100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

BDC Client VS Contrat de sous-traitance

ENiYi

402 Messages

impliqué
05/06/2019 à 08:29

Bonjour à tous,

J'aimerais avoir votre avis sur la situation qui suit :

- Mon client a demandé à la SSII qui porte ma prestation un BDC de 100js sur une période qui excède 100js ouvrés prévoyant une période non travaillée; chose dont la SSII a été informée.

- La SSII m'a envoyé un contrat avec 140js qui couvre l'ensemble de la période et le budget correspondant : avant de signer, j'ai demandé le BDC du client; chose qu'ils ont refusé de me transmettre et m'ont assuré par écrit qu'ils n'envoient pas au sous-traitant, un contrat qui excède le nombre de jours commandés par le client.

Hier, le client m'apprend que je dois prendre des vacances sur telle période donnée : forcément, vous devinerez ma surprise et il m'explique que la SSII en était informée et m'a fait parvenir le BDC qu'ils lui ont transmis. La SSII m'a donc menti pour que je signe; car ils savent que je n'aurais pas signé le contrat s'ils m'informaient de cette période d'absence forcée.

Etant donné que ma facturation est basée sur un CRA signé par le client et donc pour les jours d'absence forcée je n'aurai pas de CRA; il me semble impossible de me faire payer ces jours là par la SSII. Et personnellement, je n'ai pas de vacances prévues.

Qu'en pensez-vous ? Que feriez-vous ? Est-ce que cette situation peut influer sur la validité du contrat ?

C'est la 1ère fois que je me retrouve dans une telle situation que je ne croyais même pas possible.

Merci d'avance pour vos retours.

Cdt
ENiYi

hmg

25727 Messages

Grand Maître
05/06/2019 à 09:33

Bonjour,

L’échange avec la ssii était par écrit ?
Le contrat parle de 140jours ?
Avez vous un préavis ? Quitter la mission serait un soucis ?

Demandez un éclaircissement à la ssii en lui rappelant que vous êtes indépendant et que vous comptiez sur cette facturation. Vos échéances ne vous permettent pas de passer cette période sans revenus. Quelles solutions ont-ils ? Contrat de quelques semaines ?

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

ENiYi

402 Messages

impliqué
05/06/2019 à 10:05

Merci pour ton retour HMG.

Oui les échanges avec la SSII étaient par écrit; par mail plus précisément.

Mon contrat avec la SSII parle effectivement de 140js : d'ailleurs ils en ont fait deux mais sans coupure (60+80) et je n'ai jamais compris pourquoi; le 1er finit le 30/06 et le deuxième démarre le 01/07.

D'ailleurs : que vaut le préavis sur un contrat qui n'a pas encore débuté ?

Oui j'ai un préavis de 1mois. Quitter la mission n'est point un soucis : il faut juste que je me remette à la prospection.

Tout à fait : c'est ce que j'ai fait dans la foulée hier par mail. J'ai demandé des explications à la SSII (mail adressé au commercial et toute sa hiérarchie). Ils ne m'ont pas encore répondu : je ne sais pas s'ils répondront d'ailleurs.

Cdt

hmg

25727 Messages

Grand Maître
05/06/2019 à 12:42

Bonjour,

Sans réponse vendredi (si vous voulez y aller de front), indiquez que puisque le contrat de 80 jours n'a pas démarré (puisqu'il y a deux contrats séparés), pas de préavis en place pour ce dernier (puisque non commencé et erroné ne serait-ce que pour le nombre de jours d'après les informations du client final), et qu'ils ne répondent pas à votre demande d'explications et de solutions (contrat court pendant les congés, indemnisation...), vous avez remis vos profils actifs en recherche pour un autre contrat à partir du 01/07 et leur conseillez de vous chercher un remplaçant.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

vdaxeis

535 Messages

impliqué
05/06/2019 à 13:26

hmg a écrit :Bonjour,

Sans réponse vendredi (si vous voulez y aller de front), indiquez que puisque le contrat de 80 jours n'a pas démarré (puisqu'il y a deux contrats séparés), pas de préavis en place pour ce dernier (puisque non commencé et erroné ne serait-ce que pour le nombre de jours d'après les informations du client final), et qu'ils ne répondent pas à votre demande d'explications et de solutions (contrat court pendant les congés, indemnisation...), vous avez remis vos profils actifs en recherche pour un autre contrat à partir du 01/07 et leur conseillez de vous chercher un remplaçant.
Mauvais conseil HMG
- vous ne connaissez pas la periode de vacance imposee
ENiYi a écrit : Hier, le client m'apprend que je dois prendre des vacances sur telle période donnée
- vous ne connaissez pas la possibilite ou non d'avoir une extension de contrat derriere
- vous ne savez pas si Eniyi se plait globalement ou non sur cette mission

sans ces precisions, vous n'orientez pas reellement Eniyi dans une bonne analyse de la situation pour prendre la meilleure decision

Si la periode de vacance est du 01/07 au 31/08 :
Quel est la proba d'Eniyi de trouver un contrat en 15 jours qui demarrerait le 01.07 ?

Sauf si Eniyi nous dit peut decrocher un bon contrat (en un claquement de doigt) qui demarrerait le 01/07 , je lui conseillerai de prendre ses 2 mois de vacances, finir sa prestation en Sept et Octobre chez son client en prospectant doucement pour viser un prochaine mission le 01er novembre.


possibilite d'extension ?
Si vous aimez le cadre de cette mission (contexte, ambiance, tarif, geographie) et que votre client s'oriente vers une nouveau BDC de 100 jours voire plus, est ce que partir maintenant est le bon choix ?

Bref,
sans plus de detail de la part d'Eniyi, perilleux de donner quelques conseils, surtout de la part d'un EC

hmg

25727 Messages

Grand Maître
05/06/2019 à 13:37

Bonjour,

1/ Il faut réagir maintenant car il n'a pas de préavis qui courre puisque les deux contrats sont séparés.

2/ Le contrat qui démarre au 01/07 est de 80 jours. Or, sur ces 80 jours, il vient d'apprendre qu'il y en aura que 40 de travaillés et payés (il vient d'en faire 60 sur 100)... Cela mérite réflexion, non ? S'il a la possibilité de trouver une autre mission d'ici septembre, il n'y perd pas puisqu'il ne serait pas payé de toute façon 2 mois de prévu au départs.

3/ Il indique bien que :
- quitter la mission n'est pas un problème.
- qu'il a déjà relancé la SSII.
- qu'il n'est pas newbee dans le domaine, mais que c'est la première fois qu'une SSII lui fait cela.


4/ J'ai bien précisé :
- "si vous voulez y aller de front" :twisted:

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

vdaxeis

535 Messages

impliqué
05/06/2019 à 14:06

pardon mais vous analysez mal la situation puisqu'il vous manque des elements

hmg a écrit : 1/ Il faut réagir maintenant car il n'a pas de préavis qui courre puisque les deux contrats sont séparés.
Deja, il a jusqu'au 30/06 et non pas jusque demain
Ensuite, encore une fois, tant que vous ne connaissez pas la periode off force, vous ne pouvez pas vous avancez
Si elle va du 01/07 au 31/08, Eniyi a objectivment une faible proba de signer une nouvelle mission qui demarrera le 01/07 mais il a 40 jours de prestations assures en Sept . Ce n'est pas l'El Dorado mais pesez le avec le risque de ne pas honorer son 2eme contrat (risque = ne pas prester cet ete + risque de ne pas prester en Sept)


Si elle coure du 01/08 au 31/09 : raison supplementaire de signer le contrat car Eniyi peut prester pendant l'ete et faire demarrer son preavis le 01.08 pour sortir le 31/08
hmg a écrit : 2/ Le contrat qui démarre au 01/07 est de 80 jours. Or, sur ces 80 jours, il vient d'apprendre qu'il y en aura que 40 de travaillés et payés (il vient d'en faire 60 sur 100)... Cela mérite réflexion, non ?
Oui et Non
Le seul pb est le manque de transparence et de communication de son intermediaire
Vis a vis du client, cela ne me choque pas sauf si Eniyi nous dit que le client a tout fait pour cacher cette periode d'inactivite

Beaucoup d'independant sont prets a signer des contrats de 100 jours de prestations avec 2 mois d'inactivite pendant cette periode.
On ne peut pas dire que c'est bien ou mal : tout est une question d'interet des 2 cotes
hmg a écrit : 3/ Il indique bien que :
- quitter la mission n'est pas un problème.
- qu'il a déjà relancé la SSII.
- qu'il n'est pas newbee dans le domaine, mais que c'est la première fois qu'une SSII lui fait cela.
OK mais sur le principe, tout independent ou presque vous dira que quitter la mission n'est pas un pb quand celle ci n'ouvre comme perspective que 40 jours de facturation

C'est donc un tres mauvais angle d'analyse
le bon angle est simple :
- Est ce cette mission apporte quelquechose a Eniyi tant sur le plan pro que sur le plan financier?
- Ya t'il des perspectives d'extension ou non ?
- Quelle est sa proba de signer une nouvelle mission dans les jours qui viennent pour un demarrage en Ete ?

C'est sur la base de ces reponses qu'il pourra prendre la bonne decision : s'aventurer dans ce 2eme contrat ou le refuser

ENiYi

402 Messages

impliqué
05/06/2019 à 14:59

hmg a écrit :Bonjour,

Sans réponse vendredi (si vous voulez y aller de front), indiquez que puisque le contrat de 80 jours n'a pas démarré (puisqu'il y a deux contrats séparés), pas de préavis en place pour ce dernier (puisque non commencé et erroné ne serait-ce que pour le nombre de jours d'après les informations du client final), et qu'ils ne répondent pas à votre demande d'explications et de solutions (contrat court pendant les congés, indemnisation...), vous avez remis vos profils actifs en recherche pour un autre contrat à partir du 01/07 et leur conseillez de vous chercher un remplaçant.
Merci pour les conseils HMG.
Je vais prospecter et partir dès que j'ai quelque chose et idéalement si je trouve avant la fin du mois; histoire de ne pas démarrer le deuxième contrat et éviter la période de préavis. Ils m'ont répondu que dans mon contrat que c'est un nombre de jours estimé et non un nombre de jours garanti; mais quand je demande pourquoi eux ils estiment plus que le client en a demandé et pourquoi ils ne m'ont pas informé des vacances imposées en Août : ils démarrent leur bla-bla-bla...
vdaxeis a écrit :- vous ne connaissez pas la possibilite ou non d'avoir une extension de contrat derriere
- vous ne savez pas si Eniyi se plait globalement ou non sur cette mission
Les vacances imposées sont sur le mois d'Août pour sûr et les jours restant seront sûrement sur une anticipation de la date de fin. Cette mission a ses bons côtés; mais bon aucune mission n'est éternelle. Une extension? C'est le gros inconnu; c'est la 1ère fois que sur une mission je manque autant de visibilité. L'activité ne manque pas: mais les sponsors financiers ont disparu...
vdaxeis a écrit :Le seul pb est le manque de transparence et de communication de son intermediaire
Vis a vis du client, cela ne me choque pas sauf si Eniyi nous dit que le client a tout fait pour cacher cette periode d'inactivite

Beaucoup d'independant sont prets a signer des contrats de 100 jours de prestations avec 2 mois d'inactivite pendant cette periode.
On ne peut pas dire que c'est bien ou mal : tout est une question d'interet des 2 cotes
Tout à fait.
Ils auraient été francs, je n'aurais pas signé. Le client a été transparent là-dessus; mais le passe-plats lui Non et ce n'est pas faute de lui avoir demandé une confirmation. On en découvre de plus en plus des ruses de ces parasites de SSIIs.

Merci à vous pour vos conseils.

Je verrai bien ce que je peux faire.

Cdt
ENiYi

hmg

25727 Messages

Grand Maître
06/06/2019 à 06:53

Bonjour,

vdaxeis a écrit :pardon mais vous analysez mal la situation puisqu'il vous manque des elements
Je pense que vous ne prenez pas en compte l'expérience d'ENiYi, ses sous entendus et vous faites vous aussi quelques suppositions.

Mais même si elles ne s'appliquent pas à ENiYi, votre analyse peut en aider d'autres. :)

Ceci dit en l'espèce, à mon sens (désolé si cela semble abrupte sur certains points, je fais l'analyse de manière objective) :
vdaxeis a écrit :[quote:1beea40fe2="hmg"]
1/ Il faut réagir maintenant car il n'a pas de préavis qui courre puisque les deux contrats sont séparés.
Deja, il a jusqu'au 30/06 et non pas jusque demain[/quote]S'il prévient la SSII au pied du mur, la SSII peut le poursuivre pour rupture abusive car il ne leur laisse pas le temps de se retourner. Idem pour le client final.

Par ailleurs, trouver une piste avant et le plus tôt possible lui donne des alternatives.

Je ne comprend donc pas votre soucis sur ce point de délais. Rien ne va changer sur le constat si aucune action n'est mise en place.
vdaxeis a écrit :Ensuite, encore une fois, tant que vous ne connaissez pas la periode off force, vous ne pouvez pas vous avancez
Si elle va du 01/07 au 31/08, Eniyi a objectivment une faible proba de signer une nouvelle mission qui demarrera le 01/07 mais il a 40 jours de prestations assures en Sept . Ce n'est pas l'El Dorado mais pesez le avec le risque de ne pas honorer son 2eme contrat (risque = ne pas prester cet ete + risque de ne pas prester en Sept)

Si elle coure du 01/08 au 31/09 : raison supplementaire de signer le contrat car Eniyi peut prester pendant l'ete et faire demarrer son preavis le 01.08 pour sortir le 31/08
Eniyi n'est pas un newbee, je pense que vous ne l'intégrez pas dans votre réflexion.
vdaxeis a écrit :[quote:1beea40fe2="hmg"]2/ Le contrat qui démarre au 01/07 est de 80 jours. Or, sur ces 80 jours, il vient d'apprendre qu'il y en aura que 40 de travaillés et payés (il vient d'en faire 60 sur 100)... Cela mérite réflexion, non ?
Oui et Non
Le seul pb est le manque de transparence et de communication de son intermediaire
Vis a vis du client, cela ne me choque pas sauf si Eniyi nous dit que le client a tout fait pour cacher cette periode d'inactivite

Beaucoup d'independant sont prets a signer des contrats de 100 jours de prestations avec 2 mois d'inactivite pendant cette periode.
On ne peut pas dire que c'est bien ou mal : tout est une question d'interet des 2 cotes[/quote]Vous partez du principe que c'est un fait connu au départ.

Si le choix était entre plusieurs contrats donc plusieurs sans coupes et que la SSII le savait, elle a commit un abus pour avoir le contrat.

Quelle confiance lui accorder pour la suite ? Surtout quand on voit la réponse donnée qui ne parle pas de l'échange de mail dans lequel les jours off étaient exclus et qui indique que le contrat indique un nombre de jours approximatif. Et pour le coup 40j sur 80j, c'est une "bonne" approximation, non ?

Si on suppose que le choix a été fait sur un tjm intéressant, entre un contrat de 120 jours à 650 et un contrat de 80 jours à 750, il y a une perte de 18k alors qu'au début avec le nombre de jours c'était 12k de plus escomptés, soit un différentiel de 30k dans la poche. Au niveau personnel, cela change totalement les perspectives. 1/3 de revenu en moins !

Une SSII qui peut faire cela, respectera-t-elle ses engagements jusqu'au bout (élément à intégrer aussi) ? Par ailleurs, si le client n'a plus de financements, respectera-t-il les siens jusqu'au bout (force majeur dans son cas) ?
vdaxeis a écrit :[quote:1beea40fe2="hmg"]
3/ Il indique bien que :
- quitter la mission n'est pas un problème.
- qu'il a déjà relancé la SSII.
- qu'il n'est pas newbee dans le domaine, mais que c'est la première fois qu'une SSII lui fait cela.
OK mais sur le principe, tout independent ou presque vous dira que quitter la mission n'est pas un pb quand celle ci n'ouvre comme perspective que 40 jours de facturation

C'est donc un tres mauvais angle d'analyse
le bon angle est simple :
- Est ce cette mission apporte quelquechose a Eniyi tant sur le plan pro que sur le plan financier?
- Ya t'il des perspectives d'extension ou non ?
- Quelle est sa proba de signer une nouvelle mission dans les jours qui viennent pour un demarrage en Ete ?[/quote]A nouveau, vous partez du principe que ENiYi ne comprend pas l'implication de dire qu'arrêter la mission n'est pas un problème. Il n'est pas nouveau dans le domaine.

Il a clairement indiqué plus haut dans le fil que s'il n'avait pas eu confirmation de cette absence de jours off, il n'aurait pas signé. Ce qui suppose qu'il avait :
1/ déjà fait un choix entre intérêt de la mission et intérêt financier.
2/ qu'il choisissait entre plusieurs propositions.
vdaxeis a écrit :C'est sur la base de ces reponses qu'il pourra prendre la bonne decision : s'aventurer dans ce 2eme contrat ou le refuser
Il est bien entendu important de rappeler ces éléments pour les personnes qui seraient confrontés à des cas similaires et n'auraient pas d'expérience ou seraient dans un domaine où les contrats sont difficile à obtenir.

Mais 40j de moins cela reste très différent de le savoir au départ que d'être mit devant le fait accomplit.

Je pense que cela doit inciter les free à se renseigner sur les périodes de fermetures des services (dans l'entreprise, pas auprès de la SSII) pour pouvoir :
- soit bien caler ses congés.
- soit rompre en amont la mission pour ne pas se retrouver sans un revenu escompté (si une autre offre existe).

Bien entendu, le free ne doit pas arriver en demandant : "c'est quand les congés", mais plutôt par exemple "pour m'organiser et être le plus présent pour vos besoins, y a -t-il des périodes de fermeture du service dans l'année".

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

hmg

25727 Messages

Grand Maître
06/06/2019 à 07:01

Bonjour,

ENiYi a écrit :Merci pour les conseils HMG.
Je vais prospecter et partir dès que j'ai quelque chose et idéalement si je trouve avant la fin du mois; histoire de ne pas démarrer le deuxième contrat et éviter la période de préavis. Ils m'ont répondu que dans mon contrat que c'est un nombre de jours estimé et non un nombre de jours garanti; mais quand je demande pourquoi eux ils estiment plus que le client en a demandé et pourquoi ils ne m'ont pas informé des vacances imposées en Août : ils démarrent leur bla-bla-bla...
vdaxeis a écrit :- vous ne connaissez pas la possibilite ou non d'avoir une extension de contrat derriere
- vous ne savez pas si Eniyi se plait globalement ou non sur cette mission
Les vacances imposées sont sur le mois d'Août pour sûr et les jours restant seront sûrement sur une anticipation de la date de fin. Cette mission a ses bons côtés; mais bon aucune mission n'est éternelle. Une extension? C'est le gros inconnu; c'est la 1ère fois que sur une mission je manque autant de visibilité. L'activité ne manque pas: mais les sponsors financiers ont disparu...
vdaxeis a écrit :Le seul pb est le manque de transparence et de communication de son intermediaire
Vis a vis du client, cela ne me choque pas sauf si Eniyi nous dit que le client a tout fait pour cacher cette periode d'inactivite

Beaucoup d'independant sont prets a signer des contrats de 100 jours de prestations avec 2 mois d'inactivite pendant cette periode.
On ne peut pas dire que c'est bien ou mal : tout est une question d'interet des 2 cotes
Tout à fait.
Ils auraient été francs, je n'aurais pas signé. Le client a été transparent là-dessus; mais le passe-plats lui Non et ce n'est pas faute de lui avoir demandé une confirmation. On en découvre de plus en plus des ruses de ces parasites de SSIIs.
Bon courage, j'espère que vous aurez des pistes suffisamment rapidement pour ne pas rester bloquer dans une situation qui ne vous plait pas. Surtout en situation de pression dans l'entreprise(/service) cliente en raison d'absence de financements.

Plus largement, ne serait-il pas intéressant de faire un "guide contact client final", un "guide contact SSII" et un "guide contact société de portage" ?

Du type : Quelles informations obtenir ou faire confirmer selon les cas ?

Avoir une check list permettrait d'éviter certains soucis. Peut-être devrait-on lancer un fil sur ces thèmes ? :)

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

ENiYi

402 Messages

impliqué
06/06/2019 à 08:00

Bonjour HMG,
Merci pour le temps que vous accordez à ce forum; enfin on ne vous remerciera jamais assez.

hmg a écrit :Je pense que cela doit inciter les free à se renseigner sur les périodes de fermetures des services (dans l'entreprise, pas auprès de la SSII) pour pouvoir :
- soit bien caler ses congés.
- soit rompre en amont la mission pour ne pas se retrouver sans un revenu escompté (si une autre offre existe).
Ce n'est pas faute d'avoir demandé : car c'était explicite pour tout le monde. Me concernant, la SSII m'a confirmé que pour le rôle que je joue sur le projet, le client a confirmé que je devrais être présent sans interruption; ce qui faisait sens. Mais il s'avère que c'était un mensonge pour que je ne parte pas.

J'ai souvent évité d'enquiquiner mes clients avec certaines questions contractuelles; encore moins quand mon intermédiaire me répond sereinement sur lesdites questions. Mais je n'avais jamais eu ce genre de coup bas. De toute façon, tant qu'on aura à faire à cette c*nnerie de référencement, on devra rester vigilant : je croyais l'être assez...
hmg a écrit :Bon courage, j'espère que vous aurez des pistes suffisamment rapidement pour ne pas rester bloquer dans une situation qui ne vous plait pas. Surtout en situation de pression dans l'entreprise(/service) cliente en raison d'absence de financements.
Merci. J'espère aussi; sinon je saurai faire avec.
hmg a écrit :Plus largement, ne serait-il pas intéressant de faire un "guide contact client final", un "guide contact SSII" et un "guide contact société de portage" ?

Du type : Quelles informations obtenir ou faire confirmer selon les cas ?

Avoir une check list permettrait d'éviter certains soucis. Peut-être devrait-on lancer un fil sur ces thèmes ?
C'est plutôt une bonne idée; ça aiderait beaucoup. Mais la mauvaise foi; on pourra rien y faire. Le client final et la SSII pourraient protéger leurs affaires en ne donnant pas les réponses adéquates : je me demande si dans ma situation-ci, le client ne m'aurait pas fait miroiter une présence continue... Bref : ça fait partie(ou pas) du freelancing ces aléas.

Cdt