100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

creation sasu droit chomage

sasucov19

3 Messages

nouveau
18/03/2020 à 12:02

Bonjour

J'ai quitté mon entreprise le 28 février dans le cadre d'un plan de départ volontaire, plan qui inclut une formule pour création d'entreprise..
j'ai touché une prime de 40KE comme aide à la création et je suis encore rémunérer pendant un an,
j'ai la possibilité de demander le versement de ces 1 an de salaire à la création effective de ma société.
je pense créer une sasu avant fin Mars. la question qui se pose est la viabilité de mon projet..
je suis informaticien, spécialise en base de données et également développeur, mais le covid19 risque
de remettre en cause bcp de projets.. d’où la question : si au bout des 1 an de rémunération par mon employeur actuel je n'arrive pas à générer de chiffre d'affaire avec ma sasu, est ce que j'ai la possibilité de m'inscrire au chômage ?
j'ai été salarié toute ma carrière, j'ai 59 ans, et il me manque plusieurs trimestre pour avoir la retraite
plein pot..

merci
Cordialement

cifer

167 Messages

impliqué
18/03/2020 à 13:30

Pourquoi faire une SASU ?

sasucov19

3 Messages

nouveau
18/03/2020 à 16:05

Bonjour

parceque je veux conserver mon statut cadre et je ne veux pas avoir à faire au RSI...

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
18/03/2020 à 16:14

sasucov19 a écrit :Bonjour

parceque je veux conserver mon statut cadre et je ne veux pas avoir à faire au RSI...
:lol: :lol: :lol: Le RSI, même disparu, fait encore peur ? Je ne l'ai jamais trouvé bien méchant, moi.

Un petit rappel, il n'y a pas que Freelance-Info pour s'informer sur la création d'entreprise; même si c'est un apport très précieux, il ne peut venir en aide qu'après avoir bien étudié les sites officiels.

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

sasucov19

3 Messages

nouveau
20/03/2020 à 16:29

Bonjour

Le RSI n'a pas disparu, il a simplement changé de nom, mais c'est la même mécanique..
Sinon effectivement, étant informaticien je me dois de savoir trouver l'information par moi-même et l'apporter au forum qui est un lieu de partage..
donc voila ce que j'ai trouvé sur le site de l'unedic :

Pour le créateur ou repreneur d’entreprise qui a perdu son emploi salarié et a créé ou repris une entreprise directement,
sans faire valoir ses droits aux allocations
Après avoir perdu un emploi salarié, la personne crée ou reprend une entreprise sans avoir déposé de demande d’allocations.
Au cas où l’activité reprise ou créée cesse , la personne peut bénéficier d’une ouverture de droits au titre de l'activité salariée antérieure durant les 3 ans qui suivent la fin de son emploi salarié.
En effet, elle peut bénéficier d’une ouverture de droits aux allocations chômage si elle s’inscrit comme demandeur d’emploi dans un délai égal a` 12 mois allongé de la durée de la période de création ou reprise d’entreprise, limitée à 2 ans suivant la fin du
contrat de travail ayant précédé la création ou la reprise de son entreprise.

Donc j'ai bien droit au chômage après les 1 an de rémunération si je ne développe pas d'activité..

Cordialement

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
20/03/2020 à 16:41

sasucov19 a écrit :j'ai été salarié toute ma carrière, j'ai 59 ans, et il me manque plusieurs trimestre pour avoir la retraite
plein pot..
OK dans ce cas pour la SASU. On vous calculera ainsi vos 25 meilleures années sur un seul régime obligatoire plutôt que de faire un prorata de durée sur deux régimes si proche de la retraite.

D'autant plus que vous semblez sous-entendre une carrière longue ?

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

hmg

25654 Messages

Grand Maître
20/03/2020 à 21:42

Bonjour,

Je reste abasourdi du fait que les gens sont prêts à payer 30 points de cotisations en plus parce qu’ils ont entendu que le RSI (qui n’existe plus) c’était le mal.

Pour mémoire, c’est géré maintenant par l’URSSAF (urssaf qui gère aussi des cotisations pour les salariés).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

mixomatose

7220 Messages

Grand Maître
20/03/2020 à 23:18

hmg a écrit : Je reste abasourdi du fait que les gens sont prêts à payer 30 points de cotisations en plus parce qu’ils ont entendu que le RSI (qui n’existe plus) c’était le mal.
D'autant plus que gérer la rémunération d'un TNS avec ses charges sociales, c'est beaucoup plus simple à gérer qu'un salaire (feuille de paye, DSN, etc...).

calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

htnfr

796 Messages

impliqué
21/03/2020 à 10:23

Ca montre à quel point la confiance est importante.

Tcharli

2526 Messages

Grand Maître
21/03/2020 à 11:13

Je voudrais quand même mettre un bémol à cette discussion.

Certes, sasucov19 a fait un pas de clerc en se référant à d'anciennes discussions oiseuses sur le RSI (quand il existait encore), lequel [b:f581e7df98]ne concernait à l'époque les libéraux freelances QUE POUR LA PARTIE ASSURANCE MALADIE ET PAS LA RETRAITE NI LA PREVOYANCE/INDEMNITES JOURNALIERES[/b:f581e7df98].

A l'époque, seuls les commerçants et les artisans (donc pas vous les freelances) cotisaient sur les trois risques obligatoires DONT LA RETRAITE.

Passons, ce n'est pas grave, il n'est pas le premier à poser une question.

Tous les créateurs TNS sont désormais affiliés à la retraite comme les salariés mais à la branche "indépendants" du régime général de la Sécurité Sociale. J'ignore s'il s'agit d'une case spéciale ou si les nouveaux sont fondus dans la masse comme les salariés. Quelqu'un le sait-il ?

Je suis habituellement peu favorable à la SASU (mais ça ne regarde que moi), mais je serais plutôt enclin à maintenir un régime salarié (et non passer en TNS) à 59 ans et à quelques trimestres de la retraite.

Je me fie à mon propre calcul de retraite qui s'est avéré très défavorable puisqu'en cas de changement de régime, pour le calcul des fameuses "25 meilleures années", ils font un prorata entre les meilleurs années de salarié et les meilleurs années d'indépendant. Dans mon cas, commerçant, ça a été très défavorable. Sur le marché du travail indépendant, seuls les freelances informatiques débutent à 75 K€, ce dont ils ne se rendent pas compte, contrairement aux commerçants et aux artisans.

A 59 ans, sasucov19, même s'il risquait des intercontrats baissant ses revenus annuels, devrait quand même rechercher ses 25 meilleures années dans son long passé de salarié, ce qui est un moindre mal (EURL ou SASU). S'il faisait une carrière de président de SASU très lucrative pendant quelques années, cela pourrait être quelque peu bénéfique.

Voila pourquoi, mon humble avis serait qu'il exerce en SASU et non pas en EURL. Inutile de prendre le risque de changer de régime à cet âge, même si c'est plus coûteux en terme de cotisations.

Des avis différents ?

Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bons courtiers pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO

hmg

25654 Messages

Grand Maître
21/03/2020 à 23:23

Bonjour,

Ces éventuelles 2 bonnes années en salarié ont quel impact sur le calcul de la retraite ? En combien d’années le manque à gagner est prépondérant par rapport aux gains d’un régime tns ?

C’est complexe à calculer et souvent l’idée de mieux vaut tenir que courir l’emporte.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.