114 connectés     5 454 missions IT     30 030 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos projets




Créer une SSII avec un associé


Créer une SSII avec un associé

  
1 2  suiv
10/02/20 à 10:27
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Bonjour,

J'étais ingenieur freelance pendants presque trois ans. Et l'idée de créer une SSII me trotait dans la tete depuis longtemeps. Je ne savais pas trop par où commencer.

Ma mission freelance s'est arreter en decembre 2019. En janvier 2020 j'ai rencontré un chasseur de tete qui a sa société avec des employés. Il a lui aussi envie de monter une ESN.

Nous nous sommes mis d'accord pour travailler ensemble et les choses se sont passer très vite. Depuis maintenant plus d'une semaine je travaille dans ses locaux.

Le plan est le suivant, creer une nouvelle structure dans laquelle nous seront associé à part egale.

Je developperais un portefeuille client avec son aide et il me fera profiter de son experience. Il a un reseau, des contact et connais bcp de clients.

Il m'aiderait sur le recrutement grâce à son savoir faire.
Ayant fait le test pendant plus d'une semaine, je m'aperçois que les choses vont bcp plus vite avec l'aide et l'appui d'une personne experimentée dans le domaine du recrutement.

Par contre il reste des zone d'ombre concernant les aspects juridique et comptable. Nous avons rencontré ma comptable et devons rencontrer la sienne.
Ma comptable, nous a mis en garde en nous expliquant que s'associer s'etait comme un mariage et qu'il fallait donc faire un contrat (pacte associé) pour etablir toutes les regles...etc.

Elle nous a expliqué aussi qu'il etait possible que je me verse des revenus via des prestations administratives une fois que l'argent rentrera et qu'il serait important de prevoir ces prestations administratives à l'avance.

Car pour l'instant il est impossible de degager des revenus de cette activité car aucun consultant n'est placé.

Notre plan est de commencer par travailler avec des freelances afin de limiter le risque d'avoir un CDI en intercontrat d'une part et de limiter les problemes de treso.

Actuellement nous avons chacun une sarl, nous envisageons que nos sarl sois actionnaires à part egales d'une nouvelle societe SAS.

Mon associé est plus fonceur et moi je suis plus prudent.

Pourriez vous me donner votre avis?

Je suis preneur de conseils.

Merci par avance.

Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur    
10/02/20 à 11:34
Freelance91
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 17 Jan 2007
Messages: 1079
Comment allez-vous faire sans référencement chez les grands comptes ?

Voir le profil de l'utilisateur    
10/02/20 à 11:37
Imperator
Freelance
impliqué
Inscrit le 02 Mar 2015
Messages: 227
rom2mars a écrit:
Bonjour,

J'étais ingenieur freelance pendants presque trois ans. Et l'idée de créer une SSII me trotait dans la tete depuis longtemeps. Je ne savais pas trop par où commencer.

Ma mission freelance s'est arreter en decembre 2019. En janvier 2020 j'ai rencontré un chasseur de tete qui a sa société avec des employés. Il a lui aussi envie de monter une ESN.

Nous nous sommes mis d'accord pour travailler ensemble et les choses se sont passer très vite. Depuis maintenant plus d'une semaine je travaille dans ses locaux.

Le plan est le suivant, creer une nouvelle structure dans laquelle nous seront associé à part egale.

Je developperais un portefeuille client avec son aide et il me fera profiter de son experience. Il a un reseau, des contact et connais bcp de clients.

Il m'aiderait sur le recrutement grâce à son savoir faire.
Ayant fait le test pendant plus d'une semaine, je m'aperçois que les choses vont bcp plus vite avec l'aide et l'appui d'une personne experimentée dans le domaine du recrutement.

Par contre il reste des zone d'ombre concernant les aspects juridique et comptable. Nous avons rencontré ma comptable et devons rencontrer la sienne.
Ma comptable, nous a mis en garde en nous expliquant que s'associer s'etait comme un mariage et qu'il fallait donc faire un contrat (pacte associé) pour etablir toutes les regles...etc.

Elle nous a expliqué aussi qu'il etait possible que je me verse des revenus via des prestations administratives une fois que l'argent rentrera et qu'il serait important de prevoir ces prestations administratives à l'avance.

Car pour l'instant il est impossible de degager des revenus de cette activité car aucun consultant n'est placé.

Notre plan est de commencer par travailler avec des freelances afin de limiter le risque d'avoir un CDI en intercontrat d'une part et de limiter les problemes de treso.

Actuellement nous avons chacun une sarl, nous envisageons que nos sarl sois actionnaires à part egales d'une nouvelle societe SAS.

Mon associé est plus fonceur et moi je suis plus prudent.

Pourriez vous me donner votre avis?

Je suis preneur de conseils.

Merci par avance.

Very Happy



MEF ca sent le pigeon …
Votre "associé" est expérimenté dans le monde de l'entreprise, il a déjà crée sa structure avec des employés.
Pourquoi a t'il besoin de vous pour monter une SSII ?
Votre associé porte une Rolex ?

Voir le profil de l'utilisateur    
10/02/20 à 12:09
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Freelance91 a écrit:
Comment allez-vous faire sans référencement chez les grands comptes ?


Bonjour,

Merci pour votre réponse. En moins d'une semaine j'ai trouvé un client vraiment pas mal... Il a de gros besoins. J'ai utilisé mon reaseau.

Effectivement c'est pas evident de trouver des clients, j'essaye parfois de joindre toute la journée des personnes que je ne connais pas (un vague nom trouver sur linkedin).

Mon associé est confiant et a créé son portefeuille client et me donne plein de conseil pour y arriver. Il me donne le nom de la societe, le nom et numero de la personne. Meme si aujourd'hui les infos qu'il m'a donné n'ont pas encore abouti, je suis confiant.

Il me conseil de developper le portefeuil client malgré le fait qu'on est deja un client qui ait besoin de 4 consultants. D'apres lui avoir un portefeuille client etofé rend les choses bcp plus simples pour la suite.
Je suis de son avis, car en trouvant un dev c++, si j'ai deux clients qui ont ce besoin, alors il sera plus simple à placer.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/02/20 à 12:15
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Imperator a écrit:
rom2mars a écrit:
Bonjour,

J'étais ingenieur freelance pendants presque trois ans. Et l'idée de créer une SSII me trotait dans la tete depuis longtemeps. Je ne savais pas trop par où commencer.

Ma mission freelance s'est arreter en decembre 2019. En janvier 2020 j'ai rencontré un chasseur de tete qui a sa société avec des employés. Il a lui aussi envie de monter une ESN.

Nous nous sommes mis d'accord pour travailler ensemble et les choses se sont passer très vite. Depuis maintenant plus d'une semaine je travaille dans ses locaux.

Le plan est le suivant, creer une nouvelle structure dans laquelle nous seront associé à part egale.

Je developperais un portefeuille client avec son aide et il me fera profiter de son experience. Il a un reseau, des contact et connais bcp de clients.

Il m'aiderait sur le recrutement grâce à son savoir faire.
Ayant fait le test pendant plus d'une semaine, je m'aperçois que les choses vont bcp plus vite avec l'aide et l'appui d'une personne experimentée dans le domaine du recrutement.

Par contre il reste des zone d'ombre concernant les aspects juridique et comptable. Nous avons rencontré ma comptable et devons rencontrer la sienne.
Ma comptable, nous a mis en garde en nous expliquant que s'associer s'etait comme un mariage et qu'il fallait donc faire un contrat (pacte associé) pour etablir toutes les regles...etc.

Elle nous a expliqué aussi qu'il etait possible que je me verse des revenus via des prestations administratives une fois que l'argent rentrera et qu'il serait important de prevoir ces prestations administratives à l'avance.

Car pour l'instant il est impossible de degager des revenus de cette activité car aucun consultant n'est placé.

Notre plan est de commencer par travailler avec des freelances afin de limiter le risque d'avoir un CDI en intercontrat d'une part et de limiter les problemes de treso.

Actuellement nous avons chacun une sarl, nous envisageons que nos sarl sois actionnaires à part egales d'une nouvelle societe SAS.

Mon associé est plus fonceur et moi je suis plus prudent.

Pourriez vous me donner votre avis?

Je suis preneur de conseils.

Merci par avance.

Very Happy



MEF ca sent le pigeon …
Votre "associé" est expérimenté dans le monde de l'entreprise, il a déjà crée sa structure avec des employés.
Pourquoi a t'il besoin de vous pour monter une SSII ?
Votre associé porte une Rolex ?


Mon associé ne porte pas de Rolex.

Il etait en auto entreprise il y a encore peu de temps. Il a créé sa société en septembre, pris des locaux et embauché son stagiaire (recruteur) en CDI. Mon associé ne se verse pas de revenus pour l'instant.
Il pense que c'est une bonne idée de s'associer avec moi car je connais le metier, j'ai deja un petit reseau, je sais lire des CV, j'ai un background technique, j'ai envie de faire ca. Je ne lui coute rien, il peut me passer tous les elements et inforamtions dont j'ai besoin. Il me fourni un cadre de travail et des locaux dans lesquels l'information circule vite.

La nouvelle societe portera le meme nom que sa societe actuelle. On ajoutera simplement 'conseil' à la fin du nom commercial.

Si concernant mon travail je ne suis pas satisfait du rapport 50/50, on pourrait sortir des revenus pour reequilibrer.

Les EC nous mettent en garde sur les statut et la façon de se separer.

Voir le profil de l'utilisateur    
10/02/20 à 15:53
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1292
Pour l'avoir fait, je crois que c'est effectivement une bonne idée de s'associer et de mettre en commun vos compétences, réseaux, etc...

Mais il y a plusieurs points à ne pas négliger :

- Etre à 50/50 revient à devoir être systématiquement d'accord sur toutes les décisions importantes, puisqu'aucun d'entre vous n'est majoritaire. Vous pourriez peut-être envisager de céder 1 part à une troisième personne, qui aura de ce fait la possibilité de trancher en cas de désaccord entre vous.

- Il est impératif de tout écrire et de tout prévoir à l'avance, et notamment la manière dont vous prendrez les décisions, les tâches et responsabilités de chacun, les possibilités de sorties de la société si l'un de vous deux souhaite reprendre sa liberté. Ne pas prévoir à l'avance comment vous gérerez vos désaccords, c'est l'assurance que tout se passera très mal le jour ou un désaccord surviendra

- S'associer à 50/50 c'est bien, mais au bout de quelques années, si ça marche et que votre activité se développe, l'un de vous deux fera nécessairement le constat que c'est majoritairement grâce à lui que la société s'est développée, et si sa contribution (en terme d'implication et de travail) est vraiment supérieure, il ressentira comme une injustice de n'avoir que la moitié de la valeur de l'entreprise. Pensez-y, car ce genre de chose est assez fréquent. Si dans 3 ans vous avez une vingtaine de salariés et que votre SSII vaut alors plus ou moins 2 millions d'euros, si vous êtes à l'origine de l'embauche de 90% des salariés et avez trouvé 75% des missions, comment prendrez-vous le fait qu'en cas de vente de la société, vous aurez 1 million, tout comme votre associé ?

Voir le profil de l'utilisateur    
28/02/20 à 20:14
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Freelance91 a écrit:
Comment allez-vous faire sans référencement chez les grands comptes ?


Bonjour, merci pour votre réponse. Effectivement étant donné que c'est le début il est impossible de se faire référencer chez les grands comptes (et mêmes les moyens comptes). Pour cela il faut passer par une société déjà référencée.

Voir le profil de l'utilisateur    
28/02/20 à 20:33
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Olivier_M a écrit:
Pour l'avoir fait, je crois que c'est effectivement une bonne idée de s'associer et de mettre en commun vos compétences, réseaux, etc...

Mais il y a plusieurs points à ne pas négliger :

- Etre à 50/50 revient à devoir être systématiquement d'accord sur toutes les décisions importantes, puisqu'aucun d'entre vous n'est majoritaire. Vous pourriez peut-être envisager de céder 1 part à une troisième personne, qui aura de ce fait la possibilité de trancher en cas de désaccord entre vous.

- Il est impératif de tout écrire et de tout prévoir à l'avance, et notamment la manière dont vous prendrez les décisions, les tâches et responsabilités de chacun, les possibilités de sorties de la société si l'un de vous deux souhaite reprendre sa liberté. Ne pas prévoir à l'avance comment vous gérerez vos désaccords, c'est l'assurance que tout se passera très mal le jour ou un désaccord surviendra

- S'associer à 50/50 c'est bien, mais au bout de quelques années, si ça marche et que votre activité se développe, l'un de vous deux fera nécessairement le constat que c'est majoritairement grâce à lui que la société s'est développée, et si sa contribution (en terme d'implication et de travail) est vraiment supérieure, il ressentira comme une injustice de n'avoir que la moitié de la valeur de l'entreprise. Pensez-y, car ce genre de chose est assez fréquent. Si dans 3 ans vous avez une vingtaine de salariés et que votre SSII vaut alors plus ou moins 2 millions d'euros, si vous êtes à l'origine de l'embauche de 90% des salariés et avez trouvé 75% des missions, comment prendrez-vous le fait qu'en cas de vente de la société, vous aurez 1 million, tout comme votre associé ?



Bonjour Olivier, merci beaucoup pour votre réponse et vos conseils précieux!

- Concernant le fait d'être à 50/50 effectivement ça risque d'être compliqué.

- effectivement ça semble très important de tout écrire à l'avance... je pensais que notre juriste allait s'occupait de ça dans les statuts...

Aujourd'hui les rôles ne me conviennent pas forcément, j'aimerais avoir votre avis:

Mon associé propose que je développe seul la parti commerciale, démarchage des clients, etc... il veut que je recrute seul également, mais peut éventuellement me détacher une personne de son cabinet de recrutement pour m'aider. Par contre il propose de m'accompagner, de m'aider à prendre des décisions, de me fournir les outils et méthodes dont j'ai besoin.
Dans la pratique je suis très fort pour recruter et j'ai des lacunes commerciales. Dans la pratique je sens que j'ai besoin de lui car il offre des locaux. Un cadre dynamique etc... dès que je fait quelque chose, je vais le voir et la plus part du temps j'ai une sorte de reconnaissance.
Disons qu'on s'entend très bien et qu'on rigole bien.
Mais quand j'explique que j'aimerais bien que lui aussi cherche des clients pour notre nouvelle société il me répond qu'il n'a pas le temps car il est pris sur son autre société et qu'il est déjà débordé etc... En gros il veut m'aider, me lâcher le travail, s'impliquer mais surtout pas appeler un prospect ou un candidat. Au bout d'un mois de travail, j'ai trouvé un client en faisant marcher mon réseau. Ce client a besoin de 4 prestataires. J'ai envoyé 4 CV très correctes de consultants que j'ai identifiés et qui sont disponibles.
Seul je n'aurais pas réussi à faire ça car le cadre que m'offre mon associé agit comme un véritable booster en moi... cela me motive et je travaille très bien.
Mais est ce suffisant ? Comme tu le dis, que se passera t il si on va la société et que je dois partager avec quelqu'un qui n'a fait que me motiver sans rien apporter de concret....

Mon associé me dit que si on évolue ça sera grâce à lui qui m'aura donné la dynamique et le cadre de travail... et qu'à deux on est plus fort. Le problème c'est qu'il n'a pas tord. Depuis des années je voulais faire ça seul mais je n'y arrivais pas. Lui il croit en moi et ça c'est moteur !!!

Il me parle d'un salaire fixe et d'un variable pour compenser mon travail étant donné que je vais être à 100% sur le développement de cette activité.

Merci d'avance pour votre aide précieuse

Voir le profil de l'utilisateur    
28/02/20 à 20:42
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1292
C'était mon troisième point : vous trouvez les clients et les profils, donc concrètement, le chiffre d'affaires et le bénéfice, s'il y en a un, c'est votre travail. Mais la valeur de la société, ce sera 50/50. La moitié de la valeur pour "vous booster, vous motiver et vous "accompagner" dans la prise de décision", je trouve que c'est très cher payé. Mais à vous de voir.
Une solution serait effectivement de vous octroyer des primes assez juteuses et proportionnelles au chiffre d'affaires que vous générez (ou plutôt, proportionnelles à la marge), mais dans ce cas, vous allez laisser beaucoup moins d'argent dans la société, ce qui va freiner son développement (moins de cash pour recruter et assurer les inter contrats).

Voir le profil de l'utilisateur    
01/03/20 à 17:47
rom2mars
Freelance
impliqué
Inscrit le 04 Nov 2014
Messages: 164
Olivier_M a écrit:
C'était mon troisième point : vous trouvez les clients et les profils, donc concrètement, le chiffre d'affaires et le bénéfice, s'il y en a un, c'est votre travail. Mais la valeur de la société, ce sera 50/50. La moitié de la valeur pour "vous booster, vous motiver et vous "accompagner" dans la prise de décision", je trouve que c'est très cher payé. Mais à vous de voir.
Une solution serait effectivement de vous octroyer des primes assez juteuses et proportionnelles au chiffre d'affaires que vous générez (ou plutôt, proportionnelles à la marge), mais dans ce cas, vous allez laisser beaucoup moins d'argent dans la société, ce qui va freiner son développement (moins de cash pour recruter et assurer les inter contrats).


Bonjour, merci encore une fois pour votre réponse.

Il me donne egalement des tuyaux, par exemple il va m'indiquer que telle societe a besoin de profils java, et qu'il faut tenter de contacter telle personne, il me donne les noms et numeros de telephone.

Ensuite, il me met à disposition sa base de données CV très remplie. Il peut egalement me fournir également le numero des personnes si je donnes le nom, prenom, et lien link..diN..

Ensuite, aujourd'hui je travaille dans des bureaux qu'il loue pour le compte de sa societe.

Aussi, il a un chargé de recrutement, et deux stagiaires qui auraient dû m'aider à recruter (dans la teorie).

Mais demain, il pense me mettre un stagiaire chargé de recrutement / commercial pour m'aider. Mais ca serait à moi de le driver.

Dans la pratique, il est tres present, on discute beauoup toute la journée, donc je suis loin de me sentir seul.
Mais ce qui me derange c'est que concretement je suis seul à developper et il ne veut surtout pas s'occuper de la partie commerciale.
IL veut agir comme un dirigeant qui ne fait en aucun cas la partie operationnelle...

Effectivement 50/50 semble cher payé. J'ai vu qu'il etait possible de fournir des dividendes different de la part social. Par exemple 70/30 de dividendes alors que les parts sociales sont de 50/50.


Tout cela me fait un peu peur car je ne sais pas trop où je vais.
Et en meme temps j'ai besoin de lui car on est tres complementaire.


L'autre probleme, c'est le nom de la societe.
Aujourd'hui il a un cabinet de recrutement qui s'appelle TOTO.
On est parti pour creer la nouvelle societe TOTO conseil où je serai associé TOTO Conseil. Il me parle de mettre comme nom social TOTO....
J'ai l'impression que cela sera problematique, si demain je decide de racheter ses parts, je serai obligé de changer de nom. Sachant qu'aujourd'hui c'est tres compliqué de se faire referencer, je me demande comment cela se passe pour changer de nom... Ca me fait un peu peur.

Enfin, autre question, comment racheter les parts? Faut il faire estimer la société par un cabinet? Si la société vaut 2 millions, si on veut se separer, qui nous accordera un credit aussi important pour payer les parts de l'autre? La separation me semble tres compliquée.


Enfin, si je lui propose 51/49, est-ce que je serai maitre de toutes les decisions et pourrais me verser les prime que je veux ?


Merci d'avance pour votre aide.

Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation