97 connectés     8 308 missions IT     26 769 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Quel statut/ contrat pour intermédiaire SSII et Freelances ?


Quel statut/ contrat pour intermédiaire SSII et Freelances ?

  
prec  1 2
25/10/19 à 15:48
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 7027
Il faut bien comprendre que si SSII peut accepter de vous payer une fois une commission d'intermédiaire à la mise en place, par contre, dans la position d'intermédiaire permanent, ils vous percevront comme un parasite à éliminer le plus rapidement possible, avec pertes et fracas si nécessaire.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
25/10/19 à 16:19
BEN.A
Freelance
nouveau
Inscrit le 20 Déc 2012
Messages: 8
Steph12 a écrit:


Si vous prenez un % alors que la SSII en prend déjà un,soit vous n'aurez pas de client parce que trop cher,soit vous n'aurez pas de presta parce que pas assez payé.
Pour ce qui est de répondre aux AO des clients finaux,je n'ai aucun doute que la SSII vous interdira de travailler en direct avec ses clients Laughing


Tout est question de négociation avec la SSII.
Quand je vois le pourcentage qui prennent des fois avec les freelances il y possibilité de négocier.

la ssii qui me porte chez le client aujourd'hui accepte de baisser sa marge pour trouver des consultants ( profils très recherchés).

Voir le profil de l'utilisateur    
25/10/19 à 16:24
BEN.A
Freelance
nouveau
Inscrit le 20 Déc 2012
Messages: 8
mixomatose a écrit:
Il faut bien comprendre que si SSII peut accepter de vous payer une fois une commission d'intermédiaire à la mise en place, par contre, dans la position d'intermédiaire permanent, ils vous percevront comme un parasite à éliminer le plus rapidement possible, avec pertes et fracas si nécessaire.


C'est vrai il y a toujours ce risque, c'est pour cela aussi je veux savoir la nature des contrats à établir avec la ssii et freelance même si cela n'élimine pas complètement le risque.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/10/19 à 16:48
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 202
Bonjour,

Je partage l'avis des autres intervenants. Cela me semble être un montage vous demandant beaucoup d'effort pour pas grand chose au final. Un contrat d'apporteur d'affaire avec la SSII est plus intéressant à mon sens ou, si cela vous intéresse, vous pouvez aussi négocier une baisse de la marge de la SSII sur votre propre contrat dans le cas ou le candidat présenté serait retenu. Un simple avenant à votre contrat réglerai l'affaire.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/10/19 à 18:04
michel95
Freelance
impliqué
Inscrit le 14 Juil 2010
Messages: 504
Bonjour,
BEN.A a écrit:
C'est vrai il y a toujours ce risque, c'est pour cela aussi je veux savoir la nature des contrats à établir avec la ssii et freelance même si cela n'élimine pas complètement le risque.

Ici il ne s'agit pas seulement de connaitre les contrats mais surtout de les rédiger alors que l'on n'a aucune rentrée financière à ce stade.

Il faut donc ici prévoir quelques milliers d'euros pour la rédaction de contrats types par un juriste expérimenté en la matière. Il faudra aussi parfois adapter soi-même ces contrats selon les situations ce qui n'est pas évident et engendrera alors des risques.

De plus, même si les contrats étaient correctement rédigés, en cas de souci (et il y en a potentiellement) il faut également prévoir de la trésorerie pour régler les problèmes ultérieurs pour l'application de ces contrats.

A mon avis dans le schéma initial tout ceci est incontournable et contribue à élever le niveau de marge à prévoir qui ne peut pas être une petite marge. Donc fonctionner sur la base d'une « petite commission » est à exclure totalement.

Voir le profil de l'utilisateur    
25/10/19 à 18:26
BEN.A
Freelance
nouveau
Inscrit le 20 Déc 2012
Messages: 8
Vous avez surement raison, après ces échanges avec vous cela me semble compliqué à mettre en place et beaucoup d'effort à déployer pour peu.

Mais je reste curieux de connaitre la possibilité juridique de monter une telle structure qui gère uniquement ce genre de partenariat ( intermédiaire) . Car j'ai parlé autour de moi à des freelances et ils ont des doutes sur la possibilité ( légalement) de monter une entreprise (sans salariés) qui travaille en étant juste intermédiaire entre ssii et freelance ( commission sur la facture mensuelle).

Voir le profil de l'utilisateur    
25/10/19 à 19:01
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1227
BEN.A a écrit:
mixomatose a écrit:
Attention, dans ce schéma, tu devient l'employeur des freelances, puisque tu les emploies en direct et les met à disposition de SSII.
Tu ne peux pas être dans l'optique d'une petite commission, car tu portes tous les risques.


Merci pour ton retour mixomatose.
Je ne comprends pas pourquoi il y a autant de risques vu que je les emplois pas en CDI, j'ai pensé à un contrat de prestation ou autres qui s'arrête dès que la mission est terminée.


Si le freelance "oublie" de payer ses cotisations sociales, l'URSSAF peut vous demander de les payer à sa place. Si le freelance n'est pas satisfait de la mission il peut se retourner contre vous. S'il entraîne des dommages chez le client final et qu'il n'est pas correctement assuré, le client final peut se retourner contre vous et votre assureur refuser de prendre en charge le sinistre, même si vous même êtes correctement assuré. Trois exemples des risques auxquels vous vous exposez et pour lesquels Mixomatose vous a conseillé de ne pas vous engager dans un tel schéma pour une commission symbolique.

Par ailleurs, il vous faut prévoir la possibilité de rompre le contrat avec un préavis très court si le client final interrompt la mission (et d'autant plus si la SSII ne vous prévient pas immédiatement), ce qui est légalement discutable (la rupture brutale des relations d'affaires est condamnable en France, surtout si le contrat rompu représente l'unique source de revenus de la partie qui perd le travail, comme ce sera sans l'ombre d'un doute le cas ici). Il y a aussi le cas inverse où le freelance refusera de renouveler le contrat parce qu'il aura trouvé mieux ailleurs tandis que la SSII vous demandera des comptes.

Et ne pas oublier que si faire grossir votre chiffre d'affaires est une bonne stratégie, cela va entraîner une hausse de vos impôts, je pense notamment au CFE, calculé sur le CA.

En conclusion, je vous donne le même conseil que les autres intervenants, et celui que je m'applique à moi-même : sous traiter si vous avez la relation en direct avec le client final, et assez confiance en votre sous-traitant, pas de problème. Sous-traiter en étant soi-même un maillon de la chaîne : à éviter. Il est bien plus simple de négocier une commission avec la SSII, soit une prime fixe, soit un petit pourcentage pour la durée du travail du freelance.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation