119 connectés     6 073 missions IT     27 368 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Coronavirus et independants


Coronavirus et independants

  
prec  1 ... 20 21 22 23 24 25  suiv
26/03/20 à 18:07
capito7
Freelance
très actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 93
Freelance91 a écrit:
Avez-vous vu cette nouvelle condition qui va exclure une partie des freelances ?


Citation:
Qui peut bénéficier de cette aide ?

Les entreprises qui ont subi :

soit une fermeture administrative pour raison sanitaire
soit avoir subi une perte d'au moins 70 % du chiffre d'affaires (appréciation entre mars 2019 et mars 2020 ou en moyenne depuis la création de votre activité si postérieure à mars 2019)

Conditions cumulatives pour en bénéficier ?

Effectif inférieur ou égal à 10 salariés
Chiffre d'affaires inférieur à 1 million d'euros
Bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 euros
Activité démarrée avant le 1er février 2020

L'aide est composée de deux niveaux :

Jusqu'à 1500€ peuvent être versés par la DGFIP dans un premier temps
Pour les entreprises qui connaissent le plus de difficultés, sous réserve de l'obtention de l'aide de 1500€ et qui emploient au moins un salarié, une aide complémentaire de 2000€ peut être obtenue au cas par cas auprès des régions dans un second temps


pour le coup là c'est pas complétement choquant. si tu as un grosse tréso ils vont prioriser ceux qui en ont pas.

Pour ma part, partant sur une nouvelle création depuis quelques mois et mon client ayant 2 mois de retard sur les paiements, suis obligé de rajouter de l'argent sur le compte courant associé. bref, de la tréso perso…

Pour éviter que tout le monde mélange tout : avoir de la tréso en personne physique c'est une chose, ce que l'état regarde ici c'est la tréso de l'entreprise.

Si votre entreprise est mise à mal par ce confinement, et sous conditions, vous êtes éligibles.

Le débat est toujours passionnel parce qu'on a toujours les bons samaritains qui vont revendiquer : oh mais non… j'ai 5 000 euros sur mon livret A je suis chanceux et très riche , je ne vais donc rien demander !

A ce moment là : demandons aux petits commerces qui font 40% de black de pas recevoir l'aide, demandons aux compagnies aériennes qui vont garder l'argent de nos billets non remboursables de payer et de ne pas recevoir d'aide de l'état, demandons aux restaurateurs qui font du black et cuisinent du surgelé de pas toucher d'aides, …

Bref, vous allez pouvoir tourner en rond pendant des mois …

Un peu de réalisme : 1- on paie des charges, 2- on déclare tout notre CA 3- on paie des 10 AINE DE MILLIERS D'EUROS , 4- où est le problème d'avoir une micro compensation de 1500 euros ?

Je comprends pas cette logique complètement subjective… j'espère que ces mêmes personnes ne font/feront jamais de défisc/d'investissement/ bref l'utilisation de tout outil juridique / fiscal permettant légalement d'optimiser sa fiscalité sans abus de droit et en investissant de facto dans l'économie française.

Dois je rappeler que si dispositifs ils existent c'est avant tout pour des questions de délégation de l'état vers les particuliers de l'investissement ?

Je crois que quelques cours d'économie s'avèrent nécessaires… Sinon, il reste encore la décroissance et l'élevage de chèvres dans le LARZAC pour ceux qui veulent se reconvertir Razz Razz Shocked Shocked

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/20 à 18:11
Djinn
Freelance
actif
Inscrit le 21 Fév 2011
Messages: 51
capito7 a écrit:


Deux écoles :

- les Bisounours qui paient des 10 aines de milliers de charges pas an sans vouloir être compensé à la moindre gripette mortelle qui flingue l'économie mondiale,
- Les pragmatiques qui paient et qui lorsqu'ils perdent tout leurs CA estiment normal d'avoir 1500 euros versus des pertes plus proches dans nos milieux de 10 K - 15K voire plus.

Je sais plus quoi dire… ne prenez pas l'argent, et comprenez ceux qui peuvent en avoir besoin...


J'aime bien les deux écoles, pas du tout orientées Laughing

Mais sinon, c'est pas mal de lire ce à quoi on répond. Je n'ai pas donné d'avis sur le fait de prendre ou non les 1500€, mais plutot sur le fait que le gouvernement devait nous indemniser parce qu'il avait décidé la situation.

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/20 à 18:18
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 439
Membre-118238 a écrit:
Notre cher président a bien parlé de 1500 Euros de prime ( ultra light je trouve ) et quel dalle à ce jour. Les seuls qui se sont manifesté c'est l'URSSAF en repoussant la cotisation de Mars. D'ailleurs merci à eux franchement je n'aurai pas cru. Coté CIPAV aucunes infos.

J'ai reçu un mail de la CIPAV la semaine dernière informant que les prélèvements de cotisations sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Du coup, la CIPAV va même plus loin que l'URSSAF puisque dans le cas de l'URSSAF la suspension ne concerne que Mars et le montant a été juste reporté et lissé sur le reste de l'année. J'ai consulté mon espace, l'échéancier a déjà évolué à partir d'Avril.

Voir le profil de l'utilisateur    
26/03/20 à 18:30
capito7
Freelance
très actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 93
Djinn a écrit:
capito7 a écrit:


Deux écoles :

- les Bisounours qui paient des 10 aines de milliers de charges pas an sans vouloir être compensé à la moindre gripette mortelle qui flingue l'économie mondiale,
- Les pragmatiques qui paient et qui lorsqu'ils perdent tout leurs CA estiment normal d'avoir 1500 euros versus des pertes plus proches dans nos milieux de 10 K - 15K voire plus.

Je sais plus quoi dire… ne prenez pas l'argent, et comprenez ceux qui peuvent en avoir besoin...


J'aime bien les deux écoles, pas du tout orientées Laughing

Mais sinon, c'est pas mal de lire ce à quoi on répond. Je n'ai pas donné d'avis sur le fait de prendre ou non les 1500€, mais plutot sur le fait que le gouvernement devait nous indemniser parce qu'il avait décidé la situation.


Very Happy Very Happy Very Happy
Désolé Dijnn je répondais pas uniquement sur ton post mais plus largement à d'autres personnes du forum qui gracieusement laisseront ses aides engraisser nos sénateurs.

Profitez , ils ne s'en priveront pas : grand crus, cigares, pépettes dans les couloirs… Laughing Laughing Laughing Laughing

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/20 à 00:09
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 24593
Bonjour,
capito7 a écrit:
Very Happy Very Happy Very Happy
Désolé Dijnn je répondais pas uniquement sur ton post mais plus largement à d'autres personnes du forum qui gracieusement laisseront ses aides engraisser nos sénateurs.

Profitez , ils ne s'en priveront pas : grand crus, cigares, pépettes dans les couloirs… Laughing Laughing Laughing Laughing
Vos smileys sonnent creux.

Vous couchez sur le clavier vos angoisses, vos craintes...

Je ne pense pas que ce fil ou ce forum soient le lieu pour cela.

Et si vous lanciez plutôt un fil dans le café ?


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/20 à 01:02
capito7
Freelance
très actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 93
Aucune angoisse 😂 j'ai oublié que je parle à une autorité du forum. Toutes mes excuses messir... 🥴👀

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/20 à 09:15
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1240
capito7 a écrit:
Un peu de réalisme : 1- on paie des charges, 2- on déclare tout notre CA 3- on paie des 10 AINE DE MILLIERS D'EUROS , 4- où est le problème d'avoir une micro compensation de 1500 euros ?

Si on peut obtenir cette compensation parce qu'on remplit les conditions, pourquoi se priver ? Tout comme "l'astuce" qui consiste à ne pas se verser de salaire durant la première année afin de maximiser les aides... Le débat est sans fin (et en tant que "vieux" freelance, je me situe clairement du côté de ceux qui pensent que l'on devient freelance pour s'assumer et dépendre le moins possible de la collectivité, et pas pour chercher à maximiser ce que l'on peut obtenir de ladite collectivité).

Au-delà du débat, je tiens quand même à rappeler que les cotisations que nous payons jusqu'à présent sont affectées à d'autres financements que cette aide exceptionnelle de 1500€, pour laquelle aucun d'entre nous n'a jamais cotisé.

C'est très bien d'en profiter, mais il ne faudra pas être surpris ni râler lorsqu'a posteriori on nous créera une nouvelle cotisation que l'on nous vendra comme "destinée à créer un fond de soutien et de solidarité en cas de nouvel épisode d'arrêt de l'activité". Je suis prêt à parier que l'on va y avoir droit dans les 2 ans à venir.

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/20 à 09:50
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 439
Olivier_M a écrit:
capito7 a écrit:
Un peu de réalisme : 1- on paie des charges, 2- on déclare tout notre CA 3- on paie des 10 AINE DE MILLIERS D'EUROS , 4- où est le problème d'avoir une micro compensation de 1500 euros ?

Si on peut obtenir cette compensation parce qu'on remplit les conditions, pourquoi se priver ? Tout comme "l'astuce" qui consiste à ne pas se verser de salaire durant la première année afin de maximiser les aides... Le débat est sans fin (et en tant que "vieux" freelance, je me situe clairement du côté de ceux qui pensent que l'on devient freelance pour s'assumer et dépendre le moins possible de la collectivité, et pas pour chercher à maximiser ce que l'on peut obtenir de ladite collectivité).

Au-delà du débat, je tiens quand même à rappeler que les cotisations que nous payons jusqu'à présent sont affectées à d'autres financements que cette aide exceptionnelle de 1500€, pour laquelle aucun d'entre nous n'a jamais cotisé.

C'est très bien d'en profiter, mais il ne faudra pas être surpris ni râler lorsqu'a posteriori on nous créera une nouvelle cotisation que l'on nous vendra comme "destinée à créer un fond de soutien et de solidarité en cas de nouvel épisode d'arrêt de l'activité". Je suis prêt à parier que l'on va y avoir droit dans les 2 ans à venir.

+1
Sans oublier qu'on aura aussi sûrement droit à une augmentation de la CRDS (la fameuse cotisation imposable) pour atténuer la dette sociale qui va exploser.

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/20 à 10:23
capito7
Freelance
très actif
Inscrit le 26 Jan 2010
Messages: 93
Papus007 a écrit:
Olivier_M a écrit:
capito7 a écrit:
Un peu de réalisme : 1- on paie des charges, 2- on déclare tout notre CA 3- on paie des 10 AINE DE MILLIERS D'EUROS , 4- où est le problème d'avoir une micro compensation de 1500 euros ?

Si on peut obtenir cette compensation parce qu'on remplit les conditions, pourquoi se priver ? Tout comme "l'astuce" qui consiste à ne pas se verser de salaire durant la première année afin de maximiser les aides... Le débat est sans fin (et en tant que "vieux" freelance, je me situe clairement du côté de ceux qui pensent que l'on devient freelance pour s'assumer et dépendre le moins possible de la collectivité, et pas pour chercher à maximiser ce que l'on peut obtenir de ladite collectivité).

Au-delà du débat, je tiens quand même à rappeler que les cotisations que nous payons jusqu'à présent sont affectées à d'autres financements que cette aide exceptionnelle de 1500€, pour laquelle aucun d'entre nous n'a jamais cotisé.

C'est très bien d'en profiter, mais il ne faudra pas être surpris ni râler lorsqu'a posteriori on nous créera une nouvelle cotisation que l'on nous vendra comme "destinée à créer un fond de soutien et de solidarité en cas de nouvel épisode d'arrêt de l'activité". Je suis prêt à parier que l'on va y avoir droit dans les 2 ans à venir.

+1
Sans oublier qu'on aura aussi sûrement droit à une augmentation de la CRDS (la fameuse cotisation imposable) pour atténuer la dette sociale qui va exploser.


Hello Olivier. Ok mais si je te suis, on peut dire la même chose de tous les corps de métier. Personne n'a cotisé pour le "risque pandémie". En risque opérationnel (certains ont peut être travaillé sur ces sujets sur ce forum) ce risque est un risque à occurrence très faible et très fort impact. En gros dans la heat map il est en haut à gauche.

Certaines entreprises ont travaillé sur ces risques mais le dispositif est pas plus pas moins qu'un plan de continuité d'activité.

J'invite l'état à réfléchir et mieux cadrer le rôle des ars comme régulateur pour s'assurer que le risque est couvert. Enfin la réponse me semble plus être un dispositif assurantiel qui viendrait couvrir un ensemble de risques à occurrence très faible et impact grave.

Tu prends une assurance et au cas où le risque se réalise tu es dédommagé à hauteur d'une perte de chiffre définie et contractualisée.

On peut pas cotiser un tel fond pour un seul risque qui plus est en terme de datas arrive tous les 100 ans.

Voir le profil de l'utilisateur    
27/03/20 à 10:28
KaziChoco
Freelance
impliqué
Inscrit le 09 Sep 2016
Messages: 214
Djinn a écrit:
KaziChoco a écrit:
B
1. la situation actuelle (le confinement) a été décidé par le gouvernement. Si certains en subisse les conséquences (perte de mission, baisse d'activité...), il me semble normal qu'ils soient compensé d'une manière ou d'une autre, indépendamment de la valeur de leur patrimoine.


C'est quand même un peu léger de dire que c'est le gouvernement qui l'a décidé et donc il doit assumer. Il aurait du faire quoi? Ne pas confiner et laisser les hôpitaux saturer ?

C'est pas le gouvernement qui a inventé le virus.

Je vois la situation actuelle comme un temps de guerre, je ne vois pas en quoi on devrait être "compensé". La richesse mondiale va baisser, c'est certain. Tout le monde sera impacté d'une manière ou d'une autre. Il faut serrer les dents. Le gouvernement nous aide et tant mieux, prenons ce que l'on peut prendre.

Le gouvernement fait beaucoup, mais de la à dire qu'il vous doit quelquechose ou qu'il doit assumer... Allez en parler aux pays africains ce qu'ils en pensent :/


Je me suis probablement mal exprimé. Mon point est de dire que la situation actuelle n'est pas du fait des consultants. Faire une distinction entre ceux qui ont les moyens de tenir et ceux qui ne l'ont pas pour décider d'une éventuelle indemnisation (ou "aide" si vous préférez) ne me semble pas correct.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 ... 20 21 22 23 24 25  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation