142 connectés     5 803 missions IT     30 149 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Le café de Freelance-info




Arrêt de mission + coronavirus


Arrêt de mission + coronavirus

  
prec  1 2
02/04/20 à 08:19
findus
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Avr 2007
Messages: 3817
les projets non prioritaires sont coupés, et les consultants avec...

chacun regarde où il peut rogner dans les budgets pour passer la crise sanitaire sans trop de pertes...

Voir le profil de l'utilisateur    
07/04/20 à 19:02
freddy6777
Freelance
actif
Inscrit le 21 Jan 2012
Messages: 61
Je confirme. Les prestations sont re-évaluées au cas par cas. Certaines ESN commencent aussi à se projeter sur le mois de septembre.
Pour pouvoir retrouver une mission rapidement, je pense que la solution sera de s'appuyer sur son réseau personnel.

Voir le profil de l'utilisateur    
07/04/20 à 20:08
vdaxeis
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Fév 2010
Messages: 511
Papus007 a écrit:
Pragmateek a écrit:
je n'ai jamais entendu parler d'un qui aurait été forcé par son client à aller au bout de la période de 6 mois, par contre effectuer un préavis, ne serait-ce que de 2 semaines oui c'est quasi systématique et ça se comprend.

Vous n'en avez jamais entendu parler parce que ça n'existe pas tout simplement. Le seul délai à respecter par le free-lance est le délai de préavis inscrit dans le contrat (1 mois en général).
Les dates de renouvellement de contrat (3 mois, 6 mois ou 1 an selon les contrats) sont là pour définir tout simplement la durée de vie maximale du contrat avant son renouvellement ou extinction automatique.
C'est comme quand vous signez un contrat de location, en général ils sont sur 3 ans. Cela ne signifie pas que vous êtes obligés de rester 3 ans dans le logement (heureusement). Cela veut juste dire que le contrat que vous signez (et les clauses qu'il contient) sont valables 3 ans. Mais vous pouvez y mettre un terme quand vous souhaitez en respectant seulement le délai de préavis (entre 1 à 3 mois selon la zone).


Bonjour,
Vous avez tout 2 rappelé le côté droit commercial de l'affaire, et c'est très important.
Mais n'oubliez pas d'ajouter dans ce type de réponse , et surtout à destination des novices, l'impact commercial de la décision d'utiliser le préavis pour sortir avant la fin d'un contrat.
Lorsque le client vous sélectionne pour un projet d'un an ( mission projet par exemple), c'est qu'il compte sur vous du début jusque la fin. Partir au bout de 3 mois ( pour bonne ou mauvaise raison ) ne sera jamais un point positif pour vous vis à vis de votre client (Hormis les cas exceptionnels).

Dans la période que l'on vit, n'oublions jamais que nos clients / intermédiaires chez qui on est déjà intervenu sont notre meilleur atout pour essayer de ne pas se retrouver 6 mois sans mission , l'image que l'on a laissé est essentielle.

Voir le profil de l'utilisateur    
07/04/20 à 20:41
Pragmateek
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 1199
vdaxeis a écrit:
l'image que l'on a laissé est essentielle.

Ça c'est clair, j'ai pu le vérifier sur 10 ans en revenant régulièrement chez le même client final où j'avais commencé par un stage qui, s'étant bien passé, en avait amené un autre dans une autre équipe, puis une mission dans l'équipe, puis retour plus tard dans une autre équipe, et de même à la fin de l'année dernière dans un autre service.
C'est un client que j'apprécie beaucoup, donc j'y vais volontiers, pas à reculons.

Et à chaque fois pour au moins 2 ans, car la fidélité c'est aussi important pour l'image de notre métier, malheureusement mise à mal par quelques mercenaires qui se barrent au bout de quelques mois pour gratter quelques 10aines d'€. Confused

Certains d'entre nous qui ont outrageusement profité de la conjoncture favorable de ces dernières années en se comportant de façon exécrable comme des divas, que ce soit avec leurs clients ou leurs collègues, se disant "1 mission de perdue 10 de retrouvées", risquent de payer leur ego et leurs caprices.

Voir le profil de l'utilisateur    
07/04/20 à 22:30
Papus007
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Jan 2017
Messages: 529
Pragmateek a écrit:
vdaxeis a écrit:
l'image que l'on a laissé est essentielle.

Ça c'est clair, j'ai pu le vérifier sur 10 ans en revenant régulièrement chez le même client final où j'avais commencé par un stage qui, s'étant bien passé, en avait amené un autre dans une autre équipe, puis une mission dans l'équipe, puis retour plus tard dans une autre équipe, et de même à la fin de l'année dernière dans un autre service.
C'est un client que j'apprécie beaucoup, donc j'y vais volontiers, pas à reculons.

Et à chaque fois pour au moins 2 ans, car la fidélité c'est aussi important pour l'image de notre métier, malheureusement mise à mal par quelques mercenaires qui se barrent au bout de quelques mois pour gratter quelques 10aines d'€. Confused

Certains d'entre nous qui ont outrageusement profité de la conjoncture favorable de ces dernières années en se comportant de façon exécrable comme des divas, que ce soit avec leurs clients ou leurs collègues, se disant "1 mission de perdue 10 de retrouvées", risquent de payer leur ego et leurs caprices.

+1

Pareil, depuis 10 ans, je fais des va et vient entre 2 clients essentiellement. Une confiance s'est installée entre eux et moi. J'ai déjà décliné des missions payant près de 100 euros en plus en TJM.

Aussi, un de mes clients a justement eu l'expérience d'un free-lance qui l'a lâché au bout de quelques mois parce qu'il a trouvé mieux ailleurs (sûrement quelques dizaines d'euros en plus).

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation