100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

SASU VS EURL: et la retraite?

kroval

49 Messages

actif
10/06/2019 à 20:33

Bonjour,

Cela fait quelque temps que je suis ce forum qui est une mine d’information. Merci à vous donc.
J’ai un parcours assez linéaire dans l’IT. Diplôme d’ingénieur, cdi tranquille jusqu’à peu. Licenciement à 50 ans. Il apparaît qu’il est plus facile pour moi à mon age de trouver des missions en freelance qu’en CDI. Je vais donc franchir le pas. Je devrai assez facilement trouver des missions en régie à 600€/J. Se pose la question classique du statut. SASU VS EURL. En gros, si je prends tout en salaire, en régime de croisière cela devrait me faire 80k€ net par ans pour une EURL et 60k€ pour une SASU. D’un point de vue financier, l’avantage est clairement pour l’EURL.
Mais car il y a un mais, si j’ai bien compris, on cotise le minimum pour la retraite. Y a t’il pour moi un moyen simple d’estimer la différence au niveau de la retraite. Il me reste 15 ans à cotiser (si les règles ne changent pas d’ici là 😊)

Merci pour votre aide

hmg

25581 Messages

Grand Maître
10/06/2019 à 20:42

Bonjour,

Entre rien cotisé et cotiser sur la totalité même à un taux un peu plus faible, il y a pas photo sur ce qui rapporte le plus.

Sasu et eurl donnent un net très proche au final. Si on y ajoute les droits futurs (et si vous y êtes assujetti la cotisation subsidiaire de maladie), le choix est clair.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

htnfr

789 Messages

impliqué
10/06/2019 à 20:44

Normalement, on peut avoir une idée de sa retraite via des simulations ici: https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/salaries

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
10/06/2019 à 21:55

Et çà

https://www.la-retraite-en-clair.fr/

Et çà aussi

https://lesexpertsretraite.agirc-arrco.fr/categories/4313-conditions-age-montant-retraite

Tous deux comportent une multitude d'articles sur des situations différentes. Quasi exhaustifs.

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

kroval

49 Messages

actif
10/06/2019 à 22:02

hmg a écrit :Bonjour,

Entre rien cotisé et cotiser sur la totalité même à un taux un peu plus faible, il y a pas photo sur ce qui rapporte le plus.
Bonjour, désolé, mais je ne suis pas votre raisonnement. Dans le cas de la SASU, on cotise à l'agirc et en eurl à la cipav? Je ne parle jamais de ne pas cotiser.
hmg a écrit : Sasu et eurl donnent un net très proche au final. Si on y ajoute les droits futurs (et si vous y êtes assujetti la cotisation subsidiaire de maladie), le choix est clair.
Je ne compte pas maximiser le salaire en sasu dans ma comparaison mais me payer en maximisant les charges (d'ou le salaire beaucoup moins elevé en SASU) ou plutôt maximiser les cotisations.
Je n'ai pas forcément du être clair d'ou votre explication. Désolé

kroval

49 Messages

actif
10/06/2019 à 22:04

htnfr a écrit :Normalement, on peut avoir une idée de sa retraite via des simulations ici: https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/salaries
Merci pour votre réponse
Le problème de ce simulateur est qu'il regarde notre carrière passée.
Aucun moyen de dire; à partir de maintenant j'ai tel ou tel statut.
Quel sera le résultat?

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
11/06/2019 à 00:08

Il n'y a pas de différence énorme de rentabilité entre le système de retraite TNS et salarié. La grosse différence, c'est qu'on cotise beaucoup plus comme salarié (à cause des cotisations patronales).
Donc si on recherche à maximiser sa retraite, il faut créer une SASU avec le statut de salarié.

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

kroval

49 Messages

actif
11/06/2019 à 07:11

mixomatose a écrit :Il n'y a pas de différence énorme de rentabilité entre le système de retraite TNS et salarié. La grosse différence, c'est qu'on cotise beaucoup plus comme salarié (à cause des cotisations patronales).
Donc si on recherche à maximiser sa retraite, il faut créer une SASU avec le statut de salarié.
Oui, on cotise beaucoup plus!
Je ne cherche pas forcément à maximiser l'un ou l'autre. Je veux d'abord m'informer pour savoir de quoi il en retourne.
Pour exemple, avec mon ancien statut, l'estimation de ma retraite faite sur une continuité de carrière était de 5K€ brut par an.
Si je vais sur le site la-retraite-en-clair, et que je fais une simulation en tant que travailleur indépendant, avec un salaire de 100k€ net par an, on arrive à 2,7kE de retraite. La différence entre les deux pique un peut.
J'aimerai donc pouvoir estimer cette différence avant de faire un choix entre SASU et EURL

hmg

25581 Messages

Grand Maître
11/06/2019 à 09:02

Bonjour,

Sauf que si vous cotisez comme salarié, vous n’aurez pas 100k net en partant du même montant disponible.

Et vérifiez sur les sites si les montants demandés sont bruts ou nets.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
11/06/2019 à 14:08

Il faut tenir compte de plusieurs effets. Comme indiqué par hmg, 100k€ nets reviennent au total (toutes charges comprises)
- 140k€ en TNS
- 185k€ en salarié

42 ans de carrière à 100k€ nets (purement théorique) donnent au final comme retraite (chiffres approximatifs)
- 4,2k€ mensuels en TNS
- 5k€ mensuels en salarié

La retraite salarié est supérieure de 20% (5/4,2), mais a coûté 32% de plus (185/140).

Un autre avantage de la retraite salarié est la continuité, donc la plus grande facilité de reconstitution de carrière, etc...

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

hmg

25581 Messages

Grand Maître
11/06/2019 à 14:27

Bonjour,

Et on part ici du principe que tout le disponible serait en rémunération avec cotisation retraite.

Oubliez toute idée de dividendes.

Pour aller plus loin, disons que l'on a 100 de dispo.

En TNS, il reste 100/1.4 = 71.
En AS (assimilé salarié), il reste 100/1.85 = 54.

Dans le même temps il est cotisé sur la base de :
En TNS, vous cotisez sur le net imposable soit sur (+/-) 73.
En AS, vous cotisez sur le brut soit (+/-) 70.

Ce qui fait, que vous avez chaque année 17 (avant irpp) de plus en TNS (que vous pouvez investir dans autre chose pour votre retraite).

Et dans le même temps au niveau droits mensuels :
TNS : 4,2/100 x 73 = 3k
AS : 5/100 x 70 = 3,5k

Chaque année vous dégagez (disons après 30% de taux irpp marginal) : 12k en plus en TNS. Or chaque année de retraite vous avez 6k de plus en AS.

Sur 42 annuités :
12 x 42 = 504.
504 / 6 = 84.
Il faudrait vivre 84 ans en retraite pour qu'avoir cotisé en salarié soit au final rentable.

[b:3cb4f35268]Bien entendu, c'est de l'approximation d'approximation à gros traits. Déjà car il est rare d'avoir carrières linéaires et que nous ne connaissons pas les règles pour demain. Et je ne parle pas des simplifications et raccourcis de calculs.[/b:3cb4f35268]

Mais c'est surtout une tendance à retenir.

Que privilégier :
- de l'argent disponible tout de suite pour des projets qui dureront (investissements immobilier ou mobilier) ou des besoins actuels (enfants...).
- avoir une vision long terme.

En TNS, il n'y a pas absence de pension retraite future (contrairement à un versement de dividendes en SAS). C'est un bon compromis actuellement. Est-ce que cela le sera demain ? Difficile à dire.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

kroval

49 Messages

actif
11/06/2019 à 18:12

Bonjour,

hmg a écrit :Bonjour,

Et dans le même temps au niveau droits mensuels :
TNS : 4,2/100 x 73 = 3k
AS : 5/100 x 70 = 3,5k
). C'est un bon compromis actuellement. Est-ce que cela le sera demain ? Difficile à dire.
mixomatose a écrit :
42 ans de carrière à 100k€ nets (purement théorique) donnent au final comme retraite (chiffres approximatifs)
- 4,2k€ mensuels en TNS
- 5k€ mensuels en salarié
Je ne comprends pas comment vous faites vos calculs. Pourriez-vous me les expliquer ?
Ils sont de plus peut être juste mais en contradiction avec ceux donné ici : https://www.la-retraite-en-clair.fr/depart-retraite-age-montant/calculer-retraite/calculer-ma-retraite

Une simulation avec un salaire de 100k€ net donne une retraite à taux plein de 2.7k€. Très loin des chiffres que vous annoncez. Qui croire 😊?

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
11/06/2019 à 18:27

Simple, ce calculateur est trompeur dans la mesure où il fait des hypothèses complètement différentes (non explicitées) sur l'évolution des rémunérations suivant les professions, et qu'il prend en entrée parfois le net, parfois le brut...

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

Membre-CC

645 Messages

impliqué
11/06/2019 à 19:32

mixomatose a écrit :Il n'y a pas de différence énorme de rentabilité entre le système de retraite TNS et salarié. La grosse différence, c'est qu'on cotise beaucoup plus comme salarié (à cause des cotisations patronales).
Donc si on recherche à maximiser sa retraite, il faut créer une SASU avec le statut de salarié.
Bonsoir,

Tout est là, en effet, entre TNS et salariés.
Ce qui explique qu'en termes de rentabilité (rapport prestations/cotisations), il n'y a depuis déjà longtemps qu'un cas de salariat qui est "porteur" : celui de smicard ! Les cotisations y sont très allégées, alors que les prestations s'érodent moins rapidement que chez les autres salariés en raison des constantes modifications de calculs (durée + taux + décotes).

Enfin, l'approche très simpliste d'hmg est suffisamment frappante pour se poser les bonnes questions. Et encore élude-t-elle le critère essentiel d'une rente viagère : sa revalorisation par rapport à l'inflation ! Et là, heureusement que notre magicien de la BCE le Mario tient le système à bout de bras... Pour combien de temps ?

hmg

25581 Messages

Grand Maître
11/06/2019 à 20:10

Bonjour,

Rappel pour le smic : les réductions bas salaire sont non applicables aux dirigeants et il n’en faut pas oublier la GMP.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Membre-CC

645 Messages

impliqué
11/06/2019 à 22:59

En effet, il faut pour capter cela établir un contrat de travail relevant du régime de l’assurance chômage. Donc, chez l'associé minoritaire, uniquement portant sur un poste technique, et non de dirigeant.

kroval

49 Messages

actif
12/06/2019 à 07:19

Bonjour,

Vous ne m'avez toujours pas expliqué les calculs de HMG et Mixomatose!
Je ne dis pas qu'ils ne sont pas juste, je veux juste comprendre :D

hmg

25581 Messages

Grand Maître
12/06/2019 à 09:09

Bonjour,

kroval a écrit :Vous ne m'avez toujours pas expliqué les calculs de HMG et Mixomatose!
Je ne dis pas qu'ils ne sont pas juste, je veux juste comprendre :D
Les calculs sont complexes. Ils font notamment appel à des calculs actuariels.

Les hypothèses de base du calculateur ne sont pas clairement exprimées. Il y a notamment confusion entre brut et net. Il y a aussi une supposition sur l'évolution des revenus et de leur impact. Ce n’est pas un outil à utiliser en mettant un chiffre et penser que le calculateur saura lequel et qu’il fera les mêmes suppositions que vous.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
12/06/2019 à 10:40

Le problème est qu'il y a des non-linéarités dans certains calculs.
Par exemple, la retraite de base des salariés.
On prend 50% de la moyenne des 25 meilleures années cotisées, dans les limites du plafond de la SS.
Mais ensuite, on applique un abattement si on a cotisé comme salarié moins que la durée de cotisation totale pour la retraite.
Donc si ayant commencé à travailler à 20 ans, on passe TNS vers 50 ans pour une retraite à 65 ans (30 ans salarié, 15 ans TNS), la retraite de base salarié est réduite aux 2/3 du montant calculé.
Résultat : on ne peut pas dire simplement "je travaille une année, je cotise tant et ça me donnera tant de retraite".


Les retraites complémentaires salarié, et base et complémentaire CIPAV se calculent par points, mais avec de fortes non-linéarités à la CIPAV (effets de seuil).

A titre indicatif, à la CIPAV, cotiser une année à 100k€ de revenu net, ça donne environ 100€ mensuels nets de retraite (sans abattement).

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

kroval

49 Messages

actif
16/06/2019 à 11:02

Bonjour,
Merci à tous pour vos interventions.
Cela me rassure largement. Pour info, j'ai initié le sujet car mon banquier m'a dit que les TNS avaient des retraites de misères . :D

htnfr

789 Messages

impliqué
16/06/2019 à 11:08

Genre un banquier est quelqu'un de confiance pour parler de la retraite :lol:

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
16/06/2019 à 14:17

kroval a écrit :Pour info, j'ai initié le sujet car mon banquier m'a dit que les TNS avaient des retraites de misères . :D
Cest vrai si on ne considère que les régimes obligatoires, mais c'est parce qu'ils cotisent beaucoup moins que les salariés.

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php