100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

bilan et factures apres cloture

rabolaso

122 Messages

très actif
24/06/2019 à 14:15

Bonjour,

J'ai 2 questions concernant la facturation post-bilan.
Supposons que j ai une clôture au 30 juin
- Si j'effectue une mission en juin mais facturé début juillet, vous confirmez que point de vue comptabilité, ce sera compté pour le bilan courant ?
- Si c'est une mission a cheval sur juin-juillet, ce sera compté au pro-rata ? (exemple du 20 juin au 10 juillet, donc ce sera 50% de la facture pour le bilan courant, et 50% pour le prochain ?)
- Et si le client ne paie pas, on corrige au prochain bilan ?

merci

mixomatose

7210 Messages

Grand Maître
24/06/2019 à 14:24

Ca dépend du statut.
En EI BNC, c'est la date d'encaissement qui compte.
En BIC, c'est la date d'exécution de la prestation (ou plutot où elle devient facturable).

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

rabolaso

122 Messages

très actif
24/06/2019 à 14:39

Une SASU IS c'est du BIC non ?
Donc si j ai bien compris:
- une mission en juin, facturé début juillet, sera compté pour le bilan courant. (car facturable en juin, meme si faite en juillet)
- Si c'est une mission a cheval sur juin-juillet, elle sera 100% comptabilisé pour le prochain bilan. (car non facturable en juin).

Il me reste ma 3eme question.
- Et si le client ne paie pas (faillite par exemple) une prestation comptabilisé dans la cloture du bilan, il y a un mécanisme comptable pour corriger au prochain bilan ?

Merci

François1

2521 Messages

Grand Maître
24/06/2019 à 16:52

rabolaso a écrit : - Et si le client ne paie pas (faillite par exemple) une prestation comptabilisé dans la cloture du bilan, il y a un mécanisme comptable pour corriger au prochain bilan ?
Oui, les impayés sont placés sur l'exercice suivant en compte de charge 654 (Pertes sur créances irrécouvrables).

--
François

rabolaso

122 Messages

très actif
24/06/2019 à 17:42

ok. Merci !!

hmg

25548 Messages

Grand Maître
26/06/2019 à 14:49

Bonjour,

Attention !!!

Pour être en perte sur créances irrécouvrables, il faut justifier que :
- la créance est vraiment irrécouvrable
- vous avez accomplis toutes les diligences pour être payé (recommandés...)
- ...

Un contrôleur pourrait penser qu'une créance non relancée peut avoir été payée de manière non déclarée (en espèces, en échange de services, en mise en contact...). Ayant été payée, c'est pour cela qu'elle n'est pas réclamée.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

rabolaso

122 Messages

très actif
26/06/2019 à 18:02

Ah oui. Merci.
Bon après, dans notre secteur, service informatique, ca être extrêmement rare le travail au black

hmg

25548 Messages

Grand Maître
27/06/2019 à 05:43

Bonjour,

J’ai relu l’échange plus haut.

Je vais reprendre les règles pour que l’on soit clair car « bilan courant » ne veut rien dire.

1/ En BNC sans option créances-dettes : c’est la date d’encaissement qui compte.
Attention : en cas de paiement par chèque, c’est la date à laquelle vous avez le chèque en main (pas celui où il est déposé en banque).

2/ En bic, is où tout autre en créances dettes :
C’est la date de la prestation qui compte. Si vous factures avant ou après, si vous encaissez avant ou après : pas d’importance.

Donc en cas de prestation à cheval sur deux périodes, il faut évaluer à la fin de l’exercice le montant de l’avancement pour en tenir compte.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.