120 connectés     7 126 missions IT     20 931 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Impôt 2018 à payer car activité débutée en 2017


Impôt 2018 à payer car activité débutée en 2017

  
prec  1 2
12/05/19 à 22:29
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 466
Col de Paillas ? Justement, j'y suis passé la semaine dernière ! Belle vue sur les îles du Levant et La Croix Valmer...

Voir le profil de l'utilisateur    
13/05/19 à 10:00
rom2mars
Freelance
très actif
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 128
Membre-CC a écrit:
rom2mars a écrit:
Bonjour,

J'ai déclaré comme revenus environ 50k en 2017, dont 19k provenant de ma société que j'ai créée en mai 2017; et 18k de pole emploi et le reste en tant que salarié.

D'après le service des impots, pour ne pas payer en 2018, il faut, en 2018, avoir des revenus inférieurs ou egales à ceux de 2015 ou 2016 ou 2017.

J'ai touché, 41k euros de revenus provenant de ma société en 2018 (c'est à dire moins qu'en 2017) et malheureusement d'après le site des impots je devrais payer des impots pour 2018.

Quand je remplis ma déclaration, on me demande combien j'ai touché comme revenus provenant de ma société en 2017. Mais on ne me demande pas combien j'ai touché comme autre revenus (salarié ou autre).

Du coup, le site des impots considère que j'ai touché plus en 2018 qu'en 2017 puisque seuls les revenus de ma société sont pris en compte pour 2017.

Je suis dégoûté, Crying or Very sad
pourriez vous m'aider, auriez vous une solution ?

Merci d'avance! Wink
Bonsoir,

Tout vous a été expliqué dans cette file sur votre plafond anti-abus catégoriel, mais... aurez-vous bien proratisé à l'année entière le vôtre (19K) dans votre déclaration "année blanche" ?

Car il vous faut multiplier vos 19K d'un exercice 2017 incomplet par le coef 366/nombre de jours d'exercice depuis votre création de mai. Cela élèvera d'autant votre plafond anti-abus.Et se rapprochant de vos 41K de 2018, vous aurez moins d'impôt 2018 à acquitter ou à avancer...

Puisque l'objectif sera ensuite de réaliser au moins 41K en 2019, en vue de réclamer expressément le remboursement du reliquat payé (démarche obligatoire chez les revenus de l'art.62) Wink


Bonjour Membre-CC,

Merci pour votre réponse très intéressante.

Effectivement, je n'ai pas proratisé, et cela apporterait un avantage important.

Cependant, j'ai voulu vérifié dans le bofip qu'il est possible de proratiser, mais malheuresement je n'ai trouvé cette information nulle part.

J'ai sans doute mal cherché...

Ou avez-vous eu cette information; auriez-vous une reference (Bofip ou autre)?

Encore merci pour votre aide!
Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
13/05/19 à 10:25
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 466
"Ou avez-vous eu cette information; auriez-vous une reference (Bofip ou autre)?"

Mais en page 15 de "mon" Guide Spécial, voyons ! Cool
Ca vient du Bofip du 1/08/18 qui a précisé les dernières règles applicables à l'année blanche (CGI, art 204G, 4).

Mais attention, la proratisation des exercices servant à fixer le plafond anti-abus ne vaut que pour 2015/2016/2017. Et pas pour celui de 2019 qui en constitue le "rattrapage" (hélas, car j'avais anticipé nombre de combines possibles sur 2019 pour contourner l'obstacle ! Mais le bofip du 1/08 m'a anéanti cela au sein d'une vulgaire "remarque" de 3 lignes).
En échange de quoi, sans doute, un exercice 2018 lui-même incomplet n'a pas à être proratisé !

Voir le profil de l'utilisateur    
16/05/19 à 19:31
vicenzo75
Freelance
actif
Inscrit le 06 Déc 2016
Messages: 64
rom2mars a écrit:
Bonjour,

J'ai déclaré comme revenus environ 50k en 2017, dont 19k provenant de ma société que j'ai créée en mai 2017; et 18k de pole emploi et le reste en tant que salarié.

D'après le service des impots, pour ne pas payer en 2018, il faut, en 2018, avoir des revenus inférieurs ou egales à ceux de 2015 ou 2016 ou 2017.

J'ai touché, 41k euros de revenus provenant de ma société en 2018 (c'est à dire moins qu'en 2017) et malheureusement d'après le site des impots je devrais payer des impots pour 2018.

Quand je remplis ma déclaration, on me demande combien j'ai touché comme revenus provenant de ma société en 2017. Mais on ne me demande pas combien j'ai touché comme autre revenus (salarié ou autre).

Du coup, le site des impots considère que j'ai touché plus en 2018 qu'en 2017 puisque seuls les revenus de ma société sont pris en compte pour 2017.

Je suis dégoûté, Crying or Very sad
pourriez vous m'aider, auriez vous une solution ?

Merci d'avance! Wink


Je suis dans le même cas.
J'ai écrit au service des impôts qui m'a confirmé ce qui vous a été dit sur ce fil.

Attention à bien mettre le montant au prorata, cela réduit le montant à payer en septembre 2019 (environ 5000€ pour ma part).

Le service des impôts m'a affirmé que le remboursement intégral serait automatique en septembre 2020 une fois le résultat 2019 déclaré (si bien sûr le résultat 2019 est supérieur au résultat 2018), pas besoin de réclamations.

Evidemment, je réclamerai quand même histoire d'être sûr Laughing
(Je raisonne bien sûr comme si mon résultat 2019 > résultat 2018, ce qui n'est clairement pas encore le cas, mais bon, j'ai le droit d'espérer Twisted Evil )

Voir le profil de l'utilisateur    
23/05/19 à 10:06
KvnOnWeb
Freelance
actif
Inscrit le 28 Oct 2016
Messages: 28
Ahahah bon courage à tous ! Je fais parti aussi des grands gagnants ayant créé mon activité en 2017.

Pour ce qui est du prorata, vous le calculez comment ? A partir de la date de création de l'entreprise ou à partir de la date du premier versement de rémunération ?

Bonne journée
Kévin

Voir le profil de l'utilisateur    
23/05/19 à 10:17
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 466
A partir de la date de création, à rapporter sur 365 jours sauf année bissextile !

Voir le profil de l'utilisateur    
23/05/19 à 10:19
KvnOnWeb
Freelance
actif
Inscrit le 28 Oct 2016
Messages: 28
Top merci pour l'information Smile

Vous auriez un lien vers l'article qui en parle ? Ou s'est un calcul qui est accepté par les impôts à défaut d'avoir prévu le cas des créateurs d'entreprise en 2017 ?

Voir le profil de l'utilisateur    
23/05/19 à 10:40
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 466
rom2mars a écrit:
Du coup, le site des impots considère que j'ai touché plus en 2018 qu'en 2017 puisque seuls les revenus de ma société sont pris en compte pour 2017.

Je suis dégoûté, Crying or Very sad
pourriez vous m'aider, auriez vous une solution ?

Merci d'avance! Wink
Tiens, rom2mars, pour vous "dégoûter" davantage, je viens justement de recevoir un dossier exactement inverse du vôtre.

Où le client (médecin) est passé de statut d'EI (aux BNC) à celui de SELARL (en rémunérations de dirigeant) début août 2018, tout en dépassant néanmoins de 30 K€ son BNC plafond anti-abus (plus élevé de ses BNC 2015/2016/2017) !

Eh bien, si ce dépassement sera bel et bien imposé durant l'été 2019, il pourra faire l'objet d'un rattrapage en été 2020 car la règle du rattrapage précise que le plafond anti-abus rétrospectif s'apprécie cette fois tous revenus (individuels) confondus. A savoir, faute de BNC dans son cas, ce sera le cumul 2019 de ses revenus de dirigeant Art 62 + de ses éventuels salaires, BIC, BA, etc. Autant savoir l'élever efficacement !

Et je ne développe pas le reste de l'optimisation possible, complexe, sur le niveau idéal requis ses rémunérations de dirigeant 2018 (que le client ne souhaitait d'ailleurs pas prendre "à cause d'un ras-le-bol fisco-social" !) cette fois...de débutant en 2018 !!! Il va pouvoir changer radicalement d'avis (il est encore temps pour lui et son EC) et bénir le duo Sapinou/Mhollande à l'origine de cette usine à gaz Wink

Voir le profil de l'utilisateur    
23/05/19 à 10:49
Membre-CC
Membre
impliqué
Inscrit le 03 Mar 2018
Messages: 466
KvnOnWeb a écrit:
Top merci pour l'information Smile

Vous auriez un lien vers l'article qui en parle ? Ou s'est un calcul qui est accepté par les impôts à défaut d'avoir prévu le cas des créateurs d'entreprise en 2017 ?
C'est tout simplement la règle d'origine (écrite dès début 2016, puisque le "machin" devait concerner 2017, et non 2018 !) de l'appréciation des revenus des 3 précédents exercices, en cas d'exercice(s) incomplet(s) parmi eux, qui conditionnent le niveau du plafond anti-abus 2018. Et c'est en page 10 de "mon" Guide, voyons ! Razz

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation