75 connectés     5 828 missions IT     27 401 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Protection sociale, retraite




Quitter la SECU/RAM et ne plus payer la CSG/CRDS à l'Urssaf


Quitter la SECU/RAM et ne plus payer la CSG/CRDS à l'Urssaf

  
1 2 3  suiv
17/07/05 à 00:31
gap1
Selon des directives européennes il semble maintenant possible de mettre en concurrence la sécurité sociale française et de s'assurer auprès d'autres organismes (privés) dans l'union européenne de façon tout à fait légale.
Ce qui signifit que l'on peut demander à ne plus cotiser à la RAM et qu'on est plus obligé de payer la CSG/CRDS à l'URSSAF, avec probablement des économies à la clé.

D'ailleur il semblerait qu'il soit aussi possible de quitter sa caisse de retraite (CIPAV ou autres).

Est-ce quelqu'un a déjà franchit le pas ou connaissez-vous des personnes qui l'on fait ?
Qu'en pensez-vous ?
Merci

   
18/07/05 à 22:44
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24603
Bonjour,

> Qu'en pensez-vous ?

Votre message ressemble à d'autres déjà vu ailleurs sur d'autres forums. Il part d'hypothèses erronées qui ne sont développées de manière continue que sur un seul et unique site internet.

> Ce qui signifit que l'on peut demander à ne plus cotiser à la RAM

donc plus de couverture maladie.

> et qu'on est plus obligé de payer la CSG/CRDS à l'URSSAF,

Les CSG et CRDS ne sont pas des "cotisations" sociales, mais des "prélèvements" sociaux. Ce qui veut dire que c'est un impôt. L'Urssaf ne fait que le collecter.

> avec probablement des économies à la clé.

"Probablement" est très amusant dans le contexte. Cela veut dire que l'on va faire des dépenses pour trouver un autre prestataire sans être certain que le service sera équivalent et sans être certain que cela coûtera moins.

Il est déjà difficile de lire un contrat en France alors que les textes de loi applicables sont français. Que se passera-t-il pour des contrats signés à l'étranger sur un droit que l'on connaît encore moins ? Lorsqu'une caisse de retraite ou maladie privée fait faillite à l'étranger, les adhérents sont desespérés et perdent souvent tout.

La sécurité est peut-être peu rémunératrice, mais cela reste la sécurité.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Voir le profil de l'utilisateur    
19/07/05 à 11:05
gap1
Bonjour,
Et merci pour votre réponse.
Tout d'abord je tiens à préciser que je n'affirme pas qu'il est dorénavant possible de quitter la sécu en la remplaçant par des assurances privées, mais qu'il semble qu'il y ai des possibilités.

Pour répondre à votre message...

> Votre message ressemble à d'autres déjà vu ailleurs sur d'autres
> forums. Il part d'hypothèses erronées qui ne sont développées de
> manière continue que sur un seul et unique site internet.

Oui et non, il y a un article complet sur ce sujet dans le magazine L'Express daté du 13/12/2004 (disponible aussi sur leur site internet à l'adresse Lien externe )
Le magazine L'Express part-il aussi d'hypothèses erronées ?

> donc plus de couverture maladie.

Non il suffit de s'assurer auprès d'un autre assureur santé pour être couvert.

> "Probablement" est très amusant dans le contexte.

J'ai écrit "Probablement" car je ne me suis pas "amusé" à entrer dans le détail des calculs et je ne peux donc pas affirmer le fait de faire des économies. Mais je ne serais pas surpris de la possibilité d'en faire.

> Cela veut dire que l'on va faire des dépenses pour trouver un autre
> prestataire sans être certain que le service sera équivalent et sans être
> certain que cela coûtera moins.

Chercher un autre prestataire ne créé pas de dépenses. Ensuite il suffit de comparer les prestations et les prix entre les différents assureurs pour se faire une opinion des équivalences de service et des prix.

> Lorsqu'une caisse de retraite ou maladie privée fait faillite à l'étranger,
> les adhérents sont desespérés et perdent souvent tout.

La faillite d'une caisse de retraite pose effectivement un problème, car ce sont des économies perdues, bien que dans certains cas les états des pays étrangers dont vous parlez prennent à leur charge de verser les retraites, et il existe aussi des fonds permettant de couvrir ce genre de faillite. Il y a des filets de protection hors de nos frontières aussi.
La faillite d'une assurance santé ne pose pas ces problèmes car vous pouvez en changer, comme on change actuellement de complémentaire santé.

> La sécurité est peut-être peu rémunératrice, mais cela reste la sécurité.

La sécurité provient du fait d'être assuré ou non, indépendamment de l'assurance à laquelle on souscrit.


J'ai des amis et des personnes de ma famille qui vivent à l'étranger et sont assurés auprès d'assurances santé privées, et qui sont satisfait de leur niveau de remboursement et de prise en charge. Cela fonctionne aussi très bien hors de nos frontières.

Votre réponse est intéressante et permet d'avoir un angle de vue sur le sujet. Il serait intéressant aussi d'avoir l'avis de personnes qui ont déjà franchit le pas ou qui sont en passe de le faire... s'il y en a.

Cordialement.

   
19/07/05 à 12:34
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24603
Bonjour,

> Tout d'abord je tiens à préciser que je n'affirme pas qu'il est
> dorénavant possible de quitter la sécu en la remplaçant par des
> assurances privées, mais qu'il semble qu'il y ai des possibilités.

Vous jouez sur le mots.

> il y a un article complet sur ce sujet dans le magazine L'Express daté
> du 13/12/2004 (disponible aussi sur leur site internet à l'adresse
> Le magazine L'Express part-il aussi d'hypothèses erronées ?

Cet article ne parle pas d'une possiblité, mais pose une question, donne les arguments développés mais n'y répond pas. Elle donne les avis de personnes sur la question dont les personnes qui ont écrit le site internet que vous donnez en lien dans votre premier message.

Bref, non seulement c'est du journalisme pur et simple, mais il y a plus de personnes qui développent des idées opposées à ce changement.

>> donc plus de couverture maladie.
> Non il suffit de s'assurer auprès d'un autre assureur santé pour être
> couvert.

Et où voyez-vous une économie réelle ?

Cet assureur permettra-t-il le tiers payant (surtout s'il est à l'étranger) ? Quels seront les visites, demandes et procédures à faire avant une opération ou lors d'un accident pour être couvert ? Seront-elles plus simples ?

> J'ai écrit "Probablement" car je ne me suis pas "amusé" à entrer dans
> le détail des calculs et je ne peux donc pas affirmer le fait de faire des
> économies. Mais je ne serais pas surpris de la possibilité d'en faire.

Si vous partez du principe que vous ne devez pas payer tout ce que vous devez normalement payer, c'est normal de payer moins, mais ce ne sont pas des économies.

Vous voulez vivre en France bénéficier des allocations familiales et ne pas y côtiser ?

> Chercher un autre prestataire ne créé pas de dépenses. Ensuite il suffit
> de comparer les prestations et les prix entre les différents assureurs
> pour se faire une opinion des équivalences de service et des prix.

Vous pouvez faire quelque chose sans que cela vous coûte ? Que cela soit en temps, en déplacements, en recherches et donc par conséquent en argent.

> La faillite d'une caisse de retraite pose effectivement un problème, car
> ce sont des économies perdues, bien que dans certains cas les états
> des pays étrangers dont vous parlez prennent à leur charge de verser
> les retraites, et il existe aussi des fonds permettant de couvrir ce genre
> de faillite.

"dans certains cas"

> La faillite d'une assurance santé ne pose pas ces problèmes car vous
> pouvez en changer, comme on change actuellement de
> complémentaire santé.

Vous ne pouvez pas être remboursés à posteriori de choses non remboursées par la première.

> La sécurité est peut-être peu rémunératrice, mais cela reste la sécurité.

La sécurité provient du fait d'être assuré ou non, indépendamment de l'assurance à laquelle on souscrit.

> J'ai des amis et des personnes de ma famille qui vivent à l'étranger et
> sont assurés auprès d'assurances santé privées, et qui sont satisfait de
> leur niveau de remboursement et de prise en charge. Cela fonctionne
> aussi très bien hors de nos frontières.

Pour des personnes qui vivent dans ces systèmes.

Je remarque que vous ne parlez plus du fait de ne pas payer les CSG et CRDS.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Voir le profil de l'utilisateur    
19/07/05 à 16:36
gap1
Le but de mon intervention sur ce forum n'était pas de développer un argumentaire pour ou contre tel ou tel système (chacun est libre de se faire son opinion sur le sujet), ni de compter le nombre de personnes pour ou contre.

Je me posais simplement la question de savoir s'il est maintenant possible et légal, par l'intermédiaire de directives européennes sur la concurrence, de mettre en concurrence la Sécu avec des compagnies privées.

Il est tout de même fort intéressant de voir qu'un magazine aussi influent que L'Express pose la question suivante "Le monopole de la Sécu est-il menacé ?" dans un article consacré à ce sujet.

L'Express n'aurait pas fait cet article s'il considérait ce sujet inopportun.

Est-ce que quelqu'un a déjà franchit le pas (ou est en passe de le faire), ou bien connaissez-vous des personnes qui l'ont fait ?
Merci

Cordialement.

   
19/07/05 à 16:59
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24603
Bonjour,

> Il est tout de même fort intéressant de voir qu'un
> magazine aussi influent que L'Express pose la question
> suivante "Le monopole de la Sécu est-il menacé ?" dans un
> article consacré à ce sujet.

Le titre est "Le MONOPOLE de la Sécu est-il menacé". Quelle définition donnez vous à monopole ?

Et si l'Express fait paraître un article avec le titre : "L'herbe est-elle légale ?", "La peine de mort est-elle de retour ?", selon vous cela veut dire que le journal prend position ?

> Est-ce que quelqu'un a déjà franchit le pas (ou est en
> passe de le faire), ou bien connaissez-vous des personnes
> qui l'ont fait ?

Etes-vous certain que cela soit possible ?

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Voir le profil de l'utilisateur    
19/07/05 à 19:44
gap1
Je ne vois pas pourquoi L'Express prendrait position sur ce sujet. Ils font leur métier de journaliste et nous donne l'information.

Le mieux pour obtenir des informations supplémentaires sur ce sujet est de lire leur article (voir lien www plus haut).

Encore une fois, il serait intéressant d'avoir l'avis de personnes qui ont déjà franchit le pas ou qui sont en passe de le faire, ou qui connaissent des personnes qui l'ont fait.

Merci

   
19/07/05 à 21:58
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24603
Bonjour,

> Encore une fois, il serait intéressant d'avoir l'avis de personnes qui ont
> déjà franchit le pas ou qui sont en passe de le faire, ou qui connaissent
> des personnes qui l'ont fait.

Vous êtes venu sur le forum uniquement pour cela. Je comprend donc que vous désiriez continuer à insister sur ce point.

Cordialement,

- HMG -

Voir le profil de l'utilisateur    
20/07/05 à 01:06
gap1
Bonsoir,

Non pas uniquement, ce forum est là pour partager des expériences et des informations entre freelance et aussi de poser des questions, c'est ce que je fais tout simplement.

Et c'est vrai qu'il serait intéressant d'avoir l'avis de personnes qui ont
déjà fait le pas de quitter la Sécu pour une assurance santé privée.

Cordialement.

   
26/07/05 à 16:54
de passage
Vous trouvez un article à ce sujet dans l'entreprise d'avril 2005......

Extraits....
"les assurés qui quittent la sécu ont beau avoir la loi pour eux, les juges refusent le plus souvent d'appliquer les textes" cf : Jean-Francois Prevost - professeur de droit.

"Certains continuent de se battre d'autres ont fait marche arrière suite aux menaces de l'urssaf....et elle sait très bien les mettre en oeuvre...."

Donc vous pouvez tenter le coup mais à vos risques et périls....car l'ursaff et la sécu considèrent que le droit de la concurrence ne les concerne pas et la loi n'empêche pas ces organismes d'attaquer ceux qui osent le faire.

A vous de voir...

Cordialement.

   

1 2 3  suiv
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation