100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Mission freelance en Suisse

Freelance92400

4 Messages

nouveau
27/08/2019 à 13:31

Bonjour,
J’habite en région parisienne et je viens de signer un contrat avec un client final en Suisse (en direct), contrat qui démarre début septembre et qui doit durer jusqu’à fin 2020.
Je me déplacerai sur le site du client, à côté de Zurich, du lundi au vendredi et je passerai le weekend en famille, en France. Tous les frais sont pris en charge par le client.
Un freelance ayant été dans une situation comparable peut-il me renseigner sur mes obligations au niveau déclaratif (permis de travail G ? création activité d’indépendant en Suisse ? clôture auto-entrepreneur en France ?) et au niveau social / fiscal (je suppose que je devrais payer mes charges sociales et mes impôts en Suisse).
Je n’ai pas trouvé de site qui explique toutes les démarches à effectuer.
Sachant aussi que je ne souhaite pas passer par du portage salarial…
Merci d’avance pour votre aide
[b:78e1b41317][/b:78e1b41317]

SeoExpert

282 Messages

impliqué
27/08/2019 à 14:00

Freelance92400 a écrit :Bonjour,
J’habite en région parisienne et je viens de signer un contrat avec un client final en Suisse (en direct), contrat qui démarre début septembre et qui doit durer jusqu’à fin 2020.
Je me déplacerai sur le site du client, à côté de Zurich, du lundi au vendredi et je passerai le weekend en famille, en France. Tous les frais sont pris en charge par le client.
Un freelance ayant été dans une situation comparable peut-il me renseigner sur mes obligations au niveau déclaratif (permis de travail G ? création activité d’indépendant en Suisse ? clôture auto-entrepreneur en France ?) et au niveau social / fiscal (je suppose que je devrais payer mes charges sociales et mes impôts en Suisse).
Je n’ai pas trouvé de site qui explique toutes les démarches à effectuer.
Sachant aussi que je ne souhaite pas passer par du portage salarial…
Merci d’avance pour votre aide
[b:c8575e4f3e][/b:c8575e4f3e]
Bonjour,

Etes-vous en mesure de créer une société en Suisse, tout en restant indépendant en France ?

Freelance92400

4 Messages

nouveau
27/08/2019 à 18:10

"Etes-vous en mesure de créer une société en Suisse, tout en restant indépendant en France ?"

Je pense que oui, mais je ne vois pas trop l'intérêt de rester indépendant en France pendant la durée de mon activité en Suisse

SeoExpert

282 Messages

impliqué
27/08/2019 à 22:51

Il y a parfois des problèmes d'application des traités de non double imposition entre FR & CH (j'ai un cas précis en tête).

Conserver votre statut actuel en France, à supposer qu'il soit adapté (AE me semble trop faible, max 70k€) permettrait de vous rémunérer depuis une société Suisse à laquelle vous factureriez et cela pourrait avoir un sens.

Tout dépend du CA généré... Or connaissant (très) bien la Suisse, je suppose d'ores et déjà que nous sommes sur des montants bien plus sérieux qu'en France. Mais si je me trompe et que le CA estimé était faible, aucun intérêt. Cela dépend également de votre niveau de séniorité (pardon pour l'anglicisme).

Freelance92400

4 Messages

nouveau
28/08/2019 à 05:26

Bonjour,

Mon problème n’est pas un problème de CA ni d’optimisation fiscale, mais d’obligations légales quand on preste à temps plein en Suisse.

D’après mon client suisse, je dois m’enregistrer en Suisse, et je me demandais quelles étaient les démarches pour s’enregistrer en Suisse, et si un freelance français avait déjà eu cette « expérience ».

Sinon, en AE, on peut dépasser le plafond des 70k€ deux années de suite.

Cordialement

Atchoum1989

111 Messages

très actif
28/08/2019 à 06:03

Hello,

Pour les démarches légales je ne peux pas te renseigner, j'habite dans le sud de l'Alsace et ai failli être dans le même cas que toi mais cela ne s'est pas fait.

Par contre je peux te dire que l'on m'avait demandé d'ouvrir un compte pour ma boite en Suisse si le contrat se signait.

Cdt

Olivier

mepagny

29 Messages

actif
28/08/2019 à 06:39

Bonjour

Quand j'ai un contrat en Suisse Genève Zürich etc. J'ai une société dans le canTon Zug que j'ai payé des frais forfaitaires pour la gestion, même pendant une période de 10 ans je n'avais que 4 ans de mission c'est toujours rentable

Pour un permis G, vous êtes censé de rentrer en France, au moins hebdomadairement

Ne pas oublier :
On doit aussi payer pour soi même et pour sa famille le cas échéant, l'assurance de santé
C'est le cas pour tout salarié en Suisse
Et ça coûte cher, à en tenir compte !!

Bon courage

mepagny

29 Messages

actif
28/08/2019 à 06:45

Re bonjour

Des tracas administratifs aussi à faire attention

Il y a un gars qui se prénomme Frédéric, il fournit des papiers quand il commence à bosser, ça a été bloqué pendant presque un an car son prénom s'écrit tantôt avec tantôt sans accent mais toujours en lettres majuscules !!!

LRAKOTONIAINA

4 Messages

nouveau
28/08/2019 à 09:23

Bonjour,
J'ai passé 5 ans à Genève comme "freelance". Et j'y ai déménagé avec toute ma famille. Je résidais en Suisse. J'avais un Permis B (et pas le G frontalier).

Le principe à retenir est tu bosses en Suisse, avec un employeur Suisse et tu es payé sur un compte bancaire Suisse. --> A mon avis, tu n'éviteras pas le portage salarial. Mais c'est assez bien organisé. Soit le client t'en impose un. Soit tu en choisis un mais qui doit avoir la licence LSE (autorisation fédérale de location de services et placement de personnel).

Pour ce qui est de ton salaire et cotisation, en Permis G, c'est retenue à la source.
Pour l'assurance-maladie (LAMAL), je ne sais pas trop comment ca fonctionne pour les frontaliers mais c'est obligatoire.

Mon conseil et pour ce que j'en ai vu de mes collègues français frontaliers: mieux vaut résider en Suisse le temps de la mission. C'est peut-être un peu plus cher mais il y a des avantages (accès à l'école publique Suisse, chomage en fin de mission, formations subsidiées, meilleure retraite, meilleure intégration (les Suisses ont horreur des gens qui donnent l'impression d'être chez eux pour l'argent) et des tracas en moins.

Attention, la vie est très chère à Zurich mais nettement plus agréable qu'à Genève.

LRAKOTONIAINA

4 Messages

nouveau
28/08/2019 à 09:24

Freelance92400 a écrit :Bonjour,
Je n’ai pas trouvé de site qui explique toutes les démarches à effectuer.
Sachant aussi que je ne souhaite pas passer par du portage salarial…
Merci d’avance pour votre aide
[b:1d78b4ec01][/b:1d78b4ec01]
LE site de référence :

https://www.travailler-en-suisse.ch/

Freelance92400

4 Messages

nouveau
28/08/2019 à 10:02

Merci à tous pour vos contributions.

Comme je suis têtu, je vais quand même essayer d’éviter le portage salarial.

Je vais me renseigner la semaine prochaine auprès des autorités suisses.

Promis, je vous tiendrais au courant de l’avancée de mes démarches, cela pourra servir aux freelances qui seront dans la même situation.

Sinon, comme je l’indiquais, je vais rentrer en France toutes les semaines, et tous mes frais seront remboursés, donc pas de souci pour le permis G. Aussi, je compte garder ma mutuelle familiale en France.

Sinon, pour info, il semble que les charges sociales en freelance soient beaucoup plus faibles en Suisse, et les impôts comparables (mais ce n’était pas mon but initial …).

mepagny

29 Messages

actif
28/08/2019 à 10:47

Bonjour

Pour les impôts de revenus ça dépend de canton.

À titre indicatif
Pour un tarif journalier de 1200 Chf
Le prélèvement mensuel d'impôts est de 2400 Chf

Cdlt

SeoExpert

282 Messages

impliqué
28/08/2019 à 12:09

Merci pour les retours d'expérience.

Il n'y a pas que l'optimisation, il y a les règles et en Suisse, cela est parfois limite psychorigide.

Source : j'ai vécu 5 ans en Suisse.

LRAKOTONIAINA

4 Messages

nouveau
28/08/2019 à 12:22

SeoExpert a écrit :Merci pour les retours d'expérience.

Il n'y a pas que l'optimisation, il y a les règles et en Suisse, cela est parfois limite psychorigide.

Source : j'ai vécu 5 ans en Suisse.
Aussi vécu 5 ans à Genève.

En effet, c'est très rigide et c'est pourquoi je pense que ce n'est pas la peine de s'entêter pour l'histoire du portage salarial.

J'ai vu beaucoup d'étrangers se faire "griller" car discutaient/contestaient les règles.


Pour se faire une idée du salaire net
https://www.salairesuisse.ch/fr/votre-resultat/

SeoExpert

282 Messages

impliqué
28/08/2019 à 12:24

LRAKOTONIAINA a écrit :[quote:1919e0c680="SeoExpert"]Merci pour les retours d'expérience.

Il n'y a pas que l'optimisation, il y a les règles et en Suisse, cela est parfois limite psychorigide.

Source : j'ai vécu 5 ans en Suisse.
Aussi vécu 5 ans à Genève.

En effet, c'est très rigide et c'est pourquoi je pense que ce n'est pas la peine de s'entêter pour l'histoire du portage salarial.

J'ai vu beaucoup d'étrangers se faire "griller" car discutaient/contestaient les règles.


Pour se faire une idée du salaire net
https://www.salairesuisse.ch/fr/votre-resultat/[/quote]

Bienvenu au club :)

J'ai en tête une merveilleuse amie frontalière qui avait été imposée deux fois, alors qu'elle avait démontré avoir été imposée en France. Car avec les impôts, il faut payer d'abord, réclamer ensuite. Un cauchemar pour elle à l'époque. J'en garde un très mauvais souvenir et si j'étais amené à repartir en Suisse, ce serait société directement.

LRAKOTONIAINA

4 Messages

nouveau
28/08/2019 à 12:58

SeoExpert a écrit : J'en garde un très mauvais souvenir et si j'étais amené à repartir en Suisse, ce serait société directement.
Personnellement, si je dois revenir en Suisse, j'éviterais Genève. Non pas que j'ai eu une mauvaise expérience mais la mentalité là-bas est très "spéciale", ce qui crée un joyeux bordel. Zurich ou Lausanne me paraissent beaucoup plus cool.

Pour une "longue" période (> 1 an) sans hésitation, je me domicilierais en Suisse et je referais du portage salarial.
Mon salaire en portage: 11K CHF --> Net 7044 CHF. Ce qui confortable.
Et comme je payais trop d'impots (3 enfants à charge), je rentrais une demande de rectification de mon bareme et retouchais environ 5K CHF par an.

1 - je touche le chômage en fin de mission (80% du salaire à condition d'avoir travaillé 12 mois minimum).
Et comme tout est très lent, il vaut mieux toucher ces indemnités le temps de retrouver une mission. Et au chomage, on te paie des formations.

2 - Cotisation pour une retraite (AVS) + 2è pilier très intéressant (par rapport à la Belgique)

En revanche pour une courte durée, oui, je créerais une succursale de ma société Belge domiciliée à Fribourg ou Nidwalden pour des raisons fiscales.