100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

mission en portage salarial sans passer par une ESN ?

seb64

3 Messages

nouveau
01/10/2019 à 03:40

Bonjour,

Très prochainement, je vais commencer à travailler en portage salarial pour une mission informatique chez un client dans le domaine bancaire. Pour cela, je vais devoir passer par une ESN (ssii) car c'est elle qui m a présenté le client. Ce qui m ennuie c'est que l ESN va prendre 13% de marge et la société de portage 7%. J'ai pu noter en discutant autour de moi qu'il y avait des sociétés de portage qui sont directement référencées chez les clients. Ceux qui veut dire qu'on pourrait se passer de ESN et de sa marge monstre surtout quand on reste 3 ans chez un client par exemple.
Dans l'idée, je voulais savoir si certaines personnes dans le monde de l'informatique arriveraient à travailler directement avec un client avec sa boîte de portage ? Je souhaite savoir comment ils arrivent à trouver les missions? Réseau professionnel mais est-ce qu'il y a d'autres moyens ?

Dans l'idée j'aimerai pour ma prochaine mission de plus passer par cet intermédiaire.

Merci pour vos retours.

OV69009

8 Messages

nouveau
01/10/2019 à 06:27

Bonjour Seb64,

Effectivement il y a de plus en plus de sociétés de portage qui sont référencées directement dans des entreprises utilisatrices finales. C'est le résultat de leurs démarches consistant à faire connaitre cette activité auprès de grands comptes notamment. Du coup le fait d'intégrer certaines sociétés de portage permet un "accès direct" aux opportunités du client final.

En règle général la société de portage transmet les offres du client final à leurs portés potentiellement "compatibles". Ensuite les consultants peuvent postuler ou non. 

A votre disposition

OV

vdaxeis

539 Messages

impliqué
01/10/2019 à 11:45

Bonjour Seb64

Vous mettez en avant un besoin d'optimisation de la marge commerciale lors du cas du cumul de marge ( commerciale pour l'intermediaire et administrative pour la société de portage)

J'aurais fait le raisonnement inverse..

Si votre société de portage etait referencee chez ce client final, c'est elle qui vous aurait contacté pour vous presenter ce besoin client (Si c'est pas elle, vous retombez dans le cas d'un intermediaire).
Et donc elle aurait pris une marge commerciale pour apport d'affaire en + de sa marge administrative.
Alors il est possible que dans un tel cas, la societe de portage vous fasse une proposition meilleure qu'un 13+7 mais rien ne le dit.

Pour optimiser votre situation, les seules possibilités sont

- consacrer beaucoup de temps pour etoffer votre reseau, ceci afin de contracter directement avec des clients finaux et donc d'eliminer la marge commerciale.

- passer en EI, EURL, SASU pour ne plus avoir cette marge administrative

- choisir des societes de portage qui sont referencees chez de clients finaux et voir avec eux si leur marge globale (commerciale et administrative) est plus interessante que le schema ESN+Societe de portage

seb64

3 Messages

nouveau
01/10/2019 à 12:16

Merci pour vos retours.

J'ai lancé ce sujet car j'ai un collègue qui va travailler pour une autre banque. Là où il a eu de la chance, c'est que cette banque lui a proposé de travailler directement avec eu via une société de portage. De ce fait sur le TJM de la banque, il est prélevé que de 7%. Il économise dans son cas 100 euros de TJM ce qui n'est pas négligeable à la fin de l'année.
Comme indique OV69009, il va falloir que je regarde si ma société de portage revoit des offres de clients. Il est vrai qu'elle pourrait demander une rémunération en plus pour cette prestation mais forwader des demandes nécessite pas de gros effort.

vdaxeis

539 Messages

impliqué
01/10/2019 à 14:41

seb64 a écrit : Là où il a eu de la chance, c'est que cette banque lui a proposé de travailler directement avec eu via une société de portage. De ce fait sur le TJM de la banque, il est prélevé que de 7%.
Mais par quell biais votre collegue a t'il rencontre son client ?
S'il le connaissait ou si c'est le client final qui l'a contacté , il n'y avait donc pas d'intermediaire donc pas de marge commerciale Perdue .

Si ce n'est pas le cas, c'est bien qu'un intermediaire a permis cette rencontre.
sous entendez vous que cet intermediaire n'a pas demandé de retribution financiere ?

seb64

3 Messages

nouveau
01/10/2019 à 15:29

Au départ il est passé par un intermédiaire étranger mais pour une raison que j'ignore le contrat entre cette banque et l'intermédiaire n a pas se concrétiser. Dû coup, la banque a proposé de passer en direct via une société de portage.

vdaxeis

539 Messages

impliqué
01/10/2019 à 15:43

Alors tant mieux pour votre collègue 😉
Mais ne croyez pas que ça se passe comme ça dans la vraie vie
Lorsqu’un intermédiaire met en relation un indep et un client et que l’affaire se conclue, il prend sa marge commerciale et c’est normal. Et ce, que l’indep soit salarié d’une société de portage ou EI, EURL, SASU.

la marge commerciale est dans la grande majorité des cas une différence entre le TJM qu’il facture au client VS le TJM que vous facturez à l’intermédiaire.
Mais il existe des cas plus rare où l’intermediaire ne voudra se positionner qu’en tant qu’apporteur d’affaire, ie vous contractez directement (via votre société de portage dans votre exemple) avec le client final mais l’intermédiaire vous demande rétribution d’un montant fixe .

Dans les 2 cas, un intermédiaire se voit payer de l’affaire Conclue

code38

200 Messages

impliqué
02/10/2019 à 08:04

seb64 a écrit :Très prochainement, je vais commencer à travailler en portage salarial pour une mission informatique chez un client dans le domaine bancaire. Pour cela, je vais devoir passer par une ESN (ssii) car c'est elle qui m a présenté le client. Ce qui m ennuie c'est que l ESN va prendre 13% de marge et la société de portage 7%.
Ah, dur ... obligé de passer par la SSII qui vous a amené la mission ...
Plus sérieusement, ce que vous décrivez n'est que le cas normal. 13% de commission parait raisonnable. Et 7% en portage, c'est très bien (sous réserve qu'il n'y ai pas de frais cachés).

Oui, c'est ennuyeux que très souvent il faille passer par des intermédiaires mais c'est comme ça, surtout avec les gros clients où c'est quasi inévitable. Passer en direct serait peut-etre plus facile avec des clients dans d'autres domaines ou d'autres tailles ... mais ils payeraient certainement moins ...
J'ai pu noter en discutant autour de moi qu'il y avait des sociétés de portage qui sont directement référencées chez les clients. Ceux qui veut dire qu'on pourrait se passer de ESN et de sa marge monstre surtout quand on reste 3 ans chez un client par exemple.
La marge de l'ESN est correcte. Et voyez ces 3 ans comme un aspect positif si la sécurité de la mission compte pour vous.
Dans l'idée, je voulais savoir si certaines personnes dans le monde de l'informatique arriveraient à travailler directement avec un client avec sa boîte de portage ? Je souhaite savoir comment ils arrivent à trouver les missions? Réseau professionnel mais est-ce qu'il y a d'autres moyens ?
Etant en relation avec les clients, les sociétés de portage peuvent transmettre des besoins. Mais attention, ce ne sont pas des SSII non plus (et elles n'ont pas le droit d'exercer cette activité).
Dans l'idée j'aimerai pour ma prochaine mission de plus passer par cet intermédiaire.
Comme beaucoup (de plus en plus ?) de personnes si l'on en croit les sujets sur le forum ...

Portinho

7 Messages

nouveau
16/10/2019 à 14:55

Bonjour,

Je me permets de compléter cette question.
En fait, j'ai décrit mon cas personnel dans un nouveau sujet sur le forum: https://www.freelance-info.fr/forum/freelance_22887.html

Pour résumer, je comprends que l'apporteur d'affaire touche un pourcentage sur la mission proposée, pendant la durée de celle-ci.
Cependant, une fois la mission terminée, si le client souhaite proposer un nouveau contrat au porté (pour le même poste), peuvent-ils signer ce nouveau contrat sans passer par l'ESN ?

Membre-198421

1 Messages

nouveau
05/01/2021 à 15:13

Il est normal que l'ESN applique une marge sur votre TJM, puisqu'elle crée, maintient et fait évoluer la relation avec le client final en lui assurant non pas simplement une ressource mais également un appui et suivi commercial et juridique tout en remplaçant si besoin la ressource si elle s'avère défaillante.
Je trouve donc personnellement que votre démarche est malhonnête et irrespectueuse envers cette ESN qui vous a présenté au client. Sans leur travail, vous n'auriez certainement pas pu connaitre ce client, il est donc normal de rester correct et respectueux des règles de bienséance, sinon on vit dans la jungle.

DT

caquito

134 Messages

très actif
07/01/2021 à 09:50

MaWiBU a écrit :Cependant, une fois la mission terminée, si le client souhaite proposer un nouveau contrat au porté (pour le même poste), peuvent-ils signer ce nouveau contrat sans passer par l'ESN ?
 
C'est la clause de non-concurrence qui s'applique. Il y a une durée pendant laquelle le freelance ne pourra pas travailler en direct avec le client.
Cela se négocie bien entendu.

@Membre-198421: je ne crois pas que l'OP remette en question la légitimité de la marge de l'ESN, il se demande juste comment l'éviter dans le futur.

Freelance91

1419 Messages

Grand Maître
07/01/2021 à 10:48

Bienvenue dans le monde merveilleux des SSII !

Picasso4All

46 Messages

actif
07/01/2021 à 14:28

Le seul exemple que j'ai en tête, c'est un pote qui avait auparavant 2 intermédiaires avec le client final. Quand ce dernier a appris le mécanisme, il a romptu le contrat avec l'intermédiaire 1 (mon pote faisant la meme chose avec l'intermédiaire 2). Et enfin mon pote a pu passer par une ESN en portage salarial car celle-ci disposait d'une ligne budgétaire chez le client.

Portinho

7 Messages

nouveau
07/01/2021 à 14:49

Hello,
En ce qui me concerne, il y avait une ESN entre ma société de portage et mon client final et je me suis "débarrassé" de l'ESN.
J'ai pu le faire car :

  1. elle ne payait pas ma société de portage (jusqu'à 4 mois de retard, sachant qu'ils avaient un délai de paiement de 45 jours ...). Elle ne répondait pas aux relances, les huissiers ont dû s'en mêler ...
  2. leurs relations avec le client final se sont tendues (ils faisaient des erreurs de facturation, un jour par-ci par-là, toujours à leur avantage)
  3. il n'y avait pas de clause dans le contrat Société de portage/ESN, ni dans le contrat ESN/Client final ...
Du coup je me suis augmenté et j'ai fait baisser la facture de mon client en diminuant mon TJM (j'ai coupé la part de l'ESN en 2).

Cela étant dit, à part dans un cas comme le mien il me semble hautement improbable de zapper l'ESN une fois le contrat signé.
Personnellement, après cette expérience douloureuse je ne travaille plus avec les ESN. Dans mon cas, ce sont les clients qui me contactent via LinkedIn ou par bouche à oreille.

Ce n'est pas toujours possible, donc je vous conseille de faire inscrire (dans le contrat) l'annulation de la clause de non concurrence au bout d'un certain temps (2 ou 3 ans) même si vous ne prévoyez pas de rester aussi longtemps chez votre client. On ne sait jamais ...
J'ai un ami qui est chez le même client depuis 5 ou 6 ans et qui regrette de ne pas avoir pensé à négocier cette clause ...

caquito

134 Messages

très actif
08/01/2021 à 10:32

Le sâle coup ultime c'est de demander au client de dé-référencer l'ESN.
A ce moment là, la clause de non-concurrence ne s'applique plus car l'ESN n'est plus en mesure de placer le freelance chez le client.
Mais c'est très risqué pour la réputation et il y a d'autres manières de s'en sortir. Ca a déjà été abordé sur d'autres sujet, il faut chercher "clause de non-concurrence" sur le forum.