110 connectés     5 505 missions IT     30 077 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Créer une SSII avec un associé


Créer une SSII avec un associé

  
prec  1 2
02/03/20 à 00:11
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 25244
Bonjour,

S'associer, cela demande une confiance en l'autre dans le temps. Et effectivement, il y aura un soucis de valeur de l'entreprise à la séparation.

Si vous avez peur, un moyen c'est d'avoir deux structures avec de facturations selon des règles précises entre elles.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
07/03/20 à 11:45
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1292
rom2mars a écrit:
(...)il ne veut surtout pas s'occuper de la partie commerciale. Il veut agir comme un dirigeant qui ne fait en aucun cas la partie opérationnelle...
Il me semble qu'il a le beau rôle : il "dirige" et met des moyens à disposition, mais concrètement, il ne développe pas grand chose, et il aura droit à la moitié des bénéfices. Il n'y a que vous qui pouvez déterminer si c'est un "juste" partage des choses ou pas.
Ce que vous faites à une petite échelle, c'est le quotidien de la plupart des grosses SSII : les apporteurs de capitaux encaissent l'essentiel du bénéfice, sans s'impliquer dans le développement de la société, assuré par des managers et commerciaux intéressés au résultats par des primes.

rom2mars a écrit:
J'ai vu qu'il etait possible de fournir des dividendes different de la part social. Par exemple 70/30 de dividendes alors que les parts sociales sont de 50/50.
Oui, c'est possible, bien qu'inhabituel (par exemple en créant des parts / actions de différentes "catégories"), mais rapprochez vous de votre comptable pour faire les choses dans les règles

rom2mars a écrit:
J'ai l'impression que cela sera problematique, si demain je decide de racheter ses parts, je serai obligé de changer de nom. Sachant qu'aujourd'hui c'est tres compliqué de se faire referencer, je me demande comment cela se passe pour changer de nom... Ca me fait un peu peur.
Le référencement est lié à votre structure juridique, si la société change de dénomination, elle ne change pas de n°SIRET, il suffit d'informer vos clients de ce changement de dénomination sociale.

rom2mars a écrit:
Faut il faire estimer la société par un cabinet? Si la société vaut 2 millions, si on veut se separer, qui nous accordera un credit aussi important pour payer les parts de l'autre? La separation me semble tres compliquée.
Vous pouvez convenir d'une estimation entre vous, mais il est vivement recommandé de faire évaluer la société par un expert comptable, d'autant plus que ce n'est pas une science exacte : il existe différentes méthodes d'évaluation qui conduiront à des valeurs différentes. Il faudra donc dans tous les cas que vous négociiez entre vous.

rom2mars a écrit:
Enfin, si je lui propose 51/49, est-ce que je serai maitre de toutes les decisions et pourrais me verser les prime que je veux ?.
Vous serez maitre des décisions qui requièrent une majorité simple (donc, si je ne me trompe pas, votre rémunération). Ce qui n'empêcherait pas un associé minoritaire de contester des "abus" en justice.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/03/20 à 08:02
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
hmg a écrit:
Bonjour,

S'associer, cela demande une confiance en l'autre dans le temps. Et effectivement, il y aura un soucis de valeur de l'entreprise à la séparation.

Si vous avez peur, un moyen c'est d'avoir deux structures avec de facturations selon des règles précises entre elles.



Merci hmg pour ce conseil judicieu.

Tant que les choses ne sont pas claire concernant la nouvelle structure, il est preferable qu'on emette des factures entre nos sociétés respectives.
Surtout que nous avons deja chacun nos structures.

Je lui ai annoncé : "tant que la nouvelle structure n'est pas créée, je prefere qu'on signe les contrats sur ma société et on basculera les contrats sur la nouvelle société quand cette derniere sera créee". Il m'a répondu : "Pourquoi pas sur la mienne?". J'ai dit que c'etait pareil, mais que je preferais sur la mienne. Il a fini par dire OK.


Maintenant quand est-il du montant qu'il va me facturer. Ca serait bien qu'on en discutre avant de placer le premier consultant. Est-ce que ce sera une facture qu'il emmetra tant que le consultant sera placé??

Voir le profil de l'utilisateur    
10/03/20 à 08:06
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Olivier_M a écrit:
rom2mars a écrit:
(...)il ne veut surtout pas s'occuper de la partie commerciale. Il veut agir comme un dirigeant qui ne fait en aucun cas la partie opérationnelle...
Il me semble qu'il a le beau rôle : il "dirige" et met des moyens à disposition, mais concrètement, il ne développe pas grand chose, et il aura droit à la moitié des bénéfices. Il n'y a que vous qui pouvez déterminer si c'est un "juste" partage des choses ou pas.
Ce que vous faites à une petite échelle, c'est le quotidien de la plupart des grosses SSII : les apporteurs de capitaux encaissent l'essentiel du bénéfice, sans s'impliquer dans le développement de la société, assuré par des managers et commerciaux intéressés au résultats par des primes.

rom2mars a écrit:
J'ai vu qu'il etait possible de fournir des dividendes different de la part social. Par exemple 70/30 de dividendes alors que les parts sociales sont de 50/50.
Oui, c'est possible, bien qu'inhabituel (par exemple en créant des parts / actions de différentes "catégories"), mais rapprochez vous de votre comptable pour faire les choses dans les règles

rom2mars a écrit:
J'ai l'impression que cela sera problematique, si demain je decide de racheter ses parts, je serai obligé de changer de nom. Sachant qu'aujourd'hui c'est tres compliqué de se faire referencer, je me demande comment cela se passe pour changer de nom... Ca me fait un peu peur.
Le référencement est lié à votre structure juridique, si la société change de dénomination, elle ne change pas de n°SIRET, il suffit d'informer vos clients de ce changement de dénomination sociale.

rom2mars a écrit:
Faut il faire estimer la société par un cabinet? Si la société vaut 2 millions, si on veut se separer, qui nous accordera un credit aussi important pour payer les parts de l'autre? La separation me semble tres compliquée.
Vous pouvez convenir d'une estimation entre vous, mais il est vivement recommandé de faire évaluer la société par un expert comptable, d'autant plus que ce n'est pas une science exacte : il existe différentes méthodes d'évaluation qui conduiront à des valeurs différentes. Il faudra donc dans tous les cas que vous négociiez entre vous.

rom2mars a écrit:
Enfin, si je lui propose 51/49, est-ce que je serai maitre de toutes les decisions et pourrais me verser les prime que je veux ?.
Vous serez maitre des décisions qui requièrent une majorité simple (donc, si je ne me trompe pas, votre rémunération). Ce qui n'empêcherait pas un associé minoritaire de contester des "abus" en justice.


Bonjour Olivier,

Merci beaucoup pour ces informations tres precieuses!

Cela ne me donne plus envie de m'associer avec lui, vous m'avez ouvert les yeux. Il y a des belles phrases mais concretement il n'y a rien, je dois tout faire. Et je me vois pas partager les gains, je trouve ca injuste avant meme d'avoir signé le premier contrat.

Comme je les dis precedement, je n'ai pas osé lui dire que je ne voulais plus m'associer avec lui. J'ai dit que tant que la societe n'etait pas créé on mettrait les contrats sur ma societe et il m'enverrait des factures. On a pas parlé du montant qu'il me facturerait.

Plus ca va plus j'ai envie de partir faire mon travail seul.
Mon EC me conseille d'attendre un peu, de ne pas penser à l'argent pour l'instant, mais plutot de voire si je suis capable ou non de developper cette activité. Et de me barrer plus tard.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/03/20 à 20:21
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 25244
Bonjour,
rom2mars a écrit:
hmg a écrit:
S'associer, cela demande une confiance en l'autre dans le temps. Et effectivement, il y aura un soucis de valeur de l'entreprise à la séparation.

Si vous avez peur, un moyen c'est d'avoir deux structures avec de facturations selon des règles précises entre elles.
Merci hmg pour ce conseil judicieu.

Tant que les choses ne sont pas claire concernant la nouvelle structure, il est preferable qu'on emette des factures entre nos sociétés respectives.
Surtout que nous avons deja chacun nos structures.

Je lui ai annoncé : "tant que la nouvelle structure n'est pas créée, je prefere qu'on signe les contrats sur ma société et on basculera les contrats sur la nouvelle société quand cette derniere sera créee". Il m'a répondu : "Pourquoi pas sur la mienne?". J'ai dit que c'etait pareil, mais que je preferais sur la mienne. Il a fini par dire OK.

Maintenant quand est-il du montant qu'il va me facturer. Ca serait bien qu'on en discutre avant de placer le premier consultant. Est-ce que ce sera une facture qu'il emmetra tant que le consultant sera placé??
Il ne facture que s'il intervient dans la transaction. Si vous faites tout, il ne doit rien facturer.

S'il se contente d'un contact, une facturation ponctuelle en début de contrat est adaptée.

S'il assure le suivit et aide au maintient du contrat, une facturation plus régulière est envisageable. Mais cela suppose une réelle implication.

Après, vous devez pouvoir détecter son pouvoir de nuisance ou de parasitage. Si vous avez le contrat avec la bon profil, aura-t-il la possibilité de vous mettre des bâtons dans les roues ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
11/03/20 à 06:40
Imperator
Freelance
impliqué
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 227
Imperator a écrit:
rom2mars a écrit:
Bonjour,

J'étais ingenieur freelance pendants presque trois ans. Et l'idée de créer une SSII me trotait dans la tete depuis longtemeps. Je ne savais pas trop par où commencer.

Ma mission freelance s'est arreter en decembre 2019. En janvier 2020 j'ai rencontré un chasseur de tete qui a sa société avec des employés. Il a lui aussi envie de monter une ESN.

Nous nous sommes mis d'accord pour travailler ensemble et les choses se sont passer très vite. Depuis maintenant plus d'une semaine je travaille dans ses locaux.

Le plan est le suivant, creer une nouvelle structure dans laquelle nous seront associé à part egale.

Je developperais un portefeuille client avec son aide et il me fera profiter de son experience. Il a un reseau, des contact et connais bcp de clients.

Il m'aiderait sur le recrutement grâce à son savoir faire.
Ayant fait le test pendant plus d'une semaine, je m'aperçois que les choses vont bcp plus vite avec l'aide et l'appui d'une personne experimentée dans le domaine du recrutement.

Par contre il reste des zone d'ombre concernant les aspects juridique et comptable. Nous avons rencontré ma comptable et devons rencontrer la sienne.
Ma comptable, nous a mis en garde en nous expliquant que s'associer s'etait comme un mariage et qu'il fallait donc faire un contrat (pacte associé) pour etablir toutes les regles...etc.

Elle nous a expliqué aussi qu'il etait possible que je me verse des revenus via des prestations administratives une fois que l'argent rentrera et qu'il serait important de prevoir ces prestations administratives à l'avance.

Car pour l'instant il est impossible de degager des revenus de cette activité car aucun consultant n'est placé.

Notre plan est de commencer par travailler avec des freelances afin de limiter le risque d'avoir un CDI en intercontrat d'une part et de limiter les problemes de treso.

Actuellement nous avons chacun une sarl, nous envisageons que nos sarl sois actionnaires à part egales d'une nouvelle societe SAS.

Mon associé est plus fonceur et moi je suis plus prudent.

Pourriez vous me donner votre avis?

Je suis preneur de conseils.

Merci par avance.

Very Happy



MEF ca sent le pigeon …
Votre "associé" est expérimenté dans le monde de l'entreprise, il a déjà crée sa structure avec des employés.
Pourquoi a t'il besoin de vous pour monter une SSII ?
Votre associé porte une Rolex ?


-> 1 mois de perdu, fallait m'écouter, c'est ça le flair Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
11/03/20 à 06:41
Imperator
Freelance
impliqué
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 227
rom2mars a écrit:
Olivier_M a écrit:
rom2mars a écrit:
(...)il ne veut surtout pas s'occuper de la partie commerciale. Il veut agir comme un dirigeant qui ne fait en aucun cas la partie opérationnelle...
Il me semble qu'il a le beau rôle : il "dirige" et met des moyens à disposition, mais concrètement, il ne développe pas grand chose, et il aura droit à la moitié des bénéfices. Il n'y a que vous qui pouvez déterminer si c'est un "juste" partage des choses ou pas.
Ce que vous faites à une petite échelle, c'est le quotidien de la plupart des grosses SSII : les apporteurs de capitaux encaissent l'essentiel du bénéfice, sans s'impliquer dans le développement de la société, assuré par des managers et commerciaux intéressés au résultats par des primes.

rom2mars a écrit:
J'ai vu qu'il etait possible de fournir des dividendes different de la part social. Par exemple 70/30 de dividendes alors que les parts sociales sont de 50/50.
Oui, c'est possible, bien qu'inhabituel (par exemple en créant des parts / actions de différentes "catégories"), mais rapprochez vous de votre comptable pour faire les choses dans les règles

rom2mars a écrit:
J'ai l'impression que cela sera problematique, si demain je decide de racheter ses parts, je serai obligé de changer de nom. Sachant qu'aujourd'hui c'est tres compliqué de se faire referencer, je me demande comment cela se passe pour changer de nom... Ca me fait un peu peur.
Le référencement est lié à votre structure juridique, si la société change de dénomination, elle ne change pas de n°SIRET, il suffit d'informer vos clients de ce changement de dénomination sociale.

rom2mars a écrit:
Faut il faire estimer la société par un cabinet? Si la société vaut 2 millions, si on veut se separer, qui nous accordera un credit aussi important pour payer les parts de l'autre? La separation me semble tres compliquée.
Vous pouvez convenir d'une estimation entre vous, mais il est vivement recommandé de faire évaluer la société par un expert comptable, d'autant plus que ce n'est pas une science exacte : il existe différentes méthodes d'évaluation qui conduiront à des valeurs différentes. Il faudra donc dans tous les cas que vous négociiez entre vous.

rom2mars a écrit:
Enfin, si je lui propose 51/49, est-ce que je serai maitre de toutes les decisions et pourrais me verser les prime que je veux ?.
Vous serez maitre des décisions qui requièrent une majorité simple (donc, si je ne me trompe pas, votre rémunération). Ce qui n'empêcherait pas un associé minoritaire de contester des "abus" en justice.


Bonjour Olivier,

Merci beaucoup pour ces informations tres precieuses!

Cela ne me donne plus envie de m'associer avec lui, vous m'avez ouvert les yeux. Il y a des belles phrases mais concretement il n'y a rien, je dois tout faire. Et je me vois pas partager les gains, je trouve ca injuste avant meme d'avoir signé le premier contrat.

Comme je les dis precedement, je n'ai pas osé lui dire que je ne voulais plus m'associer avec lui. J'ai dit que tant que la societe n'etait pas créé on mettrait les contrats sur ma societe et il m'enverrait des factures. On a pas parlé du montant qu'il me facturerait.

Plus ca va plus j'ai envie de partir faire mon travail seul.
Mon EC me conseille d'attendre un peu, de ne pas penser à l'argent pour l'instant, mais plutot de voire si je suis capable ou non de developper cette activité. Et de me barrer plus tard.



Votre relation est plus celle d'un salarié envers un patron :
ne pas oser lui dire les choses clairement …

Soyez sûr de vous ou laissez tomber

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation