53 connectés     5 373 missions IT     21 897 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Leviers d'action possibles 2 semaines avant bilan ?


Leviers d'action possibles 2 semaines avant bilan ?

  
1 2  suiv
09/05/19 à 18:44
barel75
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Sep 2015
Messages: 148
Bonjour,

SASU de conseil (mais dont les statuts permettent l'achat vente de biens )à l'IR sans salaire ni autre revenu, pas ARE ou autres. Tout va donc sortir et être reporté sur ma déclaration d'impôt sachant que j'étais non imposable l'année dernière.
Je ne suis pas proprio, locataire sur Paris, ma mère à plus de 70 ans et je suis le seul à m'en occuper.
J'ai un vieux véhicule avec assurance perso mais clause de déplacement pro ponctuel.
Je cherche à connaitre les types de leviers (qui soit activables à courte échéances et j'imagine qui doivent avoir un effet rétroactifs ?) avant la clôture de mon bilan 2018 et avant ma déclaration revenus personnel pour réduire les bénéfices (puisque malheureusement, je ne peux pas reporter une partie à l'année prochaine) pour être moins imposé.

Gratitude pour vos pistes
MERCI

Voir le profil de l'utilisateur    
09/05/19 à 23:49
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23576
Bonjour,

Peut être devriez vous nous expliquer déjà votre activité ?

L'année précédente 2017 l'entreprise existait ?

L'année suivante 2019, vous aurez un revenu identique ou supérieur ?

SASU à l'irpp, vous avez bien un OGA ?

Et par ailleurs, comment déclarez vous le résultat ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 00:34
barel75
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Sep 2015
Messages: 148
Merci hmg pour ces questions précises.

Activité de coaching à la prise de parole. BIC

Création en mars 2017 avec une 1ere clôture en décembre 2017 avec bénéfice de moins de 800 euro. Déclaré en revenu BIC professionnels. J'étais alors micro entrepreneur.
puis 2eme clôture dec 2018 avec environ 50k de bénéfice dont il est question maintenant.
Revenu 2019 bénéfice à la baisse maximum de 50k
Je suis locataire, non propriétaire et aucun autre revenu.
J'aimerai à partir de fin 2019 acheter à credit un premier bien immobilier.

J'ai bien un CGA. (merci de demander)

Je suis encore micro entrepreneur mais ne facture plus rien dessus. Cela me permet d'avoir tout de meme la sécurité sociale même si je ne l'utilise pas.

Je suis à votre écoute pour toute piste de réduction des impôts de ma société et des miens cette année dans de si brefs délais.

MERCI

Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 08:20
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23576
Bonjour,

Il n'y a pas de miracles.

Vous devez identifier vos frais professionnels.

Si vous ne déclarez pas en revenus soumis à cotisations, pas de charges sociales à payer possibles à constater. Il y a plusieurs interprétation de la manière de déclarer une SASU IRPP donc des risques (que l'on considère juridiquement les revenus comme dividendes ou non, le cas de la sarl montre bien que le fait que cela soit des dividendes n'empêche pas de pouvoir avoir à payer des cotisations dessus).


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 09:09
barel75
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Sep 2015
Messages: 148
Merci hmg.
Je ne savais pas que cela représentait des risques... On m'avez clairement dit que c'était légal. Sad
Pourriez-vous me dire quelles seraient les conséquences concrètes ?
Mais surtout, selon vous, quelle est l'approche à adopter dès la déclaration 2018 pour réduire significativement ces risques ?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 16:49
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23576
Bonjour,

Voyez avec votre CGA comment il conseille de déclarer.

S'il indique de déclarer en BIC professionnel, vous êtes donc soumis à cotisations et devez être enregistré auprès des organismes.

Ayez une réponse écrite de votre CGA.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 17:30
barel75
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Sep 2015
Messages: 148
Merci de votre conseil.

Soumis à cotisation nous parlons bien juste de la CSG ? Ou sinon quels autres cotisations ?
Quels sont selon vous les différents moyens de déclarer et les conséquences fiscales résultantes ?
Demander au CGA, si vous dites que je prends un risque à l'IR, n'est ce pas attirer l'attention ?
Si ils me disent de déclarer d'une certaine manière, je serais obligé de le faire ainsi n'est ce pas ?
S'engage t il vraiment par écrit sur ce type de demande ?
N'est ce pas préférable de demander à un expert comptable et le temps que je régularise ma situation que je ne savait pas risqué faire profil bas ?

Merci pour votre point de vue

Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 17:50
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23576
Bonjour,

C'est votre CGA qui contrôlera votre déclaration pro et qui pourra vous interroger sur l'absence de cotisations s'il en attend.

Après si vous voulez prendre un EC, optez pour un qui a déjà des SASU à l'irpp


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 18:22
barel75
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Sep 2015
Messages: 148
Bonjour,

j'ai le meme CGA depuis mars 2017 et je n'ai jamais entendu parlé d'eux à part pour me relancer sur la cotisation annuelle.
J'ai trouvé je l'espere un EC qui a déjà géré des SASU à l'IR.
Solliciteriez vous le CGA sur cette question, avec le risque, comme j'evoquais d'attirer l'attention ou pas ?

Voir le profil de l'utilisateur    
10/05/19 à 18:30
barel75
Freelance
très actif
Inscrit le 29 Sep 2015
Messages: 148
En parallele, le cabinet de comptabilité que j'ai pris certes il n'y a que 3 semaines (mais dont le cout intégre la compensation de timing) me semble faire de multiples erreurs sur les factures que je transmets.
Ecriture en double sur le grand livre, n'arrive pas à ouvrir un pdf donc ne le traite pas, ne met pas de quote part sur des factures le nécessitant (exemple aspirateur ou purificateur d'air), intègre mes stationnement résidentiel à 100% alors qu'ils savent que ma voiture est perso avec une pointe de pro.
Quand je leur signale ils me disent ce ne sont que des petits montants on les passent à 100% soyez rassuré.
Soucis pour la CA 12 ils ont déjà par exemple fait passé à 100% des objet 50/50 et factures que j'ai découvert après coup via votre forum comme inéligibles. A cela ils me répondent on pourra faire un rectificatif mais l'année prochaine... Ils me font travailler bcp en demandant de numeroter toutes les pieces de les mettre dans chaque dossier par mois....
Bref pas rassuré. Sachant que j'ai deja payé presque 800 euro. Que faire selon vous ?

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation