120 connectés     5 827 missions IT     27 402 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Créer une SSII


Créer une SSII

  
prec  1 2 3 4 5 6 7  suiv
25/03/19 à 16:18
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 7063
Regardez de près les maintiens de salaire en cas de maladie, et combien coutent les préavis et indemnités de licienciement.
Il vous faut un matelas d'au moins 3 mois de salaire chargé de votre salarié pour pouvoir espérer survivre en cas de problème (à condition qu'il ne vous poursuive pas aux prud'hommes).


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 16:20
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2490
rom2mars a écrit:
Citation:

Si vous avez un TJM de 700 € avec une marge de 100, comment assumerez vous un arrêt maladie en devant maintenir le salaire pendant 3 mois pour un cadre syntec après un an d'ancienneté ?

Je crois qu'il faut assumer les trois premier jours,


Hmg vous parle de 3 mois, vous répondez 3 jours. Je crois que vous n'avez pas compris sa remarque. Shocked


rom2mars a écrit:
puis la secu paye 60% et la société les 40% restant.


C'est nouveau ? Ca vient de sortir ? Shocked


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 16:47
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 163
Bonjour Tcharli,

Merci pour votre réponse,

Tcharli a écrit:
rom2mars a écrit:
Citation:

Si vous avez un TJM de 700 € avec une marge de 100, comment assumerez vous un arrêt maladie en devant maintenir le salaire pendant 3 mois pour un cadre syntec après un an d'ancienneté ?

Je crois qu'il faut assumer les trois premier jours,


Hmg vous parle de 3 mois, vous répondez 3 jours. Je crois que vous n'avez pas compris sa remarque. Shocked


Je parlais des trois jours de carence secu que l'employeur doit assumer à 100%

Citation:

rom2mars a écrit:
puis la secu paye 60% et la société les 40% restant.


C'est nouveau ? Ca vient de sortir ? Shocked

Je me suis trompé, c'est pas 60% mais 50%.


L'employeur garantit au salarié en arrêt maladie un maintien du salaire.

L'employeur percevra alors les indemnités de Sécurité sociale à la place du salarié. On parle alors de subrogation. L'employeur verse alors le montant du salaire maintenu au salarié et ce sera à lui que la CPAM versera les indemnités journalières.

Sauf erreur de ma part, à partir du 4ème jour d'arrêt de travail, les indemnités journalières de Sécurité sociale s'élèvent à 50% du gain journalier de base de l'assuré.

Plus d'informations ici

Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 17:28
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 163
Bonjour KaziChoco,

Merci pour votre réponse.

KaziChoco a écrit:
Vous parlez d'assumer le salaire de votre salarié pendant la période de préavis de 4 mois ce qui signifie un licenciement juste après la perte de la mission sans même vouloir essayer de trouver une autre opportunité. Dans ce système, je ne suis pas sur que les personnes voudront travailler avec vous sur le long terme, et surtout, ce n'est pas réaliste.

Si j'ai un salaire à sortir pour cause d'inter-contrat, bien entendu que j'essaierai de placer mon salarié ailleurs.
Le licenciement serait vraiment en dernier recours.

KaziChoco a écrit:

De plus, vous dites que vos "connaissances" vous disent que trouver un client n'est pas la chose la plus compliqué... J'ai fallit m'étouffer en lisant cela...

J'ai peut être été mal conseillé. En tout cas je ne pense pas que ce soit impossible... Et si j'essaye pas je ne saurai pas.

Le risque de ne pas trouver de client me parait faible. Si au bout de 3-4 mois je trouve aucun client, je pourrais laisser tomber. Et reprendre une mission en tant que freelance. j'aurais perdu 3-4 mois en vivant sur mes économies.

KaziChoco a écrit:

Au vu de tout vos commentaires, je ne pense pas que vous soyez prêt à vous lancer dans ce genre d'aventure. Très clairement, vous ne maitrisez pas le sujet, et vous encouragez là dedans ne ferait que vous précipiter au devant d'une immense désillusion. Restez freelance encore quelque temps pour maitriser une société de 1. Vous verrez par la suite pour le développement en véritable ESN.


Je suis conscient de ne pas maîtriser le sujet, mais en restant en mission de développeur, j'avance pas trop.

Je pense avoir besoin de me jeter à l'eau pour avancer.
Si je me lance ça serait probablement en septembre.
Ca me donne 5 mois pour bosser le sujet à fond.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 18:53
findev
Membre
très actif
Inscrit le 15 Juin 2018
Messages: 123
Bonjour,
Je rejoins les autres sur le fait de continuer à facturer chez le client, au moins le temps que ça se lance.

J'imagine que vous ne prévoyez pas d'embaucher 5 personnes d'un coup.
Prenez des jours de temps en temps pour répondre aux appels d'offres ou pour emmener votre consultant aux entretiens mais je ne vois pas ce que vous allez faire à plein temps, avec un seul salarié.

De plus le fait d'être staffé sur un projet vous offre une place privilégiée que les autres commerciaux n'auront pas (prendre connaissance des besoins avant les AO et pouvoir proposer des profils sans passer par la voie officielle).
J'ai plusieurs connaissances qui ont tenté cette aventure et ils ont tous continué à travailler chez le client 1 ou 2 ans.


_________________
Gérant EURL/IS
Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 19:02
ENiYi
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Fév 2016
Messages: 371
Bonjour,
rom2mars a écrit:

KaziChoco a écrit:

De plus, vous dites que vos "connaissances" vous disent que trouver un client n'est pas la chose la plus compliqué... J'ai fallit m'étouffer en lisant cela...

J'ai peut être été mal conseillé. En tout cas je ne pense pas que ce soit impossible... Et si j'essaye pas je ne saurai pas.

Le risque de ne pas trouver de client me parait faible. Si au bout de 3-4 mois je trouve aucun client, je pourrais laisser tomber. Et reprendre une mission en tant que freelance. j'aurais perdu 3-4 mois en vivant sur mes économies.

ATTENTION : le risque de trouver un client pour vous-même en tant que consultant est différent du risque de trouver un client chez qui placer un de vos salariés. Dans le deuxième cas, lors de l'entretien, la parole ne sera pas à vous mais à votre salarié qui sera face au client et pour peu que ce soit un client chez qui vous n'êtes pas référencé; il sera accompagné par un autre commerciale. Bref... N'oubliez pas que la concurrence est rude dans notre business.
rom2mars a écrit:
Désolé, j'étais vraiment pas explicite. Sauf erreur de ma part, les marges des SSII sont d'environ de 20%.
20% ? Sur un Freelance OUI mais pas sur des salariés.

Un conseil : mûrissez un peu plus votre projet et n'arrêtez pas vous-même de travailler tout de suite. J'avais il y a quelques années un patron avec qui on était tous les deux en mission chez le même client; et ce malgré qu'il a près d'une cinquantaine de consultants en mission. Je ne pense pas que ce soit uniquement par passion Smile .

Courage

Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 19:08
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 163
Bonjour findev,

Merci pour votre réponse.

findev a écrit:
Bonjour,
Je rejoins les autres sur le fait de continuer à facturer chez le client, au moins le temps que ça se lance.

J'imagine que vous ne prévoyez pas d'embaucher 5 personnes d'un coup.
Prenez des jours de temps en temps pour répondre aux appels d'offres ou pour emmener votre consultant aux entretiens mais je ne vois pas ce que vous allez faire à plein temps, avec un seul salarié.

De plus le fait d'être staffé sur un projet vous offre une place privilégiée que les autres commerciaux n'auront pas (prendre connaissance des besoins avant les AO et pouvoir proposer des profils sans passer par la voie officielle).
J'ai plusieurs connaissances qui ont tenté cette aventure et ils ont tous continué à travailler chez le client 1 ou 2 ans.


Effectivement je suis chez un client mais je ne suis pas en direct avec lui (je suis via une SSII).
Je pourrais éventuellement démarcher le directeur du SI, je ne sais pas si cela serait mal vu ou non par mon client (ssii).

Actuellement je ne me vois pas chercher un client , cela prend du temps; et si je trouvais un client, il faudrait que je sois à temps plein pour trouver une ressource. Car recruter (débaucher) j'ai entendu dire que c'était très compliqué as simple apparemment.

Si je pense quitter le client, c'est parceque comme je l'ai dit dans mon premier post, je connais une equipe de jeunes qui se sont deja lancé depuis quelques années. Ils m'apporteraient un cadre de travail ideal. C'est pour moi une opportunité à saisir. Savoir trouver un client (seul) j'en serais incapable. Étant avec d'autre personnes qui me formeraient c'est vraiment une chance à saisir je pense.

Encore merci pour votre aide.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 19:19
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 163
Bonjour ENiYi,

merci pour votre réponse,

ENiYi a écrit:
Bonjour,
rom2mars a écrit:

KaziChoco a écrit:

De plus, vous dites que vos "connaissances" vous disent que trouver un client n'est pas la chose la plus compliqué... J'ai fallit m'étouffer en lisant cela...

J'ai peut être été mal conseillé. En tout cas je ne pense pas que ce soit impossible... Et si j'essaye pas je ne saurai pas.

Le risque de ne pas trouver de client me parait faible. Si au bout de 3-4 mois je trouve aucun client, je pourrais laisser tomber. Et reprendre une mission en tant que freelance. j'aurais perdu 3-4 mois en vivant sur mes économies.

ATTENTION : le risque de trouver un client pour vous-même en tant que consultant est différent du risque de trouver un client chez qui placer un de vos salariés. Dans le deuxième cas, lors de l'entretien, la parole ne sera pas à vous mais à votre salarié qui sera face au client et pour peu que ce soit un client chez qui vous n'êtes pas référencé; il sera accompagné par un autre commerciale. Bref... N'oubliez pas que la concurrence est rude dans notre business.
rom2mars a écrit:
Désolé, j'étais vraiment pas explicite. Sauf erreur de ma part, les marges des SSII sont d'environ de 20%.
20% ? Sur un Freelance OUI mais pas sur des salariés.

Un conseil : mûrissez un peu plus votre projet et n'arrêtez pas vous-même de travailler tout de suite. J'avais il y a quelques années un patron avec qui on était tous les deux en mission chez le même client; et ce malgré qu'il a près d'une cinquantaine de consultants en mission. Je ne pense pas que ce soit uniquement par passion Smile .

Courage


Merci pour votre conseil, je vais essayé de recruter quelques salariés avant d'arrêter ma mission.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 22:13
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 276
Vous voulez un bon conseil ?

Mettez votre projet au placard et concentrez vous sur votre activité de freelance.

Le costume est de toute évidence trop grand

Voir le profil de l'utilisateur    
25/03/19 à 22:50
SCw
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Oct 2015
Messages: 90
Bonjour,

Je le répète mais trouver des clients en partant de rien c'est mission quasi "impossible". Il existe une foultitude SSII, vous n'êtes pas référencé, personne ne vous connait et pensez-vous que le tapis rouge va vous être déroulé Shocked

Perso je me souviens quand j'étais en SSII et que pendant une certaine période j'appelais un listing plus ou moins à jour de client de ma SSII et c'était vraiment un "exploit" si j'arrivais à décrocher un RDV client. La plupart du temps c'était merci ciao.

Vous partez de zéro et vous allez faire comment pour contacter des clients dont vous n'avez mêmes pas les coordonnées ou autres...

Si je vous parlais d'expertise : c'est que dans un monde ultraconcurrentiel, il faut pouvoir dans un premier temps se distinguer des autres par une compétence pointues dans un domaine et articuler l'offre de votre SSII autour de cette expertise.

C'est plutôt mon approche quand votre réseau est "limité" mais il faut un réseau quand même pour vous assurer les premières missions et les belles références associées.

Comme beaucoup d'autres, je pense que vous devriez maturer davantage votre projet avant de vous lancer.

Une piste à méditer : Pourquoi ne pas profiter de votre environnement actuel pour essayer de répondre à des besoins clients en trouvant des freelances par exemple (en passant votre intermédiaire actuel). Le but n'étant pas de marger comme un fou mais de vous faire la main sur des AO/besoin client et lancer votre business. Le schéma étant freelance >> vous >> SSII >> Client final

Si vous vous lancez vous verrez que les petites SSII qui passent par des grosses SSII (référencées) sont monnaies courantes.


Scw

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation