190 connectés     7 322 missions IT     20 918 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Créer une SSII


Créer une SSII

  
prec  1 2 3 4 5  suiv
26/03/19 à 09:38
rom2mars
Freelance
très actif
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 128
Bonjour Mixomatose,

Merci pour votre réponse,

mixomatose a écrit:
Regardez de près les maintiens de salaire en cas de maladie, et combien coutent les préavis et indemnités de licienciement.
Il vous faut un matelas d'au moins 3 mois de salaire chargé de votre salarié pour pouvoir espérer survivre en cas de problème (à condition qu'il ne vous poursuive pas aux prud'hommes).


Ok, je vais me pencher sur ces coûts (licenciement, préavis...etc) afin de calculer au mieux le matelas de sécurité par salarié.

Encore merci !

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/19 à 09:46
rom2mars
Freelance
très actif
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 128
Bonjour Cordia,

Merci pour votre réponse,

CORDIA a écrit:
Vous voulez un bon conseil ?

Mettez votre projet au placard et concentrez vous sur votre activité de freelance.

Le costume est de toute évidence trop grand


Vous avez raison, effectivement le costume est trop grand, en tout cas aujourd'hui, je connais mal le sujet.

Cependant c'est un sujet qui ne parait pas si complexe que ca.
A vrai dire, la partie qui me fait le plus peur c'est de passer mes journées à chercher des profils sur des job-boards...

J'ai bien conscience de partir de zéro, j'ai également conscience que ça sera difficile.
Mais il ne faut pas oublier, qu'en cas d'échec je pourrais retrouver une mission très facilement.
En essayant, j'aurais déjà une bien meilleur visibilité sur cette activité.
Et comme je l'ai dit précédemment je ne serais pas seul mais accompagné.
C'est ce dernier point qui est important, le fait d'être accompagné est une opportunité que je n'aurais peut être pas dans un an ou deux.

C'est également important d'être en accord avec ce que l'on a envie de faire.

Aussi, mesurer les risques c'est quelque chose que je sais faire, sinon je ne serais pas freelance et je ne serais pas sur ce forum...

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/19 à 09:55
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2265
rom2mars a écrit:

Ok, je vais me pencher sur ces coûts (licenciement, préavis...etc) afin de calculer au mieux le matelas de sécurité par salarié.

Encore merci !


Bonjour,

Lisez tout ce que vous dit Mixomatose; c'est exactement ce qu'hmg et moi vous disions.

Quid du maintien de salaire de salaire par l'employeur pendant les trois mois de franchise du régime de prévoyance en cas de maladie ou d'accident d'un salarié de plus d'un an ?

Il n'y a pas uniquement la question de savoir si les trois jours de carence de la Sécu sont pris en charge ou non. Tout cela est à rechercher dans la CCN SYNTEC.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/19 à 10:04
rom2mars
Freelance
très actif
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 128
Bonjour,


SCw a écrit:
Bonjour,

Je le répète mais trouver des clients en partant de rien c'est mission quasi "impossible". Il existe une foultitude SSII, vous n'êtes pas référencé, personne ne vous connait et pensez-vous que le tapis rouge va vous être déroulé Shocked

Perso je me souviens quand j'étais en SSII et que pendant une certaine période j'appelais un listing plus ou moins à jour de client de ma SSII et c'était vraiment un "exploit" si j'arrivais à décrocher un RDV client. La plupart du temps c'était merci ciao.

Honnetement, je pense effectivement que ca doit pas etre evident, mais c'est une etape importante à apprendre. N'importe quelle SSII doit savoir demarcher de nouveaux clients.
Aussi je ne partirai pas de zero, je serai avec une equipe qui fait ca depuis quelques années deja. Ils sont eux meme partis de zero et me diront si c'est realisable ou non.
Au pire des cas je passerai via une SSII, meme si ce n'est pas l'objectif.
Beaucoup de SSII ne sont pas en direct avec le client final.
Mon ex copine avait debuter un poste de commercial où elle devait trouver de nouveaux clients, effectivement au debut c'etait pas evident...et elle se prenait des NON MERCI CIAO, toute la journée. Apres elle a eu un bon portefeuille client.

Je trouve que dans notre metier de freelance c'est tellement dommage de ne pas etre en direct avec des clients, que cette mission sera formatrice.

Je me donnerais une limite d'un mois pour trouver un client.
Je ne pense pas que ce soit facile... mais je pense que c'est réalisable.
Surtout en etant accompagné.


SCw a écrit:

Vous partez de zéro et vous allez faire comment pour contacter des clients dont vous n'avez mêmes pas les coordonnées ou autres...

Effectivement je pars de zero et ca ne vas pas etre evident. Je ne serais pas seul... On va me montrer comment faire.

SCw a écrit:

Si je vous parlais d'expertise : c'est que dans un monde ultraconcurrentiel, il faut pouvoir dans un premier temps se distinguer des autres par une compétence pointues dans un domaine et articuler l'offre de votre SSII autour de cette expertise.

Effectivement je vais devoir apprendre à faire un pitch commercial. Vous avez raison c'est primordial.

SCw a écrit:

C'est plutôt mon approche quand votre réseau est "limité" mais il faut un réseau quand même pour vous assurer les premières missions et les belles références associées.

Je vais avoir du mal à demarcher des clients tant que je reste cloué chez mon client devant les lignes de code.

SCw a écrit:

Comme beaucoup d'autres, je pense que vous devriez maturer davantage votre projet avant de vous lancer.

Oui j'ai besoin d'avancer sur mon projet...
J'aurais besoin de rejoindre cette equipe de jeunes, ils me donneront de la matiere pour avancer. Je pense qu'un rdv avec eux m'aiderait à y voir plus clair.

SCw a écrit:

Une piste à méditer : Pourquoi ne pas profiter de votre environnement actuel pour essayer de répondre à des besoins clients en trouvant des freelances par exemple (en passant votre intermédiaire actuel). Le but n'étant pas de marger comme un fou mais de vous faire la main sur des AO/besoin client et lancer votre business. Le schéma étant freelance >> vous >> SSII >> Client final

Si vous vous lancez vous verrez que les petites SSII qui passent par des grosses SSII (référencées) sont monnaies courantes.

Oui vous avez raison, j'avais fait ca un moment il y a un an.
j'ai un peu laissé tombé, peut etre devrais-je m'y recoller un peu.



En tout cas, merci pour votre réponse qui m'aide à y voir plus clair!

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/19 à 10:13
ENiYi
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Fév 2016
Messages: 330
Bonjour,
Mon objectif n'est pas de vous dissuader de vous lancer : mais vous avez des positions que je respecte mais que je trouve un peu fragile (si je peux me permettre).
rom2mars a écrit:
Cependant c'est un sujet qui ne parait pas si complexe que ca.
Comme toutes les success stories : on ne nous raconte que celles qui ont marché et en effet tel que c'est raconté, tout paraît simple; mais il y en a des milliers qui ne se sont fait mal aux dents dont on ne parle jamais.
rom2mars a écrit:
A vrai dire, la partie qui me fait le plus peur c'est de passer mes journées à chercher des profils sur des job-boards...
Si ce n'est que ça qui vous retient, c'est que vous devriez être bien plus aguerri que nous le pensons; mais ce n'est pas ce qui ressort de la lecture de vos posts.
Trouvez des consultants n'est pas le plus difficile; mais il faudra mieux leur proposer que les autres SSIIs pour qu'ils viennent chez vous. Quand j'étais salarié, je ne négociais pas des augmentations de salaire : je changeais simplement de boîte. Car des SSIIs il y en a des milliers...
rom2mars a écrit:
Mais il ne faut pas oublier, qu'en cas d'échec je pourrais retrouver une mission très facilement.
Que feriez-vous de vos salariés alors? Quand on est Chef d'entreprise avec des salariés, on ne pense plus qu'à soi-même mais aussi à ses salariés. Sauf erreur de ma part, vous brandissez beaucoup le licenciement comme moyen de vous séparer de vos salariés quand il n'y aurait plus d'activités : mais avez-vous pensé aux salariés qui sauront vous attaquer pour licenciement abusif?

L'équipe que vous intégrez : quelle est leur activité?

Avez-vous déjà vu des grosses SSIIs qui :
- n'ont plus rien à prouver
- et qui ont du mal à placer un consultant dans un nouveau service d'un client chez qui ils sont pourtant référencés au rang 1 et ont déjà une centaine de consultants en mission?

Ca ne fait que 2ans que vous êtes en Freelance donc ça m'étonnerait que vous ayez démarché plus de deux clients; si tant est que le client chez qui vous êtes en ce moment n'est pas un client chez qui vous aviez été déjà. Testez déjà le schéma ci-dessous de SCw dans lequel vous limitez des risques
SCw a écrit:
Une piste à méditer : Pourquoi ne pas profiter de votre environnement actuel pour essayer de répondre à des besoins clients en trouvant des freelances par exemple (en passant votre intermédiaire actuel). Le but n'étant pas de marger comme un fou mais de vous faire la main sur des AO/besoin client et lancer votre business. Le schéma étant freelance >> vous >> SSII >> Client final
Et encore il faudra trouver des Freelance qui accepte de se retrouver dans cette situation.

N'abandonnez pas votre projet; mais MÛRISSEZ le encore + Et je crois que c'est un peu tôt.

Cdt

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/19 à 20:38
SCw
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Oct 2015
Messages: 76
Bonjour,

Prenez du recul/hauteur par rapport à votre projet avant tout.

Autre conseil avant de vous lancer avec vos "partenaires", discutez sérieusement avec eux et quelles sont leurs résultats car à priori "trouver" des clients c si facile ?

Parler c o combien facile mais ce qui compte c'est les résultats obtenus.

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/19 à 10:49
rom2mars
Freelance
très actif
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 128
Bonjour,

ENiYi a écrit:

Que feriez-vous de vos salariés alors? Quand on est Chef d'entreprise avec des salariés, on ne pense plus qu'à soi-même mais aussi à ses salariés. Sauf erreur de ma part, vous brandissez beaucoup le licenciement comme moyen de vous séparer de vos salariés quand il n'y aurait plus d'activités : mais avez-vous pensé aux salariés qui sauront vous attaquer pour licenciement abusif?

Je ne pense pas avoir parlé de licenciement. En tout cas, je ne souhaiterais pas licencié mes salariés (meme si je retourne en mission en tant que freelance).

ENiYi a écrit:

L'équipe que vous intégrez : quelle est leur activité?

C'est un cabinet de recrutement à la base. Ils essayent de developper une partie prestation de services, ils ont quelques freelances et des personnes via placés chez des clients via portage salarial.
Leurs clients sont sur Paris, eux sont sur Marseille.

ENiYi a écrit:

Avez-vous déjà vu des grosses SSIIs qui :
- n'ont plus rien à prouver
- et qui ont du mal à placer un consultant dans un nouveau service d'un client chez qui ils sont pourtant référencés au rang 1 et ont déjà une centaine de consultants en mission?

euh...
Où voulez vous en venir.

ENiYi a écrit:

Ca ne fait que 2ans que vous êtes en Freelance donc ça m'étonnerait que vous ayez démarché plus de deux clients; si tant est que le client chez qui vous êtes en ce moment n'est pas un client chez qui vous aviez été déjà. Testez déjà le schéma ci-dessous de SCw dans lequel vous limitez des risques
SCw a écrit:
Une piste à méditer : Pourquoi ne pas profiter de votre environnement actuel pour essayer de répondre à des besoins clients en trouvant des freelances par exemple (en passant votre intermédiaire actuel). Le but n'étant pas de marger comme un fou mais de vous faire la main sur des AO/besoin client et lancer votre business. Le schéma étant freelance >> vous >> SSII >> Client final
Et encore il faudra trouver des Freelance qui accepte de se retrouver dans cette situation.

Oui effectivement c'est moins risquer pour commencer. Mais dans ce schéma j'ai du mal à beneficier de l'aide de l'equipe dont j'ai parlé.

ENiYi a écrit:

N'abandonnez pas votre projet; mais MÛRISSEZ le encore + Et je crois que c'est un peu tôt.

Merci,
de toute façon je ne compte pas abandonner ma mission du jour au lendemain.
Objectif septembre.

Cdt[/quote]

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/19 à 11:10
gch06
Freelance
impliqué
Inscrit le 29 Déc 2008
Messages: 152
Bonjour,

J'ai créé un petit "dashboard" sans prétention au format EXCEL qui permet de "simuler" la phase de démarrage d'une ESN :

- croissance en nombre de salariés , TJM, marge
- croissance en nombre de freelances, TJM, marge
- embauche éventuelle de commerciaux
- rémunération des dirigeants
- intégration de revenus externes (notamment ceux des dirigeants s'ils continuent de travailler pendant la phase de lancement)
- délais de paiement
- frais fixes
- frais de compta (fiche de paie et autre)
- taux de turnover
- coût d'un licenciement ou rupture conventionnelle
- trésorerie initiale

Ce document n'a jamais été visé par un comptable ,je ne garantis rien mais en ayant un peu joué à faire varier les paramètres, ça met surtout en évidence 3 choses :
- oubliez la marge brute de 20% sur les salariés, c'est trop faible (en particulier si intercontrat ET turnover ET/OU frais de licenciement)
- en phase de démarrage, à moins d'être un génie commercial, vous aurez surement besoin de bosser à côté (ou alors vous devrez vous contenter de très peu à la fin du mois)
- si vous êtes un génie commercial mais que votre ESN croît trop vite et que votre trésorerie initiale ne permet pas d'absorber les délais de paiement et que vous ne souhaitez pas faire un prêt bancaire pour la trésorerie, assez paradoxalement, vous pouvez vous retrouver "broke"/sans trésorerie alors que la croissance de votre société est très bonne.

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/19 à 11:12
ENiYi
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Fév 2016
Messages: 330
Bonjour,
rom2mars a écrit:
C'est un cabinet de recrutement à la base. Ils essayent de developper une partie prestation de services, ils ont quelques freelances et des personnes via placés chez des clients via portage salarial.
Leurs clients sont sur Paris, eux sont sur Marseille.
Je suis un peu perdu : vous avez un cabinet de recrutement qui vous soutient et vous disiez que le plus difficile c'est de rechercher des consultants sur des job-boards ? C'est la spécialité d'un cabinet de recrutement non ?
rom2mars a écrit:
euh...
Où voulez vous en venir.
C'est pour vous faire comprendre que trouver un client n'est pas facile; comme le prétend l'équipe qui vous soutient. Même les plus grosses SSIIs ont du mal.

Cdt

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/19 à 11:23
rom2mars
Freelance
très actif
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 128
SCw a écrit:
Bonjour,

Prenez du recul/hauteur par rapport à votre projet avant tout.

Autre conseil avant de vous lancer avec vos "partenaires", discutez sérieusement avec eux et quelles sont leurs résultats car à priori "trouver" des clients c si facile ?

Parler c o combien facile mais ce qui compte c'est les résultats obtenus.


Oui vous avez raison, je dois prendre du recul par rapport à mon projet, et ce forum m'aide grandement.
Parler de mon projet me permet de mettre en lumiere certains elements que j'avais pas forcement pris en compte.

Vous avez également raison concernant mes partenaires, je compte bien discuter avec eux avant de me lancer à 100% et lacher ma mission.

Peut etre faudrait il que je travaille avec eux sans lacher ma mission.
Ou profiter du fait que mon client accepte que je travaille à 3/4 temps. Smile

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation