77 connectés     6 223 missions IT     27 353 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Investir notre trésorerie sur des SCPI ?


Investir notre trésorerie sur des SCPI ?

  
1 2 3 4  suiv
03/01/20 à 16:44
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3780
Hello

Une bonne année à tous les lecteurs, et les participants que je connais Wink

Je souhaiterais investir ma tréso sur des SCPI, est ce que vous l'avez déjà fait ? On peut trouver du 6 à 7%... Non négligeable du coup.........

Vous le faites en nu propriété ? ça me semble plus avantageux fiscalement..

Sinon, j'achète des actions Freelance pour booster le compte d'Aurélien Wink

A+
Findus

Voir le profil de l'utilisateur    
03/01/20 à 18:10
Freelance91
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2007
Messages: 740
Les 6% ou 7% ne sont pas du tout garantis et il y a des frais énormes à l'achat.

Au contraire, en société, il vaut mieux acheter de l'usufruit Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
04/01/20 à 11:55
kzg
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 02 Mai 2012
Messages: 2931
findus a écrit:
Hello

Une bonne année à tous les lecteurs, et les participants que je connais Wink

Je souhaiterais investir ma tréso sur des SCPI, est ce que vous l'avez déjà fait ? On peut trouver du 6 à 7%... Non négligeable du coup.........


Les rendements sont à la baisse et non garantis.
6 à 7% c'est un rendement brut et c'est pour des SCPI récentes pour lesquelles on a peu d'historique.

Compte tenu des droits d'entrée très élevés et de la fiscalité mieux vaut tabler sur du 4% net, et n'envisager ce placement que pour du long terme pour amortir les frais.
Le principal intérêt des SCPI est de pouvoir les acheter à crédit, avec de la trésorerie disponible il y a mieux à faire (foncières cotées, actions de rendement).

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 11:41
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3780
Freelance91 a écrit:

Au contraire, en société, il vaut mieux acheter de l'usufruit Smile


ah bon, pourquoi ?

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 11:43
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3780
kzg a écrit:

Compte tenu des droits d'entrée très élevés et de la fiscalité mieux vaut tabler sur du 4% net, et n'envisager ce placement que pour du long terme pour amortir les frais.
Le principal intérêt des SCPI est de pouvoir les acheter à crédit, avec de la trésorerie disponible il y a mieux à faire (foncières cotées, actions de rendement).


OK, 4% net, c'est toujours mieux que rien... il faut envisager l'investissement sur 10 ans je pense. Sous quelle forme ?

actions de rendement, ça me branche pas trop... vous mettez quoi ? Total ? AirLiquide ? si la bourse chute de 50%......... bon je suis pas chaud pour ça.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 11:45
Freelance91
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2007
Messages: 740
findus a écrit:
Freelance91 a écrit:

Au contraire, en société, il vaut mieux acheter de l'usufruit Smile


ah bon, pourquoi ?


Grâce à l'amortissement Smile

http://www.avesta-conseil.fr/2019/02/11/usufruit-de-scpi/


findus a écrit:

actions de rendement, ça me branche pas trop... vous mettez quoi ? Total ? AirLiquide ? si la bourse chute de 50%......... bon je suis pas chaud pour ça.


Achetez des REIT Américains, des actions préférentielles et des obligations Shocked

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 15:02
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3780
merci, c'est HYPER intéressant !!!!!!!!!!!!

pour le moment, je ne comprends pas grand chose, mais ça a l'air vraiment bien.

Merci

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 16:57
_lael
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2018
Messages: 311
Juste une petite remarque.

Si vous détenez l'usufruit en société et la nue-propriété du même bien de manière directe ou indirecte vous êtes presque sûr de vous faire redresser pour abus de droit.

Pour rappel, la nouvelle clause anti-abus (datant de juillet 2019 il me semble) prévoit de sanctionner les montages légaux mais à but "majoritairement fiscal".

Si vous possédez à la fois la nue-propriété et l'usufruit d'un bien ou de parts de SCPI c'est dur de démontrer que vous n'avez pas fait ce montage pour réduire votre imposition.
Que ce soit bénéficier de l'amortissement de l'usufruit, éviter l'IFI ou autres.

Je doute que des articles parus après cette date conseillent ce genre de montage.


Il faut donc arriver à trouver un tiers qui accepte d'acheter la nue-propriété des parts sans toucher le moindre bénéfice pendant 10/20ans.
Bon courage pour trouver ce genre de personne.
D'autant que la valeur des parts de SCPI, hors SCPI de capitalisation, augmente très peu, donc ce tiers n'a quasiment rien à y gagner.

On remarquera d'ailleurs que beaucoup de CGP et sociétés spécialisées proposent d'acheter la nue-propriété de biens immobilier mais jamais l'usufruit. Et part là je n'entends pas des "viagers" classiques, mais bien des démembrements sur des durées fixes définies à l'avance.



Egalement, les SCPI c'est pas trop fait pour placer de la trésorerie, entre les frais d'entrée et de sortie.
Et il y a aussi les frais cachés (pour les non initiés) en noyant le client sous les terminologies : "prix de souscription, valeur de retrait, valeur de réalisation, etc..." qui sont autant de termes mal détailés dans les prospectus et qui permettent de ponctionner des frais supplémentaires à l'achat/revente.
Ce qui fait qu'il faut en général au moins 2/3ans pour être ne serait-ce qu'à l'équilibre à la revente.
Et au-delà on peut enfin bénéficier des rendements plus ou moins attendus.

Sachant que les SCPI ont aussi la possibilité de ne pas distribuer les bénéfices et de les mettre "en réserve" dans un "report à nouveau".
Ce qui leur permet de verser "artificiellement" de gros rendements sur une certaine période pour attirer des clients avant de les réduire fortement ensuite.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 17:11
Freelance91
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2007
Messages: 740
Je pense que vous n'avez rien compris au montage :
- l'usufruit seul se vend, il faut contacter la société de gestion
- celui qui détient la nue-propriété touchera des revenus, un peu comme s'il vous louait ses SCPI, ce n'est pas du bénévolat
- tout l'avantage du montage réside dans l'amortissement de l'usufruit.

Faire acheter l'usufruit par la société et garder la nue-propriété est clairement un abus de droit.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/01/20 à 17:29
_lael
Freelance
impliqué
Inscrit le 17 Jan 2018
Messages: 311
Ce que je ne comprends pas c'est surtout votre commentaire en fait.

Si quelqu'un a l'usufruit il faut forcément quelqu'un ayant la nue-propriété.
Je ne vois pas pourquoi une société de gestion vendrait seulement l'usufruit, à qui elle refourgue la nue-propriété sachant que ça n'intéresse personne ?

Celui qui possède la nue-propriété ne touche pas de revenus justement, c'est celui qui possède l'usufruit qui les a. C'est le principe du démembrement.
Celui possédant la nue-propriété ne gagne quelque chose que si la valeur de la part est revalorisée.
Il récupère également la pleine propriété à l'issue du démembrement.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3 4  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation