247 connectés     7 435 missions IT     24 385 CV récents
se connecter | s'inscrire
15/05/19 à 15:50
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23988
Bonjour,

Pas le temps de regarder, mais pourquoi ajoutez vous en 1GB de la csg venant des dividendes de l'année ?

Normalement les cotisations à y porter seront dans les charges payées à l'urssaf et pour ce qui est de l'imposition au barème, la csg déductible se calcule automatiquement.

Pour la part flat tax totale, dans les 30%, il y a déjà tout pris en compte.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 18:54
home@dev
Freelance
discret
Inscrit le 26 Juil 2015
Messages: 11
Bonsoir,

Votre sujet tombe bien car j'ai été assisté dans processus de déclaration de dividende pris 2018.
En flat tax sur 110000 par exemple : il y a eu un prélèvement de 17.2% soit 18555€ puis là sur la déclaration avec les infos et option sur ce mode avec 12.8% 14000€.

La flat tax est plus avantageuse que l'impôt progressif d'un peu plus de 2000€ d'ecart (résultat directement sur le site des impots en cochant/décochant les différénts modes pour voir la différentes entre PFU/impot progressif).

Quelqu'un me confirme que c'est bien cela au cas où "l'expert comptable" est commis une bourde?

Cordialement,

ImpotDev

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:03
home@dev
Freelance
discret
Inscrit le 26 Juil 2015
Messages: 11
Pour compléter mon précédent message : c'est l'expert comptable qui a fait la déclaration lors de la prise des bénéfices en 2018 et donc mon avis d'impôt était pré-remplie avec tous ce qui va avec(ensuite à vous de renseigner si rémunération dans la bonne case avec les 10% en moins mais comme c'est une année blanche seul les dividendes sont pris en compte dans le calcul(si rémunération <= à max des salaires récurrents des années [2017/2018/2015].

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:15
CILEX
Conseiller entreprise
impliqué
Inscrit le 04 Sep 2011
Messages: 514
Bonjour,

Il n'est possible de calculer votre "impôt progressif" sans information sur le nombre de part et les autres revenus.

Mais par exemple, si vous étiez célibataire et pas d'autres revenus que 110 K€ de dividendes, alors le barème progressif serait plus avantageux.


_________________
Cordialement,

CILEX - Expert-comptable
www.cilexcompta.com
Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:18
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 576
home@dev a écrit:
Bonsoir,

Votre sujet tombe bien car j'ai été assisté dans processus de déclaration de dividende pris 2018.
En flat tax sur 110000 par exemple : il y a eu un prélèvement de 17.2% soit 18555€ puis là sur la déclaration avec les infos et option sur ce mode avec 12.8% 14000€.

La flat tax est plus avantageuse que l'impôt progressif d'un peu plus de 2000€ d'ecart (résultat directement sur le site des impots en cochant/décochant les différénts modes pour voir la différentes entre PFU/impot progressif).

Quelqu'un me confirme que c'est bien cela au cas où "l'expert comptable" est commis une bourde?

Cordialement,

ImpotDev
Bonsoir,

Déjà, ça part mal : des 110 K disponibles, en enlevant 30% (PFU), il en reste 77 pile. Ca ne cadre pas tout à fait avec vos chiffres avancés (76,555).

Ensuite, comment vérifier ? En option IRPP, il faudrait connaître précisément le RI global de votre foyer fiscal avant l'ajout de celui des dividendes abattus (110 k x 0,6), pour en préciser l'impact (théorique, en 2018 !). Ainsi que le distinguo entre revenus ordinaires et exceptionnels, car une voie de vérification passe par le calcul du CIMR.

Ensuite encore, côté CS et seulement en option IRPP, il faut compter sur la part déductible de CSG (6,8%) parmi les 17,2% retenus à la source. Il faut donc aussi estimer votre futur TMI 2019.

Enfin, il faut savoir qu'en année fiscale blanche, le taux d'imposition des revenus exceptionnels (dont les dividendes) se fait non pas au TMI, mais au taux moyen du foyer fiscal. Il s'agit d'ailleurs de l'autre voie de vérification.

Et puis, vous feriez confiance aux robots qui vous calculeront vos pensions de retraite, vous ? Ou aux logiciels "pourris" de l'Urssaf ???Celui du fisc aura-t-il estimé votre TMI 2019 ? Perso, je préfèrerais le vérifier avant de trancher la tête d'un de ces arrogants aristos d'EC... Razz Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:20
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 576
Ah, bonsoir Cilex : j'ai pas mieux ! Cool

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:24
home@dev
Freelance
discret
Inscrit le 26 Juil 2015
Messages: 11
Oui c'est bien cette question que je pose et j'ai un doute avec l'expert et ce qui a été mis sur l'avis d'impôt.

En avril 2018, je fais le bilan de l'année 2017 de ma société en SASU et je décide de prendre les dividendes (cumule des année 2016/2017) et ensuite je décide de passer en EURL pour prendre une rémunération et profiter de l'année blanche (mais le cabinet a traîné et mis en à l'eau mes objectif pour valider la prise de dividendes etc..)

Mon cas c'est célibataire sans enfant et 110k€ de dividendes et le comptable me dit flat tax plus avantageux mais en allant voir un gestionnaire de patrimoine et des renseignements : ils n'ont pas tous le même raisonnement.
Mon seul revenu en 2018 fut la rémunération de août 2018 à decembre (aout car la date d'effet de changement de statut a eu lieu en aout 2018)

Avec quels arguments vous voyez que c'est plus avantageux (detail calcul par exemple)?

Merci d'avance

Cordialement,

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:27
home@dev
Freelance
discret
Inscrit le 26 Juil 2015
Messages: 11
je suis tout à fait d'accort pour "confiance aux robots" et de plus cela tourne à leur avantage!!!

Pour la somme j'ai arrondi (109627€ pour la précision)

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:32
home@dev
Freelance
discret
Inscrit le 26 Juil 2015
Messages: 11
pour l'impôt progressif : l'expert a pris une excel et a collé une grille avec les taux marginaux (0%,14% etc...) et ensuite il a fait le calcul en prenant 109627*0.6 = 65776€ puis il a fait son tour de pass pass (description ironique mais voila en réalité son raisonnement et il tombait avec le même résultat que sur le site des impôts et il était content)

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 20:11
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 576
Voici où j'en suis :

1/ Voie du PFU :
Impôt dû = 109 627 x 0,128 = 14 032
CS dues = 109 627 x 0,172 = 18 856

2/ Voie de l'IRPP en année fiscale :
RI global = 109 627 x 0,6 = 65 776
Impôt théoriquement dû = (65 776 x 0,3) - 5 798 = 13 935
CIMR = 0
Impôt réellement dû = 13 935

CS réellement dues = 109 627 x 0,1516 = 16 619 [avec 0,172 - (5,8 x 0,3) = 0,1516 dans l'hypothèse d'un TMI maintenu à 30% en 2019 aussi]

La voie de l'IRPP est gagnante tant sur l'impôt dû que sur les CS. L'économie est de 97 € sur l'impôt, portée à 2 237 € de plus par l'effet de déductibilité sur les CS ! Au total, l'écart est de 2 334 €.


3/ Vérification sur le taux d'imposition : taux moyen d'imposition = 13 935/109 627 = 0,1271. C'est effectivement déjà très légèrement meilleur que les 12,8% du PFU.
Et la déductibilité de la part de CSG enfonce le clou : 0,1516 est moindre que les 17,2% du PFU.

CQFD !

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation