100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Etat actuel du marché

Rolintou

1 Messages

nouveau
02/05/2020 à 19:34

Bonjour,

Je suis sur Toulouse. J'ai démissionné avant le confinement d'un CDI comme ingénieur en développement, pour me lancer en portage ; mais d'après les peu de contacts que j'ai le marché est complètement arrêté.

Qu'en pensez-vous côté freelancers ? Etes-vous sortis de missions ? Pensez-vous qu'il y aura peu de missions et beaucoup de candidats "après" ?

Merci pour votre avis.
Laurent T

ArThierry

52 Messages

actif
02/05/2020 à 20:18

Tout est gelé. Il n'y aura rien au minimum jusqu'à septembre. Surtout sur les nouveaux projets et tout ce qui n'est pas vital pour l'entreprise. A partir de septembre et en fonction de l'evolution de la crise economique et du coronavirus alors peut etre que cela repartira légèrement.

Bon courage à vous !

Pragmateek

1213 Messages

Grand Maître
02/05/2020 à 22:16

Gelé le terme est peut-être un peu fort mais c'est clair que ça ne gigote pas beaucoup.
Il y a de la fonte mais dans le mauvais sens. :mrgreen:

Sur Paris en finance j'ai eu écho de quelques contrats signés par-ci par-là.
Mais échos aussi de dégraissage, pas encore la curée mais ce n'est pas rassurant pour l'avenir. :?

En tout cas un bon indicateur est le nombre de sollicitations, essentiellement de commerciaux, sur LinkedIn : de 1 par jour en moyenne à même pas 1 par semaine, et 1 seule les 3 dernières semaines, on se sent tout de suite moins désiré.

ArThierry

52 Messages

actif
02/05/2020 à 22:50

Et ce n'est que le début. Le plus dure est à venir...

Bonne chance à tous !

freddy6777

61 Messages

actif
03/05/2020 à 10:17

J'ai travaillé pendant 10 ans à Toulouse donc j'ai encore des contacts là-bas et d'après ce que j'entends, les entreprises se projettent plutôt sur septembre / octobre.

Sur Paris en finance j'ai eu écho de quelques contrats signés par-ci par-là.
Mais échos aussi de dégraissage, pas encore la curée mais ce n'est pas rassurant pour l'avenir.
Sur l'Ile-de-France, je trouve aussi que le secteur finance/tertiaire tourne un peu.
Dans l'industrie, je trouve que c'est plus compliqué, surtout dans les secteurs aéronautique / défense / automobile. Le médical, le ferroviaire et d'autres secteurs plus réduits (télécom ...) ont l'air de bouger un peu.

Personnellement, ma mission en assistance technique a été arrêtée et, du coup, j'ai pris deux projets au forfait et en direct chez des gros industriels.

F.Ramananjaona

1 Messages

nouveau
03/05/2020 à 11:00

Toulouse, aeronautique.... cette ville va souffrir plus que les autres

code38

175 Messages

impliqué
03/05/2020 à 11:24

Rolintou a écrit :Je suis sur Toulouse. J'ai démissionné avant le confinement d'un CDI comme ingénieur en développement, pour me lancer en portage ; mais d'après les peu de contacts que j'ai le marché est complètement arrêté.

Qu'en pensez-vous côté freelancers ? Etes-vous sortis de missions ? Pensez-vous qu'il y aura peu de missions et beaucoup de candidats "après" ?
Le timing est malheureux mais c'est fait. La situation liée au coronavirus n'est pas reluisante et les prestataires sont les premiers à sortir quand l'activité ralentit et quand les projets sont mis en suspend et s'arrêtent.

Je veux rester positif en me disant qu'on doit pouvoir tirer son épingle du jeu mais ça dépend tellement des domaines, profils, ... Mais globalement, la réalité actuelle est que le marché est assommé et chaque client focalise sur ses projets les plus essentiels, les plus rassurants, les plus lucratifs.

En Rhône-Alpes, le nombre d'annonces sur ce site a chuté de moitié. Dans l'équipe où j'étais (industrie), il y avait 2 tiers de prestataires et la moitié d'entre eux est en partance. Du côté de nos intermédiaires (SSII), ils doivent déjà essayer de gérer les retours en agence et d'assurer de l'activité pour leurs salariés.

On va voir les conséquences de la reprise progressive de l'activité. Mais s'il n'y a pas de 2ème vague et que tout se remet en place, ça devrait en effet commencer à se détendre à l'automne.

SCw

95 Messages

très actif
03/05/2020 à 23:50

Hello à tous,

La situation actuelle est compliquée même en ile de France. Beaucoup d'entreprises sont dans l’expectative et pensent davantage à dégraisser. Le marché est calme en ce moment et difficile de se projeter tant pour les clients que nous mêmes.

J'espère pouvoir amortir la crise de cette année mais quand sera-t-il pour les années suivantes ? Je m'inquiète davantage de la suite avec la crise "economique" qui sera présente.

Personne n'a de boule de cristal mais j'espère que nous arriverons à passer la période qui vient sans trop de casse.

Bien à vous et bon courage

freddy6777

61 Messages

actif
04/05/2020 à 10:53

Hello,

Effectivement les clients priorisent les projets, maintiennent ceux qui sont les plus lucratifs à court terme et essaient réduire les coûts. Dans ce cadre, j'ai réussi à trouver 2 projets au forfait. Ils prennent un freelance grâce à son expertise et son autonomie lui permettant travailler seul depuis chez lui, et en direct pour réduire les coûts. Un axe de recherche peut donc aussi être de prendre des projets au forfait en direct. Attention quand même aux aspects contractuels et aux engagements pris, il faut savoir où on met les pieds.

findus

3820 Messages

Grand Maître
04/05/2020 à 14:06

j'ai l'impression que ça va être pire que 2008 cette histoire de COVID-19 ...

EURL / IS depuis 2008

ArThierry

52 Messages

actif
04/05/2020 à 15:03

Comme indiqué depuis plusieurs semaine ici cela va être sans précédent. La fin de tout un système est en cours. Ce n'est que le debut. Bon courage à tous !

bendk97

73 Messages

actif
06/05/2020 à 21:23

Je ne crois pas
Par contre oui les tjms vont baisser, mais le besoin et de nouveaux besoins sont toujours là

Retraite2030

166 Messages

impliqué
06/05/2020 à 23:37

ArThierry a écrit :Comme indiqué depuis plusieurs semaine ici cela va être sans précédent. La fin de tout un système est en cours. Ce n'est que le debut. Bon courage à tous !
C'est assez pénible ces types de messages ultracrepidarianisme

à vos dicos !

ArThierry

52 Messages

actif
07/05/2020 à 02:28

La vérité est souvent dure a entendre et à accepter...

ubik_2008

351 Messages

impliqué
07/05/2020 à 08:16

ArThierry a écrit :La vérité est souvent dure a entendre et à accepter...
Quelle vérité, la tienne ? T'as une boule de cristal ?

Tout le monde a compris que c'était la crise mais n'en rajoute pas. Tout système a une fin mais personne ne sait quand sinon ça serait trop facile.

Atchoum1989

111 Messages

très actif
07/05/2020 à 08:45

ArThierry a écrit :La vérité est souvent dure a entendre et à accepter...
Si c'est pour raisonner comme ça autant se jeter d'un pont directement... On est freelance, c'est qu'on sait s'adapter, on à déjà su quitter une situation pour monter notre boite, on a très peu d'aides en général. Ca va être comme d'hab on va s'adapter et seuls ceux qui le feront le mieux continueront une activité.

De la à balancer un message ultra alarmiste faut pas déconner non plus. Les entreprises vont faire quelques charettes et le après sera comme avant mais avec peut être un peu moins de personnes inutiles ou incompétentes...

Atchoum1989

111 Messages

très actif
07/05/2020 à 08:49

Retraite2030 a écrit :
ArThierry a écrit :Comme indiqué depuis plusieurs semaine ici cela va être sans précédent. La fin de tout un système est en cours. Ce n'est que le debut. Bon courage à tous !
C'est assez pénible ces types de messages ultracrepidarianisme

à vos dicos !
On est tous un peu ultracrépidiens à longueur d'année.

hmg

25549 Messages

Grand Maître
07/05/2020 à 14:13

Bonjour,

ArThierry a écrit :La vérité est souvent dure a entendre et à accepter...
Laquelle ?

Pour l’instant impossible de savoir quelle vérité est la bonne.

Et pour être clair, il y a eu des guerres avec destruction de l’outil productif par le passé et les États/économies ont survécu avec peu de changements. La Bourse a été créée au 19eme siècle de même que la plupart des codes que nous respectons. Il y a eu depuis au moins 3 guerres en France métropolitaine (1870, 14-18, 39-45), des guerres avec un impact important en France (guerre d’Algérie) ou des mouvements 1968, les mouvements des années 70, les chocs pétroliers... Pour autant, le principe des lois est resté, le fonctionnement de la société est resté.

Penser que la situation actuelle provoquera un retournement total de la société est peu crédible. Même si cela reste possible à la marge.

Donc n’est-ce pas vous qui devriez accepter la vérité du peu de chance que ce que vous prédisez arrive ?

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

SCw

95 Messages

très actif
12/05/2020 à 18:36

Hello à tous,

Comment se passe pour vous l'après confinement en terme de missions ?

Beaucoup d'entre nous ont vu leur mission arrêter/suspendu pendant la période de confinement et la tendance est-elle à la reprise ?

Pour ma part plutôt calme et en attente d'une possible reprise de mission pour début juin.

Scw

Edenfir

22 Messages

discret
12/05/2020 à 20:00

SCw a écrit :Hello à tous,

Comment se passe pour vous l'après confinement en terme de missions ?

Beaucoup d'entre nous ont vu leur mission arrêter/suspendu pendant la période de confinement et la tendance est-elle à la reprise ?

Pour ma part plutôt calme et en attente d'une possible reprise de mission pour début juin.

Scw
Bonjour,

Pour ma part, cela va comme sur des roulettes puisque ma mission est passée de sur site au télétravail dans le cadre du confinement, et ce sans arrêt de mission.
J'ai donc pu continuer à travailler sur les différents projets de transformation du système d'information limite dans des meilleures conditions de travail.

Donc je n'ai pas à me plaindre de ce côté là !

J'ai tout de même une pensée pour tout ceux qui sont dans une situation difficile... J'espère que cela va s'améliorer pour tous les freelances ! :D

Concernant l'activité économique, cela reste drastiquement difficile dans beaucoup de secteur d'activité.

Et en résumé, seules les activités financières et d'assurance ont été épargnées en terme de perte d'activité. (CF : Point conjoncturel du 23 avril 2020 de l'INSEE)

Pour information.

EURL - IS - Profession libérale
Gérant majoritaire - Associé unique
Consultant informatique
Architecte expert AD/Exchange

Citation : La connaissance ne vaut que si elle est partagée !

Frihlence

14 Messages

discret
13/05/2020 à 15:29

+1

Autre argument en faveur d'un avenir plus optimiste:
En tant que Freelance nous représentons de la chair à canon corvéable et jetable du jour au lendemain. ( malheureusement)
mais dans le contexte actuel, c'est plutôt une qualité pour un client frileux non ?

En temps normal un client hésitait déjà bcp avant d'embaucher un CDI alors maintenant...
... et pourtant il y a encore du travail partout. Il y a des boites à faire tourner, des services à rendre...
Peut être suis je trop optimiste.
Je n'aime surtout pas apporter de l'eau au moulin des clients qui trouveront comme excuse "la crise" pour encore plus serrer les prix et nous obliger à accepter des tarifs qui devraient nous faire fuir

Je ne suis pas naif, mais je pense qu'on peut etre acteur de la gestion plus ou moins douloureuse de cette "crise" à venir.
Bon courage à tous


hmg a écrit :Bonjour,
ArThierry a écrit :La vérité est souvent dure a entendre et à accepter...
Laquelle ?

Pour l’instant impossible de savoir quelle vérité est la bonne.

Et pour être clair, il y a eu des guerres avec destruction de l’outil productif par le passé et les États/économies ont survécu avec peu de changements. La Bourse a été créée au 19eme siècle de même que la plupart des codes que nous respectons. Il y a eu depuis au moins 3 guerres en France métropolitaine (1870, 14-18, 39-45), des guerres avec un impact important en France (guerre d’Algérie) ou des mouvements 1968, les mouvements des années 70, les chocs pétroliers... Pour autant, le principe des lois est resté, le fonctionnement de la société est resté.

Penser que la situation actuelle provoquera un retournement total de la société est peu crédible. Même si cela reste possible à la marge.

Donc n’est-ce pas vous qui devriez accepter la vérité du peu de chance que ce que vous prédisez arrive ?

Pragmateek

1213 Messages

Grand Maître
13/05/2020 à 16:05

Frihlence a écrit :Je n'aime surtout pas apporter de l'eau au moulin des clients qui trouveront comme excuse "la crise" pour encore plus serrer les prix et nous obliger à accepter des tarifs qui devraient nous faire fuir

Je ne suis pas naif, mais je pense qu'on peut etre acteur de la gestion plus ou moins douloureuse de cette "crise" à venir.
Malheureusement il va y avoir pas mal de freelances sur le marché qui par malchance ou inconséquence vont vite se retrouver à court de cash.
Notamment ceux avec un train de vie de ministre qui "cramaient" le cash et vivaient en flux tendu avec un minimum d'épargne.
Ceux-là seront mis sous pression de partout : crédit immo, crédit auto, crédit conso, nourriture bio, vacances sous les tropiques, vie sociale (restos, concerts, théâtre...)...

Encore tout seul on peut se serrer la ceinture : pas besoin d'une garçonnière de 60m², la moitié fait largement le job, pas besoin d'une berline allemande, une citadine française c'est très bien aussi, le bio c'est bien mais le conventionnel n'est pas du poison non plus, la France regorge de coins sympas pour un budget 5x inférieur, on mange très bien dans les restos à 30 boules pas besoin d'aller chez le gastro à 100, et pas besoin d'y aller chaque semaine...

Mais quand le sprinkler à cash arrose aussi un conjoint michto la rupture n'est jamais loin : j'ai connu un trader dont la femme, quand il est devenu ex-trader, est devenu son ex-femme, et, laissant le pauvre canasson en bout de course tout juste bon à finir à la boucherie chevaline, elle a trouvé un nouveau champion en la personne d'un directeur de clinique je crois. :mrgreen:
(ça marche aussi dans l'autre sens avec les gigolos ayant touché le jackpot avec la gentille informaticienne à 5K€)

Donc il y a de fortes chances pour que les cigales inconséquentes et les fourmis malchanceuses alimentent malheureusement le dumping.
Mais bon qui sommes-nous pour juger, chacun a ses raisons, et nous n'aurons pas d'autre choix que de nous plier au marché. :?

Frihlence

14 Messages

discret
13/05/2020 à 16:12

Tu as sans doute raison, je ne connais pas la proportion de Cigales vs Fourmis.

et je te rejoins sur un point " qui sommes nous pour juger"

je dis juste une chose, ne nous laissons pas aller à la sinistrose qui va s’emparer de tous le pays alors que nous pouvons avoir un impact sur la vie économique du pays, à notre petit niveau évidemment, mais ensemble les choses peuvent changer.

Il faut inverser le sens de cette prophétie autoréalisatrice qui dit que " demain va être la pire crise que nous aurons à connaitre"

Et je persiste, le coté très precaire de notre statut devrait nous permettre d'etre encore plus 'attractifs" pour les clients.

SeoExpert

282 Messages

impliqué
13/05/2020 à 19:13

Frihlence a écrit :
Et je persiste, le coté très precaire de notre statut devrait nous permettre d'etre encore plus 'attractifs" pour les clients.
+2

Acant

21 Messages

discret
13/05/2020 à 19:47

Pour ma part, je suis bien au chaud en tant que salarié depuis de très nombreuses années, j'avais déjà commencé à fortement m'intéresser à passer freelance avant que la crise tombe, mais rien n'y fait, je sens comme une irrésistible envie de me lancer.
Serais-je fou ? :)

P.S. Donc évidemment je scrute ce topic avec le plus grand intérêt, merci à tous pour vos retours !