la simulation suivante:
*calculez ce que vous revient de passer par du portage + indemnités PE avec une inconnue liée à la durée de la mission
* calculez ce que vous revient de passer en indep + ARCE (tout de suite) avec la même inconnue liée au temps de la mission

croisez ces 2 courbes et voyez ce qui vous arrange le mieux

Voir le profil de l'utilisateur    
20/03/19 à 23:46
code38
Freelance
actif
Inscrit le 23 Sep 2018
Messages: 73
YaFoye a écrit:

Ok, c'est quoi votre profil?


On va finir par avoir toutes les infos Smile
Je suis curieux de savoir quel profil débutant peut obtenir 60 K€ brut. A moins que vous ne soyez débutant sur les sujets liés au freelance, pas en terme d'expérience pro.

Membre-147208 a écrit:

ma question est surtout d'éviter de me mettre dans la merde, sans ARE, ou avec une ARE moindre qu'actuellement si le vent venait à tourner. L'objectif étant bien de travailler, faire de l'XP, etc, d'autant que l'ARE c'est 60% de l'ancien salaire donc pas terrible


Pour la notion de pas terrible, dans un autre message vous dites "Je ne voudrais pas planter des droits corrects" ... mais bref.

C'est normal de voir les cas les plus favorables pour sa situation, de limiter les risques ... mais il est difficile de vouloir être payé un maximum sans avoir les risques.

Je pense que le portage peut être adapté, peut-être en CDI et si jamais la mission s'arrêtait, il y a la rupture conventionnelle même s'il y a un délai pour qu'elle ne s'applique. Vous auriez vos droits Pôle Emploi pour les mois suivant en cas de galère pour retrouver un emploi.

Sinon, pourquoi pas un CDD en portage, histoire de se faire une idée sur la situation (intérêt de la mission, réflexion sur le freelance, ...) : si le CDD se termine, vous bénéficiez des droits, ou vous poursuivez sous une forme ou une autre avec d'autres infos en main.

PS : Quand vous dites que vous dites que la SSII n'a pas accepté vos prétentions pour un CDI mais que le client était d'accord : dans quelle mesure le client donne un avis sur le salaire d'un prestataire ?

Voir le profil de l'utilisateur    

Page 1 de 1
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation