100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

amortissements eurl ir

Shining

121 Messages

très actif
18/06/2019 à 10:49

Bonjour,


Je souhaite savoir si dans le cadre d'une EURL à l'IR, les amortissements sont possibles ?

Car dans une sci à l'IR cela n'est pas possible (à moins d'opter pour l'IS).

Par ailleurs, à défaut de réalisation d'un CA la première année, sont-ils rapportables sur les prochains exercices s'ils sont bénéficiaires et ce sans limitation de durée le cas échéant ?


Merci par avance

hmg

25995 Messages

Grand Maître
18/06/2019 à 11:11

Bonjour,

L'imputation des déficits (EI BNC pro ou BIC pro) est généralement la suivante :
- imputation sur le revenu global de l'année
- en cas de reliquat, report possible sur les 6 années suivantes.

Il existait (quand je faisais mes études... y'a un certain temps) une règle sur le report sans limite des amortissements lors de déficits non imputés (pour le BIC de mémoire) : Cela n'existe plus.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Shining

121 Messages

très actif
18/06/2019 à 16:55

hmg a écrit :Bonjour,

L'imputation des déficits (EI BNC pro ou BIC pro) est généralement la suivante :
- imputation sur le revenu global de l'année
- en cas de reliquat, report possible sur les 6 années suivantes.

Il existait (quand je faisais mes études... y'a un certain temps) une règle sur le report sans limite des amortissements lors de déficits non imputés (pour le BIC de mémoire) : Cela n'existe plus.
Pourtant sur le lien des impots ci dessous :
http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4693-PGP.html

Il est indiqué à la ligne "150" que le report est sans limitation de durée ?

hmg

25995 Messages

Grand Maître
18/06/2019 à 22:18

Bonjour,

Pour les amortissements régulièrement différés, oui. Pour ce sûest un amortissement régulièrement différé, voir les paragraphes précédents.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Shining

121 Messages

très actif
19/06/2019 à 11:36

hmg a écrit :Bonjour,

Pour les amortissements régulièrement différés, oui. Pour ce sûest un amortissement régulièrement différé, voir les paragraphes précédents.
Je n'arrive pas saisir la différence entre les deux un amortissement régulièrement différé et un amortissement ?

hmg

25995 Messages

Grand Maître
19/06/2019 à 12:27

Bonjour,

De mémoire, vous devez au minimum amortir en linéaire. Le reste peut être régulièrement différé.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

experts et solutions

24 Messages

discret
20/06/2019 à 15:55

Bonjour

Dans une EURL à l'IR, les amortissements sont obligatoirement à comptabiliser. Ils sont déduits du résultat imposable. l'EURL est imposée dans un revenu commercial, mais l'impôt se paye chez les associés.

S'il y a un déficit fiscal, il se gère chez l'associé et pas dans l'EURL (car à l'IR la société est transparente) : le déficit commence par absorber les autres revenus s'il en existe (salaires, revenus fonciers, ...) et s'il est trop important l'excédent se reporte sur l'année suivante

Dans une SCI à l'IR, les amortissements ne se déduisent pas car ce n'est pas la même catégorie fiscale. Là il s'agit de revenus fonciers, et le calcul n'est pas le même.

Je conseille rarement l'EURL à l'IR car cela ne permet pas de maîtriser les revenus; Donc d'anticiper le montant de l'impôt et des charges sociales. Mais chaque entreprise est unique, chaque chef d'entreprise a une situation particulière et il faut toujours faire du cas par cas

Membre-CC

645 Messages

impliqué
20/06/2019 à 18:28

experts et solutions a écrit : Mais chaque entreprise est unique, chaque chef d'entreprise a une situation particulière et il faut toujours faire du cas par cas
Bonsoir,

C'est toujours une excellente approche, en effet. On constate des surprises, même sur certains terrains que l'on croyait bien battus. La matière est tellement foisonnante...