100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Crise financière en 2020 ?

inflation78

10 Messages

discret
26/08/2019 à 11:31

Bonjour,

Je souhaite ouvrir le débat sur "la crise financière" que pleins d'experts nous annoncent pour l'année 2020.

Je ne vais pas m'attarder sur les indicateurs d'une telle crise, on peut facilement googler le sujet, ou même de sa probabilité, mais je voudrais avoir l'avis des freelancers, et surtout si y'en a parmi vous qui ont été freelance pendant la crise de 2008, sur l'impacte d'une telle crise sur le marché de l'informatique et du freelance.

Je vais essayer de lister quelques questions qui me viennent à l'esprit, mais sans limiter la discussion à ces points, ça reste open :)

1) En pleine crise, c'est plus risqué d’être freelance qu'en CDI ?
2) Est ce qu'il existe des domaines critiques qui ne pourront pas être impactés ? exemple ultra simpliste : tout le monde aura besoin de bouffe, donc la bouffe continuera à être produite et vendue, j'essaie d'appliquer cette logique à un domaine en particulier (SI), mais je n'ai pas une idée claire :)
3) Chez les clients, les budgets alloués aux projets informatiques sont ils directement impactés ? Ou bien le fait qu'on soit dans un gros projet peut il nous garantir quelques mois de travail le temps que la tempête passe ?

C'est un peu dans le désordre, mais votre avis serait plus qu’apprécie.

J'ai échangé avec des collègues sur le sujet, personne ne prend au sérieux cette menace, mais vaut mieux être préparé que pas du tout.

phili_b

517 Messages

impliqué
26/08/2019 à 12:12

C'est bizarre de se fixer sur une date comme à celles des oracles.

À mon avis il vaut mieux parer un bateau pour un mer dangereuse parsemée d'icebergs, que d'attendre un iceberg précisément.

Mais plutôt que nous demander d'aller sur Internet, peut-on justement avoir quelques liens annonçant cette crise ?

S'agit-il d'une crise latente qui est en préparation depuis plusieurs années ? D'une crise lié à la situation géopolitique ? D'une autre causée par les tenants d'une dérégulation et d'un libre échangisme forcené ?

Et les questions sont étranges aussi. Tout dépend quelle spécialisation on a et de quel marché on dépend : des grosses boites ont licencié à tour de bras récemment, mais des petites boites n'étant pas assez diversifiée peuvent aussi être en danger.

À part les boulots de proximité comme les plombiers aucun boulot n'est complètement sûr en cas de crise, il faut seulement miser sur le moins mauvais cheval, mais on ne peut pas changer de boulot ni de spécialisation d'un claquement de doigts.

edit : En tout cas plutôt que d'attendre un cataclysme,à mon avis on n'est plus ou moins en crise financière continue depuis les subprimes, avec des hauts et des bas, même si ça va un peu mieux, mais on peut retomber d'un moment à l'autre vu que les causes des subprimes et leur remèdes n'ont pas été pris en compte sérieusement : autrement dit on navigue dans une mer d'iceberg mais des personnes pensent que les brises glaces ne servent à rien.

CORDIA

549 Messages

impliqué
26/08/2019 à 17:48

Les 3 crises majeures que j'ai connues durant ma carrière:
[b:fbf36e2d63]
1992 / 1993[/b:fbf36e2d63] : méconnue....mais le chomage était au plus haut jamais atteint...j'étais jeune diplomé en recherche de 1er emploi : 500 candidatures, 1,5 an de recherche pour finalement trouver grâce à un contact de ma mère rencontré sur un marché en province !! Quand je lis que les jeunes trouvent le marché en crise, je me marre.


[b:fbf36e2d63]2001[/b:fbf36e2d63] : La plus grande sans doute....après les abus suite aux passages de l'an 2000 et à l'Euro, les clients ne nous ont fait aucun cadeau : ce fut un tour de vise terrible.....j'étais en mission durant toute la crise

[b:fbf36e2d63]2008 [/b:fbf36e2d63]: Tout le monde connait.....j'étais également au chaud de 2008 à 2012. Mais de ce que mon remonté les gens cela semblait moins terrible que 2001.


La prochaine ? je m'en moque......j'aurai arrêté mon activité :lol:

Sinon il me semble que les crises passées (1993, 2001) avaient plus d'impacts sur le marché.....A cette époque, l'informatique était un cout et un service comme la publicité qu'on pouvait stopper quelques années. Aujourd'hui il me semble qu'il est devenu davantage un moyen de production et que si on peut évidemment réduire la voilure, il est plus difficile de tout affaler comme par le passé.

...

inflation78

10 Messages

discret
26/08/2019 à 20:51

Merci pour vos réponses :)

@phili_b, je ne me suis fixé aucune date, je n'ai fait que relayer ce que j'ai pu lire ou entendre depuis le début de l'année; mais je n'ai pas compris ta réponse, comment peut on se préparer à une crise si en face personne ne propose des missions ? tu parles du développement des compétences pour être un peu partout ? d'une grosse trésorerie ?

je poste quelques liens en fin de message.

@CORIDA, interessant, je voulais me rassurer :) je sais qu'au fond de moi, je sais que l'informatique est le coeur de toutes les entreprises, si ça s'arrête, tout s'arrête, c'est pas un luxe mais une nécessité.

La crise de 2008, j'était toujours à l'école, mais j'avais des amis qui avaient fini les études et c'était quasi impossible de trouver un emploi à cette époque.

https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/les-risques-dune-recession-mondiale-saccumulent-pour-2020-1030755

http://www.leparisien.fr/economie/georges-ugeux-ex-n-2-de-la-bourse-de-new-york-la-finance-va-vivre-un-tsunami-d-ici-fin-2020-25-03-2019-8039421.php

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/si-nous-ne-faisons-rien-nous-aurons-un-tsunami-financier-avant-2020-georges-ugeux-813993.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/allemagne/economie-vers-une-nouvelle-crise-en-2020_3197959.html

Tdelacre

2 Messages

nouveau
30/08/2019 à 12:44

Je pense effectivement que certains points (Brexit, Guerre commerciale USA/CHINE...) laisse présager une année 2020 compliquée.
De la à avoir une récession... Il est très difficile de prédire le futur. Mais c'est sur que c'est toujours mieux d'avoir un emploi en CDI avant une récession car les freelances paieront les 1er les frais de la baisse des dépenses en embauche. C'est plus facile de ne pas embaucher un freelance plutôt que de virer quelqu'un en CDI.

Imperator

242 Messages

impliqué
30/08/2019 à 12:57

Tdelacre a écrit :Je pense effectivement que certains points (Brexit, Guerre commerciale USA/CHINE...) laisse présager une année 2020 compliquée.
De la à avoir une récession... Il est très difficile de prédire le futur. Mais c'est sur que c'est toujours mieux d'avoir un emploi en CDI avant une récession car les freelances paieront les 1er les frais de la baisse des dépenses en embauche. C'est plus facile de ne pas embaucher un freelance plutôt que de virer quelqu'un en CDI.
Comme si le CDI était un emploi protégé … C'est une fable.

On vire les CDI et on prend des Freelance plus malléables, c'est la stricte vérité.

Il n'y a guère que les vieux d'esprits et ou de corps pour croire qu'un CDI est le Graal, la réussite, la cerise sur le gâteau.

Aurelien

29 Messages

Admin du site
30/08/2019 à 13:01

Un CDI c'est quand même plus sécurisant qu'un contrat commercial (et c'est un doux euphémisme).

https://www.freelance-info.fr
https://www.carriere-info.fr
https://www.turnover-it.com

Imperator

242 Messages

impliqué
30/08/2019 à 13:04

parisman a écrit :Un CDI c'est quand même plus sécurisant qu'un contrat commercial (et c'est un doux euphémisme).
Pas sécurisant non, il peut être rompu très rapidement.

Imperator

242 Messages

impliqué
30/08/2019 à 13:05

parisman a écrit :Un CDI c'est quand même plus sécurisant qu'un contrat commercial (et c'est un doux euphémisme).
Et la période d'essai vous en faites quoi ? Ce n'est pas sécurisant du tout.

Imperator

242 Messages

impliqué
30/08/2019 à 13:09

parisman a écrit :Un CDI c'est quand même plus sécurisant qu'un contrat commercial (et c'est un doux euphémisme).
Sans compter les commerciaux, qui sont incapables de trouver des missions correctes, qui demandent de raconter des foutaises aux futurs clients, alors qu'en tant qu'indépendant on se vend soi-même sans devoir mentir.

hmg

25781 Messages

Grand Maître
30/08/2019 à 15:12

Bonjour,

Un licenciement c’est un coût à prendre en compte pour l’entreprise.

Il y a deux raisonnements :
- facile de faire partir les free donc on les fait partir et on garde les salariés
Ou
- facile de faire partir les free donc on fait partir les salariés et’ on garde les free plus flexible.

Difficile de savoir’ ce qui jouera

A noter : avec le Brexit, il y a aussi de son entreprises qui déménageront de GB et qui auront des besoins.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

kreionliv

43 Messages

actif
30/08/2019 à 15:49

Idem CODRIA, sauf que je suis devenu indépendant en janvier 1990.
Des crises, j'en vu quelques unes.
Pour ma part, j'étais, soit bien au chaud chez un Client avec une mission intéressante (techniquement et financièrement) soit je prenais 'au mieux' pour ne pas me retrouver sans CA.
En ce qui me concerne, l'âge devient plus un problème que la crise. à un an de la retraite, je rencontre de nombreux refus lié à cet age (discrimination) mais je fais avec.
J'ai décidé de passer en 'roue libre' jusqu'à mon départ en retraite.
Missions non conformes à mon profil, tarifs à pleurer, le temps de tenir jusqu'à fin 2020.
En espérant t'avoir aidé à découvrir le monde des Freelances.
Garder la tête froide (et boire frais).
Bon courage.

daloji

37 Messages

actif
30/08/2019 à 16:14

Pour ma part je me méfie des experts en économie ils sont expert dans l explications des faits mais jamais dans la prédiction.
Cependant en juillet 2007 je me souviens il y avait quelques répliques boursières durant l été 2007 les experts ont rien vu comme d habitude ils ont données des explications mais ils n ont pas du tout anticipé la crise de 2008.donc pour moi il faut être sur ses gardes bien sur mais pas de fatalisme les crises économiques font partie des cycles économiques capitaliste

findus

3822 Messages

Grand Maître
02/09/2019 à 08:19

kreionliv a écrit :Idem CODRIA, sauf que je suis devenu indépendant en janvier 1990.
Des crises, j'en vu quelques unes.
Pour ma part, j'étais, soit bien au chaud chez un Client avec une mission intéressante (techniquement et financièrement) soit je prenais 'au mieux' pour ne pas me retrouver sans CA.
En ce qui me concerne, l'âge devient plus un problème que la crise. à un an de la retraite, je rencontre de nombreux refus lié à cet age (discrimination) mais je fais avec.
J'ai décidé de passer en 'roue libre' jusqu'à mon départ en retraite.
Missions non conformes à mon profil, tarifs à pleurer, le temps de tenir jusqu'à fin 2020.
En espérant t'avoir aidé à découvrir le monde des Freelances.
Garder la tête froide (et boire frais).
Bon courage.
presque 30 ans de Freelance, c'est beau 8)
tu pars à la retraite à quel age du coup ?

EURL / IS depuis 2008

Livz75

78 Messages

très actif
02/09/2019 à 09:09

Imperator a écrit :[quote:20a293937e="parisman"]Un CDI c'est quand même plus sécurisant qu'un contrat commercial (et c'est un doux euphémisme).
Sans compter les commerciaux, qui sont incapables de trouver des missions correctes, qui demandent de raconter des foutaises aux futurs clients, alors qu'en tant qu'indépendant on se vend soi-même sans devoir mentir.[/quote]

Exact ! Et en indépendant, on n'est pas bloqué 3 ans dans une mission qui ne nous intéresse pas. Parce qu'en SSII, entre le moment où l'on émet le souhait de changer de mission et le départ réel, on sait très bien qu'il peut se passer des mois, voire des années...