101 connectés     5 096 missions IT     29 959 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Témoignage - recherche appartement en location : abusé ! :)


Témoignage - recherche appartement en location : abusé ! :)

  
prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  suiv
05/06/20 à 21:29
Freelanceur92
Freelance
actif
Inscrit le 26 Fév 2019
Messages: 36
ENiYi a écrit:
Softdata a écrit:
Je ne sais pas si c'est à moi que s'adresse cette remarque.
Cependant, je sens à la réponse que ce sujet à été douloureux, c'est un sujet sensible que beaucoup ont traversé, dont moi.
Ma réponse ne s'adresse pas du tout à vous. Mais à ceux qui dans ce post, ou dans bien d'autres, prennent leur situation pour le cas général et répondent sans penser un instant que c'est sans doute différent pour les autres, etc.

Quand je lis ici que quelqu'un dit que PAP ou LBC serait une solution ; je conclus aisément qu'il n'a pas connu le calvaire que c'est ou plutôt qu'il a eu la chance de tomber sur LE bailleur (Il aurait dû d'ailleurs jouer au loto après Wink ). Je me rappelle dans le temps être tombé sur une propriétaire dont le fils était Freelance : elle a fait semblant de comprendre la situation que c'est d'être Freelance, mais pour autant quand on vous répond : visitez autre chose et comparez avant de prendre une décision, c'est bien qu'on ne vous préfère pas. J'ai même proposé à des gens de leur payer 12 mois de loyer d'avance : RIEN.

Oui c'est un sujet douloureux de ne pas pouvoir se loger alors qu'on en a les moyens...


Vous discutez avec des gens qui vivent dans un autre monde déconnecté des réalités économiques et sociales, quand l'autre nous raconte qu'il aurait porter plainte pour faux documents. Qu'est ce que vous voulez faire ? On peut rigoler c'est tout face à ces gens.

Voir le profil de l'utilisateur    
06/06/20 à 11:17
Anthaus
Freelance
actif
Inscrit le 02 Sep 2018
Messages: 30
Dans certains coins, j'imagine que l'achat est plus facile que la location pour les freelances. Mais en région parisienne, le prix à l'achat correspond parfois à 50 ans de loyer. Donc c'est très cher, et pas forcément très intéressant d'un point de vue financier, de devenir propriétaire. Ou alors ça implique de vivre dans un coin moins sympa/pratique ou avec une plus petite surface.

Pour mon appartement, qui était mis en location par une petite agence, j'ai montré de manière informelle l'état de mon portefeuille boursier à l'agent. Ce n'est pas une pièce du dossier, mais c'était présent à son esprit, et c'est finalement lui qui a le dernier mot pour choisir les locataires...

Voir le profil de l'utilisateur    
07/06/20 à 12:30
th
Freelance
discret
Inscrit le 08 Juin 2009
Messages: 13
Bonjour,

Je pensais comme vous que la location était très difficile pour les freelance. Mais mon expérience personnelle m'a surpris. Je vous raconte. C'est du vécu.

Expérience 2:

J'ai loué une maison avec 4 chambres en région parisienne en novembre 2018 très facilement. J'ai appelé et visité quelques maisons auparavant qui ne m'ont pas convenu. Je prévenais à chaque fois que j'étais indépendant et ca ne choquait pas. Lorsque j'ai visité une maison qui m'a intéressé, j'ai déposé mon dossier et il a été accepté par l'agence. Pas de garant. J'ai mis un seul bilan dans le dossier (celui de 2017). Mon épouse n'a pas de revenus. Taux de réussite 100%. Pour info, j'étais déjà locataire dans la même ville et je devais déménager car mon proprio voulait vendre. Ma situation a peut-être rassuré l'agence?


Expérience 1:

J'ai loué une maison avec 4 chambres en région parisienne en novembre 2016. Ma situation était très difficile. Mais ca a marché en moins d'un mois. Je vous explique.

Je venais de rentrer de l'étranger (3 ans passés au maghreb comme résident et travailleur local pas comme expatrié). Et je venais de commencer en freelance depuis début octobre. Je créchais dans des hôtels ou Airbnb et ma famille était à marseille (chez les grands parents).

Je n'avais pas de bilans récents, pas de fiches d'impôts et pas de CDI. J'ai demandé à un ami (CDI, bon salaire) de se porter garant pour moi et j'ai essayé d'étoffer mon dossier avec d'anciens bilans et d'anciennes fiches d'impôts (car j'avais été en freelance plusieurs années auparavant).

J'ai appelé de nombreuses agences et de nombreux particuliers. J'annonçais ma situation dès le départ pour éviter de perdre du temps. Là, c'est vrai que c'était difficile. Dans une bonne partie des cas, il y avait une assurance loyers impayés et mon dossier ne pouvait passer. De ce que j'ai compris, les freelances n'étaient pas refusés par les assurances mais on leur exigeait 2 ou 3 bilans ce que je n'avais pas.

Quelques agences et certains particuliers ont été réceptifs. J'ai fait quelques visites (moins de 10) avec des particuliers et surtout avec des agences. J'ai déposé mon dossier chez un particulier qui n'a pas été retenu. Et j'ai déposé mon dossier pour une maison (avec une agence) qui m'a beaucoup plu. L'agence m'a demandé, si mes souvenirs sont bons, une lettre de mon comptable avec projection des revenus sur l'année. Je l'ai fournie et mon dossier a été accepté.

J'ai pu donc louer en étant freelance depuis un mois, sans aucun bilan (récent), sans aucune facture encaissée et sans fiche d'impôts.

Je ne peux pas généraliser mais ma dernière expérience en 2018 m'a beaucoup rassuré. Je pense que les choses ont évolué. J'ai l'impression que les gens (ou une partie) ont compris qu'il y avait peu de chômage en informatique et qu'être indépendant en informatique n'était pas si risqué. Les bilans élevés sont aussi rassurants. Le fait que les banques aient évolué dans leur perception le confirme.

J'ai loué en grande couronne. C'est peut-être plus difficile sur les zones plus tendues (Paris et petite couronne).

Je me suis aussi porté garant deux fois (pour des locataires) et ma situation 'freelance' n'a pas posé problème.

N'hésitez pas si vous avez des questions.

Voir le profil de l'utilisateur    
07/06/20 à 14:52
Ozymandias
Freelance
actif
Inscrit le 27 Nov 2017
Messages: 52
th a écrit:
Je ne peux pas généraliser mais ma dernière expérience en 2018 m'a beaucoup rassuré. Je pense que les choses ont évolué. J'ai l'impression que les gens (ou une partie) ont compris qu'il y avait peu de chômage en informatique et qu'être indépendant en informatique n'était pas si risqué. Les bilans élevés sont aussi rassurants. Le fait que les banques aient évolué dans leur perception le confirme.


A mon humble avis, votre dernière expérience s'est surtout bien passée parce que vous cherchiez un logement avec 4 chambres. Il y a beaucoup moins de demande pour ce type de location.

Pour ma part, j'ai trouvé un 2 pièces en petite couronne en mars 2020 après 7 mois de recherche. J'ai commencé à chercher avec 2 ans d'activité mais pas encore de 2ème bilan.
J'en étais arrivé à avoir un dossier avec toutes mes factures de 2019 (car pas le dernier bilan) et même des déclarations de TVA pour prouver que les factures étaient réelles et encaissées.
Et mon dossier a été finalement accepté par une agence parce que...le propriétaire était profession libérale. Donc en gros : coup de chance.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/06/20 à 14:49
RGC_69
Freelance
actif
Inscrit le 11 Sep 2018
Messages: 31
Bonjour,
Ma banque s'était engagée à l'oral pour se porter caution de mon logement.
Maintenant que j'ai signé le bail, celle-ci me dit qu'elle peut se porter caution pour une somme maximale (environ 2 mois de loyer, LOL).
A mon sens, l'engagement doit-être sur la durée du bail (3 ans) sans notion de montant maximum (qui est implicitement le montant du loyer * 36). Pour moi il est hors de question de proposer à mon bailleur une caution avec montant max de 2 mois. Je me sens trahi par ma banque, déjà qu'il me paraissaient assez peu compétents. Suis-je fou ?
Me voilà à la recherche d'un nouveau garant.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/06/20 à 15:19
Freelance91
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 17 Jan 2007
Messages: 1062
RGC_69 a écrit:
Bonjour,
Ma banque s'était engagée à l'oral pour se porter caution de mon logement.


cet engagement valait son pesant de cacahuètes.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/06/20 à 18:00
Globulus
Freelance
nouveau
Inscrit le 21 Juin 2013
Messages: 3
Une solution qui peut aider si on a déjà 3 bilans à présenter

Il faut faire une demande pas pour soit même mais pour un logement de fonction payé par la société.

L'astuce réside dans le fait qu'on fait tous les papiers au nom de la société, du coup ca rassure le propriétaire/agence qui s'appuie sur le chiffre d'affaire de la société pour valider la demande MAIS on fera le paiement soit même et non depuis la société.

En résumé, vous avez un bail pour un logement de fonction au nom de la société mais vous ne le déclarer jamais dans votre comptabilité, du coup pas de souci coté impôts ou Urssaf.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/06/20 à 18:25
Ozymandias
Freelance
actif
Inscrit le 27 Nov 2017
Messages: 52
Globulus a écrit:
En résumé, vous avez un bail pour un logement de fonction au nom de la société mais vous ne le déclarer jamais dans votre comptabilité, du coup pas de souci coté impôts ou Urssaf.


Je ne doute pas que cette méthode puisse aider certaines personnes. Mais il faut quand même préciser que ça reste pas tout à fait légal il me semble.

Si j'ai bien suivi les cours de HMG sur le forum, je crois que ça compterait quand même comme un abus de bien social. Car même si ça ne coûte pas un euro à la société, on "profite" de notre pouvoir sur la société pour avoir un avantage personnel.

Après, je ne juge pas : j'ai mis 7 mois à trouver une location et si j'avais dû faire plus vite (raisons familiales, etc.), j'aurais sûrement cherché des approches plus créatives.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/06/20 à 18:41
SeoExpert
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Mai 2019
Messages: 267
Freelanceur92 a écrit:

Vous discutez avec des gens qui vivent dans un autre monde déconnecté des réalités économiques et sociales, quand l'autre nous raconte qu'il aurait porter plainte pour faux documents. Qu'est ce que vous voulez faire ? On peut rigoler c'est tout face à ces gens.

Il y a usage de faux lorsqu'on utilise des documents pour obtenir un droit ou pour prouver un fait.
L'usage de faux est puni même si l'auteur des faits n'a pas fabriqué les faux en question.

Sanctions
Le délit de faux ou d'usage de faux est puni jusqu'à :

3 ans de prison
et 45 000 € d'amende
.
Si une même personne fabrique et utilise des faux documents, elle risque les mêmes peines.

Source :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31612

Voir le profil de l'utilisateur    
10/06/20 à 18:44
Globulus
Freelance
nouveau
Inscrit le 21 Juin 2013
Messages: 3
Si tout le monde était réglo il n'y aurait pas besoin de bidouilles pour des choses normales.

Ceci étant dit, c'est effectivement un abus de bien social, cependant ca ne coute rien à l'entreprise et dans le cas des freelances ou la société ne tient que sur son seul dirigeant en général, ca se défendra à mon avis très bien, qui plus est il me semble difficile qu'une administration quelconque soit au courant de ca sauf si bien sur on ne paie plus son loyer.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation