210 connectés     6 648 missions IT     21 871 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Les frais




Location logement mission


Location logement mission

  
1 2  suiv
02/05/19 à 17:38
NED_Alter
Freelance
discret
Inscrit le 13 Déc 2017
Messages: 15
Bonjour,

Je sais que le sujet, au sens large, a déjà été abordé plusieurs fois, mais malheureusement je n'ai pas trouvé les réponses à toutes les questions que je me pose.

Je suis actuellement freelance (SASU IS) et je viens d'accepter une mission à Paris pour une durée de 6 mois minimum alors que je suis hébergé à titre gracieux par mes parents dans le sud et mon siège social est également à cette même adresse.
En parallèle, je suis propriétaire d'un studio (25 m²) à Paris ou je vivais avant de devenir freelance.

Est-ce que je peux prendre cet appartement en meublé proche du lieu de mission (19mn en transport) et le faire passer en frais de déplacement professionnel ?
Si oui, quel serait le loyer acceptable de cette location ?
A 100% ou je dois retirer un pourcentage correspondant aux week-ends ?
Il faudrait établir un bail de quelle nature entre ma société et moi-même ?

Qu'en est-il des frais inhérents à le logement? (électricité, internet, entretien, etc...)


Merci d'avance pour vos retours.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/05/19 à 21:41
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 394
Bonsoir,

Pourquoi ne pas simplement vivre dans votre appartement Parisien et ne pas imposer à votre entreprise la prise en charge d'un loyer fictif ?

Vous aurez néanmoins la possibilité de vous faire rembourser en note de frais une partie de vos charges (électricité, internet...).

Voir le profil de l'utilisateur    
03/05/19 à 09:22
ZakTech
Freelance
très actif
Inscrit le 08 Aoû 2018
Messages: 92
Pourquoi un loyer fictif?

A partir du moment où cet appartement n'est pas habiter, qu'il aurait potentiellement pu le mettre en location, puisqu'il vit dans le sud.

S'il doit, pour le travail, remonter vivre sur paris dans cet appartement, je vois pas où est le problème?

S'il avait prit un hôtel, je pense qu'il aurait pu faire passer 100% des frais?

Ce qu'il faut prendre en compte c'est que ces revenus devront être déclarés aux revenus fonciers sur sa feuille d'imposition perso (avec 17,2% de CSG et impôt sur le revenu).

Je suis un débutant dans le domaine, donc je ne suis pas du tout sûr de tout ça, attendons la réponse d'hmg ^^

Voir le profil de l'utilisateur    
03/05/19 à 09:47
NED_Alter
Freelance
discret
Inscrit le 13 Déc 2017
Messages: 15
Bonjour,

Merci pour vos réponses.
Je peux comprendre que ça puisse être vu comme un loyer fictif.
En partant de Paris, j'avais comme projet de le mettre en location.
Quand j'ai trouvé cette mission et au vu des difficultés à trouver des logements en freelance sur Paris j'ai décidé de le garder pour l'utiliser la semaine.
Le reste du temps et les jours de télétravail je suis dans le sud

Voir le profil de l'utilisateur    
03/05/19 à 11:22
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 394
ZakTech a écrit:
Pourquoi un loyer fictif?


Parce que sinon, on irait tous se faire domicilier à titre gracieux chez nos parents/amis/cousins, en créant dans une autre région nos entreprises, puis on ferait financer nos appartements parisiens avec nos eurl respectives...

Ce montage me semble personnellement trop beau pour être vrai.

Après, lorsqu'on a un doute, posez-vous cette question :

Si j'étais le gérant d'une entreprise qui ne m'appartient pas, est-ce que l'actionnaire me laisserai payer ce logement si il sait que j'en suis le propriétaire ?

Voir le profil de l'utilisateur    
03/05/19 à 11:27
ZakTech
Freelance
très actif
Inscrit le 08 Aoû 2018
Messages: 92
Acathla a écrit:

Parce que sinon, on irait tous se faire domicilier à titre gracieux chez nos parents/amis/cousins, en créant dans une autre région nos entreprises, puis on ferait financer nos appartements parisiens avec nos eurl respectives...



Là tu parles en effet d'un loyer fictif, sauf que dans sa situation il n'est pas domicilier à titre gracieux.

Rien ne t'empêche de louer un local à ta propre société.

Edit: pas sur qu'on parle de la même chose, je pars du principe où il déménage sa société

Voir le profil de l'utilisateur    
03/05/19 à 11:41
Acathla
Freelance
impliqué
Inscrit le 07 Mar 2014
Messages: 394
ZakTech a écrit:

Là tu parles en effet d'un loyer fictif, sauf que dans sa situation il n'est pas domicilier à titre gracieux.

Rien ne t'empêche de louer un local à ta propre société.

Edit: pas sur qu'on parle de la même chose, je pars du principe où il déménage sa société


Je confirme, on ne parle pas de la même chose :

Le montage proposé par NED_Alter consiste a faire prendre en charge l'intégralité du déplacement pro sur Paris (logement compris) car sa résidence fiscale et sont entreprise sont officiellement basés en province.

Hors, pour éviter les abus, cela serait possible SI le logement en question ne lui appartenait pas. Hors, comme il en est le propriétaire, c'est donc pour moi un montage douteux qui permet de faire financer son logement par son entreprise.


Si il déménage sa société, il n'a plus besoin de faire payer de frais de déplacement pro, et donc plus besoin de faire financer un logement temporaire lié à ce déplacement. Ainsi, on se retrouve dans la situation classique : soit il loue une chambre dédiée de son appartement à sa société (encore faut-il avoir plusieurs pièces dans un appartement parisien...), soit il se fait rembourser en notes de frais uniquement la quote part pro des frais courants (EDF, internet,...).

Voir le profil de l'utilisateur    
03/05/19 à 11:53
NED_Alter
Freelance
discret
Inscrit le 13 Déc 2017
Messages: 15
Merci à vous de m'éclairer.
Initialement, j'avais prévu de domicilier mon entreprise chez mes parents pour pouvoir intervenir dans toute la France et en particulier vers Marseille pour me rapprocher de ma famille.
Sauf que j'ai rien trouvé et j'ai du commencer une mission sur paris en attendant de trouver plus prés.
De plus, je ne souhaitais pas changer la domiciliation de ma société à chaque changement de mission.
On peut effectivement y voir un abus, c'est pour ça que je voulais avoir vos avis.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/05/19 à 10:13
NED_Alter
Freelance
discret
Inscrit le 13 Déc 2017
Messages: 15
D'autres personnes auraient rencontré la même situation ?

Merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur    
06/05/19 à 12:51
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23436
Bonjour,

Le problème ici est de prouver que ce n'est pas abusif.

Or, je ne vois pas comment de manière simple.

A mon sens :
- louez à quelqu'un votre studio
- prenez une autre location en parallèle (peut-être un peu plus loin et moins cher).

De cette manière, il n'y a pas de risque de confusion et il y a bien une notion de double résidence séparée de vous.

Si vous vous louez le studio que vous venez de quitter, cela apparaît tout de suite abusif.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation