64 connectés     5 673 missions IT     21 818 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




prise de référence par un client


prise de référence par un client

  
prec  1 2 3 4 5
13/08/19 à 14:48
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 369
freelancernew235 a écrit:
si j'ai bien compris, en tant qu'indépendant le client qui a fait une prise de référence sur moi sans me prévenir est réglo c'est ça, tous les coups sont permis
Laughing


Je suis évidemment pour que ces prises de contact soient accordés préalablement mais je vous donne d'autres pistes de réflexion

1/Si le recruteur avait demandé votre accord et que vous auriez refusé, vous auriez marqué un mauvais point qui risquerait d'arrêter net votre candidature. Ma conclusion est donc qu'il est préférable de demander l'accord par principe mais qu'en tout état de cause, il n'y a qu'une réponse possible pour partir sur de bonnes bases


2/Vous cherchez un jardinier indépendant, il vous dit qu'il s'est occupé du jardin de votre voisin. N'allez vous pas, sans accord du jardinier aller voir votre copain voisin pour vous assurer de la qualité de son travail , et ceci avant de confier votre jardin à ce jardinier ?

3/vous cherchez un profil IT pour faire de la sous traitance, profil dur à trouver. Vous en trouvez un, vous le rencontrez, il détaille son cv, et vous vous apercevez qu'il a travaillé chez le même client qu'une de vos bonnes connaissances. Aurez vous la réflexion intellectuelle d'appeler le profil pour lui demander son accord d'une investigation personnelle de votre part? Et si oui et qu'il répond non, vous faites quoi?

Voir le profil de l'utilisateur    
13/08/19 à 14:58
phili_b
Freelance
impliqué
Inscrit le 08 Oct 2014
Messages: 439
freelancernew235 a écrit:
si j'ai bien compris, en tant qu'indépendant le client qui a fait une prise de référence sur moi sans me prévenir est réglo c'est ça, tous les coups sont permis
Laughing


Moralement c'est répréhensible, mais il faut rechercher les moyens de se défendre dans le code du commerce, ou dans le droit commun, mais pas dans le code du travail.

Les exemples du jardinier de vdaxeis dont un bon exemple que si on devient client occasionnel on ne va finalement pas demander la permission au jardinier.

Après les usages. On peut ou non se conformer à des usages ou au contraire en instituer et refuser de faire affaire à des gens qui bafouent ces usages ou le respect des gens.

Mais il ne faut pas perdre de vue que le vrai problème de la prise de référence est, non pas la permission ou non, mais l'utilisation que certains commerciaux peu scrupuleux en font c'est-à-dire remplir leur base de données pour faire de la prospection plutôt que pour une vraie mission à venir.

Moi je ne répond plus au prise de référence tant que le processus n'est pas plus avancé, et je ne remplie aucun dossier de compétence de ces références. Après je me suis déjà fait avoir où on m'a fait prendre pour une vraie mission une mission fantôme ou peu probable.

Voir le profil de l'utilisateur    
13/08/19 à 15:45
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3591
vdaxeis a totalement raison...

ça fonctionne comme ça partout...

pourquoi dit on toujours qu'il faut partir en très bon terme d'une mission...

Voir le profil de l'utilisateur    
13/08/19 à 15:57
parisman
Freelance
très actif
Inscrit le 16 Sep 2016
Messages: 110
Et comment vous faîtes quand ça se passe mal ? qu'on vous tend des pièges etc... ?

Voir le profil de l'utilisateur    
13/08/19 à 17:04
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 369
Si votre dernière expérience écrite sur votre cv s'est mal passée, je pense qu'il n'y a rien de mieux que la transparence, expliquez là .
si vous l'avez écrite , c'est que vous voulez qu'on en parle. Il faut donc être cohérent . Il ne sert à rien d'indiquer sur votre cv une mission d'1 mois qui s'est mal passée.

Enfin, s'il y a plusieurs expériences mal passées, le problème n'est peut-être pas côté client ..

Je ne dis ça sans jugement ni prétention, tout le monde peut se retrouver dans un contexte compliqué où la relation client est mauvaise.

Voir le profil de l'utilisateur    
13/08/19 à 17:05
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 23557
Bonjour,
parisman a écrit:
Et comment vous faîtes quand ça se passe mal ? qu'on vous tend des pièges etc... ?
Si c'est au niveau des premiers échanges avant contractualisation et que vous n'avez pas besoin de ce boulot pour raisons alimentaires, partez. (Je suppose que vous parlez des pièges dans l'entretien)

Si c'est ultérieur, c'est aussi une question de besoin. Si c'est alimentaire, vous supportez. Si ce n'est pas alimentaire, vous avez le temps d'étudier la question pour décider de vos actions qui auront le moins d'impact derrière sur votre réseau et votre réputation.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
14/08/19 à 08:29
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3591
parisman a écrit:
Et comment vous faîtes quand ça se passe mal ? qu'on vous tend des pièges etc... ?


ça m'est déjà arrivé.

mon client m'a fait revenir en entretien pour me demander des explications.

et j'ai été confirmé sur la mission alors qu'il voulait l'annuler au départ.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation