111 connectés     8 347 missions IT     26 760 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Créer une SSII


Créer une SSII

  
prec  1 2 3 4 5 6 7
22/10/19 à 20:47
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 474
hmg a écrit:


Et attention à la répartition du brut dans l'année, vous pouvez convenir de démarrer en dessous de 55k/12 et d'augmenter par la suite. Voire de prévoir un fixe et des primes claires.


Complètement d'accord hmg
De votre côté rom2mars, votre intérêt est de vous sécuriser un peu plus au début.
Réfléchissez à lui faire un fixe en deçà de 55 mais établir une prime variable sur nombre de jours facturés pour arriver à un package annuel de 55.
Si votre collaboration se passe bien au bout de 6 mois, vous pouvez commencer a baisser la part variable et augmenter le fixe .

Du côté du consultant, c'est son problème mais se faire salarier chez vous uniquement par le fait que vous avez une mission à 5min de chez lui est toujours simplement n'importe quoi. Votre collaboration est voué à l'échec. Au bout d'1 mois, de 6 mois , de 2 ans.. c'est en fait votre client qui a les clés de votre force de collaboration.. projet dont on connaît l'issue si ni l'un ni l'autre n'apporte pas une vision un peu plus professionnelle

Voir le profil de l'utilisateur    
22/10/19 à 22:50
CORDIA
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Oct 2006
Messages: 276
Et à la fin de la mission....ca se passe comment ?
Dans CDI, y a un I

Voir le profil de l'utilisateur    
23/10/19 à 16:09
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 474
N'y voyez pas rom2mars de notre part des propos gratuits pour dissuader toute personne motivé à entreprendre.

Je pense que ce qui nous choque tous provient du titre meme de votre post :
Votre demarche actuelle n'est pas de créer une SSII mais plutot des actions court terme opportunistes, plus ou moins etudiées, pour faire du business en parallele de votre activité d'independant (je dis en // car vous ne pourrez pas arreter de vous vendre avant d'avoir au minimum 5 consultants salaries a plein temps et perenne)

Creer une SSII est tout autre :
il vous faut reflechir à :
- votre identité (quelle expertise, quelle techno)
- votre communication : vous ne vendez pas Mr X mais vous vendez le conseil, les competences, les services de votre société
- les profils a recruter (junior, senior) et comment les trouver
- votre politique sociale et salariale qui est indispensable pour garantir la perennité de vos salariés
- la cible client a toucher
- votre reseau pour parvenir a toucher ces clients
- une projection financiere
etc etc

Sans vision globale de tout cela, il est preferable de se cantonner a exploiter toute opportunité court terme en evitant d'embaucher

enfin c'est mon avis
Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
23/10/19 à 23:20
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 158
hmg a écrit:
Bonjour,

La règle dans les grandes SSII a longtemps été de considérer que le brut correspondait à 40% max de la facturation (en tenant compte d'aléas).

Si on applique à 55000, cela donne 55000 / .4 = 137500
137500 / 217 = 634 €.

Vous voyez que l'on s'approche du calcul empirique de vdaxeis. Par ailleurs, vous n'avez pas le même coût de structure qu'une grande SSII. Donc 600 pourrait passer.

Moins il y a d'aléas, plus une marge plus faible peut passer.

Or compte tenu de ce que vous indiquez (retards), il faut être certain qu'en étant à 5 minutes et pas une heure, cela peut s'arranger.

Et attention à la répartition du brut dans l'année, vous pouvez convenir de démarrer en dessous de 55k/12 et d'augmenter par la suite. Voire de prévoir un fixe et des primes claires.



Merci pour votre réponse très intéressante.
Le consultant sera toujours en retard...
il est comme ça et je ne pourrai pas le changer.
C'est vrai que ça serait une source de tension.
Merci pour cette règle intéressante utilisée par les grandes ssii.

Le client m'a remercié pour le cv et m'a indiqué qu'il ne recherchait pas d'expert pour l'instant.
Une autre ssii lui avait également envoyé le cv, mais puis que je l'avais envoyé avant il ferait appel à moi en cas de besoin.

Voir le profil de l'utilisateur    
23/10/19 à 23:31
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 158
vdaxeis a écrit:
hmg a écrit:


Et attention à la répartition du brut dans l'année, vous pouvez convenir de démarrer en dessous de 55k/12 et d'augmenter par la suite. Voire de prévoir un fixe et des primes claires.


Complètement d'accord hmg
De votre côté rom2mars, votre intérêt est de vous sécuriser un peu plus au début.
Réfléchissez à lui faire un fixe en deçà de 55 mais établir une prime variable sur nombre de jours facturés pour arriver à un package annuel de 55.
Si votre collaboration se passe bien au bout de 6 mois, vous pouvez commencer a baisser la part variable et augmenter le fixe .

Du côté du consultant, c'est son problème mais se faire salarier chez vous uniquement par le fait que vous avez une mission à 5min de chez lui est toujours simplement n'importe quoi. Votre collaboration est voué à l'échec. Au bout d'1 mois, de 6 mois , de 2 ans.. c'est en fait votre client qui a les clés de votre force de collaboration.. projet dont on connaît l'issue si ni l'un ni l'autre n'apporte pas une vision un peu plus professionnelle


J'ai probablement une vision biaisé des collaborations qu'il existe entre ssii et consultants.
Pendant longtemps des ssii m'on bassiner avec leur discours de politique sociale, Rh, plan de carrière, etc
Et puis quand j'étais chez le client j'entends plus parler de ma ssii, je les voyais de temps en temps pour un restaurant ou pour faire un repas de Noël avec d'autre consultants places chez d'autres client que je n'avais jamais vu.
Quand les missions sont longues les ssii ont tendances à oublier leurs consultants chez les clients. Les consultants oublient qu'ils bossent avec la ssii et on le sentiment de bosser directement pour le client qui donnent des ordres.
C'est comme dans la plus part des cas de l'interim déguisée. Apporter un conseil, une véritable expertise n'est vrai que sur ses missions ponctuelles de quelques jours. Par exemple un expert ayant développer un logiciel de déplace chez le client pour apporter une assurance technique sans obligation de résultat....
La dernière ssii avec qui j'ai bossé ne m'a pas parlé de politique social ou rh, elle ne m'a pas vendu du rêve, ou n'a pas essayé. Et c'est ce qu'il m'a plu d'ailleurs. Car 99% des ssii ont de belles paroles qu'elles ne tiennent pas... et ça me gonfle. Je préfère que la ssii ne me dise rien mais qu'elle soit au petit soin avec moi car je lui rapporte de l'argent....
Être présent, c'est venir manger régulièrement avec ses collaborateurs pour s'intéresser à se qu'il se passe sur le terrain, chez le client. Apporter un suivi sans avoir la prétention de régler les problèmes. Mais au moins en prendre connaissance. Les ssii ne font même pas ça alors que c'est pour moi un minimum!

Voir le profil de l'utilisateur    
23/10/19 à 23:35
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 158
vdaxeis a écrit:
N'y voyez pas rom2mars de notre part des propos gratuits pour dissuader toute personne motivé à entreprendre.

Je pense que ce qui nous choque tous provient du titre meme de votre post :
Votre demarche actuelle n'est pas de créer une SSII mais plutot des actions court terme opportunistes, plus ou moins etudiées, pour faire du business en parallele de votre activité d'independant (je dis en // car vous ne pourrez pas arreter de vous vendre avant d'avoir au minimum 5 consultants salaries a plein temps et perenne)

Creer une SSII est tout autre :
il vous faut reflechir à :
- votre identité (quelle expertise, quelle techno)
- votre communication : vous ne vendez pas Mr X mais vous vendez le conseil, les competences, les services de votre société
- les profils a recruter (junior, senior) et comment les trouver
- votre politique sociale et salariale qui est indispensable pour garantir la perennité de vos salariés
- la cible client a toucher
- votre reseau pour parvenir a toucher ces clients
- une projection financiere
etc etc

Sans vision globale de tout cela, il est preferable de se cantonner a exploiter toute opportunité court terme en evitant d'embaucher

enfin c'est mon avis
Wink


Effectivement je suis d'accord avec vous, merci pour votre réponse.

Voir le profil de l'utilisateur    
24/10/19 à 11:41
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 474
rom2mars a écrit:


J'ai probablement une vision biaisé des collaborations qu'il existe entre ssii et consultants.
Pendant longtemps des ssii m'on bassiner avec leur discours de politique sociale, Rh, plan de carrière, etc
Et puis quand j'étais chez le client j'entends plus parler de ma ssii, je les voyais de temps en temps pour un restaurant ou pour faire un repas de Noël avec d'autre consultants places chez d'autres client que je n'avais jamais vu.
Quand les missions sont longues les ssii ont tendances à oublier leurs consultants chez les clients. Les consultants oublient qu'ils bossent avec la ssii et on le sentiment de bosser directement pour le client qui donnent des ordres.
C'est comme dans la plus part des cas de l'interim déguisée. Apporter un conseil, une véritable expertise n'est vrai que sur ses missions ponctuelles de quelques jours. Par exemple un expert ayant développer un logiciel de déplace chez le client pour apporter une assurance technique sans obligation de résultat....
La dernière ssii avec qui j'ai bossé ne m'a pas parlé de politique social ou rh, elle ne m'a pas vendu du rêve, ou n'a pas essayé. Et c'est ce qu'il m'a plu d'ailleurs. Car 99% des ssii ont de belles paroles qu'elles ne tiennent pas... et ça me gonfle. Je préfère que la ssii ne me dise rien mais qu'elle soit au petit soin avec moi car je lui rapporte de l'argent....
Être présent, c'est venir manger régulièrement avec ses collaborateurs pour s'intéresser à se qu'il se passe sur le terrain, chez le client. Apporter un suivi sans avoir la prétention de régler les problèmes. Mais au moins en prendre connaissance. Les ssii ne font même pas ça alors que c'est pour moi un minimum!


Bonjour,
On peut partager votre avis sur le fonctionnement des SSII . je n'aime pas pour autant les generalites car il y a des SSII (souvent celles de petite et moyenne taille) qui ont une approche + humaine et sociale.
Il y a donc un turnover important des consultants, c'est un fait.

Mais la perspective que vous semblez donnez vous a ces consultants pour s'epanouir dans un mode meilleur semble bien pire :

- augmentation de leur remuneration actuelle ? non
- solidité financiere de votre structure ? sur une echelle de 0 a 10, plus pres de 0 que de 10
- force commerciale pour decrocher des missions interessantes ?
sur une echelle de 0 a 10, plus pres de 0 que de 10
- risque de licenciement court terme? sur une echelle de 0 a 10, plus pres de 10 que de 0

Bref, avec un tel projet, vous n'allez pas attirer dans vos filets les cadors du marché mais les boulets du marché

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation