215 connectés     8 763 missions IT     26 907 CV récents
se connecter | s'inscrire
07/01/20 à 22:39
Membre-173871
Freelance
discret
Inscrit le 06 Jan 2020
Messages: 15
Le but n'est pas de court circuiter l'esn , et je pense qu'il y a une close pour ça.
Je souhaite tout simplement sécuriser mon insertion en freelance

Édit : le préavis en cas de rupture par le salarié est de 48h ( code du travail > conv collective )

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 09:57
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 204
Bonjour,

Je vais vous donner mon point de vue en me plaçant du côté de la SSII:
Si vous souhaitez partir, et bien partez ! Penser que la SSII à un intérêt particulier à négocier avec vous une rupture conventionnelle est une utopie. Soit vous mettez fin à la période d'essai vous même pour partir rapidement, soit la SSII ne fera rien de son côté en attendant que celle-ci se termine et vous tiendra grâce à un préavis normal. Dans le cas ou vous mettez fin à la période d'essai, comme je l'ai dit précédemment, que vous préveniez le clint ou pas ne changera rien, vous passerai quoi qu'il arrive pour le consultant mercenaire qui veut se dégager de ses résponsabilités car il ets pas contant au bout de 6 mois et la SSII négociera avec lui pour trouver quelqu'un d'autre rapidement. Vous n'entrerai même pas en ligne de compte.
Un bon conseil: Si vous voulez vous lancer en freelance, mettez fin à votre période d'essai et concentrez vous sur la recherche de mission plut^ot que de vous voilez la face sur votre éventuel pouvoir de négociation...

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 12:02
cifer
Freelance
très actif
Inscrit le 27 Mai 2019
Messages: 105
KaziChoco a écrit:
Bonjour,

Je vais vous donner mon point de vue en me plaçant du côté de la SSII:
Si vous souhaitez partir, et bien partez ! Penser que la SSII à un intérêt particulier à négocier avec vous une rupture conventionnelle est une utopie. Soit vous mettez fin à la période d'essai vous même pour partir rapidement, soit la SSII ne fera rien de son côté en attendant que celle-ci se termine et vous tiendra grâce à un préavis normal. Dans le cas ou vous mettez fin à la période d'essai, comme je l'ai dit précédemment, que vous préveniez le clint ou pas ne changera rien, vous passerai quoi qu'il arrive pour le consultant mercenaire qui veut se dégager de ses résponsabilités car il ets pas contant au bout de 6 mois et la SSII négociera avec lui pour trouver quelqu'un d'autre rapidement. Vous n'entrerai même pas en ligne de compte.
Un bon conseil: Si vous voulez vous lancer en freelance, mettez fin à votre période d'essai et concentrez vous sur la recherche de mission plut^ot que de vous voilez la face sur votre éventuel pouvoir de négociation...



Alors là pas du tout d'accord...

Pour un rupture conventionnelle classique (i.e.: hors période d'essaie) à la limite....

Mais pendant la période d'essai et en plus staffé, le rapport de force est clairement côté consultant:
1/ ça ne coûte rien a la SSII de rompre (a part le portage mutuelle / prévoyance): donc pourquoi ne pas le faire ?? EGO et espoir de vous garder staffé le plus longtemps possible.

Il suffit de leur sous entendre de manière feutrée que si ils ne veulent pas vous laisser partir, vous "arrêtez de travailler, vous ferez acte de présence" et que donc il faut mieux trouver une solution amiable: vous verrez ils feront la rupture (c'est une histoire d'ego, encore une fois ça ne leur coûte rien).

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:20
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 204
cifer a écrit:
KaziChoco a écrit:
Bonjour,

Je vais vous donner mon point de vue en me plaçant du côté de la SSII:
Si vous souhaitez partir, et bien partez ! Penser que la SSII à un intérêt particulier à négocier avec vous une rupture conventionnelle est une utopie. Soit vous mettez fin à la période d'essai vous même pour partir rapidement, soit la SSII ne fera rien de son côté en attendant que celle-ci se termine et vous tiendra grâce à un préavis normal. Dans le cas ou vous mettez fin à la période d'essai, comme je l'ai dit précédemment, que vous préveniez le clint ou pas ne changera rien, vous passerai quoi qu'il arrive pour le consultant mercenaire qui veut se dégager de ses résponsabilités car il ets pas contant au bout de 6 mois et la SSII négociera avec lui pour trouver quelqu'un d'autre rapidement. Vous n'entrerai même pas en ligne de compte.
Un bon conseil: Si vous voulez vous lancer en freelance, mettez fin à votre période d'essai et concentrez vous sur la recherche de mission plut^ot que de vous voilez la face sur votre éventuel pouvoir de négociation...



Alors là pas du tout d'accord...

Pour un rupture conventionnelle classique (i.e.: hors période d'essaie) à la limite....

Mais pendant la période d'essai et en plus staffé, le rapport de force est clairement côté consultant:
1/ ça ne coûte rien a la SSII de rompre (a part le portage mutuelle / prévoyance): donc pourquoi ne pas le faire ?? EGO et espoir de vous garder staffé le plus longtemps possible.

Il suffit de leur sous entendre de manière feutrée que si ils ne veulent pas vous laisser partir, vous "arrêtez de travailler, vous ferez acte de présence" et que donc il faut mieux trouver une solution amiable: vous verrez ils feront la rupture (c'est une histoire d'ego, encore une fois ça ne leur coûte rien).


Là, c'est moi qui ne suis absolument pas d'accord. Vous supposez que la SSII n'a pas une armée méxicaine à disposition pour prendre le relais de notre ami si jamais il partait (nous ne connaissons pas la taille de la SSII, les compétences de notre ami et le contexte de la mission). De plus, vous pensez vraiment que s'il décidait d'arrêter de travailler (juste faire acte de présence comme vous dites) le client serait satisfait ? Il y a plus de risque que le client le sorte de mission et donc il n'y aurait plus aucune raison de négocier quoi que ce soit avec lui.
Encore une fois, penser qu'il y a une quelconque force de négociation dans ce cas de figure, c'est se voiler la face. Après, rien ne vous empêche de tenter le coup, mais préparez un plan de secours dérrière.

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:25
Membre-173871
Freelance
discret
Inscrit le 06 Jan 2020
Messages: 15
KaziChoco a écrit:
Bonjour,

Je vais vous donner mon point de vue en me plaçant du côté de la SSII:
Si vous souhaitez partir, et bien partez ! Penser que la SSII à un intérêt particulier à négocier avec vous une rupture conventionnelle est une utopie. Soit vous mettez fin à la période d'essai vous même pour partir rapidement, soit la SSII ne fera rien de son côté en attendant que celle-ci se termine et vous tiendra grâce à un préavis normal. Dans le cas ou vous mettez fin à la période d'essai, comme je l'ai dit précédemment, que vous préveniez le clint ou pas ne changera rien, vous passerai quoi qu'il arrive pour le consultant mercenaire qui veut se dégager de ses résponsabilités car il ets pas contant au bout de 6 mois et la SSII négociera avec lui pour trouver quelqu'un d'autre rapidement. Vous n'entrerai même pas en ligne de compte.
Un bon conseil: Si vous voulez vous lancer en freelance, mettez fin à votre période d'essai et concentrez vous sur la recherche de mission plut^ot que de vous voilez la face sur votre éventuel pouvoir de négociation...


Je comprends votre point de vue, mais je trouve que vous essayez plutôt de faire une leçon de morale qu'un conseil. J'imagine que vous détestez ce genre de pratique et donc ça influence beaucoup votre argumentation et votre façon de réfléchir ( oui des fois il faut mettre de côté les sentiments ) .
La SSII essayera de placer quelqu'un d'autre , sache que d'autres boîtes vont proposer des consultants , donc Vaux peut mieux de garder l'exclusivité sur l'offre le temps de je termine un préavis de deux ou 3 mois.

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:35
cifer
Freelance
très actif
Inscrit le 27 Mai 2019
Messages: 105
KaziChoco a écrit:
cifer a écrit:
KaziChoco a écrit:
Bonjour,

Je vais vous donner mon point de vue en me plaçant du côté de la SSII:
Si vous souhaitez partir, et bien partez ! Penser que la SSII à un intérêt particulier à négocier avec vous une rupture conventionnelle est une utopie. Soit vous mettez fin à la période d'essai vous même pour partir rapidement, soit la SSII ne fera rien de son côté en attendant que celle-ci se termine et vous tiendra grâce à un préavis normal. Dans le cas ou vous mettez fin à la période d'essai, comme je l'ai dit précédemment, que vous préveniez le clint ou pas ne changera rien, vous passerai quoi qu'il arrive pour le consultant mercenaire qui veut se dégager de ses résponsabilités car il ets pas contant au bout de 6 mois et la SSII négociera avec lui pour trouver quelqu'un d'autre rapidement. Vous n'entrerai même pas en ligne de compte.
Un bon conseil: Si vous voulez vous lancer en freelance, mettez fin à votre période d'essai et concentrez vous sur la recherche de mission plut^ot que de vous voilez la face sur votre éventuel pouvoir de négociation...



Alors là pas du tout d'accord...

Pour un rupture conventionnelle classique (i.e.: hors période d'essaie) à la limite....

Mais pendant la période d'essai et en plus staffé, le rapport de force est clairement côté consultant:
1/ ça ne coûte rien a la SSII de rompre (a part le portage mutuelle / prévoyance): donc pourquoi ne pas le faire ?? EGO et espoir de vous garder staffé le plus longtemps possible.

Il suffit de leur sous entendre de manière feutrée que si ils ne veulent pas vous laisser partir, vous "arrêtez de travailler, vous ferez acte de présence" et que donc il faut mieux trouver une solution amiable: vous verrez ils feront la rupture (c'est une histoire d'ego, encore une fois ça ne leur coûte rien).


Là, c'est moi qui ne suis absolument pas d'accord. Vous supposez que la SSII n'a pas une armée méxicaine à disposition pour prendre le relais de notre ami si jamais il partait (nous ne connaissons pas la taille de la SSII, les compétences de notre ami et le contexte de la mission). De plus, vous pensez vraiment que s'il décidait d'arrêter de travailler (juste faire acte de présence comme vous dites) le client serait satisfait ? Il y a plus de risque que le client le sorte de mission et donc il n'y aurait plus aucune raison de négocier quoi que ce soit avec lui.
Encore une fois, penser qu'il y a une quelconque force de négociation dans ce cas de figure, c'est se voiler la face. Après, rien ne vous empêche de tenter le coup, mais préparez un plan de secours dérrière.


C'est testé et approuvé Smile

Point de vue client ce n'est juste pas gérable pour la SSII.
la SSII a tout intérêt a avoir un prestation courte qui se termine bien pour remplacer derrière plutôt qu'une prestation courte qui se termine mal sans remplacement derrière.

C'est évident que le consultant a la main (en période d'essai ! sans impact financier pour la SSII)
=> Retournons le problème: pourquoi la SSII prendrais un risque vis-à-vis de son image client au lieu de signer un papier sans impact sur son résultat ? Faudrait vraiment être bête....

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:38
Membre-173871
Freelance
discret
Inscrit le 06 Jan 2020
Messages: 15
Les compétences sont bien a l'air du temps et effectivement le client à bcp de mal à recruter, et en plus comme c'est un projet from scratch bon courage au nouveau recru de comprendre l'appli le code sans une passation de compétences..

De plus elle n'aura pas bcp d'indemnité a payer vu sur je suis en période d'essai.

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:38
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 204
Bonjour,

Je suis désolé si mon ton fait penser à une leçon de morale, ce n'est absolument pas mon intention. Ce n'est pas la pratique qui me brosse dans le mauvais sens du poile (comme je l'ai dit, rien ne vous empêche d'essayer et je vous souhaite que cela marche), mais le fait de faire autant de plan sur quelque chose qui à mon sens à 1/10000000 de marcher. Vous dites que si vous partez, la SSII sera en concurrence avec d'autres boite sur le poste, ce ne sera pas forcément le cas. J'ai vu plusieurs fois des annonces de départ faites au dernier moment, et la SSII du consultant qui partait avoir une période d'exclusivité sur la présentation des profiles (au bout de x profiles non retenu, on envoi l'appel d'offre aux autres sociétés). C'est pour ça que je pense que vous devriez vous concentrer sur votre projet de passer freelance. La situation que vous vivez n'a rien d'exceptionnelle et ne nécessite pas de mettre en place une stratégie de fou pour espérer avoir une rupture conventionnelle. Vous demandez, et vous verrez. Next subject.

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:49
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 204
cifer a écrit:

C'est testé et approuvé Smile

Point de vue client ce n'est juste pas gérable pour la SSII.
la SSII a tout intérêt a avoir un prestation courte qui se termine bien pour remplacer derrière plutôt qu'une prestation courte qui se termine mal sans remplacement derrière.

C'est évident que le consultant a la main (en période d'essai ! sans impact financier pour la SSII)
=> Retournons le problème: pourquoi la SSII prendrais un risque vis-à-vis de son image client au lieu de signer un papier sans impact sur son résultat ? Faudrait vraiment être bête....


Pas gérable pour la SSII => Croyez bien que tout est gérable pour une SSII
Vous parlez du risque d'image de la SSII vis à vis du client, mais c'est bien là l'erreur que vous faites. Ce n'est pas la SSII qui décide de se séparer de notre ami. C'est notre ami qui décide de partir de son plein gré pour raison X ou Y. C'est la réputation de notre ami qui va en prendre un coup. La SSII va simplement pouvoir se retourner vers le client en disant "Nous sommes désolé. Nous pensions que c'était une personne fiable et digne de confiance. Nous ne pensions pas qu'il déciderait de nous trahir, et vous également, au bout de quelques mois pour quelques centimes en plus sur son bulletin de paie. Quel mercenaire !".
En apparté, nous faisons beaucoup de supposition sur la relation du client et de la SSII. Sans avoir plus d'information de la part de notre ami, nous alimentons ce fil dans le vide.

Voir le profil de l'utilisateur    
08/01/20 à 13:51
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 204
Membre-173871 a écrit:
Les compétences sont bien a l'air du temps et effectivement le client à bcp de mal à recruter, et en plus comme c'est un projet from scratch bon courage au nouveau recru de comprendre l'appli le code sans une passation de compétences..

De plus elle n'aura pas bcp d'indemnité a payer vu sur je suis en période d'essai.


Justement cher ami. Vous êtes en période d'essai ! Cela fait combie de temps que vous êtes sur le projet ? 3 mois ? 6 mois ? Et vous vous sentez déjà indispensable et irremplaçable en trois coup de cuillère à pot...
(Je suis cynique de nature, mais là ça en devient risible).

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation