100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Micro Entreprise - Charges sociales / fiscales

Tasnime

21 Messages

discret
18/07/2019 à 18:04

Bonjour,

Actuellement en CDI, je m'apprête à me lancer en Consultant freelance en créant une micro-entreprise (pour commencer). Le TJM sera de 650€ facturé à mon premier client 3j/semaine (mission longue). Je n'ai pas encore de 2ème client pour les 2 jours restants mais je compte bien en trouver un second.

Je me pose la question suivante :

- Sur un CA de 7800/mois avec 12jours facturés, quel sera mon salaire net ?
J'ai du mal à évaluer le montant des charges sociales et fiscales.
J'ai cru comprendre que j'aurai 22% de cotisations sociales et que je pourrai payer mes impôts en même temps si j'opte pour le prélèvement libératoire.
Quels autres frais pourrais-je avoir ?

Merci pour vos retours.

hmg

25580 Messages

Grand Maître
19/07/2019 à 09:47

Bonjour,

Avez vous regardé les conditions du versement libératoire ?

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Tasnime

21 Messages

discret
19/07/2019 à 10:25

Bonjour,

Merci pour votre réponse.
Oui, si j'ai bien compris, il faut pour en bénéficier en 2019 que mon revenu fiscal de 2017 soit inférieur à 27 086€ par part. Je ne sais pas s'il est aussi nécessaire de ne pas dépasser 70k€ de CA ? Si c'est le cas, cela veut dire que je passe automatiquement en imposition classique ? C'est dommage car je souhaiterai payer mon impôt sur le revenu tout au long de l’année, sans régularisation le dernier mois. Qu'en est-il du prélèvement à la source avec l'imposition classique ?

Est-ce que pour une création de statut en septembre 2019, je peux bénéficier tout de même du prélèvement libératoire jusqu'à dépassement du seuil de 70k€ ?

Pour le calcul, faut-il que j'enlève 34% d'IR sur le CA réalisé sur un trimestre puis retirer les cotisations sociales de 5,5% dans le cadre de l'ACRE ? Je compte faire mes déclarations chaque trimestre.

C'est un peu confus, je trouve tout et n'importe quoi sur internet, même sur des sites officiels et il y a beaucoup de contradictions.

Thomas-MonAE

2 Messages

nouveau
02/08/2019 à 14:29

Bonjour,

Effectivement, pour bénéficier du versement libératoire, vous devrez remplir certaines conditions et notamment :
- Ne pas excéder un certain revenu fiscal de référence en N-2
- Ne pas dépasser les seuils du régime micro-entrepreneur (70K € pour une activité de consulting)

Si vous dépassez les seuils de la micro-entreprise, vous basculez automatiquement en Entreprise Individuelle ou régime réel, ce qui veut dire :
- Obligation de produire un bilan comptable et une liasse fiscale chaque année
- Méthodes de déclaration, calcul et paiement des cotisations sociales différentes (et cotisations minimales !)
- Possibilité de déduire vos frais réels pour calculer le bénéfice
- etc.

Retenez bien qu'en micro-entreprise vous ne pourrez déduire AUCUNE charges, y compris les cotisations sociales. Vous devrez donc toujours déclarer le chiffre d'affaires encaissé.

Voici un article très complet qui reprend et explique https://www.mon-autoentreprise.fr/charges-auto-entrepreneur/]les différentes charges du statut auto-entrepreneur.

Pour le versement libératoire, vous trouverez des informations complètes et un simulateur pour comparer les différentes méthodes d'imposition ici : https://www.mon-autoentreprise.fr/versement-liberatoire-auto-entrepreneur/]le versement libératoire auto-entrepreneur.

En espérant que cela vous aidera à y voir plus clair !
Bien à vous.

Thomas_MAE

1 Messages

nouveau
02/08/2019 à 14:54

Bonjour,

Effectivement, pour bénéficier du versement libératoire, vous devrez remplir certaines conditions et notamment :
- Ne pas excéder un certain revenu fiscal de référence en N-2
- Ne pas dépasser les seuils du régime micro-entrepreneur (70K € pour une activité de consulting)

Si vous dépassez les seuils de la micro-entreprise, vous basculez automatiquement en Entreprise Individuelle ou régime réel, ce qui veut dire :
- Obligation de produire un bilan comptable et une liasse fiscale chaque année
- Méthodes de déclaration, calcul et paiement des cotisations sociales différentes (et cotisations minimales !)
- Possibilité de déduire vos frais réels pour calculer le bénéfice
- etc.

Retenez bien qu'en micro-entreprise vous ne pourrez déduire AUCUNE charges, y compris les cotisations sociales. Vous devrez donc toujours déclarer le chiffre d'affaires encaissé.

Voici un article très complet qui reprend et explique https://www.mon-autoentreprise.fr/charges-auto-entrepreneur/]les différentes charges du statut auto-entrepreneur.

Pour le versement libératoire, vous trouverez des informations complètes et un simulateur pour comparer les différentes méthodes d'imposition ici : https://www.mon-autoentreprise.fr/versement-liberatoire-auto-entrepreneur/]le versement libératoire auto-entrepreneur.

En espérant que cela vous aidera à y voir plus clair !
Bien à vous.

Co-fondateur @ [url]https://www.mon-autoentreprise.fr]Mon-AutoEntreprise.fr[/url]

http://bit.ly/guideAE]Guide 2019 Auto-Entrepreneur

http://bit.ly/conseilsAE]Entretien Conseil Gratuit